Truth be told | ft Alistair & Evalyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 6 Jan - 21:00

Truth be told
Alisair & Evalyn & Isobel
The truth will set you free, but first it will piss you off. ▬ Joe Klaas

Isobel chevauchait depuis le petit matin. Il avait plu pendant la nuit, mais heureusement, le temps s'était calmé ; le sol restait pourtant boueux et désagréable, ce qui aurait pu la mettre de mauvaise humeur si elle ne l'était pas déjà. Voilà des jours qu'elle était soucieuse, nerveuse, frustrée par sa position - des jours que les murmures de l'enclin s'amplifiaient dans sa tête, qu'elle parcourait Orlaïs à la recherche de Gardes à rameuter, de recrues à inviter, de personnes à prévenir. Elle avait beau savoir que ces actions serviraient autant que les autres, elle avait l'impression, chaque jour, d'abandonner un peu plus à leurs sort ses confrères et consœurs qui se battaient sur le front. Un sentiment amer. Elle les rejoindrait... Bientôt. Et ce jour là, elle mènerait quelques personnes avec elle.

Bientôt. Mais pas aujourd'hui. Si elle menait son cheval à vive allure sur les chemins d'Orlaïs, ce jour là, ce n'était pas pour se rendre vers le nord du pays ou sévissaient les engeances, mais sur les terres de la famille Martell. Des artisans spécialisés dans l'hydromellerie, pas des nobles, heureusement... Des gens dont Isobel ne savait pas grand chose, en vérité - mais elle avait à leur parler. Ou plutôt à parler à l'un deux spécifiquement. Alistair Martell.

C'était étrange, que ce soit finalement l'Enclin qui force cette conversation... Depuis le temps qu'Isobel y pensait... Si elle s'était écoutée, c'était des années plus tôt qu'elle aurait fait ce déplacement, qu'elle aurait été confronté cet Alistair, quoi qu'il en découle. En fait, elle en avait eu tellement envie qu'un de ses supérieur avait du textuellement le lui interdire pour l'en retenir. Isobel connaissait son rôle, son devoir. Elle n'avait pas insisté. Mais elle n'avait jamais totalement abandonné non plus.

Elle finit par arriver en face de l'endroit qu'elle cherchait. Elle avait bien sur du demander son chemin plusieurs fois - les gens d'ici semblaient plutôt familiers avec la famille Martell et leurs indications avaient été assez claires. Peut-être son armure de garde avait-elle contribué à les convaincre de l'aider (et dans tous les cas, ils n'avaient pas l'air très surpris de voir une elfe rendre visite à cet homme-là).

Elle descendit de son cheval d'un saut léger. Les années avaient fait d'elle une cavalière expérimentée, et pourtant, sortir de selle après ce long trajet restait agréable. Elle s'étira, dénouant ses épaules, dégourdissant ses jambes. Elle était armée, bien sûr - elle ne sortait pour ainsi dire jamais son son épée et son bouclier - mais les alentours avaient l'air très calmes...

Quelques minutes plus tard, elle frappait à la porte. Elle espérait qu'il était chez lui : elle n'avait franchement pas envie de jouer à le chercher à travers ses terres. "Alistair Martell ?" demanda-t-elle à haute voix, décidée à se faire entendre... "Monsieur Martell, j'ai à vous parler."


▬ Gasmask

_________________



Spoiler:
avatar
your hard times are ahead
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres senior, actuellement en charge de Fort Céleste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Épée, dague, arbalète, fauconnerie
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 24 Jan - 20:23


Truth be told

L’aube était quelque chose auquel il n’avait pas souvent le luxe d’assister dernièrement. Ses fêtes en solo durant jusqu’à tard la nuit lui évitait de devoir affronter les soleils dans leur plus rouge moment, et probablement dans leur plus beau aussi. Désireux de se reprendre en main, l’aîné de la famille Martell s’était motivé à lever le coude moins souvent dusse cela nuire à son humeur, malgré tout. Ses plus proches employés avaient cependant été avisés par lui-même qu’il risquait d’être plus souvent de mauvaise humeur, mais qu’il en était le résultat d’un désir d’être meilleur, mieux, pour lui, mais surtout pour Eva, et pour éviter ce qui aurait dû être évitable.

Éludant lui-même ce moment de ses pensées, il essai de penser à autre chose, entre autre à Briseis, une elfe rencontrée récemment, et qui semblait encore plus démoralisée que lui. En bon gentleman qu’il est, il avait quand même faire l’effort de lui envoyer une correspondance jusqu’à Dénérim pour s’assurer que le voyage s’était bien déroulé. Elle n’avait pas répondu immédiatement, mais il avait eu le bonheur de découvrir une lettre hier au matin, portant son sceau et son écriture délicate.

C’était ce genre de petites choses qui le motivaient même à se lever plus tôt, à voir la vie autrement, et de profiter des champs déserts, comme il le faisaient dans sa plus tendre enfance. Il se souvenait d’avoir couru, s’être caché avec ses frères, d’avoir profiter des jardins avec sa femme, sa défunte femme, et avec sa fille plus tard. Il se souvenait, mais il se rendit bien compte que ses souvenirs de bonheur extrême remontaient à très loin. Sauf pour ce soir là…

Distrait, il ne remarque pas la cavalière qui traverse ses terres à une allure respectable. C’est plutôt la faim qui dirige ses pas vers le domaine, entamant une marche rapide afin de l’atteindre rapidement. L’air frais aidant, il y arrive assez rapidement, mais pas assez pour être arrivé avant sa visiteuse. Intrigué, il remarque d’abord l’uniforme de garde des ombres, pour que son regard se dirige par la suite vers les oreilles effilées de la jeune femme. Tout sourire, il s’avance, un peu pompeux, visiblement de bonne humeur, et surprend l’elfe par derrière. ‘’Lui-même ! Que me vaut cette visite de si bon matin?’’

Il fait fit du ton autoritaire par lequel elle s’est adressé à lui à travers sa porte. Doucement, celle-ci s'entrouvre, laissant apparaître une autre pair d’oreilles effilées, et l’employé la referme aussitôt qu’elle aperçoit Alistair, après tout, il était déjà là, elle n’avait pas à intervenir. Enthousiasme, il n’attend même pas de savoir la raison de sa venu, qu’il ouvre lui-même la porte d’un geste, l’invitant à l’intérieur. ‘’Vous devez être affamée! Accompagnez-moi pour le petit déjeuner, nous pourrons discuter plus agréablement autour de quelque chose à manger.’’

Il entre chez lui, à la suite de la jeune femme et referme la porte sur leur passage. De bonne humeur, il marche d’un bon pas vers la salle à manger, et apostrophe un employé qui passe par-là. ‘’Préviens les cuisines qu’il y aura une personne de plus pour manger ce matin. Merci Gédéon !’’ Il lui donne une légère tape dans le dos puis porte de nouveau son attention sur la magnifique elfe présente dans le couloir.




Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 31 Jan - 0:35


       
Better to get hurt by the truth than comforted with a lie. Isobel & Alistair & Evalyn
       

       
Truth be told.

       
Elle ne s’était pas levée très tôt ce matin-là, préférant rester au lit le plus longtemps possible. En temps normal elle se levait bien avant son père mais dernièrement il semblait enfin prendre son rôle au sérieux et se levait enfin à des heures convenables. Une fois sortie de son lit, Evalyn se dirigea vers la salle à manger, où son père devrait la rejoindre pour le petit déjeuner. Une fois arrivée là où elle voulait elle s’assit puis commença attendre patiemment son paternel.

Au bout d’un moment elle commença à trouver le temps long, son père trainait quelque part et l’avait surement oublié…A moins qu’il soit endormi dans un coin, trop ivre pour venir manger. Peu après elle entendit des voix, une qu’elle reconnut comme celle de son père mais l’autre, féminine, lui était inconnue. La jeune demi-elfe se leva puis se dirigea vers la source des voix.
Elle finit par trouver son père en compagnie d’une femme, une elfe apparemment et Garde des ombres vu la tenue qu’elle portait. Eva croisa les bras et regarda son père.

-T’es en retard.Jetant un regard à l’autre femme puis de nouveau à son père.C’est qui elle ? C’est à cause d’elle que t’es pas arriver plus tôt ?

Elle laissait sous-entendre que son cher géniteur avait encore passé la nuit avec une elfe ramassée un peu au hasard. Pas que c’était une habitude…En fait si, totalement, Evalyn avait vu beaucoup d’elfes en compagnie de son père.
(c) crackle bones

       

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 2 Fév - 13:37

Truth be told
Alisair & Evalyn & Isobel
The truth will set you free, but first it will piss you off. ▬ Joe Klaas

Isobel n'eut pas à attendre très longtemps. Un homme ne tarda pas à venir à sa rencontre, manifestement plutôt joyeux : c'était celui qu'elle cherchait. Alistair Martell... Elle n'était pas mécontente de l'avoir trouvé. Elle le salua, bien sérieuse comparée à lui. "Garde Isobel Saeris", se présenta-t-elle sobrement, tendant la main pour la serrer. "J'ai à vous parler, à l'intérieur, si possible. C'est important..." Mais déjà, l'homme l'invitait à rentrer chez lui. Clairement, il était cordial... Plus qu'elle ne l'aurait cru, même. Elle le suivit dans la maison.

L'elfe aurait eu tendance à vouloir commencer à parler tout de suite - elle avait beaucoup de choses à dire, et elle n'était pas du genre à remettre les choses à plus tard. Pourtant, quand Alistair lui proposa de commencer par un petit déjeuner, elle sentit sa détermination flancher. Elle s'était levée tôt, n'avait rien mangé de la journée, et venait de faire une grosse chevauchée... L'idée de prendre un bon repas, maintenant, était réellement tentante. Elle hocha la tête, toujours un peu coincée. "Merci. Ce ne serait pas de refus."

Elle profita de leur trajet pour observer l'intérieur de la propriété. C'était une jolie maison, confortable et agréable, un endroit tout aussi accueillant que son propriétaire. Isobel, pourtant, ne s'y sentait pas tout à fait à sa place. Elle avait déjà du mal à se détendre en temps normal, et l'Enclin - ainsi que la conversation qu'elle s’apprêtait à avoir - n'arrangeait pas les choses. Elle parvint pourtant à improviser un sourire quand le propriétaire des lieux reporta son attention sur elle, un pur sourire de politesse sérieux et fugace qui la quitta presque immédiatement. Elle était soucieuse, et ça se voyait...

Une jeune femme aux cheveux longs vint pourtant les interrompre avant qu'ils n'aient pu atteindre la salle à manger. Isobel eut besoin d'un moment pour réaliser, entendant à peine ce qu'elle disait. Cette jeune femme... Elle ne l'avait jamais vue, mais elle savait pourtant qui elle était.

Elle se reprit rapidement.

-"...Evalyn ? Je suppose ?" Isobel la salua d'un bref mouvement de tête, prenant de l'avance sur l'autre pour se présenter - elle n'avait pas besoin qu'on le fasse à sa place. "Garde Saeris. Votre père m'a invitée à prendre le déjeuner."


▬ Gasmask

_________________



Spoiler:
avatar
your hard times are ahead
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres senior, actuellement en charge de Fort Céleste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Épée, dague, arbalète, fauconnerie
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 15 Mar - 1:16


Truth be told

Qu’on l’eusse prévenu que cette si belle journée aurait un terme d’aussi bon matin, et il aurait sans doute préféré passer sa matinée au lit, sans avoir de raison valable de se lever. Outre le travail, et faire acte de présence et de paternité envers Eva, il n’était plus des plus utile. Majoritairement ivre, ou en voit de ne plus l’être, l’aîné Martell se laissait beaucoup trop allée dans une déchéance qui lui était devenue beaucoup trop familière pour qu’il songe s’en débarrasser définitivement.

Mais la semaine était aux résolutions, et après moult reproche de sa progéniture, il avait finalement fini par entendre raison. Se lever tôt, accueillir les charmantes inconnues en sa demeure, non sans être intrigué par sa présence, et être intercepter par la dites progéniture avant même d’avoir eu des explications. Il ne peut s’empêcher de sentir une légère culpabilité lorsque les accusations tombent, aussi lourde que son sourire qui s’efface immédiatement.

-Non...Simplement partie prendre l’air avant le petit déjeuner...Ce que je n’avais pas fait depuis des années. Je t’ai promis de faire des efforts Eva.

Conscient de la gêne que cette conversation pourrait provoquer si jamais elle était continuer, l’aîné Martell laisse les femmes se présenter, tandis que de ses bras fort, il pousse l’immense porte de bois taillée, laissant apparaître une salle à manger vaste, et tout aussi rustique que le reste de la demeure. Le soleil matinal illumine la majorité de la pièce, laissant planer une ambiance chaleureuse sur la pièce beaucoup trop vite. Nostalgique, il se remémore rapidement les repas de famille partagés avec ses frères et soeurs, avec ses parents, sa regrettée épouse, et sa fille, sa précieuse princesse.

-Asseyez-vous. Gédéon et les autres ne devraient pas tarder à apporter le petit déjeuner.

ll prend lui-même place, non pas sur le siège au bout de la table, qui est toujours réservé à son propre père, malgré son absence pesante, puis prend place face à Eva, comme à son habitude. Enfin, lorsqu’il avait l’habitude de prendre un petit déjeuner. Son sourire revient vaguement sur son visage, malgré la visite surprise et les regards suspicieux de sa fille, Alistair se trouve étrangement de bonne humeur, léger, comme si il pouvait enfin tourner la page sur quelque chose.

Il va pour prononcer quelques mots mais la nourriture s’annonce avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit. Légèrement affamé, il n’attend pas pour se servir du pain et du beurre qu’il tranche allègrement, en reportant cependant une attention minime vers la garde des ombres.

-Alors, Dame Saeris. Pas que je n’apprécie pas ce genre de visite surprise, mais la raison de votre venue m’intrigue au plus au point.

Il lève les yeux vers gédéon qui se dirige tout naturellement vers lui avec une carafe couleur andrinople, et lui fait un signe de tête négatif afin qu’il reparte avec sa marchandise alcoolisée. Le pauvre elfe était au courant de ses habitudes et ne pensait sans doute pas mal faire, mais il ne voulait pas mal paraître devant la garde, et surtout ne pas laisser penser à Eva qu’il ne pouvait pas se tenir au moins cinq minutes sans enfiler une bouteille.





Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 19 Mar - 0:30


       
Better to get hurt by the truth than comforted with a lie. Isobel & Alistair & Evalyn
       

       
Truth be told.

       
Evalyn écouta l’excuse de son père, elle s’en voulut ensuite de lui avoir fait des reproches. Il voulait vraiment changer. La jeune femme soupira, mais ne dit rien de plus à son père et porta son attention sur l’elfe l’accompagnant. Comment pouvait-elle connaitre son prénom alors qu’elles ne s’étaient jamais vues ?

La jeune femme suivie son père dans la salle à manger et s’installa à table. Evalyn était contente d’avoir son père avec elle pour le petit déjeuner, mais la présence de l’autre femme l’enquiquinait un peu…Elle aurait préféré être seule avec son père aujourd’hui. Son paternel interrogea la garde des ombres, Evalyn enchaina aussi sur une question, ne laissant pas le temps à Isobel de répondre.

-Comment vous nous connaissez aussi ? On ne vous a jamais vus pourtant.  

Evalyn était légèrement méfiante vis-à-vis de la garde, qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire ici ? A sa connaissance sa famille n’avait aucun lien avec la garde des ombres. Enfin elle ne pouvait pas faire grand-chose hormis attendre que la garde explique la raison de sa présence.

La demi-elfe remarqua que son père refusa de boire du vin, un petit sourire s’afficha sur visage, son cher paternel avait donc vraiment pris la décision de changer…Elle ne pouvait être qu’heureuse de voir ça.
(c) crackle bones

       

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 20 Mar - 0:19

Truth be told
Alisair & Evalyn & Isobel
The truth will set you free, but first it will piss you off. ▬ Joe Klaas

Invitée à la table des Martell, Isobel commençait à se demander comment ils réagiraient à cette conversation. Elle avait tant pensé à ce moment, depuis qu'elle avait retrouvé leur nom de famille en cherchant parmi les propriétaires terriens d'Orlais, depuis qu'elle avait associé des fait précis aux bribes d'histoires racontées des années plus tôt par une aie aujourd'hui perdue. Alistair et Evalyn Martell... Les seules personnes qui pourraient peut-être avoir des réponses à ses questions.

Pour l'instant, ils semblaient tous deux confus, incertains sur la raison de sa présence ici. Peut-être ignoraient réellement tout de l'histoire... Peut-être ne pourraient-ils vraiment pas l'aider, comme l'avaient affirmé tous les Gardes des Ombres auxquels elle avait parlé de ce dilemme. Mais, même si c'était le cas, Isobel ne regretterait pas le déplacement. Ils méritaient la vérité... même si celle-ci les blessait. Aux yeux d'Isobel, toute vérité était bonne à connaître.

C'était la jeune femme qui semblait la plus méfiante. Evalyn - sa fille... si grande ! Quel âge devait-elle avoir ? Près de 20 ans, sans doute... Loin de la petite fille qu'elle s'était toujours imaginée dans sa tête, malgré elle. Le temps passait vite : s'en était presque cruel.

Elle se servit d'une tranche de pain et d'un verre de lait, mais  manger semblait difficile, malgré sa faim d'un peu plus tôt. Peut-être était-ce la nervosité qui lui coupait l'appétit. Elle se força pourtant, mastiquant lentement pendant que l'homme en face d'elle beurrait son pain. Finalement, elle déglutit et prit la parole.

-"Oui, il est normal que vous ayez des questions. J'en ai aussi." Elle prit une gorgée de lait pour s'humidifier la gorge et continua. "Je suis à la recherche de quelqu'un, et je pense... j'espère que vous avez des informations à son propos." Elle fit une pause, intense, s'assurant d'avoir leur attention. Si, pour l'heure, la salle à manger était encore calme, ce ne serait sans doute plus le cas dans une minute. "Lyria. Evalyria Martell. Avez vous une idée d'où elle se trouve... ou d'où elle aurait pu se trouver, durant ces dix dernières années ?"

Et voilà, le plus gros était dit. A présent, Isobel laissa planer le silence, attendant une réponse, observant avec attention les visages des deux personnes qui lui faisaient face. Un mari, une fille. Ignorants ou complices ?  


▬ Gasmask

_________________



Spoiler:
avatar
your hard times are ahead
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres senior, actuellement en charge de Fort Céleste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Épée, dague, arbalète, fauconnerie
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 11 Avr - 20:37


Truth be told

Si Alistair était tout sourire, et sans méfiance, sa fille prenait la présence de la Garde autrement, beaucoup plus prudente et suspicieuse que son père, et elle faisait sans doute bien de ne pas se laisser aller aussi facilement. L’aîné écoute l’échange en silence, beurrant son pain distraitement. Il savait qu’une rumeur d’un enclin commençait à faire parler dans les chaumières, mais il douta qu’elle soit venue ici pour recruter la pauvre Evalyn qui ne savait même pas manier une broche à foin.

Il ne remarqua même pas la tension soudaine entre l’elfe et sa fille, la nervosité qui semblait avoir envahi subitement ses traits, il était beaucoup trop léger pour se rendre compte rapidement que quelque chose n’allait pas, jusqu’à ce qu’elle recommence à parler. ‘’Quelqu’un, c’est vague. Il y a beaucoup d’employés ici, certes…’’ Mais il la laisse terminer, rumine ses paroles et finit par avaler son morceau de pain. Mais ça passe mal. Parce qu’il ne s’attend pas du tout à la question suivante. Il ne s’attend pas du tout à ce qu’elle prononce son prénom, qu’elle évoque son existence, qu’elle parle d’elle comme si elle avait pu être encore là, recherchée, en vie. Il manque de s’étouffer, prend une gorgée de n’importe quoi se trouvant à proximité, renversant une carafe de lait en passant.

Excédé, il se lève vivement, attrape quelque chose pour éponger, paniquant légèrement, puis reporte son regard bleuté sur la garde des ombres. ‘’Evalyria est morte…’’ Première réponse, presque un réflexe. Mais il n’avait jamais vu son corps, il s’était contenté de croire son père sur parole. Que pour lui, pour sa princesse, il ne devait pas chercher, qu’il serait anéanti, bien qu’il n’a jamais su les circonstances exactes. ‘’Ces dix dernières années...Mais elle est morte il y a tout juste dix-sept ans.’’ Il se laisse tomber sur le banc de bois, puis regarde Evalyn, légèrement perdu. Il ne s’attend pas à ce qu’elle comprenne mieux que lui, mais pour l’instant, elle est la seule personne sur laquelle il peut compter, malgré la confusion des questions de la Garde. ‘’Je pense que vous faites erreur, Madame.’’



Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Avr - 0:59


       
Better to get hurt by the truth than comforted with a lie. Isobel & Alistair & Evalyn
       

       
Truth be told.

       
La garde dit être à la recherche de quelqu’un, c’est vague et son père le fait d’ailleurs remarquer, ce qui tira un petit sourire sur le visage de la jeune femme. Cependant le sourire disparut rapidement du visage de la demie-elfe, le nom de sa mère fut dit, elle ne comprenait pas pourquoi la Garde la mentionnait. Evalyn regarda son père, l’incompréhension la plus totale était affiché sur son jolie minois. Son paternel lui avait toujours dit que sa mère était morte lorsqu’elle était bébé, Eva l’avait toujours cru, mais là…Elle se posait des questions, est-ce que son père lui avait dit la vérité depuis tout ce temps ? La garde faisait-elle erreur ? Ou bien il y avait quelque chose d’autre ?

-Tu dis vraiment la vérité p’pa ?

La jeune femme avait une confiance aveugle en son père, mais sa mère était un sujet difficile pour elle…Elle avait toujours eu du mal avec l’absence maternelle. Puis elle porta son attention sur l’elfe de nouveau, c’était elle qui était venue foutre la merde, à elle de répondre aux questions.

-Et vous, comment vous connaissez son nom ?  Ma mère était une dalatienne, pas une garde des ombres de ce que j’en sais.

Enfin elle ne savait pas grand-chose de sa mère en réalité, juste le peu que son père lui avait dit. Au final son paternel aurait pu lui cacher certaines choses, pour son bien peut-être ? Eva ne savait pas trop quoi penser de tout cela, si la garde était à sa recherche, ça voulait dire qu’elle était en vie n’est-ce pas ? Mais dans ce cas pourquoi elle n’était pas venue la voir, ne serait-ce qu’une fois ? Sa mère détestait elle vraiment son père et elle ? Au point qu’elle les renie ? Elle pencha la tête, ne voulant plus voir les deux personnes face à elle, c’est surtout le regard de son père qu’elle fuyait.

(c) crackle bones

       

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 18 Avr - 0:56

Truth be told
Alisair & Evalyn & Isobel
The truth will set you free, but first it will piss you off. ▬ Joe Klaas

La vérité avait enfin éclaté au grand jour et pourtant l'homme et sa fille semblaient tous deux toujours aussi confus. La premier avait même renversé une carafe tant la question d'Isobel semblait l'avoir choqué, répandant du lait partout dans son trouble. Morte, morte il y a 17 ans... Il en semblait si persuadé. Ne l'avait-il réellement jamais revue depuis ?

La Garde des Ombres ne réagit pas tout de suite, trop déçue, peut-être. Soit il jouait la comédie - et si c'était le cas, il étaitun très bon acteurs.. soit ils disaient la vérité, et dans ce cas là, tout les espoirs qu'elle avait fondés sur cette visite avaient étés pour rien. Evalyria... Elle avait cru que, peut-être, elle aurait fini par retrouver le chemin de la maison de son époux. Qu'au minimum, elle aurait tenté de retrouver sa fille... La petite avait toujours semblé être la personne qu'elle regrettait le plus avoir laissé derrière elle, et pourtant la voilà qui se tenait là en face d'Isobel, semble-t-il persuadée comme son père que sa mère était morte. Elle interrogea son père, puis tourna son attention vers elle, presque... énervée, comme si elle lui en voulait d'avoir réveillé de vieux fantômes.

Mais ne valait-il pas mieux qu'elle sache ?

-"Votre mère a été Garde des Ombres. Elle a combattu à mes côtés pendant près de sept ans. Elle m'a parlé de vous, Evalyn."
La Garde se prit la tête dans une main, se forçant à rester calme. Elle devait être la personne raisonnable entre les trois. Après tout, elle n'était pas celle à laquelle on faisait des révélations. Le sujet était peut-être personnel à ses yeux... mais il l'était encore plus pour les Martell. Elle souffla, reposa la main sur la table, et continua, s'adressant cette fois au père. "Je ne fais pas erreur. Votre femme n'est pas morte, Ser. Du moins elle ne l'était pas en 10:31, quand elle a déserté notre ordre. J'avais cru... retrouver sa trace." Elle avait été trop naïve. Evalyria s'était volatilisée, la retrouver auprès de la famille qu'elle avait fuit aurait été trop évident. Même son clan dalatien n'avait probablement plus vu son ombre depuis des lustres. Où était-elle ? Était-elle seulement encore en vie ? Comme pour Nova, sans doute Isobel ne le saurait-elle jamais.

Traîtres, déserteuses. Dire qu'elle leur avait fait confiance... Dire qu'elle les avait aimées.

-"Mais vous ne savez rien. N'est-ce pas ? Vous ne mentez pas..."
Elle observa ses deux interlocuteurs. Non, ils ne mentaient pas, leurs réactions semblaient bien trop sincères pour cela. Bon sang. Bon sang. Un coup dans l'eau. 


▬ Gasmask

_________________



Spoiler:
avatar
your hard times are ahead
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres senior, actuellement en charge de Fort Céleste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Épée, dague, arbalète, fauconnerie
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 25 Avr - 23:07


Truth be told

Sa fille semble douter encore plus que lui. Il la regarde lorsqu’elle demande une confirmation, ne trouvant quoi répondre. Bien sûr qu’il disait la vérité. Enfin il disait ce qu’il pensait être la vérité ; maintenant, rien n’était moins sûr. Muet, il laisse Evalyn poser les questions, attend les réponses, un peu dans le vague. Il était sobre pour la première fois depuis des années mais il ne pouvait se sentir plus mal, comme si la réalité avait attendu ce moment précis pour venir le heurter. Lorsqu’il reprend enfin ses esprits, il affronte le regard lointain d’Evalyn. Elle croit qu’il lui mentait. Il panique doucement, puis reporte son attention sur l’oiseau de malheur devant eux. ‘’Comment est-ce possible...Sa mort m’a été confirmée par plusieurs personnes…’’ des personnes proches de son père, des personnes sans doute payées pour mentir. Il voyait lentement le tableau se dessiner devant lui, mais il ne l’assumait pas. Au moment de la disparition d’Evalyria, Alistair avait encore assez confiance en son père pour le croire sur parole, maintenant c’était autre chose.

Il est en colère, visiblement, bien que ce ne soit pas contre la garde des ombres. Il avait simplement souhaité passer une bonne journée, se reprendre en main, et maintenant, tout ce qu’il avait cru, avait fait croire durant ces dix-sept dernière année était faux. Les poings serrés, il confronte le regard de l’elfe devant lui. ‘’Evalyria avait des tatouages spéciaux. Pouvez-vous me les décrire?’’
Spoiler:

La dalatienne avait toujours été fière de son héritage, malgré son départ forcé de son clan, et avait refusé changer même si elle devait vivre avec lui. D’ailleurs, elle lui en avait appris bien plus qu’il n’avait pu lui en montrer. Il avait appris à respecter les elfes, malgré les nombreux employés au service des Martell, et surtout, à les apprécier, connaître leur culture. Mais il se sent ridicule en y pensant maintenant. L’avait-elle aimé? S’était-elle servie de lui pour se protéger de son clan? Protéger Evalyn?  Instinctivement, il glisse sa main sur la table afin d’attraper la main de sa princesse, la serrer fort, comme pour réaliser qu’elle est bien là, elle, et qu’elle ne l’abandonnera pas comme sa mère. ‘’Nous ne mentons pas...Elle...Elle est partie? Sans nous?...’’




Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 9 Juin - 1:36


       
Better to get hurt by the truth than comforted with a lie. Isobel & Alistair & Evalyn
       

       
Truth be told.

       
Entendre dire que sa mère était peut-être encore en vie était un vrai choc pour la jeune, mais le pire était d’entendre que sa mère avait quitté la garde depuis près de dix ans…Et depuis ce temps elle n’avait même pas tenté de prendre contact avec elle, sa propre fille ou avec son père.

Evalyn avait vraiment du mal à accepter cela, elle se mit à douter sur l’affection que sa génitrice pouvait lui porter. Et quand elle entendit son père s’interrogeait sur le fait qu’elle soit partie sans eux…Son cœur se serra, sa chère mère ne semblait leur accorder aucune importance dans sa vie.

-De toute façon pourquoi vous la chercher ? Apparemment elle veut vivre sa vie toute seule vu qu’elle n’est pas ici.

Elle finit par sentir la main de son père sur la sienne, au moins lui était encore là, lui il n’avait pas décidé de tout lâcher pour vivre sa vie ailleurs en laissant sa fille derrière…La preuve que son père était au final la seule personne qu’il l’aimait et c’était pour cela qu’elle tenait énormément à son paternel. La demi-elfe inspira doucement, au final ils avaient tous été trahis par sa génitrice, mais pourquoi ? Elle aurait la réponse un jour, elle trouverait bien quelqu’un pouvant lui répondre.

(c) crackle bones

       



Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 10 Juil - 12:38

Truth be told
Alisair & Evalyn & Isobel
The truth will set you free, but first it will piss you off. ▬ Joe Klaas

Les deux Martell doutaient, clairement, de ses propos. Ou peut-être ne voulaient-ils pas y croire. Bien des gens dans le monde avaient du mal à faire face à la Vérité quand elle était dérangeante, une tendance qu'Isobel jugeait faible et inutile. Mais elle pouvait comprendre qu'ils ne prennent pas sa parole au sérieux sans aucune preuve. Surtout qu'à priori, le père avait reçu le témoignage de plusieurs personnes selon lequel son épouse était bel et bien morte... Qu'est ce que cela cachait ? Un complot orchestré par la dalatienne pour s'assurer que personne ne viendrait la chercher ? Tenter de se faire passer pour morte, c'était bien son genre. Elle avait quitté la Garde de la même façon.

-"Vous avez été mal informé." Une autre façon de dire qu'on lui avait menti. "Et oui, je peux décrire ses vallaslin. Bleu verts, arrondis sur les joues." Du bout des doigts, elle traça leur forme sur son propre visage, comme elle s'en souvenait. C'était une maigre preuve, mais elle en avait une autre. "Je suis aussi venue avec ce document... Ecrit quand elle a rejoint la Garde des Ombres. Et je peux également vous offrir ma propre parole. J'ai connu Evalyria - je me suis battue à ses côtés." Elle devait semblé un peu amère, même si elle avait eu bien plus de temps pour accepter cette trahison que les deux Martell.

La jeune fille était tout spécialement touchée, perdue, et sans doute plus en colère que son père.... Une colère bien légitime. Elle demanda de savoir pourquoi Isobel était toujours en train de chercher la Dalatienne, si elle était bel et bien en vie. "Parce qu'elle... Parce que votre mère s'est engagée dans la Garde ! Son rôle - particulièrement en ces jours d'Enclin - son rôle est de se battre aux côtés de ses frères et soeurs, pas de vivre sa vie seule, quand bien même c'est ce qu'elle souhaiterait." C'était plutôt froid et sans tact, mais Isobel avait tendance à être brusque, trop droite pour faire les choses en douceur. "Elle a déserté son poste parmi nous, comme celui qu'elle avait dans votre famille. Mais nous avons toujours besoin de Gardes. Voilà pourquoi je tiens à la retrouver."

D'autre Gardes disaient qu'elle exagérait, qu'elle faisait une fixation sur elle et la naine Nova. C'est vrai que leurs deux désertions l'avaient tout spécialement affectée, et qu'elle était peut-être plus acharnée à les retrouver que n'importe quel autre fuyard.  


▬ Gasmask

_________________



Spoiler:
avatar
your hard times are ahead
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres senior, actuellement en charge de Fort Céleste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Épée, dague, arbalète, fauconnerie
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut