RSS
RSS



 
Connaître Dragon Age ne vous dispense pas de lire les annexes
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

fear cuts deeper than swords (w/jason)

Invité
Invité
Jeu 25 Mai - 20:15
Invité

fear cuts deeper than swords

Des tunnels sombres à perte de vue et un silence dérangeant les entourent. C’est la première fois que la jeune elfe dalatienne s’aventure dans les Tréfonds. Une première mission sous terre, à la recherche de groupes d’Engeances. Apparemment, elle doit les confronter et leur prendre quelques gouttes de sang à préserver dans une fiole. Le groupe de Gardes qui accompagnent les quelques recrues ne sont là que pour s’assurer que tout se passe bien. Les autres novices de l’Ordre ouvrent la marche, plus à l’avant alors que Dinath reste plus en retrait. Elle garde les doigts repliés sur la manche de son épée courte et de sa deuxième dague. Elle a l’impression d’étouffer dans ces tunnels. L’air frais lui manque, celui de la forêt et de la végétation. Son clan lui manque aussi. Ce n'est pas seulement le fait d'être entourée d'humains qui la rend si maussade depuis son arrivée chez les Gardes... c'est le fait de se sentir seule. Loin de tout ce qu'elle connaît et lui est familier. Ça fait déjà quelques semaines qu'elle est parmi eux mais elle n'a pas le sentiment d'être comme eux. Les autres recrues se sont déjà donné des surnoms et s'amusent... loin de se douter que probablement la moitié d'entre eux ne survivra pas à l'Union. Elle-même ignore les risques bien qu'elle s'en doute sinon les Gardes seraient légions. Elle préfère s'en tenir à elle-même, ne pas se mêler à ses humains qu'elle méprise tant. Même les quelques nains et autres elfes qui lui ont parlé n'ont pas pu percer sa coquille. Le seul à qui elle parle vraiment est celui qui l'a recruté... celui dont elle peut sentir le regard dans son dos puisqu'il s'est mêlé aux autres Gardes qui les accompagnent. Il ne peut pas le voir, mais elle fronce les sourcils, se concentre sur chacun de ses pas et essaie d'assimiler tout ce qu'elle voit. Runes étranges sur les murs, chemins plus étroits que d'autres. La jeune elfe est autant fascinée par le mystère des Tréfonds qu'elle se sent étouffer. Comment les nains peuvent-ils supporter de vivre enfermés ainsi sous la terre ? Elle ne le comprendra jamais. Perdue dans ses pensées, dans ses souvenirs de promenades en forêt, elle est tirée de sa rêverie par un grondement sourd et les vibrations violentes qui se mettent à secouer la croisée de tunnels qu'ils viennent de pénétrer. Des rochers se mettent à tomber du plafond et son instinct pousse Dinath à se jeter sur la droite juste à temps pour éviter d'être écrasée. Elle se met à rouler au sol alors que tout autour d'eux devient chaos. Le tunnel s'effrondre et en quelques secondes, le silence revient.

« Fenedhis ! » jure-t-elle alors dans sa langue maternelle, pour ensuite essayer de voir à travers la poussière l'état du tunnel. Les parois rocheuses ne semblent pas fissurées mais le chemin derrière est bloqué. Elle aperçoit la silhouette familière de Jason à quelques pas d'elle mais personne d'autre. Ils ont été séparés du groupe dans l'éboulement. Elle étudie le mur de pierre qui vient de se former sur le chemin et doit arriver à la conclusion qu'ils ne pourront pas retourner par là. Ils devront s'enfoncer dans les Tréfonds et trouver une autre route... ou bien mourir ici. Dinath n'a pas l'intention de rendre son dernier souffle de la sorte. Elle sert les poings un instant avant de chasser les dernières poussières qui leur bloque la vue. Elle peut alors plonger son regard dans celui de l'humain. Il n'a pas l'air plus agacé que cela par la situation et réalise que les Gardes ont l'habitude des Tréfonds. Il connaît peut-être un chemin, ou du moins, il doit savoir comment s'orienter. « Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? » Ce monde souterrain lui est inconnu alors elle est obligée de suivre les instructions du recruteur. Elle doit laisser tomber sa méfiance et essayer de suivre ses ordres à la lettre pour une fois. Ça ne lui plaît pas, mais elle n'est pas idiote. Sans lui, elle n'a aucune chance de survivre. Les Tréfonds regorgent de dangers après tout...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 3:00

fear cuts deeper than swords

Alors qu'il marche au milieu de la troupe de recrues plus ou moins récentes, Jason n'a pas l'esprit serein. Pourtant, il a l'habitude des Tréfonds pour les avoir arpentés en long en large et en travers. En vérité, ce n'est pas ça qui le travaille, mais les mots du Garde Commandeur quelques jours auparavant, alors que Jax était venu faire son rapport. Les Tréfonds sont apparemment toujours aussi dépeuplés. Ce devrait être une bonne nouvelle, mais l'efficacité de la Garde ne s'est pas décuplée du jour au lendemain. Il se passe quelque chose, c'est certain, et Jason n'aime pas ça. Il se rend compte qu'il divague et se ressaisit avant de partir trop loin. Il faut qu'il reste vigilant, d'autant plus qu'il a des jeunes recrues autour de lui qui ne le sont pas forcément assez. Il reprend conscience des corps qui marchent autour de lui. C'est une sorte de sixième sens qu'il a développé à force de se battre, capable de décerner sans une once de regard les gestes des alliés de ceux de ses ennemis, il sait toujours où se trouvent les autres autour de lui sans vraiment avoir à tourner la tête. Ses iris azurées se posent sur la silhouette de l'elfe devant lui. Il sait qu'elle a du mal à s'intégrer à la Garde, mais chacun d'entre eux est passé par là, même lui. La Garde est un ameutement tellement éclectique de personnes venues d'horizons tous très différents qu'il est parfois difficile de savoir y trouver sa place. Jason ne se fait néanmoins pas de soucis pour elle, elle a l'air d'être forte de caractère, et c'est une qualité non négligeable quand on s'apprête à passer le reste de sa vie à combattre des engeances. Il a bien remarqué qu'elle parle rarement à d'autres personnes que lui, mais Jason ne fait aucun traitement de faveur. Il cherche simplement à savoir à quel point elle est motivée à rejoindre l'Ordre, et il veut attendre de voir si elle va survivre à l'Union. Il en a vu beaucoup, des élèves prometteurs s'effondrer après avoir ingurgité le mélange maudit, alors mieux ne vaut pas se faire de faux espoirs. Il y en a forcément dans le lot qui marche devant lui qui succomberont à la cérémonie, ou peut-être même avant, en affrontant les engeances.

Puis soudain, un craquement au plafond de la cave le sort de ses pensées. Il fronce les sourcils. Comment ça, "crac"? Ca faisait longtemps que le toit des Tréfonds ne lui était pas tombé sur la tête. Puis le sol se met à trembler et Jason referme son emprise sur son épée. Des petites roches se mettent à pleuvoir, puis de plus en plus grosses. « Oh, par la barbe du Créateur! » jure-t-il comme s'il avait mis le pied dans une bouse, avant de bondir en arrière pour éviter de se faire écraser par un débris. « Gardes, repliez-vous! » ordonne-t-il, en brandissant son bouclier au dessus de sa tête, même s'il se doute que personne ne va rester planté là. C'est un chaos sans nom qui s'en suit, des énormes morceaux de roche se détachent du plafond et heurtent le sol à grand fracas, des cris dans le tintamarre, puis, plus rien. Une fois que Jason est certain que la cavité a retrouvé un calme apparent, il se redresse et époussette machinalement son armure. Il ne voit rien, mais son sixième sens semble lui indiquer qu'il n'y a qu'une personne avec lui. Dans le voile de poussière, il entend un juron dalatien et esquisse malgré lui un sourire en coin. Les insultes sonnent toujours plus agressives en Dalatien, ou peut-être que c'est Dinath qui lui donne cette impression. Ce qui est certain, c'est qu'il les trouve très amusantes même si il n'en saisit pas le sens. Il retrouve rapidement son sérieux, lève le regard vers la nouvelle paroi qui vient de se former puis soupire et replace son bouclier dans son dos ainsi que son épée dans son fourreau. Le reste du groupe doit se trouver de l'autre côté, et avec un peu de chance, personne ne s'est fait écraser sous l'éboulement. Il espère que Dane, son marbari, ainsi que ses amis de la Garde n'ont rien de grave. La voix de son apprentie s'élève dans le tunnel, et il soutient son regard alors qu'elle lui demande ce qu'ils sont censés faire à présent. Il réfléchit quelques minutes en se frottant la barbe, visualisant mentalement un plan de cette partie des Tréfonds. Il tourne la tête vers le tunnel qui s'annonce devant eux. « Si on continue à s'enfoncer par là, il y a un passage secondaire un peu plus loin, qui pourrait nous permettre de contourner ce tas de pierre et récupérer le tunnel d'où on est venus. Par contre, ça fait longtemps que je ne suis pas passé par là, et j'ignore si les engeances l'infestent ou non. Je suppose qu'il n'y a qu'un moyen de le savoir. » dit-il en haussant les épaules. « Sois vigilante, l'effondrement a fait beaucoup de bruit, et je pense qu'on est pas les seuls à l'avoir entendu. » Il fait bien sûr référence aux engeances, qui pour beaucoup se déplacent plus au son qu'à la vue. « Allez, en route si on veut rentrer avant la nuit. » Jason pense que c'est possible d'arriver au camp avant que le soleil se couche, même si au final, le temps s'écoule de façon très anarchique dans les Tréfonds. Parfois quelques secondes semblent une éternité, et à d'autres moments, on a l'impression que seules quelques minutes se sont passées alors que ça fait plusieurs heures qu'on erre dans les couloirs sombres et infestés par les engeances. En tous cas, mieux vaut ne pas perdre de temps, alors, sans hésiter, Jason se met en marche.



_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP-
Sauter vers: