Nerva - the illness of the youth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 2 Fév - 15:11


Nerva Pavus
citation ici pas trop courte ni trop longue ▲ AUTEUR

carte d'identité
nom complet ▲ Pavus, nom sur toutes les lèvres lorsque le sujet se dirige naturellement vers la noblesse Tévinter. Elle s'y défini, refusant même de l'abandonner lorsqu'elle trouve mari. prénoms ▲ Nerva, prénom masculin, qu'elle a su rendre féminin par sa façon d'être. Elle croit que sa mère était convaincu d'attendre deux garçons, et qu'elle n'a su se résoudre à la nommer autrement. surnoms ▲ Aucun. Qu'on la surnomme serait complètement inutile, qui aurait l'audace d'avoir la paresse de prononcer plus court que deux syllabes? âge ▲ Elle tente de fuir les traits de ses quarante années, mais elle ne va pas jusqu'à mentir comme un certain jumeau. lieu de naissance ▲Tévinter, Quarinus. race ▲ Il n'y a que du sang d'homme, mortel, en ses veines. statut civil ▲ Veuve depuis peu, elle ne s’apitoie cependant pas sur ce sort, se laissant aller à la légèreté et le divertissement. Secrètement très proche de son frère. orientation sexuelle ▲ L'inceste n'étant probablement pas une orientation valable, la noble dame ne se prive pas, d'un côté comme de l'autre.  occupation ▲ Noble, en premier lieu, elle murmure à l'oreille de son frère, le seconde dans son rôle de Magister. faction ▲ L'empire Tévintide, mais surtout sa famille, qu'elle soit proche ou éloignée. compétences et armes ▲ Nerva maîtrise la nécromancie, et plus officieusement la magie du sang. Outre ses dons magiques, elle possède aussi un très grand charisme. Charmeuse et douce, elle sait s'immiscer, s'imposer et comploter pour avoir ce qu'elle veut. Même si elle sait se montrer manipulatrice, Nerva n'a jamais fait preuve d'hypocrisie, elle se fait un plaisir de rabattre la vérité aux visages des gens, plutôt que dans leur dos. croyances ▲ La Chantrie Impériale. groupe ▲ Tévinter. avatar ▲ Gemma Arterton.
✎ INFORMATIONS EN VRAC

_Jeunesse opulente, enfance riche, Nerva se voit accorder une vie beaucoup trop facile pour les limites de son imagination. Elle n'a qu'à lever le petit doigt, de souhaiter, afin d'avoir ce qu'elle souhaite. Et pourtant, malgré cette facilité imposée, elle ne prend rien pour acquis, ne se montre pas ingrate, ni vaniteuse. Différente des enfants à qui l'on accorde tout, elle ne fera aucun caprice lorsqu'elle n'aura pas ce qu'elle veut, intriguée par les difficultés de la vie que ses parents semblent absolument vouloir lui épargner.

_La fillette ne prend donc pas pour acquis ce qui l'entoure, surtout son jumeau à qui elle est très attaché. Elle sait, depuis les premières secondes, que celui-ci n'acceptera jamais de rester prisonnier, et elle préfère voir ses ailes se déployer loin d'elle que de l'entendre chanter tristement dans une cage d'amour obsessionnel. Ainsi, il n'a pas à subir la moindre jalousie de sa sœur, ni de crise, ni de malaise. Elle sait lui prouver à sa façon qu'elle tient à lui, et ce même si elle se montre très détachée. Elle ne souhaite pas l'étouffer, ou se retrouver elle-même coincée dans une relation trop co-dépendante.

_Jusqu'à l'adolescence, elle se montre plutôt passive, normale, très secrète. Elle n'oserait pas débiter les images qui lui passent par la tête, préférant garder ses grains de folies pour elle-même, parfois pour Nero. Le fait qu'elle s'ennuie visiblement ne l'aide cependant pas à se montrer des plus expressives. Elle semble écouter, mais elle est visiblement ailleurs, victime de ses propres fantasmes et des sévices qu'elle pourrait faire subir à ceux qui l'énerve un peu trop. Ses seules incartades sont secrètes, subitement par ceux qui n'ont plus le loisir de parler sans sa permission, parfois partagé avec son jumeau, le seul qui aura le loisir de la voir éclater de rire, ou de voir une larme perler aux coins de ses yeux. Devant le théâtre du monde, Nerva est la fille sérieuse, discrète. Celle qu'on ne remarque que par sa beauté, mais dont les mots percent rarement le silence. Elle laisse parfois échapper quelques politesses, ou quelques remarques acerbes, mais elle n'est pas celle dont on se souviens, contrairement à son frère beaucoup plus coloré.

_Un seul autre homme parvient à arracher un sourire à la jeune femme. Son cousin Faustus, complice et adage essentiel au duo de jumeaux, parviens à se tailler une place importante dans le cœur de Nerva. Si au début elle se montrait cruelle avec lui, elle s'est rapidement attacher au garçon, jusqu'à même en devenir gentille, du moins envers lui. Lorsqu'elle essuie une déception, elle sait qu'elle peut compter sur lui, distance ou non, il est une présence rassurante, et ce même à ce jour. Elle se sent d'ailleurs beaucoup plus protectrice envers lui qu'envers son frère, sachant pertinemment que Nero sait se défendre seul, elle n'hésite pas à montrer les crocs dès qu'on ose s'en prendre à Faustus, ou même lui causer la plus minime des déceptions.

_L'adolescence un peu plus mouvementée, elle se voit offrir son premier esclave, son père étant légèrement irrité qu'elle abîme les siens. Un jouet comme un autre dont elle peut facilement s'imaginer plusieurs usage. Si au début elle se montre peu créative, la curiosité de l'anatomie humaine, ou même elfique parviens à lui faire oublier ses réticences. La première vie qu'on lui offre ne tiens que quelques jours, la deuxième, quelques mois, et plus le temps passe, plus elle se montre patiente, sage, lorsqu'un brin de folie ne pointe pas le bout de son nez. Elle devient plus discrète et conservatrice avec les années, mais dans le plus grand des secrets, elle n'hésite pas à passer ses nerfs sur le premier esclave qui croise sa route.

_La force tranquille qu'elle devient est insidieuse, toujours profil bas. Elle se laisse emporter dans un mariage arrangé sans même protester, préférant faire bonne figure en public, afin de mieux justifier ses excès dans le privé. Elle se rapproche conséquemment de son jumeau, murmure à son oreille lorsqu'il devient Magister, et reste à ses côtés sans même qu'on lui demande, support moral, silencieux, dans la vie de Nero. En privé, elle n'a aucun remord à tromper le mari qu'on lui a choisi. La Pavus ne trahit pas son sang, jusqu'à produire une bâtarde malade et dépourvue du moindre talent magique. Elle ne comprend pas d’où vient l'enfant, ne reconnaissant ni elle, ni Nero en ses traits grossiers. Mais lorsqu'elle perd son mari dans des circonstances mystérieuses, elle se sent obligée envers la créature qu'elle a créer. Une pessimiste verrait la fillette comme une punition, mais Nerva n'y voit qu'un rappel que ses incartades et ses folies ont toujours des conséquences.

_La soudaine solitude, tristesse de son domaine vide de présence masculine, Nerva se laisser emportée dans ses passions, cette violence qu'elle ne masque même plus en ses propres murs. Peut-être espère-t-elle être comprise par ce qui est sortie de ses entrailles, peut-être tente-t-elle de trouver quelque chose pour la rejoindre, un point commun, une étincelle dans le regard qui lui prouverait que cette fillette n'est pas une inconnue, une pierre sur son chemin. Les murs de la demeure sont peint trop souvent d'écarlate, et elle se garde d'en parler à qui que ce soit, ne souhaitant pas être ramenée à l'ordre. Nerva ouvre un nouveau chapitre sur sa vie en solitaire, même si elle n'hésite pas à visiter son frère à quelques occasions.

_Sa vie personnelle ne prend pas le pas sur son visage publique. Quiconque aurait la moindre envie de révéler ce qui se passe chez elle se verra privé de sa langue, et probablement de sa tête. Le fait qu'elle soit vu avec un esclave différent à chaque sortie ne soulève pas les questions. Nerva à toujours été cette mystérieuse femme dont la vie privée ne concernait qu'elle-même. Elle semble cependant avoir développer une nouvelle confiance, ses mots sont plus souvent prononcés, ses avis exprimés, et elle semble prendre plaisir à avoir cette place aux côtés de son frère. Si depuis le début de sa vie elle se montre passive, elle se découvre un nouveau plaisir à sermonner, conseiller, ou simplement ramener à la réalité ceux qui osent l'inclure dans leur conversation. Son cercle de fréquentation semble s’agrandir, bien que chaque relation se montre superficielle, simple convenance pour le rôle qu'elle tente de se donner.

_Cet épanouissement, directement lié avec la mort de son mari, lui donne une nouvelle liberté, bien que les soupçons soient complètement écarté à son sujet. Elle semble se montrer plus souvent publiquement, bien que ses actes ne semblent pas assez conséquents pour alimenter la moindre rumeurs croustillantes. Ce que les gens peuvent dire d'elle, c'est qu'elle semble passer beaucoup plus souvent son temps à Minrathie, que ce soit chez son frère, ou chez l'esclavagiste Caîus. Certaines rumeurs parlent d'une possible association entre la Pavus et le Vittoria, mais chacun se garde bien du moindre commentaire à ce sujet, l'homme semblant beaucoup trop occupé par ses esclaves de toute façon.

_La noble dame semble doucement sortir de sa zone d'ombre afin de se trouver une place, même minime, parmi le monde. À la quarantaine, bien qu'elle se garde de révéler le moindre chiffre lorsqu'on s'adresse à elle, elle semble décidée à être celle qu'elle a toujours été dans l'intimité. Occultant quand même les chiffres qui hantent surtout son frère qu'elle, elle tente de trouver une solution à ce petit problème, et surtout pour justifier les actes barbares auxquelles elle s'adonne dans la noirceur de ses cachots.


✎ INTERROGATOIRE
Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ Si elle accordait derechef un statut de supériorité aux êtres dotés de magie et ce dès que leur talent était mentionné, elle change de position à la naissance de sa fille lorsqu'elle comprend bien qu'elle ne serait pas choyée de la moindre étincelle. Elle revoit vaguement ses positions, sa fille étant probablement la seule exception qu'elle estimera importante, mais se retrouve mitigé devant un autre sans magie. Elle traitera au cas par cas ceux qui ne fréquente pas le monde des mages, mais majoritairement, ses avis ne seront pas favorables.

Crains-tu une nouvelle guerre ou l'enclin installé après tant d'années de tranquillité ? ▲ Il serait sans doute idiot de dire qu'elle ne craint rien, mais ses craintes sont loin d'avoir quelque chose à voir avec un quelconque enclin. C'est le dernier de ses soucis, et si jamais ça venait à arriver, elle ferait avec.

derrière l'écran
PSEUDO ▲ .tumbleweed PRÉNOM ▲ Mari ÂGE ▲ 27 ans PRÉSENCE ▲ autant que faire se peut Russe COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ wingardium leviosa CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ avada kedavra mon temps libre TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ un scénario de mon cher corrupteur favoris Russe AUTRE ▲ je suis pas lèche-cul aukey? DIVERS CRÉDITS ▲ gif on tumblr.


avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 8 Fév - 10:04



*pose ses fesses et stalke Huhu *

_________________

CURSE MY NAME
© FRIMELDA


avatar
judge and condemn
▲ MESSAGES : 841
▲ OCCUPATION : MAGISTER ŒUVRANT AU SEIN DU MAGISTERIUM A TÉVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : UN SCEPTRE A L’EXTRÉMITÉ TRANCHANTE LUI PERMETTANT D'USER PLUS AISÉMENT DE MAGIE DU SANG, TANDIS QU'IL SE COMPLAÎT DANS LA NÉCROMANCIE ET L'ENTROPIE.
▲ LOCALISATION : PRIORITAIREMENT EN TÉVINTER, QUELQUES FOIS EN VADROUILLE A THÉDAS.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 8 Fév - 11:36

OH. LA SŒUR JUMELLE PAVUS.
soit plus gentille que ton frère.
rebienvenue parmi nous & bonne chance
pour l'écriture de ta fiche ! <3

_________________



― petit dragon aux chaînes ardentes ―

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 47
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fuis pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant les humains. jadis nero, aujourd'hui marianis.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage.
▲ LOCALISATION : minrathie. plus précisément au sein même de la demeure de ma maîtresse. parfois je quitte cette bâtisse qui me sert de prison pour suivre la jeune femme qui me retient, ou pour surveiller les alentours, de moi-même, en petit volatile.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 12 Fév - 13:19




danger
attention, l'étau se resserre !

Prends garde car si tu te trouves ici, c'est que le temps (une semaine) pour terminer ta fiche est malheureusement écoulé. Mais pas de panique, si tu as besoin de plus il suffit de nous demander un délai ! Nous te laissons quatre jours afin de te manifester pour nous donner des nouvelles, ne nous abandonne pas Coeur bis


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 394
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 12 Fév - 15:56

J'suis là, j'me bouge.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hier à 20:37




validation
un, deux trois, validé(e) !

Qu'elle est charmante, cette Nerva Chou Hâte de la voir en jeu Huhu

Félicitations, le monde de Thédas s'offre enfin à toi ! Amuse-toi bien mais n'oublie pas de remplir ton profil si ce n'est déjà fait et d'aller créer ta FICHE DE LIENS. Aussi, n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou sur la CHATBOX ainsi qu'à découvrir le forum plus en avant. File sans attendre te recenser juste ici :

LISTING DES COMPÉTENCES
REGISTRE DES RACES ET ORIGINES

Voici également d'autres liens utiles pour bien débuter ton aventure :

CRÉER UN SCÉNARIO
ROUE DU RP
DIVERSES DEMANDES
LE FLOOD
LES NOUVEAUTÉS


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 394
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut