▲ LE BESTIAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 31 Mar - 10:56




bestiaire
créatures les plus connues

les engeances
Les Engeances sont des créatures pour la première fois apparues dans les temps anciens, juste avant le premier Enclin. Elles naissent d'une mère couveuse sans posséder un libre arbitre ni même une volonté de penser par elles-mêmes (sauf cas exceptionnel) ; la plupart du temps, elles suivent le chant, une mélodie leur parvenant des Anciens Dieux qu'elles corrompent lorsqu'elles en découvrent un. Si elles craignent la lumière du jour, raison pour laquelle elles vivent dans les Tréfonds, cela ne les dérange pas lors d'un Enclin où elles remontent à la surface mener l'assaut ; dans ces cas-là, elles suivent l'Ancien Dieu tourné en Archidémon et certaines engeances plus intelligentes comme des Alphas organisent les troupes. Ce n'est pas pour autant qu'elles possèdent une hiérarchie à proprement parler.

→ à savoir que chaque Engeance est une forme corrompue, soit dérivée, d'une race (humain, elfe, nain, qunari...)

Archidémon → Anciens Dieux, dragons divins corrompus par la souillure des engeances, l'un d'entre eux n’apparaît qu'en cas d'Enclin ; jamais en même temps que l'un de ses pairs. Attention cependant à ne pas les confondre avec de simples dragons en raison de leur apparence. Au nombre de sept, cinq ont déjà été tués, n'en laissant plus que deux qui annoncent en théorie plus que deux Enclins à venir. (leur apparence)

Mère couveuse → Femmes victimes des engeances, traînées jusqu'aux Tréfonds en subissant toutes sortes d'abus et diverses souffrances, puis corrompues, elles se changent en mère couveuse qui n'aura aucun autre but que celui de donner naissance à de nouvelles Engeances ; bien souvent en nombre très important mais toujours dérivée de sa race d'origine. (leur apparence)

Hurlock → Dérivés de la race humaine, les Hurlocks sont monnaie courante chez les Engeances ; chose loin d'être étonnante en sachant que leur race d'origine est celle dominante à Thédas. Très forts et résistants, ils sont souvent en tête d'une horde mais malgré tout, ne demeurent pas ceux à craindre le plus. Les Hurlocks peuvent compter des chefs de meutes ainsi que des émissaires dans leurs rangs. (leur apparence)

Genlock → Beaucoup plus petits, robustes et épais que les Hurlocks, les caractéristiques des Genlocks se rapprochent des nains ; ce sont leurs dévirés ayant par ailleurs conservé une certaine résistance à la magie combinée à celle qu'ils possèdent en général. C'est l'Engeance la plus répandue dans les Tréfonds ; comptant dans leurs rangs chefs de meutes et émissaires. (leur apparence)

Hurleur → Les Hurleurs, dérivés des elfes, sont facilement reconnaissables grâce aux cris stridents qu'ils émettent ainsi que leur apparence svelte ; leur offrant une agilité et une rapidité considérable. Sournois, ils disparaissent régulièrement au cours des combats afin d'attaquer dans le dos leur victime, l'une des raisons pour lesquelles il est nécessaire de les achever en priorité. Heureusement, malgré leurs dégâts importants, leur résistance physique est moindre. (leur apparence)

Ogre → Tout aussi rares que les Hurleurs, les Ogres n'en sont pas moins dangereux ; au contraire. Leur carrure gigantesque rappelle celle des Qunaris dont ils sont dérivés et gardent ainsi cette même force capable de faire énormément de dégâts. Ils aiment charger les lignes ennemies avec leurs cornes, un seul d'entre eux ravageant déjà une bonne partie de ce qui se trouve sur leur passage ; en groupe, c'est bien pire. Une chance qu'ils apparaissent principalement lors d'un Enclin. (leur apparence)

Émissaire → On retrouve des émissaires chez les Hurlocks ainsi que chez les Genlocks, ceux-ci n'étant pas dérivés d'une race à proprement parler ; ce sont simplement les seules Engeances à user de magie. Un peu comme des Alphas, plus intelligents que leurs semblables, ils sont souvent à la tête d'un groupe en tant que chef. Les émissaires lancent leurs sorts à distance et à la manière des mages, sont peu résistants au corps-à-corps. (leur apparence)

Goule → Lorsqu'un humain, elfe, nain ou qunari est infecté par une Engeance, il n'en devient pas une à son tour ; toute sa carcasse se dégrade à cause de la souillure qui l'amène à la folie, qui lui permet même d'entendre un chant identique à celui que perçoivent les Engeances. Dans le meilleur des cas, le plus courant, il meurt. Dans le pire, il se change en ce qu'on appelle communément une Goule : condamné à attaquer et dévorer qui que ce soit qui se mettra sur sa route. (leur apparence) Dans le cas d'animaux touchés par la souillure, celle-ci se contente de les rendre fous et ainsi beaucoup plus dangereux qu'en temps normal ; donnant des loups viciés, des ours enragés... Aussi, il n'est pas rare que certaines Engeances en utilisent quelques-uns après les avoir corrompus. (leur apparence)

les dragons
Bien qu'il soit plutôt rare de tomber sur un dragon lorsqu'on se promène à Thédas, ce n'est pas pour autant qu'ils sont une espèce en voie de disparition ; ils apprécient en général les grottes ou cavernes et sont classés en différents types selon leur âge.

Dragon-sire → En haut de l'échelle se trouve le Dragon-sire, une femelle ayant atteint toute sa maturité ; elle demeure également le plus rare si bien que certains s'imaginent encore qu'elles ne sont qu'une légende. Pour cause, un Dragon-sire sort très rarement de sa grotte profondément creusée, passant le plus clair de son temps assoupi aux côtés de son harem ; Dragonneaux et Drakes qui lui ramènent de la nourriture. Lorsqu'il lui faut pondre à nouveau, c'est là que les chances d'en apercevoir sont plus élevées ; la bête sortant de sa tanière, écumant les cieux afin de dénicher du bétail pour se nourrir. Celle-ci est très puissante et résistante, attention donc à ne pas la contrarier. (leur apparence)

Dragon → Lorsqu'un Dragon atteint sa taille adulte, il subit automatiquement une métamorphose qui sera différente selon son sexe : un mâle perdra l'utilisation de ses pattes avant tandis qu'un Dragon femelle se verra pousser un troisième ensemble de membres ; ceux-ci lui servant spécifiquement d'ailes. Néanmoins, une femelle prendra toujours plus de temps à atteindre sa maturité que son homologue masculin. (leur apparence)

Drake → Oubliez légendes, mythes et contes pour bon enfant : les Dragons mâles ne se transforment jamais en ces monstres ailés qui y figurent dedans. Leurs pattes antérieures développent des éperons plutôt que des ailes ; les femelles étant les seules à posséder la membrane pour former ces dernières. Ainsi, un Drake arrivé à l'âge adulte sera la plupart du temps aux côtés d'une femelle Dragon afin de subvenir à ses besoins ainsi qu'à défendre la tanière et ses petits. (leur apparence)

Dragonneau → Les bébés Dragons naissent toujours d'un œuf au sein de leur portée ; ils sont ce qu'on nomme des Dragonneaux. Bien que de petite taille, évidemment sans ailes, leur appétit est immense lors des premières années de leur existence et il faut une quantité conséquente de viande pour les satisfaire. En portées nombreuses, ils restent généralement avec leurs mères jusqu'à ce que la plupart atteignent l'âge adulte ; certains ne survivant pas jusque là. (leur apparence)

les démons
Lorsqu'un esprit est perverti car privé de son but initial, en plein déni, les émotions négatives l'envahissent ; bien souvent une en particulière qui prend le dessus. C'est ainsi qu'il tourne en démon qui va arpenter l'Immatériel ainsi que les rêves des mages qui y sont liés tout en se nourrissant de mauvais sentiments ; rattachés à un péché en particulier. Celui-ci change en fonction de la nature originelle du démon et de ce qui a causé sa déchéance. Plus le monstre est nourri, plus il devient puissant mais une chose est sûre : certaines émotions sont plus fortes que d'autres. Afin de survivre un moment dans le monde réel, chaque démon a besoin d'un hôte consentant ; excepté s'il s'agit d'un cadavre.

Démon de l'orgueil → Un démon de l'orgueil est de loin le plus puissant de tous ; étant autrefois un esprit de foi ou de sagesse. Alimenté par la fierté, l'ego des hommes très répandu et bien évidemment plus facile à atteindre, il en joue régulièrement. Manipulateur intelligent qui décèle les failles du cœur humain, il possède une certaine ironie cruelle qui n'est pas sans rappeler celle humaine. Tandis qu'un démon du désir s'engagera dans la corruption des mortels, un démon de l'orgueil usera la meilleure nature de ceux-ci contre eux. Les hommes intelligents se surpassent, les hommes forts s'écrasent eux-même, les hommes humbles s'oublient, les hommes jaloux se craignent eux-même ; ils transforment la corruption et la ruine en un art. (leur apparence)

Démon de l'envie → La recherche continue, l'envie d'être, tel est le fardeau d'un démon de l'envie. Il ne se complaît pas ainsi et dès qu'un mortel lui plaît, il le convoite : souhaitant prendre sa forme. Isolant sa victime afin de l'étudier, il va déceler chacune de ses caractéristiques jusqu'à la devenir, en laissant par la suite l'âme de celle-ci pourrir ; sans jamais que son envie ne soit satisfaite. Un démon de l'envie est puissant, mêlant arrogance ainsi que lâcheté, et laissera constamment derrière lui les traces de chaque identité qu'il a volé. Heureusement, ce type de démon est l'un des plus rares qui existe. (leur apparence)

Démon de la faim → Constamment affamé et jamais rassasié, un démon de la faim n'hésite pas à se nourrir avec tout ce qui lui passe sous le nez ; même l'un des siens. C'est ce qui le caractérise, c'est le péché qu'il incarne. En général très rare, autant dans l'immatériel que dans le monde des mortels, un démon de la faim possède la plupart du temps un squelette lorsqu'il se rend dans ce dernier ; les plus puissants d'entre eux préférant prendre une forme humaine. (leur apparence)

Démon du désir → Des démons les plus à craindre se trouve celui du désir ; terriblement compétent lorsqu'il s'agit de prendre possession d'un mage. Il joue énormément avec l'esprit de sa victime en usant de ses aspirations telles que la luxure, la richesse, le pouvoir ainsi que les propositions alléchantes qu'il lui soumet. Tout est bon pour la faire venir entre ses filets. Un démon du désir est également capable, pour parvenir à ses fins, d'affecter plus encore l'esprit : usant de déguisements, modifiant les décors, il est très trompeur et plus d'un se fait avoir sans s'en rendre compte. (leur apparence)

Démon de la paresse → Comme son nom l'indique, ce type de démon se nourrit de la paresse de sa victime ; l'entraînant dans des songes sans fin et très plaisants où il épuise toute sa combativité. Plus cette dernière reste emprisonnée dans l'illusion du démon de la paresse, plus les chances d'en ressortir vivante sont minces voire inexistantes. L'énergie vitale est aspirée à chaque instant jusqu'à entraîner la mort de la carcasse endormie ; sentiment que le démon recherche afin de se repaître. Aussi, en accord avec sa nature, sa voix aux effets narcoleptiques est très lente lorsqu'il s'exprime. (leur apparence)

Démon de la colère → Le démon de la colère est celui qu'on retrouve le plus couramment ; il s'alimente par la rage qu'il attise chez ses victimes et si son apparence donne l'impression qu'il est l'un des plus dangereux, ce n'est pas vraiment le cas. En vérité, ce type de démon est plutôt simple. Délaissant les tactiques vicieuses et réfléchies afin d'attaquer de front, il profite des flammes que sa forme engendre, brûle ses ennemis au moindre contact physique ; lorsque ce n'est pas une boule de feu qu'il envoie sur ceux-ci. Bien plus puissant qu'intelligent, c'est là toute sa force. (leur apparence)

d'autres créatures
Esprit → L'habitat naturel d'un esprit est l'Immatériel où il séjourne sans concept du temps qui s'écoule ; plus ou moins condamné à y vivre. Il arrive que l'un d'entre eux franchisse le voile pour se rendre du côté des mortels en s'emparant d'un corps, par désir de vivre une autre vie, mais celui-ci est alors susceptible de tourner en démon. Ce qui caractérise principalement un esprit est le but qu'il incarne : il existe des esprits de justice, d'amour, d'honneur, d'espoir, de valeur, et plus encore. Chacun possède sa propre personnalité, sa manière d'être mais ils ne connaissent pas les mêmes émotions que les humains ; ce qui peut changer lorsqu'ils s'égarent dans le monde de ces derniers. (leur apparence)

Loup-garou → Créature humanoïde qui ressemble à un loup, un loup-garou possède certes une intelligence supérieure à celle des autres animaux mais sa bestialité surmonte la plupart du temps celle-ci. De base, il faut comprendre que ce type de créature n'est autre qu'un humain bien souvent changé de manière incontrôlable, donc maudit ; et si les contes diffèrent à leur sujet, comme le fait que la transformation soit irréversible, la rage exprimée reste identique. De plus, certains loup-garous parviennent encore à formuler quelques paroles en réprimant cette bestialité qui les guide.  (leur apparence)

En vrac → chattemite (dans les tréfonds)araignée géante (dans les tréfonds, les anciennes ruines)cadavre


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 325
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 31 Mar - 13:31




bestiaire
animaux les plus retrouvés

les domestiques
Mabari → Chiens de guerre bien entraînés, les Mabaris sont une race unique ; très féroces mais aussi très fidèles. Chaque Mabari choisit son maître grâce à un processus d’imprégnation, jusqu'à la mort, quitte à le suivre dans celle-ci car ce genre de chien ne se lie normalement qu'à un seul guerrier. Très intelligents, ils sont en mesure de comprendre la parole, bien que ne pouvant répondre autrement que par un aboiement ou un acte ; cela ne les empêche pas d’interpréter des ordres complexes. Pour toutes ces raisons, cette race est très reconnue et appréciée notamment sur le champ de bataille où elle a son utilité. Cette compréhension exceptionnelle mise de côté, les Mabaris ne sont pas à prendre à la légère en combat ; ce ne sont pas des chiens de guerre pour rien. (leur apparence)

Cochard → Petits animaux omnivores et inoffensifs, les Cochards sont principalement connus pour ingurgiter presque tout ce qu'ils trouvent au sol ; un peu comme des nettoyeurs. Métaux, calcaire, insectes, vers, un beau régime alimentaire pour ces frêles bêtes qui sont plus faciles à dénicher dans les tréfonds ainsi qu'à Orzammar. Là bas, ils servent beaucoup d'animaux domestiques en raison de leur docilité. Il arrive pourtant que certains Cochards soient tout simplement utilisés en guise de nourriture pour les nains. (leur apparence)

Chat → Très courants dans tout Thédas, les Chats ne sont pas tous domestiqués ; ils peuvent l'être mais la plupart se contentent d'errer dans les rues des cités sans être dépendants d'un maître. Friands de lait, amateurs des hauteurs, griffes à découvertes ou ronrons incessants, les Chats ne sont pas sans défense à la manière des Cochards mais restent très vulnérables face à certaines créatures ou personnes. (leur apparence)

les montures
Cheval → Montures des humains depuis la nuit des temps, les chevaux ont une place primordiale au sein de leur vie ; notamment lorsqu'il faut parcourir de longues distances. Très répandus, il en existe plusieurs races qui diffèrent au niveau de la résistance, du poil, d'un tas de choses mais chaque cheval reste un fidèle compagnon pour l'homme. (leur apparence)

Hahl → Lorsqu'on évoque les Hahls, on est forcé d'évoquer les elfes ; les deux étant liés. Pour cause : ces animaux majestueux, jadis montures à part entière pour leur peuple, sont très respectés et surtout vénérés. Désormais de retour à l'état sauvage ou préservés au sein d'un camp Dalatien, ils ne sont plus éduqués afin d'être montés ; ce qui n'empêche pas d'essayer. Il est néanmoins très peu conseillé de brusquer un Hahl en présence d'elfes Dalatiens, celui-ci étant considéré comme l'un de leur dieu. (leur apparence)


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 325
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut