[EVENT] FAIRE PATTE DE VELOURS

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 24 Mar - 10:26




Faire patte de velours
Event - Mission de célébration et d'enquête


▲ NOM DE LA MISSION - Faire patte de velours.
▲ CRITÈRES - Nains en priorité (ou visiteurs du royaume).
▲ COMMANDITAIRE - Le Roi d'Orzammar.
▲ LIEU - Orzammar - Le quartier du Diamant.

▲ CONTEXTE - Après l'invasion des engeances, le Royaume d'Orzammar, bien qu'ayant subit bon nombre de pertes ainsi que de dégâts, est toujours debout. Et si l'enclin fait toujours rage en extérieur l'un des généraux a été vaillamment vaincu, ne laissant que l'autre aux côtés l'Archidémon pour mettre définitivement un terme à cet enclin ; mais le Roi ne peut se permettre d'envoyer ses troupes amoindries quand le royaume est encore aussi vulnérable. Ainsi comme lors du précédent enclin, une fois la bête vaincue, les engeances déroutées seront interceptées lors de leur retour dans les Tréfonds ; avec une nouvelle Légion des morts qui verra le jour. Pour l'heure, en ces temps troublés, entre cette mise en place, reconstruction, enquête et autres manœuvres politiques typiques naines, le peuple de la Pierre s'accorde une pause de courte durée : des festivités. La célébration de la victoire mais également le mariage entre le Roi Aeducan et la Haute Sepith Aravish.

▲ DÉROULEMENT - La cérémonie se termine tout juste, elle s'est déroulée au Palais avec les Dashyr et les autres nobles nains. Les festivités qui suivent vont désormais se dérouler en grande partie au sein du Quartier du Diamant, durant celles-ci auront notamment lieu des combats à la Lice, puis le banquet. Toutes les Castes sont conviées excepté comme toujours les Parias qui séjournent dans les Taudis ; ceux-ci sont encore pointés du doigt en ce qui concerne l'incident. D'ailleurs, le Roi n'est pas dupe, il sait que le Carta risque encore de frapper, c'est l'occasion idéale pour Thral ; tout comme lui-même, pour enfin l'attraper. Si le peuple ne se doute de rien, l'enquête avance et les hommes de confiance de Bazral ont des indications précises ; ils sont vigilants et surveillent les zones sensibles durant la célébration. Lui et Sepith ne peuvent réellement agir, au centre des projecteurs ; même le prince Aravar reste exposé. Pour l'instant, amusez-vous, le MJ vous guidera tout le long de la fête, mais faites preuve de prudence... Qui sait ce qui se cache encore dans l'ombre de celle-ci ?

▲ LA MISSION EST RÉUSSIE SI... - La menace qui se cache dans l'ombre est éliminée.
▲ LA MISSION ÉCHOUE SI... - La menace parvient à ses fins, le Carta l'emporte encore.

▲ RÉCOMPENSES - Une reconnaissance/une dette du Roi, une montée en grade, une faveur accordée ; selon vos actions pendant l'event.

▲ PJ -

- Aravar Aeducan (Force +20)
- Engen Dace (Force +20)
- Caïus Vittoria (Magie +20)

▲ PNJ -

- Bazral Aeducan (ce PV étant important pour l'évent, il sera placé en tant que PNJ tout le long sauf si entre temps quelqu'un le prend).
- Sepith Aravish (PNJ)
Résumé:
35 ans, Haute et nouvelle Reine d'Orzammar ▲ Naine au fort caractère, Sepith est sortie des quartiers communs à six ans, quand son père s'est vu anoblir suite à son travail acharné avec les mines de Lyrium. Difficile pour elle de se faire accepter par la noblesse mais elle ne s'est laissée jamais marché sur les pieds et a repris la suite du travail de son géniteur. C'est en 10:40 qu'un incident survient : une attaque d'engeances sur plusieurs mines. Sepith qui se trouvait au sein de l'une d'entre elles risque héroïquement sa vie et sauve ses employés, alors qu'elle aurait très bien pu s'enfuir sans eux. Elle est nommée Haute suite à son exploit, mais la perte de ses autres mines lui reste en travers de la gorge. Plus récemment, ce n'est autre que le Roi qui décide de la choisir comme future reine d'Orzammar parmi d'autres candidates potentielles. Elle accepte mais uniquement dans l'intérêt du Royaume.
- Gilard Saelac (scénario tourné en PNJ pour l'event, en attendant d'être pris).
- Olga (PNJ)
Résumé:
La trentaine, sans caste ▲ Originaire des Taudis, elle s'est infiltrée aujourd'hui pour assister aux festivités, non sans usurper une identité noble. Mais qui sait quelles sont ses véritables intentions et si elle ne cache pas autre chose que ses véritables origines...

D'autres PNJ sont susceptibles d'apparaître au cours de l'intrigue, mais vous serez informés dans tous les cas.

L'ORDRE SE FERA EN FONCTION DE LA PREMIÈRE VAGUE DE POSTS.
(Néanmoins Aravar Aeducan, en tant que MJ, postera en dernier. N'attendez pas son post pour vous lancer / pour poster).

ATTENTION : Cet évent ne se déroulera pas comme les intrigues habituelles. Je vous demanderais de tirer un dé de 100 avant dans ce sujet puis de le mettre en spoiler à la fin de votre réponse.

Pour toute question n'hésitez pas à envoyer un mp à @Aravar Aeducan, votre MJ et donc référent sur cet évent.





Introduction

Célébration et festivités sont bien accueillies en ces temps troubles, même alors que le Royaume d'Orzammar panse tout juste ses blessures quant à l'invasion d'engeances. Les reconstructions ne sont pas achevées mais le plus gros est fait et le Roi Bazral a jugé bon d'accorder une détente provisoire à son peuple encore marqué par les événements. C'est aussi une excellente occasion de célébrer son mariage avec la Haute Sepith Aravish, que l’Assemblée encourage et presse d'autant plus.

Pourtant, les plus observateurs l'ont probablement remarqué, certains gardes et hommes de confiance du souverain sont plus aux aguets qu'en temps normal. Certains dans la confidence, tel que @Engen Dace : cette fête est autant une réjouissance qu'un stratagème pour pousser le chef du Carta Thral à sortir de l'ombre. Nul doute qu'il sera de la partie avec ses sbires.

Bazral Aeducan et Sepith Aravish sont évidemment les premiers à se méfier mais au centre des projecteurs, les voilà bien limités dans leur champ d'action. Même le Prince @Aravar Aeducan n'est pas dans la possibilité de s'éloigner excessivement, de sortir du champ de vision de la foule, ou temporairement. Il est toutefois autant attentif et appelé à ouvrir l’œil par son paternel conscient qu'en temps qu'ancien bougre du Carta, il reconnaîtra sans mal ses comparses de l'époque.

@Caïus Vittoria est facilement repérable au sein de la foule naine, invité incongru aujourd'hui mais aussi un habitué passant régulièrement au Royaume pour affaires, il se trouvait sur place pour les festivités. Si il n'est pas informé du fond de l'affaire, il remarque bien assez tôt que quelque chose cloche, mais il ne saurait dire quoi.

Où que vous soyez, la cérémonie s'achève tout juste, le Roi et la nouvelle Reine sortant du Palais en compagnie des Dashyrs et d'autres nobles nains pour être accueillis par les habitants conviés du Royaume (autrement dit tous à l'exception faite des sans castes) ainsi que quelques très rares invités. Ils saluent la foule face à eux, restent quelques instants bien en vue, puis le souverain invite celle-ci à la suite du programme : des combats à la Lice. Le convoi s'achemine lentement vers l'arène. Vous êtes bien entendu conviés à les suivre mais attention à ne pas baisser votre garde entouré d'autant de monde. Qui sait ce qui pourrait s'y cacher ?

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 696

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 24 Mar - 19:40

Une fête pour faire terminer une bataille et en commencer une autre. Une idée de génie menée par le bon roi Aeducan. Mais Engen rumine légérement dans toutes ces festivités. Une fois encore son combat est loin d'être gagné. Mais peu importe réellement ce soir. Il sait que cela peut-être dangereux et le noble nain qu'il était se savait rassuré de savoir Vigdis en sécurité dans la maisonnée de sa famille. Une jeune Naine imprudente, dont il a promis de veiller à ce qui ne lui arrive rien. Son père est bien intervenue dans la ville durant la bataille, mais il ne sait pas si Vigdis à pu lui parler, ni si elle est au courant qu'il était de passage.

marchant lentement pour profiter de l'ambiance régnante et suivant le convoi Royal, le quartier du diamant était remplie d'échoppe provisoire, avec des marchands se ventant d'avoir les plus beaux articles et dignes des plus grand rois et empereur de Thédas. Le commerce, bien une affaire de nain parfois.

Les gens semblent heureux, les coureuses de nobles sont de sortis et parfois conduit sous le coup de la bière qui coule à flot également certains Dashyr n'hésite pas une seconde à profiter d'une nuit avec l'une d'entre elle. Triste, mais parfois nécessaire pour renouveler le sang d'une maison. Si Engen se laissait tenter il ignore comment sa maison réagirait, il valait mieux éviter d'avoir un enfant maintenant, c'était Vigdis qui dirigerait la maisonnée naine après lui et c'était une bonne chose.

Marchant lentement mais surement vers l'arène, il regarda le bâtiment emplit d'une certaine nostalgie le lieu où jadis il combattait comme un lion.

- "Et dire que j'étais plutôt doué dans ce genre de combat. Ca paraît lointain."

De la nostalgie, mais de la fierté était ancrée dans son visage et son regard. Peu de personne remarquèrent que le Dashyr s'était parlé à lui même. Et dans sa tête il pensait à sa nièce blessé qui était resté dans la demeure de la famille Dace.

Spoiler:
Jet de dé : 29

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 29 Mar - 20:30



Faire patte de velours.
Caïus & Aravar & Engen

« EVENT - MISSION DE CÉLÉBRATION ET D'ENQUÊTE »
Qui était-il pour refuser de pareilles festivités, surtout qu’il était là en tant qu’invité de dernière minute. Un court entretiens avec Aravar l’avait convaincu d’assister au mariage. Après tout, c’était le moment idéal pour créer quelque contact, et même Arkan, son accompagnateur, avait manifesté le désir d’assister à ce genre de fête. Lui qui, habituellement ne faisait pas partie de la liste d’invités des plus grandes occassions, se trouvait ravis de pouvoir évoluer parmi la populace noble et riche d’Orzammar. De plus, il semblait avoir taper dans l’oeil de quelques jeunes filles, car il n’eut aucun remord à laisser le pauvre Caïus seul, sa silhouette créant de l’ombre sur les nains qu’il croisait.

Mal à l’aise, il regarde autour de lui, en quête d’un visage familier, et lorsqu’il aperçoit enfin Aravar, c’est le son des cloches, la sortie du Roi et de la Reine. Son attention est immédiatement reporté sur eux, poli, il joint les applaudissements mais se garde bien de toute effusion, après tout, le but n’étant pas d’attirer l’attention sur lui et sa démesure grandeur. Puis, les invitations fusent afin d’assister aux combats. C’est à ce moment qu’Arkan réapparait, et tire sur le bras de l’esclavagiste, le contraignant à suivre la foule vers l’arène. Il remarque bien que le Tévintide n’est pas à ses aises, et c’est en soupirant qu’il le guide comme un enfant perdu à travers les nains.

(c) DΛNDELION


Spoiler:
Jet de dé ; 26
Action ; Caïus suit la foule pour le moment, traîné par son nain accompagnateur.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 30 Mar - 11:11



faire patte de velours
Aravar & Others

« Strange how paranoia can link up with reality now and then. »
Les festivités ne sont pas entièrement plaisantes pour le jeune Prince craignant encore - et ce malgré les propos de son géniteur d'être placé de côté. Les projecteurs sont sur celui-ci ainsi que la nouvelle Reine Sepith, sans grand étonnement, qui il l'espère restera inféconde encore un bon moment. Lui les accompagne pourtant, à l'arrière, lorsque la cérémonie s'achève enfin. C'est à peine sorti qu'il en profite pour prendre une boisson peu soft à disposition avec un soupire de Gilard qui s'élève en fond. Il faut qu'il ait l’œil, pas qu'il se rafraîchisse le gosier, il le sait ; il en avait néanmoins besoin. Aravar lui lance un regard de travers qui parle de lui-même.

Il s'achemine ensuite avec le convoi en direction de la Lice, enfin à l'affût de potentiels membres du Carta parmi la foule ; conscient de sa mission censée passer avant la fête. Pourtant ce sont des naines intéressées qui croisent plutôt ses prunelles et celles de son garde du corps. Lui aussi devra prendre une épouse, un beau jour ? C'est qu'il n'est pas très pressé, pour l'heure.

L'Aeducan pense entendre Engen parler dans sa barbe à proximité mais au même instant, il remarque un invité d'Orzammar, sa taille contrastant avec le reste de la foule. Il l'observe de haut en bas de loin puis son compagnon à ses côtés, un autre nain parvenant soudain à lui mettre un doute. Celui-ci ressemble à s'y méprendre à l'un de ses anciens compagnons du Carta. Il dissimule sa grimace mais ses yeux en mentent pas, il reste fixé sur les deux bougres, soupçonnant maintenant Caïus d'être aussi affilié avec Thral, si tant est que l'autre est bien celui qu'il pense. « C'est pas vrai... » Sans perdre de temps Aravar donne à Gilard quelques directives. Dans le doute, il n'a pas envie d'attendre et de risquer un accident - son géniteur lui en voudrait.

Spoiler:
Jet de dé : 13.
(c) DΛNDELION

_________________

the hard way
I been through the darkest of caves and suffering. I ain't at home, home's where I'm going.I close my eyes to see, i'll take my throne, lay it on a mountain and make myself a king

avatar
reclaim what's mine
▲ MESSAGES : 1564
▲ OCCUPATION : BÂTARD, ANCIEN BRIGAND DU CARTA DÉTERMINÉ A SE MONTRER DIGNE DE SON NOUVEAU STATUT : FILS RECONNU DU ROI, PRINCE QUI SE DOIT DE FAIRE SES PREUVES POUR PARVENIR AU RANG DE HÉRITIER LÉGITIME.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : LES MAINS HABITUÉES A MANIER SA HACHE PLUS QU'UNE ÉPÉE, AVEC POUR TACTIQUE FAVORITE CELLE DE FONCER DANS LE TAS. EGALEMENT ADEPTE DU COMBAT A MAIN NUES ET DU LARCIN.
▲ LOCALISATION : EN ORZAMMAR.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 30 Mar - 11:31


INTERVENTION DU MJ
REFERENT : ARAVAR AEDUCAN

La route menant à la Lice est dégagée, malgré la foule importante qui s'achemine avec le convoi Royal. Bientôt vous pouvez apercevoir l'arène de l'extérieur, où Bazral ainsi que Sepith auront sans surprise l'accès premier, suivi du Prince et des Seigneurs.

Seulement une fois sur le large pont menant à la Lice, une agitation s'amène, comme un vent de mauvais augure. @Caïus Vittoria deux gardes accompagnés de Gilard Saelac (garde du corps du Prince Aravar) vous collent le train, toi et ton compagnon Arkan, comme prêts à vous intercepter pour demander des comptes. Tu remarques aussi l’œillade insistante de @Aravar Aeducan sur vous, plus loin.

@Engen Dace te voilà sorti de ta nostalgie d'ancien combattant par une coureuse de noble qui s'est approchée alors que ton esprit papillonnait. Elle s'accroche de manière un peu osée à ton bras pour entamer la discussion, même si la Lice est maintenant à deux pas. D'après ses manières et malgré sa tenue convenable, tu soupçonnes qu'elle n'est pas si noble qu'elle en a l'air... Peut-être une sans caste infiltrée ? Elle te donne son prénom : Olga.

Selon vos actions, vous pourrez être retardés et entrer dans le bâtiment après le plus gros de la foule. N'oubliez pas qu'à la moindre agitation exagérée, tous les regards se poseront sur vous.

HORS JEU :
- Je vous demanderais de me faire une fois encore un tir de dé 100 à ajouter en spoiler à la fin de votre réponse.
- N'hésitez pas à vous servir des PNJs mis à disposition, ainsi que les nouveaux qui s'amènent ! Deux nouveaux viennent de faire leur apparition, vous pourrez retrouver leur courte description dans le premier post Russe


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 696

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 30 Mar - 16:46

La réalité rattrapa bien rapidement Engen, une ambiance différente s'installa et cela le chatouilla, a moins que ce ne soit cette personne qui venait de lui attraper le bras ? Qui était-ce d'ailleurs ? Il pensait l'avoir vu déjà dans le quartier du diamant il y a quelques minutes. Oui ! Cela lui revenait une coureuse de nobles. D'ordinaire elles n'osaient pas approcher ainsi les dashyrs et il était certain qu'elle ne l'avait pas abordé par simple hasard.

Elle avait donné son nom, peut-être serait-ce dans les uses de rendre l'appareil et se présenter à son tour, mais quelque chose clochait.

- "Je me serais bien présenté à vous dame, mais, je suppose que vous savez déjà qui je suis. En revanche je ne me souviens pas vous avoir déjà parler."

Il regarda les gens entrer au fur et à mesure dans l'arènes. Il serait sage de s'éloigner d'elle pour aller au plus proche du roi et s'assurer que tout se passe bien, si il y avait un endroit ou le carta pourrait taper c'est bien ici.

- " Vous devriez peut-être me retrouver une fois le spectacle terminée, je pense que j'aurais beaucoup de question à vous poser."

Quelque chose ne tournait pas rond, c'était plus qu'un sentiment. Engen était persuadée qu'elle ne l'avait pas accosté comme ça, c'était forcément une alarme ou alors un rapprochement tactique du carta, à son air il voyait qu'elle n'était pas de noble naissance, ni des castes les plus importantes d'ailleurs, alors pourquoi une sans caste viendrait se mêler à la fête ?

Il rejeta un regard dans la foule commençant à se détacher de la gente Naine et remarqua qu'Aravar avait lui aussi un comportement étrange comme s'il suivait l'humain plus loin. Le carta avait-il réussi à s'infiltrer dans l'arène et dans les rangs des invités ? Il fallait veiller sur roi ...

Spoiler:
Engen essaie de se libérer de l'emprise d'Olga pour entrer rapidement dans la lice et retrouver le roi et Aravar sentant que quelque chose cloche.

Jet de dé 100 : 23

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 3 Avr - 19:52



Faire patte de velours.
Caïus & Aravar & Engen

« EVENT - MISSION DE CÉLÉBRATION ET D'ENQUÊTE »
La foule le pousse au niveau des jambes, et quand bien même sa vue est avantagée par rapport aux autres, il n’arrive pas à voir la fin de cette vague de monde. Soupirant, Arkan le traîne comme un chien égaré, pour une fois qu’il était celui qui guidait, et non le contraire, Caïus trouve qu’il prend un peu trop les devants. C’est que soudainement, la progression s’arrête pour eux. Ils sont bloqués par ce qui semble être des gardes du corps. D’un coup d’oeil, il questionne son ami qui semble être celui qui intéresse les dits-gardes, et confus, jette une oeillade à Aravar plus loin. Sans comprendre, il s’arrête. Questionne celui qui s’appelle Gilard. ‘’Notre présence pose-t-elle problème? C’est Aravar lui-même qui m’a permis d’être sur la liste des invités.’’

Il se souvient cependant d’avoir déjà vu le nain Gilard, aux côtés de son hôte. Il fait mine à Arkan de ne pas parler, puis regarde de nouveau vers l’héritier afin de comprendre ce qu’il se passe. La foule continue de progresser derrière et autour d’eux, le bousculant doucement lorsque certains se fraient un chemin parmi les gens.


(c) DΛNDELION


Spoiler:
Jet de dé ; 56
Action ; Il s'arrête et questionne ceux qui l'arrêtent, cherchant des explications à cette intervention.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 4 Avr - 10:33



faire patte de velours
Aravar & Others

« Strange how paranoia can link up with reality now and then. »
En vérité, Aravar soupçonne bien plus le compagnon nain de Caïus que celui-ci même avec qui il s'est entretenu avant les festivités. Seulement le doute s’insinue très rapidement, comme une mauvaise graine qui pousse, entretenue avec des "et si" qui résonnent dans son esprit. Et si il était un allié du Carta ? Et si c'était son plan depuis le départ ? De loin, le Prince observe la scène avant que son regard ne capte celui de l'humain mis en doute, puis de Gilard à qui il fait un rapide signe de tête.

Pas le temps de s'attarder plus pour l'heure, même si il aimerait se joindre à eux afin de crever l'abcès et de mettre les choses au clair. Inutile d'inquiéter la foule bêtement, si ce n'est d'autres agents du Carta disséminés parmi celle-ci. Il compte sur son garde du corps le temps qu'il s'achemine juste après son père et sa belle-mère, n'ayant même pas remarqué la naine tentant de s'acoquiner avec Engen. Bientôt il pénètre parmi les premiers, quelques souvenirs lui revenant en mémoire ; le jour où sa nouvelle vie en tant qu'Aeducan a débuté. L'usurpation d'identité d'un combattant de la Lice afin de s’extirper de l'ombre et se dévoiler au grand jour face à son paternel. Cette pensée le déconcentre bien quelques instants, jusqu'à ce qu'il s'installe sur le balcon réservé au Roi, Reine, lui ainsi qu'autres Seigneurs nains.

Spoiler:
Aravar donne des directives à Gilard, un peu bloqué pour l'instant, s'installant auprès de son paternel, la reine et les autres nobles sur le balcon en évidence, aux premières loges. Il escompte néanmoins s'éclipser à la première occasion pour retrouver Caïus et vérifier que d'autres membres du Carta n'usent pas du même stratagème qu'il avait utilisé, quelques mois plus tôt.

Jet de dé : 74.
(c) DΛNDELION

_________________

the hard way
I been through the darkest of caves and suffering. I ain't at home, home's where I'm going.I close my eyes to see, i'll take my throne, lay it on a mountain and make myself a king

avatar
reclaim what's mine
▲ MESSAGES : 1564
▲ OCCUPATION : BÂTARD, ANCIEN BRIGAND DU CARTA DÉTERMINÉ A SE MONTRER DIGNE DE SON NOUVEAU STATUT : FILS RECONNU DU ROI, PRINCE QUI SE DOIT DE FAIRE SES PREUVES POUR PARVENIR AU RANG DE HÉRITIER LÉGITIME.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : LES MAINS HABITUÉES A MANIER SA HACHE PLUS QU'UNE ÉPÉE, AVEC POUR TACTIQUE FAVORITE CELLE DE FONCER DANS LE TAS. EGALEMENT ADEPTE DU COMBAT A MAIN NUES ET DU LARCIN.
▲ LOCALISATION : EN ORZAMMAR.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 4 Avr - 11:12


INTERVENTION DU MJ
REFERENT : ARAVAR AEDUCAN

La foule s'étend bien sur toute la largeur du pont, la plupart étant impatients de pénétrer à l'intérieur des lieux afin de prendre les meilleures places ; de préférence le plus proche possible du balcon réservé aux roi, à la reine, au prince ainsi qu'aux seigneurs. Ils entrent pourtant au compte-gouttes et les regards de certains gardes se font insistants.

@Engen Dace, après avoir été retardé par Olga qui ne s'est pas montrée très bavarde sur son identité ni sa présence ici, elle te laisse repartir à contre-cœur avec un clin d’œil ainsi qu'un baiser volé sur la joue. Tu t'achemines pourtant à temps aux côtés du roi puis t'installe sur le balcon à proximité du jeune prince qui semble soucieux mais également pressé de s'éclipser.

Heureusement pour toi (ou pas), @Caïus Vittoria, tu remarques vite que ce n'est pas toi le problème mais plutôt Arkan qui t'accompagne. Suite à tes paroles, Gilard juge bon de te prendre à part afin de te confier que Aravar souhaite te voir en tête à tête tout à l'heure, au niveau des loges des combattants. C'est ton choix de t'y rendre ou non, mais attention... Il ne serait pas bon de refuser une entrevue avec le Prince Aeducan ni forcément de laisser ton ami seul.

@Aravar Aeducan tu profites justement du début de la Lice et des combats afin de prendre congé, quittant l'estrade, croisant Gilard dans les escaliers avec qui tu échanges quelques mots puis te rend au point de rendez-vous. @Engen Dace libre à toi de le suivre ou non, mais peut-être préfères-tu assurer la sécurité de Bazral avant tout en restant proche.

HORS JEU :
- Je vous demanderais de me faire une fois encore un tir de dé 100 à ajouter en spoiler à la fin de votre réponse.
ATTENTION : si jamais vous faites plus de 90, veillez mp le MJ avant de poster votre réponse !
- Restez à l'affût de tout comportement suspect ! Les choses risquent de bien bouger au prochain tour Pervers


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 696

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 4 Avr - 12:18

C'était étrange, mais Engen sentait montée l'adrénaline en lui. Il savait que le carta que le moment adéquat pour frapper et le roi serait la cible de toute cette agitation, en étant proche de lui il était capable de le protéger, la seule question était : Quand est-ce que les criminels passeront à l'action ?

Il s'installa aux côtés du couples couronnés et du prince qui semblait lui aussi préocupé. A l'observer on pourrait presque le suspecter, mais c'était pour ceux qui ne s'intéressait pas au prince Aeducan, Engen savait que quelque chose le tracassait en le regardant.

- "Tout va bien mon prince ?" glissa-t-il doucement pour Aravar.

Si tout se déroulait normalement le carta tenterait sa chance durant les combat au milieu du tournoi, quand plus personnes ne s'attendrait à un trouble fête. Mais là encore ce n'était que des suppositions. La mission n'était pas réjouissante et Engen aurait préféré largement attaquer de front le repère de la vermine plutôt que de patienter comme un appat.

Il repensait à cette Olga, une naine étrange pour sûr. Mais il ne savait toujours pas pourquoi elle l'avait accosté, ni ce qu'elle voulait réellement. En espérant qu'il puisse la retrouver avec tout ça.

Alors que le premier combat allait commencer il vit le prince se lever et partir. Où allait-il ? Sans une indication sur sa destination, la curiosité un bien vilain défaut se dit-il à lui même. Fallait-il le suivre ou rester ici près du souverain ? Les deux hommes étaient des soldats, mais lequel était à protégé en priorité ? L'héritier ou le roi actuel ? En y repensant les deux possédaient des gardes du corps et les deux n'étaient pas dénué de ressources. De plus la lices grouillaient de gardes. Autant rester ici, si le prince avait un plan et qu'Engen n'était pas au courant alors cela ne servait à rien de contre carrer les attentes d'Aravar.

Restant assis il scruter tout les Nains et naines présentes dans la lice qu'il pouvait discerner. D'où allait provenir la menace qu'ils tentaient d'attirer ? L'attente était insoutenable. Il se pencha pour parler à son souverain.

- "Mon roi, êtes vous bien sûr que cela soit sage de continuer de les attirer ?"

Résultat et action:
Résultat des dés : 6

Engen reste auprès du roi en cas de besoin. Tout en se demandant ce que fou Aravar.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 5 Avr - 17:03



Faire patte de velours.
Caïus & Aravar & Engen

« EVENT - MISSION DE CÉLÉBRATION ET D'ENQUÊTE »
Il ne sait pas si il doit être soulagé ou concerné de ne pas être le principal intéressé. Caïus regarde Arkan avec suspicions lorsque le garde Gilard le prend un peu à part. Il ne comprend toujours pas ce qu’il lui veut, mais connaissant son ami depuis des années, il doute qu’il puisse tremper dans quoique ce soit de louche. Dans tous les cas, s'ils viennent à le questionner, ils verront bien qu’il est inoffensif. Enfin, aussi inoffensif que peut l’être un associé à l’esclavage.

Quoiqu’il en soit, les gardes semblent enclin à les laisser entrer dans l'arène. Le Vittoria choisi une place au hasard, sachant très bien qu’il devra quitter son siège dès que l’attention ne serait plus trop sur lui. De par ce fait, il attend de voir Aravar disparaître afin de le suivre discrètement à son tour, tandis que la foule commence à s’animer derrière lui. Curieux de se faire mander ainsi par le prince héritier, il abandonne Arkan, lui promettant de revenir assez rapidement.

Après quelques minutes à errer afin de trouver le point précis du rendez-vous, il fini par apercevoir le prince dans la loge précédemment mentionnée. Il toque quand même discrètement sur le bois de la porte avant d’entrer, un peu confus, mais également curieux. ‘’Mon prince? Quelque chose ne va pas?’’



(c) DΛNDELION


Spoiler:
Jet de dé ; 11
Action ; Caïus laisse Arkan seul afin d'aller rejoindre le prince dans l'une des loges.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 6 Avr - 15:14



faire patte de velours
Aravar & Others

« Strange how paranoia can link up with reality now and then. »
Le prince n'est pas réellement attentif à l'annonciateur de la Lice ni aux combats qui se préparent ; son attention est plus posée sur le public, sinon abandonnée pour se plonger dans ses pensées et ce qui le tracasse. D'ailleurs son expression ne passe pas inaperçue auprès de Engen qui souhaite s’enquérir de son état. Aravar opine du chef mais hésite un instant... Est-il bon d'inquiéter le Dashyr sans être certain de ce qui se trame ? Il serait bête qu'il l'entraîne avec lui alors que ses doutes se révèlent finalement faux. « Oui, merci. J'ai juste besoin de vérifier quelque chose. Restez sur vos gardes. » Lui indique-il sur le même ton, bas, sans s'étendre. Jusqu'à ce qu'il ne prenne congé après une simple œillade puis croise Gilard qui lui raconte le plus important. Il lui échange quelques mots avant de filer en direction de la loge où est donné le rendez-vous.

Premier sur les lieux, Aravar se demande si Caïus viendra, mais la réponse ne tarde pas quand ce dernier débarque après avoir toqué à la porte. Vérifiant qu'il est bel et bien seul, l'Aeducan referme derrière avant de lui répondre quoi que ce soit. Il le scrute de haut en bas, observe son expression en réfléchissant à la manière de lui présenter les choses. De la finesse... Il faut de la finesse. Difficile pour un bougre comme lui qui préfère aller droit au but. « Caïus, en effet. Que peux-tu me dire sur la personne qui t'accompagne ? Que sais-tu de lui ? Ne m'épargne aucun détail. » Peut-être n'opère-il pas de la bonne manière, peut-être n'apprendra-il rien de spécifique, peut-être l'humain ne sait-il pas ce que son "ami" pourrait cacher. Il pourrait tout autant lui mentir.

Spoiler:
Aravar se renseigne sur Arkan qu'il confond toujours avec un membre au Carta auprès de Caïus, pour notamment s'assurer de sa loyauté.
Jet de dé : 27.
(c) DΛNDELION

_________________

the hard way
I been through the darkest of caves and suffering. I ain't at home, home's where I'm going.I close my eyes to see, i'll take my throne, lay it on a mountain and make myself a king

avatar
reclaim what's mine
▲ MESSAGES : 1564
▲ OCCUPATION : BÂTARD, ANCIEN BRIGAND DU CARTA DÉTERMINÉ A SE MONTRER DIGNE DE SON NOUVEAU STATUT : FILS RECONNU DU ROI, PRINCE QUI SE DOIT DE FAIRE SES PREUVES POUR PARVENIR AU RANG DE HÉRITIER LÉGITIME.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : LES MAINS HABITUÉES A MANIER SA HACHE PLUS QU'UNE ÉPÉE, AVEC POUR TACTIQUE FAVORITE CELLE DE FONCER DANS LE TAS. EGALEMENT ADEPTE DU COMBAT A MAIN NUES ET DU LARCIN.
▲ LOCALISATION : EN ORZAMMAR.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 6 Avr - 15:48


INTERVENTION DU MJ
REFERENT : ARAVAR AEDUCAN

Une fois la foule particulièrement agitée installée, l'annonciateur officiel de la Lice invite tout le monde à faire silence. Il prend la parole comme à l'accoutumée lors de ces événements, bientôt suivi du Roi Bazral qui se prête tout autant à son discours. Tous les regards - ou presque sont posés sur lui ainsi que la Reine Sepith juste à ses côtés. Si tous les deux réalisent que la menace rôde très probablement parmi-eux au sein de l'arène, c'est à leurs personnes de confiance qu'ils doivent pour l'heure s'en remettre.

D'ailleurs, @Engen Dace, tu choisis de rester à leurs côtés par sûreté même quand le Prince s'en va sans plus d'explications. Le premier duel débute, permettant une conversation plus privée depuis le balcon. Le souverain se penche à son tour afin de te répondre. « Ce n'est qu'ainsi que nous parviendrons à les faire sortir au grand jour. » Bien évidemment ils auraient pu opter pour une autre manœuvre, une attaque directe sur leur repère, mais les cachettes sont beaucoup trop nombreuses et il aurait mal vécu de voir Thral lui glisser une fois encore entre les doigts, surtout après les récents événements. Si le chef du Carta baisse sa garde, exposé aux yeux de tous, il sera un exemple parfait, mis en justice devant le reste du peuple. C'est ensuite au tour de Sepith de te glisser quelques mots, ayant entendu votre échange. « Aurais-tu remarqué quelque chose ? »

Vous vous retrouvez sur le lieu du rendez-vous, @Aravar Aeducan et @Caïus Vittoria, l'un désireux de crever l'abcès tandis que l'autre cherche à savoir ce qui cloche. Mais l'un a une longueur d'avance sur l'autre. Le Prince a donné des instructions à Gilard qui toujours accompagné de deux gardes, se glisse dans la foule les yeux rivés sur l’arène afin d'amener Arkan - de force si nécessaire avec eux.

Quelques minutes après cette altercation, c'est comme une odeur de brûlé qui remonte vivement à tes narines, @Engen Dace ; tu as la sensation qu'elle vient d'en dessous... Dans les fortifications de l'estrade où tu te trouves actuellement avec les autres têtes importantes. Mais l'odeur ne vous échappe pas non plus, @Aravar Aeducan et @Caïus Vittoria, comme vous n'êtes pas si loin de la zone concernée.

Quoi que vous décidiez, vous feriez mieux de vous dépêcher si vous ne souhaitez pas avoir une mauvaise surprise...

HORS JEU :
- Je vous demanderais de me faire une fois encore un tir de dé 100 à ajouter en spoiler à la fin de votre réponse.
ATTENTION : si jamais vous faites 70 ou plus, veillez mp le MJ avant de poster votre réponse !


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 696

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 9 Avr - 13:11

Le roi n'est visiblement pas inquiet de la situation, peut-être n'a-t-il pas la pression que le Dashyr ressent, comme si quelque chose le regardait dans son dos et attendait qu'il ne soit plus sur ses gardes. Il aurait sans doute profiter pleinement de cette journée, si le plan n'avait pas été présenté et surtout si le carta ne tentait pas de jouer contre le peuple Nain lui-même.

- "Très bien votre majesté."

Alors qu'il allez se remettre droit sur sa place, la nouvelle reine lui posa une question. Fallait-il dire qu'Aravar était partit en étant étrange ? Ou celle-ci allait-elle soupçonner le prince d'Orzammar de conspirer contre la couronne ? Il savait comment était la politique Naine, il suffisait d'un écart et toutes les machinations se mettaient en marches pour supprimer un élément gênant. L'histoire l'avait prouvé plus d'une fois. Peut-être qu'aujourd'hui valait-il être prudent même sur les informations à donner.

- "Rien qui ne soit très concret et visible, il y a tant de personnes ici. Chacune d'elle pourrait être du carta."

Cela ferait beaucoup de monde, mais la menace était réelle et si tous les Nains innocent ne s'attendait pas à une attaque ils seraient sans doute surpris lorsque le carta passerait à l'oeuvre.

- "Mieux vaut quand même penser à une sortie rapide au cas où le..."

alors qu'il allait terminer une odeur venait chatouiller ses narines. Une odeur qui n'augurait rien de bon. Une odeur qu'Engen connaissait bien, pour avoir ramener nombres de soldat à la pierre lorsqu'il était dans l'armée : Le Feu.

- "Il y a le feu ! Sortez de là Majestés !"

Sans attendre que l'on voit les flammes, il fallait évacuer les lieux et mettre les deux têtes couronnés suicidaires en sécurité. Même s'ils désiraient attraper le chef du carta il fallait aussi penser à éviter que ce nouveau mariage n'accomplisse la promesse d'être séparer par la mort. Engen n'avait aucune envie de célébrer dans la même journée, un mariage et un enterrement.

Saisissant les bras de Sepith et de Bazral il les tira rapidement vers la sortie, en espérant qu'Aravar ne soit pas exposé non plus...

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 12 Avr - 22:14



Faire patte de velours.
Caïus & Aravar & Engen

« EVENT - MISSION DE CÉLÉBRATION ET D'ENQUÊTE »
L’esclavagiste se glisse dans la loge sans se douter le moins du monde du sujet qui brûle les lèvres de son hôte. Aravar semble inquiet, mais il ne saurait déterminer la cause de cette inquiètude, et surtout, pourquoi il l’a fait appeler. Après tout, Caïus s’y connaissait très peu en politique naine, et ce malgré les nombreuses conversations qu’il eut avec Arkan, alors il verrait mal pourquoi on aurait affaire à lui. Sauf si il avait commis une erreur digne d’énerver les plus hauts placés, sans s’en rendre compte. Tandis que le nain referme la porte derrière lui, Caïus se place au centre de la pièce, bras croisés, la mine un peu inquiète. ‘’Arkan? C’est un ami de longue date. Il m’accompagne depuis mes débuts lorsque je dois sortir de Tévinter.’’

Il fronce les sourcils, encore une fois, il ne comprend pas ou le prince veut en venir. ‘’C’est un marchand, un simple marchand qui fait sa propre petite affaire. Il est joaillier aussi, à ses temps perdus. Pas de femme ni d’enfants connus, après, je ne sais pas grand chose de sa vie intime, ce n’est pas un sujet que l’on aborde lors de nos déplacements.’’ Ayant l’impression de subir des accusations non-fondées, non-dites, le Tévintide est un peu plus sur la défensive. Mais quelque chose attire son attention, pas un son,pas une vision, mais plutôt une odeur.

Bien qu’il soit décidé à savoir le pourquoi du comment, Caïus se dirige assez rapidement en dehors de la loge, tellement rapidement qu’une naine lui entre dedans de plein fouet, le faisant se décaler sur le mur. En levant les yeux vers l’endroit d'où elle vient, il aperçoit de la fumée,et l’odeur de brûlée s’est définie un peu plus. Pris d’un réflexe, il attrape le bras de la naine qui tentait une deuxième fuite après l’avoir percuté, puis sa voix s’élève pour appeler le prince qui ne doit pas être loin derrière lui.




(c) DΛNDELION


Spoiler:
Jet de dé ; 91
Action ; Caïus intercepte la naine qui fuit en direction opposée du feu.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut