melana ‘nehn enasal ir sa lethalin - Fenara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 26 Mai - 21:52


Fenara Idrilla Belavahn
in elgar sa vir mana in tu setheneran din emma na▲ Suledin

carte d'identité
nom completBelavhan, traduisible en commun par "Nombreuses Questions" ('bel' -> nombreux/ses et 'av'ahn' -> questions.) Comme il est coutume de faire, il s'agit là du clan où elle est née, non pas du clan où elle a grandit, dans quel cas elle se nommerait Halveri. prénomsFenara, son Sal’melin ou nom personnel et Idrilla, son Linal’melin, nom du parent, ici sa mère. Quant aux significations, si vous ne les connaissez pas, elle ne vous les donnera que comme signe de confiance surnoms ▲ comme de nombreux autres jeunes elfes, elle a hérité de da'len comme surnom, de la part des plus anciens, ou de lethallan de la part de proches. Certains des siens la surnomment Fen, qui est le coeur de son prénom, ou la renomment Athera âge22 années éveillées, et pourtant, elle a l'impression d'en avoir vécu tellement plus dans ses rêves lieu de naissance ▲ Dans les Tombes d'Emeraude, en Orlaïs, à l'endroit où résidait son clan au moment de sa venue au monde raceelvhen et pour la différencier de ses cousins perdus sous le joug des hommes, dalatienne. statut civilcélibataire et relativement peu intéressée orientation sexuelleasexuelle, elle n'a pas grand chose à faire de l'acte charnel. Quant à ses intérêts romantiques, ils ne la concernent qu'elle  occupationRecrue chez les Warden. Elle en est la première surprise. faction ▲ Fenara n'est fidèle qu'à ses croyances et convictions personnelles. compétences et armes ▲ Fenara est une mage, elle possède un baton orné d'une grosse pierre de serpent par où est canalisée sa magie. Elle maîtrise la magie naturelle, plus précisément celle liée à la terre, ainsi que la magie spirituelle et quelques sorts de la branche d'entropie. Niveau magie, elle est une rêveuse, une somniari, elle a apprit à maîtriser cette capacité auprès d'un maître et elle évite d'en parler. Son père lui a également apprit à tirer à l'arc même si la magie sera la première capacité qu'elle utilisera. croyances ▲ Elle n'est clairement pas andrastéenne, et vénère les dieux elvhen de manière privée et solitaire. Elle porte sur son visage les vallaslin de Mythal.  groupe ▲ Gardes des Ombres avatar ▲ Tamzin Merchant
✎ INFORMATIONS EN VRAC
- Fenara parle mieux l'elfe que la plus part de ses congénères, même les autres dalatiens. L'Archiviste de son clan avait une connaissance quasi empirique de l'ancienne langue elvhen, et les esprits qu'elle a pu rencontrer dans certains de ses rêves partageaient volontiers certains mots ou formulations perdues depuis le temps.

- Les rumeurs concernant des rêves particuliers, liés aux engeances, après l'union l'inquiètent depuis peu. Elle qui a déjà une relation particulière avec le monde des rêves, ne sait pas trop comment aborder un changement dans celui-ci, ayant prit du temps pour établir le très bon équilibre qu'elle possède actuellement. Elle essaye donc de ne pas y penser et de refuser de croire aux rumeurs d'autres recrues, aussi peu informées qu'elle.

- Contrairement à certaines autres recrues, beaucoup même, Fenara est venue d'elle même aux gardes des ombres. Son clan ayant des effectifs très réduits et un autre jeune mage ayant été découvert en son sein peu de temps avant le début des rumeurs d'enclin, elle est partie rejoindre les Gardes des Ombres. Ils ont été un peu surpris de la trouver devant leur porte à fort Bastel, mais autant qu'elle puisse le dire, pas mécontents d'avoir une nouvel recrue, sans une once de drame.

- Pour elle les cochards et les humains se valent. Le manque d'intelligence est un trait commun chez les deux espèces, plus ou moins identiques sur le point de vue de la vermine également. Elle ne voue pour autant de haine ni à l'un ni à l'autre (même si elle caresserait bien volontiers plus aisément un cochard qu'un humain), plutôt un mélange de pitié mixée à du dédain. Pour elle, le manque de cervelle causera la disparition de l'un et de l'autre.

- Cependant rassurez-vous, elle ne porte pour autant pas plus d'affections aux autres races, même les autres elfes, même les autres dalatiens. On pourrait dire qu'elle est plutôt du genre introvertie. C'est tout simplement que les mortels lui semblent trop pâles et inconsistants, et prévisibles, comparés aux esprits, bien évidement. Et cette tendance à vouloir mettre les démons et les esprits dans le même panier est extrêmement agaçant également. Pourtant, même si tout cela lui tape sur les nerfs, Fenara ne sera jamais directement agressive ou dédaigneuse. Juste légèrement ironique et passive-agressive. En dehors de cela on pourrait lui trouver un calme légendaire. Même devant les crétins.

- Fenara n'a aucuns problème à utiliser sa magie en public, ou à parler de sa magie, ou à avoir de la magie. Elle considère la peur de cette dernière comme primitive et inutile. Avoir peur d'un démon ne vous en sauvera pas. Elle a bien conscience des dangers causés par la magie, elle a été assez avertie et est a d'ailleurs assez de fois, pendant son apprentissage, frôlé la catastrophe pour connaitre les limites à ne pas dépasser. Cependant, cela ne l'empêche pas de continuer à vouloir apprendre et à développer ses capacités, peu importe ce qu'en pensent les pleutres qui essayent de diriger ce qu'ils ne contrôlent et ne comprennent pas.

- Avant l'apparition de ses pouvoirs, vers 11 ans, Fenara suivait un apprentissage de chasseuse avec son père. Elle en a gardé des traits; non seulement elle sait utiliser un arc de manière très correcte, mais c'est surtout dans la dimension traque qu'elle excellait. Essayer de penser comme une proie pour pouvoir la retrouver plus facilement. Elle a développé cette réflexion, le fait de se transposer dans la logique d'autrui pour anticiper ses réactions comme une philosophie sociale qu'elle applique au quotidien.

- Fenara a soif de savoir, surtout d'histoire. Pas uniquement celle des elfes, elle aime entendre comment se sont crées des empires qui s'écrouleront forcément; lire les récits de batailles qui étaient perdues d'avance jusqu'à que le destin ne se retourne contre les présumés vainqueurs, et se délecter des récits des trahisons de Cour, qu'elle n'a jamais réellement connu dans son clan.

- Elle a faillit mourir la première fois qu'elle a "rêvé". Par chance son archiviste, Josifen Halveri possède les même capacités qu'elle et l'a aidée à en ressortir saine et sauve et lui a, part la suite, enseigné comment ne pas se perdre, dans tout les sens du terme, dans l’immatériel. Il prétend que c'est le destin, certains esprits diront plus tard à Fenara que c'était plus complexe qu'un simple coup de chance.

- Avant de quitter son rôle et son clan, Fenara était seconde de Josifen, dont elle était très proche. Plus proche encore qu'elle n'était de son père Aenor. Elle ne remettait jamais en cause ses propos, en tout cas en face de lui et du reste du clan, et lui vouait, et lui voue encore, un grand respect. Ils communiquent d'ailleurs toujours, de diverses manières. Toutefois, quand elle avait besoin d'un autre avis ou de connaissances qui lui étaient refusées, elle ne se privait pas d'aller demander aux esprit qui acceptaient de lui répondre.
✎ INTERROGATOIRE
Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ La magie n'a rien de dangereux. Elle est un outil, un livre ouvert dont chaque mot a une conséquence sur le monde réel. Elle n'est pas plus meurtrière qu'une lame ou qu'une phrase lancée lors d'un bal. L'important est ce que l'on va en faire, comment on va l'utiliser. Le mage peut être dangereux, la magie ne l'est en aucun cas. Si l'Immateriel est si proche c'est car la magie est dans l'ordre naturel des choses. Et si il est séparé de notre monde par le Voile, c'est tout simplement car tous ne peuvent se permettre de manier cet outil, comme certains ne devraient jamais poser la main sur une épée ou d'autres porter un masque.

Crains-tu une nouvelle guerre ou un nouvel enclin après tant d'années de tranquillité ? ▲ La tranquillité pour qui ? Ceux qui se terrent dans leurs tours d'argent et d'ivoire ? Ceux qui n'ont jamais eu à fuir pour leur simple apparence ou juste car ils sont nés d'une certaine manière ? La guerre, les enclins ne sont bons à troubler que ceux qui n'ont jamais connus que la paix. Pour les autres, il ne s'agit que d'un trouble supplémentaire dans une vie déjà liée à la survie plus qu'à une existence tranquille. Il n'est pas question de les craindre, étant donné qu'avec ou sans eux, rien n'est simple. Et peut-être, au contraire, ces événements permettrons de bousculer les trônes et châteaux dorés, afin que ceux qui ne craignent rien connaisse enfin réellement la peur et l'ombre de la mort.

derrière l'écran
PSEUDO ▲ Vhenan (oui, le même que dans les questions des invités Arrow ) PRÉNOMÂGE ▲ 23 ans PRÉSENCE ▲ Sauf quand je passe mes journées sur DA, présence régulière COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ Je stalkais sur Bazzart. CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ J'aaaaime  TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ Inventé AUTRE ▲ Si je peux me permettre Arrow En fait j'ai remarqué l'absence complète d'annexe sur la sexualité (oui alors dit comme ça c'est chelou); or, celle dans DA est particulière quant au statut de l'homosexualité par exemple, qui n'est pas genre tabou absolu comme dans nombreux autres univers de fantasy, comme nous le montre le codex "Sexualité en Thedas" (que l'on trouve dans la Villa Maurel dans les Tombes d'Emeraude) qui note par exemple que l'homosexualité, en Orlaïs par exemple, n'est rien de plus qu'un trait de caractère. Enfin, je trouve ça assez propre à DA pour peut-être être noté quelque part. Sinon, bah, heu, voilà. C'était la #minuteinfo DIVERS CRÉDITS ▲ gif on tumblr.



_________________

i walk the dinan'shiral
avatar
telanadas
▲ MESSAGES : 327
▲ OCCUPATION : Garde des ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Fenara est une mage, elle possède un baton orné d'une grosse pierre de serpent par où est canalisée sa magie. Elle maîtrise la magie naturelle, plus précisément celle liée à la terre, ainsi que la magie spirituelle et quelques sorts de la branche d'entropie. Niveau magie, elle est une rêveuse, une somniari, elle a apprit à maîtriser cette capacité auprès d'un maître et elle évite d'en parler. Son père lui a également apprit à tirer à l'arc même si la magie sera la première capacité qu'elle utilisera
▲ LOCALISATION : Fort Bastel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 21:52


Ara ma'athlan vhenas
Pour évoquer le passé de quelqu'un, il vaut parfois mieux conter l'histoire d'une personne qui lui est liée


Tears Of Ashes
Certains nobles d'Orlaïs pratiquent la "chasse au dalatien" pour leur amusement personnel. Et certains s'en ventent même à la cour, qui n'a jamais interdit de telles pratiques. Barbares pourtant, loin de la fausse civilisation que l'on essaye d'aborder à travers ces masques et ces règles complexes. D'autres s'en offusquent, publiquement en tout cas; car jamais l'humain n'a réellement vu les elfes comme ses semblables et toujours il mettra les siens en avant, peu importe leurs tords.

Le Clan Belavahn s'était installé dans le creux d'une vallée, dans les terres bâtardes, entre neige et bois, qui séparaient les Tombes d'Emeraudes, d'où il arrivait, de l'Emprise du Lion vers où il se dirigeait. De grandes roches entouraient les lieux, protégeant du vent, tandis qu'une rivière coulait à proximité, permettant aux membres du clan de s'approvisionner en eau. Les pauses étaient plus régulières qu'à leur habitude, mais un enfant était né quelques semaines plus tôt et les nourrissons supportaient moins bien les long trajets. Ainsi, ils avaient trouvés un endroit où mettre les aravels, le mieux, le nécessaire, non loin d'autels dédiés aux dieux, comme on pouvait en trouver un peut partout en Dalatie; souvenir d'un temps où ils n'avaient pas à être nomades et où la vie était ô combien plus simple pour eux.
Aenor faisait partie des chasseurs du clan et jusqu'à maintenant, il n'avait jamais eu à se plaindre de la vie, au contraire, il y a peu, cette dernière lui avait offert, à lui et sa femme Idrilla une petite fille, Fenara. Son nom état inspiré de la traque menée juste avant sa naissance, et Aenor ne se lasserait jamais de lui raconter l'histoire quand elle serait plus grande.
Il était rentré de chasse une poignée de minutes auparavant et dépeçait des lièvres en surveillant son nourrisson gazouillant du coin de l'oeil. Son épouse, seconde de l'Archiviste discutait de cette dernière. Les enfants jouaient et d'autres écoutaient les histoires des anciens. L'image même du calme et de la tranquillité.

Aenor fut parmi les premiers à sentir que quelque chose clochait. Les Hahls étaient agités, les oiseaux avaient cessés leur chant. Il n'avait pas tord. La rumeur était arrivée en même temps que les gardiens sonnaient l'alerte. Des shems approchaient, six d'entre eux, à cheval. Abritant immédiatement son enfant, ainsi que les autres, dans les aravels les plus en retrait, son arc toujours sur le dos, Aenor rejoint l'attroupement qui se faisait vers l'avant du camp, là où finirent par apparaître les humains.
Pas besoin d'être un citadin pour reconnaître deux nobles et leurs gardes, les armures et la richesse les trahissaient. Leur seul visite était étrange, inquiétante. Et quand l'un des gardes s'approcha pour déposer à terre un corps, le sens que prenait cette présence étrangère devenait dramatique. Il s'agissait du cadavre de Linmyath, l'un des plus anciens et meilleurs chasseurs du clan. Cela faisait quelques jours qu'il avait disparu, mais comme cela était dans ses habitudes en cas de longue traque, personne ne s'en était encore inquiété.  Des cris de surprise, de douleur et un murmure de colère traversa le camp tandis que l'Archiviste Mahalla, une elfe de l'âge du défunt s'agenouillait à ses côtés avant de se redresser et de planter son regard d'acier dans celui des Shem "Qu'est-ce que cela signifie ?" Derrière elle, la majorité des elfes avaient leur arc tendu, prêts à tirer. Aenor également.

Le plus âgé des deux nobles prit la parole "Mon fils s'est mit dans l'idée de vous chasser, étant donné que vous êtes sur nos terres, à vous repaître de nos gibiers. Cependant, je n'approuve pas la chose, ainsi, je vous rend sa proie en signe de bonne foi. " La colère grandissait dans les rangs des elfes, les mots du noble n'avaient rien d'une pommade et ce qu'il pensait être des mots de gentillesse sonnaient comme une injure. Et alors que le noble, en ayant manifestement terminé, fit signe à sa compagnie de rebrousser chemin, le bruit d'une flèche décochée transperça le silence aussi bien qu'elle transperça la gorge du fils. Nathra, une chasseuse, la fille de Linmyath, dont les yeux pleuraient de rage, en encocha une autre, mais son bras fut arrêté par l'Archiviste. Il y avait eut réparation, une vie pour une vie, et Mahalla ne désirait pas perdre plus d'enfants des Créateurs en ce soir. Les shems, surpris, désorganisés et en sous nombre, avaient fuit, traînant le cheval dont le cavalier ne répondrait plus.

La nuit tombait mais la pression restait identique. La colère et le deuil voguaient sur une atmosphère très tendue. Aenor était inquiet et furieux, deux émotions qui n'avaient rien de contradictoire. Alors qu'il essayait de calmer Fenara, il vit Idrilla entrer dans leur aravel. Elle prit la jeune enfant et lui donna le sein, tout en plongeant ses yeux dans ceux de son époux. "J'ai un mauvais pressentiment Vhenan. Je ne serais pas rassurée tant que nous ne seront pas partis. J'aimerais que tu ailles te cacher avec Fenara, juste pour la nuit. Va à l'autel de Mythal, elle vous protégera...Et Fen'Harel à sa porte fera fuir ceux qui pourraient vous faire du mal." Les croyances d'Idrilla avaient toujours été plus fortes que celles d'Aenor, mais ce dernier refusait de la laisser et lui exprima son mécontentement. Toutefois, il lui avait également toujours été impossible de réellement nier une requête de son épouse, ces dernières étant aussi rares que sensées. Ainsi, Aenor promis. Si eux ne pouvaient bouger cette nuit car ils devaient faire le deuil de leur mort, probablement était-ce également le cas du seigneur humain. Il attendit que son enfant soit nourrie puis l'installa dans une étole qu'il fixa sur son dos avant d'embrasser son épouse, de prendre son arc et de partir. Ce n'était que pour une nuit, pour rassurer celle qu'il aimait, après, tout serait comme avant.

L'autel de Mythal était à cinq minutes, peut-être moins. Une fois arrivé à la statue de dragon, représentant la déesse, il lui offrit une courte prière, afin qu'elle protège sa famille puis s'installa avec son nourrisson. Une heure passa, alors que la nuit s'était étendue et que la tranquillité de la forêt avait prit le dessus sur les bruits du jour. Toutefois le calme nocturne ne dura pas. Des bruits de cris et de combat. Les shems étaient revenus. Probablement plus nombreux, et définitivement pas avec des intentions pacifistes.  Aenor eut une seconde d'hésitation avant de saisir son arc. L'enfant, qui dormait paisiblement,  était en sécurité ici, plus qu'ailleurs, il n'avait vu aucune traces d'animaux sauvages au alentours de l'autel. De toute manière, le temps n'était pas forcément à la prudence et à la logique, l'amour qu'il portait à Idrilla et sa famille, son clan, étaient plus fort que toute le reste. Il se précipita vers le camp.
Le temps qu'il y arrive la majorité des aravels étaient déjà en feu et devant ses yeux se déroulait un véritable massacre. Le nombres de gardes et d'humains armés était bien trop élevés. Les cadavres des siens gisaient au sol, des anciens aux enfants, Nehnsuledin, Rajmahel, Sileal, tant d'autres encore.  Il vit même l'Archiviste être transpercée d'une épée, malgré les trois hommes gelés qu'elle avait eut le temps de changer en statues de glaces. Dans la cohue, il aperçu Idrilla au loin. Il cria son nom, tout en tirant sur les shems qui le séparait d'elle. Il s'arrêta net quand il vu le poignard qu'elle avait dans la main, la paume pleine de sang. Il pu lire sur ses lèvres qu'elle s'excusait mais ne put voir la suite, un coup lui heurtant violemment la tête. Ensuite il n'y eut plus que le noir.

Il ouvrit à nouveau les yeux bien plus tard. Alors que le soleil était déjà haut dans le ciel, mais ses rayons atténués par les cendres de l'ancien camp, qui avait brûlé toute la nuit. Sa tête bourdonnait, ses sens étaient à feu et une vive douleur au flanc. Il y porta la main pour n'y trouver que du sang. Aenor essaya de se redresser, ce qu'il arriva à faire avec difficulté. Autour de lui, il n'y avait que la mort. Par mécanisme, il se dirigea vers là où il avait pour la dernière fois vu son épouse, pour n'y trouver que son cadavre, entouré d'un nombre impressionnant de restes de ce qui devait être des humains.  Ses yeux sans vie fixaient le ciel gris, les cendres s'étaient collées à ses joues, comme des larmes. Celles qui coulèrent des yeux d'Aenor étaient bien réelles. Il ferma doucement les paupières de son épouse, lui offrant un dernier adieu; "Dareth shiral, Vhenan."

Aenor se traina, usant ses dernières forces, jusqu'à l'autel de Mythal. Il devait retrouver sa fille, elle était tout ce qui lui restait. Mais une fois là-bas, l'enfant était introuvable. Alors qu'il pensait que le destin lui avait tout volé, il vit, en contre-bas, près de la statue de Fen'Harel, une silhouette qui tenait un bambin dans ses bras. Il s'y précipita aussi vite que sa blessure lui permettait, bandant son arc avec le peu de force qui lui restait. Quand il arriva, il vit que c'était un autre dalatien qui tenait sa fille et baissa son arc légèrement. "Doucement Lethallin, je ne vous veux aucun mal; elle pleurait, je l'ai calmée et lui ait donné du lait de Hahls. Assieds-toi, je vais te soigner."  Aenor, perdu dans le brouillard de la douleur et de la tristesse se laissa faire. L'autre se présenta, tout en usant de magie pour soulager les blessures du chasseur. Il se nommait Josifen et venait du clan Halveri. Il avait vu en rêve le Hanal'ghilan qui l'avait prévenu d'un malheur à venir pour un autre Clan. Il était arrivé trop tard. Il proposa à Aenor de rejoindre les siens, le prévenant que certaines de leurs coutumes le surprendrait peut-être. Aenor, noyé dans le tourment de ses émotions n'y réfléchit pas à deux fois; on lui offrait un futur pour sa fille alors qu'il venait de tout perdre; il n'avait aucune raison de refuser.



Into the Woods
"Vise un peu plus bas" murmura le chasseur en déplaçant très légèrement la flèche installée sur l'arc. Au bout de ce dernier une jeune elfe rousse tirait légèrement la langue, inconsciemment, pour se concentrer. Elle décocha sa flèche qui se ficha dans un tronc, à quelques centimètres de la tête du cerfs qui se trouvait juste en dessous. La demoiselle pesta ce qui fit sourire l'adulte à ses côtés. "Fenara, da'len, tu y étais presque !"  Aenor passa une main dans les cheveux de sa fille. Elle avait grandit, il avait vieillit. Ramassant le chevreuil qu'ils avaient déjà abattu, il le cala sur ses épaules avant de faire signe à son enfant qu'il était temps de rentrer au camp, après de leur clan. Cela faisait onze années qu'ils y étaient, Fenara n'avait connu que cela et Aenor avait eut le temps de faire son deuil, et même si la cicatrice de ses pertes serait toujours dans son coeur, il avait peut-être la chance que sa fille lui ressemble plus qu'à lui qu'à sa mère. Au moins n'avait-il pas un rappel permanant sous les yeux.

Camouflés entre les arbres se trouvaient les leurs. Pas d'aravel. Ce clan n'était pas comme les autres. Une dizaine de membres tout au plus, sachant que beaucoup partaient pour de longues durées. Il s'agissait plus d'un regroupement de dalatiens ayant tout perdu, jusqu'à leurs clans, qu'un véritable clan à part. Mais ils fonctionnaient bien comme ça, et quand ils avaient besoins de certaines choses, ils allaient rendre visite à un autre groupe de dalatiens. Jamais auparavant Aenor n'aurait cru appartenir à ce genre de groupe, dont l'existence même lui était inconnue ou interdite. Il lui avait fallut du temps à s'adapter, à rejoindre leur manière de faire et de penser, mais désormais, rien ne le séparait d'eux. Il déposa le cerf sur un très grand tronc, déjà taché de sang et se tourna vers sa fille; "va me chercher le matériel de découpe emm'asha" Fenara eut une moue vexée et marmonna quelque chose du style qu'il lui avait juré une pause une fois de retour elle pourrait vaquer à ses propres occupations. "Ne fait pas cette tête, n'oublie pas qu'Asha'bellanar vole les enfants qui ne sont pas sages. " Fenara secoua vigoureusement la tête "c'est pas vrai ! Josifen dit que c'est faux ! Du coup je peux faire ce que je veux" et elle couru rejoindre l'un des autres enfants du clan. Aenor soupira. Josifen savait beaucoup de choses, racontait de nombreuses histoires, et Fenara en était particulièrement friande; sur ce point, elle ressemblait à sa mère. Lui-même ne savait pas quoi en penser. Certains des récits de Josifen allaient contre tout ce qu'Aenor avait apprit, et pourtant, il n'y voyait que la vérité, et il lui faisait profondément confiance.

Alors qu'il s'occupait de découper sa proie, un bruit semblable à une explosion se fit entendre derrière lui, suivit d'un cri. Aenor se retourna aussitôt pour voir un tourbillon de flammes surgit de nulle part, juste en face de l'enfant avec qui sa fille jouait. L'attrapant par le bras pour l'éloigner du feu, il lui demanda où était passée Fenara. Et l'enfant désigna le tourbillon. Le coeur d'Aenor ne fit qu'un bon, tandis que son esprit était plongé dans l'incompréhension. Et alors qu'il s'apprêtait à se jeter dans les flammes, une main se posa sur son épaule. C'était Josifen, qui lui lança un regard calme, lui intimant d'attendre. Il bougea les mains, ferma les yeux quelques instants et les flammes disparurent aussi vite qu'elles étaient arrivées, laissant apparaitre une Fenara aussi surprise qu'apeurée, mais sans la moindre trace de brulure. La jeune elfe se jeta dans les bras de son père qui l'enlaça avant de regarder Josifen l'air grave avant que ce dernier ne prenne la parole. "Lethallin, tu sais que ce jour pouvait arriver, tu sais ce qu'il te reste à faire".
Aenor hocha la tête et demanda à sa fille de le suivre. Il avait beaucoup à lui dire, à lui raconter, et d'ici peu, ils passeraient beaucoup moins de temps ensemble.



A New Beginning
Le visage fermé, Aenor observait Josifen tracer les vallaslin sur le visage de sa fille. Cette dernière avait les poings serrés mais ne disait rien, tandis que les symboles de Mythal prenaient doucement place sur son visage. Ce n'était ni le symbole ni le fait qu'elle obtienne les vallaslin qui plongeaient Aenor dans ce silence sévère, mais plus ce que cela signifiait.
Quelques minutes plus tard, alors que Josifen avait terminé et que Fenara était partie observer ses nouvelles marques dans le reflet d'un fleuve, Aenor se rapprocha de l'Archiviste. " Je ne comprend pas pourquoi elle doit faire tout ça." Josifen eut l'air un peu intrigué, puis, après un petit mouvement de tête, il eut un sourire doux et confiant. "La liberté n'en sera que plus méritante." C'était de ces phrases dont il avait le secret, mais qui, dès que l'on possédait les éléments necessaires, permettait une compréhension parfaite. "Je sais...mais..." Aenor ne trouvait pas ses mots. Il n'avait jamais été doté du don de parole, et chacune de ses phrases lui semblait vides de sens et de profondeur, surtout face à Josifen, c'était peut-être une des nombreuses choses qu'il admirait chez lui, même si il n'était pas le seul. "Pourquoi faut-il qu'elle parte ?" Le sourire de Josifen se faisait plus triste, Aenor savait que c'était car il le voyait souffrir du départ de sa fille, et qu'il en était également attristé. Comme tout le monde dans le camp, à vrai dire. Mais ce sentiment était bien plus accentué chez les deux personnes ayant élevé la jeune elfe. "Elle ne fait que son devoir, tu devrais en être fier" Aenor eut un mouvement de tête avant de se sortir de l'étreinte de Josifen "je le suis." puis il se dirigea vers Fenara qui finissait de faire son sac en discutant avec celui qui la remplacerait en tant que second de Josifen.

"Emm'asha, je peux te parler avant ton départ ?" demanda-t-il, presque incertain. Naturellement Fenara lui répondit que oui. Il prit place à ses côtés, sur un vieux tronc. " Je n'ai peut-être pas été le père idéal..J'ai attendu de nombreuses années avant de te parler de ta mère, je n'ai jamais su t'aider comme le faisait Josifen, pour tes cauchemars et tes rêves, j'ai essayé de te proteger, peut-être, en t'empêchant de grandir, pour tout ça, Ir abelas, ma da'len. Mais je veux que tu sache que j'ai toujours été fier de toi, alors va et fait ce qu'il faut que tu fasse. " Fenara plongea ses yeux dans les siens et après et l'enlaça. "Ma serannas papa" et Aenor profita de cet instant, car bientôt il verrait  sa fille partir au loin, pour le destin qu'il lui avait, sans le savoir, tracé lui-même.





_________________

i walk the dinan'shiral
avatar
telanadas
▲ MESSAGES : 327
▲ OCCUPATION : Garde des ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Fenara est une mage, elle possède un baton orné d'une grosse pierre de serpent par où est canalisée sa magie. Elle maîtrise la magie naturelle, plus précisément celle liée à la terre, ainsi que la magie spirituelle et quelques sorts de la branche d'entropie. Niveau magie, elle est une rêveuse, une somniari, elle a apprit à maîtriser cette capacité auprès d'un maître et elle évite d'en parler. Son père lui a également apprit à tirer à l'arc même si la magie sera la première capacité qu'elle utilisera
▲ LOCALISATION : Fort Bastel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 22:42

BONJOUUUUUUUUUUUUUUUUUR ! (tu fais peur aussi, t'as l'air prête à défoncer tout le monde xD)

Bienvenue officiellement :D

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 22:43

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE ♥️

Bon courage pour ta fiche copine elfe ♥️ Love

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 22:51

Bienvenue officiellement
T'es belle, et t'as l'air de grave t'y connaitre sur l'univers des elfes, c'est ouf
Bon courage pour la suite de ta fiche Coeur bis

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 22:52

UNE ELFEEEEE ! Miam
bienvenue officiellement parmi nous et bonne
chance pour l'écriture de ta fiche de présentation !
Coeur

_________________




Be a dragon.
are you a sheep ? no.



avatar
petit dragon
▲ MESSAGES : 1716
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fuis pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant les humains. jadis nero, aujourd'hui marianis.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage.
▲ LOCALISATION : minrathie. plus précisément au sein même de la demeure de ma maîtresse. parfois je quitte cette bâtisse qui me sert de prison pour suivre la jeune femme qui me retient, ou pour surveiller les alentours, de moi-même.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 23:28

Bienvenue par ici, Vhenan Pervers
J'espère que ce forum fera ton bonheur Coeur Je ne m'attendais pas à voir ta petite Garde des Ombres, du coup ça 'intrigue d'autant plus Hihi

Concernant les annexes, nous n'avons pas voulu les surcharger inutilement pour les novices, mais il est vrai que deux ou trois lignes quelques part pourraient donner des indications à ce sujet. Après, faire une annexe spécialement là-dessus me semble hors de propos. Diego

Sinon, bon courage pour ta fiche !

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 23:47

Merciiiii ♥♥

Je pensais pas à une annexe, juste en info comme ça dans un coin qui colle avec les moeurs et tout :3

_________________

i walk the dinan'shiral
avatar
telanadas
▲ MESSAGES : 327
▲ OCCUPATION : Garde des ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Fenara est une mage, elle possède un baton orné d'une grosse pierre de serpent par où est canalisée sa magie. Elle maîtrise la magie naturelle, plus précisément celle liée à la terre, ainsi que la magie spirituelle et quelques sorts de la branche d'entropie. Niveau magie, elle est une rêveuse, une somniari, elle a apprit à maîtriser cette capacité auprès d'un maître et elle évite d'en parler. Son père lui a également apprit à tirer à l'arc même si la magie sera la première capacité qu'elle utilisera
▲ LOCALISATION : Fort Bastel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 0:25

gosh tamzin, j'avais hésité à la prendre à mon inscription alors je ne peux que plussoyer ce choix. God
bienvenue à toi en tout cas. heureuse de voir une fine connaisseuse de l'univers dragon age. Coeur bis

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 0:36

copine ♥

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 11:31

Bienvenue officiellement (c'est Talys/Aravar)
J'aime beaucoup ta petite elfe qui nous prépare un tas de choses, j'en suis sûr What a Face et j'avoue que je ne m'attendais pas non plus à ce qu'elle s'engage comme ça dans la Garde Hihi
J'ai hâte de lire son histoire si tu trouves l'inspiration pour, courage fatcat

(et pour la sexualité en effet, après on rajoutera probablement quelques indications à ce niveau là Héhé )

_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
avatar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 1026
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 15:52

invasion d'elfes rouquines trop adorables dans la garde In love
ton personnage a l'air super intéressant, seigneur God
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Hihi

_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 17:34




validation
un, deux trois, validé(e) !

Ok t'as voulu m'achever avec ton histoire ? jpp C'est tellement bien rédigé que j'étais complètement emporté dedans en plus, j'imaginais trop les scènes Rip Par contre il reste encore beaucoup trop de mystère à mon goût autour de Fenara et aussi de ce fameux groupe de Dalatiens oui j'en demande trop, j'ai hâte d'en découvrir plus en rp Hihi Allez, file donc Hihi

Félicitations, le monde de Thédas s'offre enfin à toi ! Amuse-toi bien mais n'oublie pas de remplir ton profil si ce n'est déjà fait et d'aller créer ta FICHE DE LIENS. Aussi, n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou sur la CHATBOX ainsi qu'à découvrir le forum plus en avant. Voici d'autres liens utiles pour bien débuter ton aventure :

CRÉER UN SCÉNARIO
ROUE DU RP
DIVERSES DEMANDES
LE FLOOD
LES NOUVEAUTÉS



_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
avatar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 1026
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut