Beneath the mask [libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Dim 15 Avr - 16:03



Beneath the Mask
Leandro & ?

« I'm a shapeshifter, what else could I be ? »
Le public tévintide n'était pas spécialement facile, sûrement la faute au massacre d'esclaves d'il y a quelques temps. Les Valverde n'étaient pas arrivés au bon moment, quand bien même ils avaient de quoi se nourrir. Leandro songeait de plus en plus à chercher un partenariat quelconque pour leur éviter une banqueroute bien inopportune.

Les choses n'allaient pas pour le mieux, pourtant Leandro appréciait la ville dans laquelle il se trouvait. Il y avait quelque chose de profondément, d'intimement exotique, comme s'ils s'étaient trouvé dans un autre monde. Alors qu'il dansait pour amuser une rue commerçante où les locaux se pressaient, Leandro observait les gens derrière son masque.

C'était une petite habitude qu'il avait prise depuis un lointain voyage en Orlaïs, où il s'était bien amusé à pasticher les nobles avec leurs loups et leurs mascarades. Lui l'utilisait surtout pour faire la part des choses entre le moment où il ondulait des hanches devant les gens et le moment où il était simplement un Antivan en vadrouille. Le sien était doré, orné de motifs floraux en relief argentés, et laissait paraître sa chevelure et sa barbe noires et soyeuses. Quant à sa tenue, il s'agissait d'une jupe lui couvrant les jambes jusqu'aux hanches, assortie à une veste qui laissait paraître son torse, ses bras et une bonne partie de son dos.

Son numéro dura quelques dizaines de minutes, jusqu'à ce qu'il fasse signe à Prospero qu'il allait se reposer et qu'il pouvait prendre le relais. Son petit frère se lança alors dans une déclamation de poèmes antivans auxquels la moitié de leur auditoire ne comprenait sûrement rien, mais qui leur ravissait assez les oreilles pour qu'ils continuent à l'écouter.

Se glissant dans une ruelle, Leandro retira son masque, pensant être enfin seul : c'était sans compter sur le regard qu'il croisa à ce moment-là, et qui le fit rougir jusqu'à la racine des oreilles. Il n'avait pas l'habitude de se pavaner devant les gens à visage découvert, aussi stupide que cela puisse paraître.

— Ah euh... bonjour... je suppose.

Vive le malaise...
(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 21 Avr - 11:09



― beneath the mask. ―
in the suit. (act. i., scene. i)

il fallait être complètement stupide pour se perdre dans les villes tévintides, mais je ne comptais pas repartir avant d'avoir accompli ma mission. les dinlaselan avaient essayé de me retenir. en vain. je m'étais montré têtu. je voulais faire mes preuves ; prouver que je pouvais affronter cette foutue meute de shems pour récupérer l'une de nos membres les plus féroces. oui. pour moi, elle était une dalatienne exemplaire. une vraie lionne, n'hésitant pas à se lancer corps et âme au combat pour défendre ses valeurs. hélas, les humains s'étaient montrés plus vicieux, l'ayant dépassé en nombre pour la neutraliser avant de l'embarquer. ces foutus esclavagistes. quand j'ai appris son rapt, je n'ai pas hésité une seule seconde à partir à sa recherche. ce n'est pas la première fois que je fais face à cette mauvaise graine. je pensais bien évidemment que j'allais m'en sortir, comme d'habitude. au pire des cas, si les choses tourneraient à mon désavantage, je n'aurais qu'à prendre la forme d'une mésange pour m'envoler loin d'ici. comme je l'avais fait en me faufilant sur cette terre hostile, discrètement. hélas, je savais que pour sortir mon amie de sa détention, j'allais avoir besoin de ma forme originelle. cependant, je ne savais guère comment j'allais pouvoir errer sans me faire remarquer avec cette allure qui criait mon appartenance au peuple elfique. au vrai peuple elfique. vêtu de la sorte, on m'arrêterait tout de suite. et je me devais de trouver une solution sur-le-champs. aussi, dans l'ombre, j'avais rapidement suivi du regard l'artiste qui avait quitté la scène pour venir se relaxer dans un coin. je me disais que c'était l'occasion ou jamais de se saisir de son déguisement afin de se fondre plus aisément dans la population. lorsqu'il arriva donc à mon niveau pour se dévoiler la face, faisant fi de ce qu'il semblait être de la gêne, je bondis sur lui pour le plaquer contre un mur avant de glisser ma dague sous son cou. ≪ - Ar'din nuvenin na'din, Shem. File-moi tes vêtements et ton masque et tu auras la vie sauve. ≫ fis-je dans une menace soufflée à son oreille. J'avais beau être jeune et malingre, je reste une créature remplie de ressources, capable du pire quand le danger guette, surtout quand je prends des décisions aussi folles que celle que je m'étais donné aujourd'hui. Il fallait être constamment sur ses gardes. agir au quart de tour.

_________________


lost elf. ☾

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 57
▲ OCCUPATION : aventurier, voleur. je vais là où je désire me rendre, sans avoir réellement à faire un choix. seulement quelques décisions à prendre puis un but fixé et c'est bon.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie de métamorphose. je possède également une dague. sinon, j'ai également des compétences en chasse et en pistage.
▲ LOCALISATION : nomade. un jour je peux être à orlaïs et le lendemain, je pars vers un autre chemin. je ne m'arrête jamais de bouger.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 21 Avr - 12:23




Leandro & Halleran & Renatus
Beneath the Mask



Pour une fois, Renatus s’était décidé à sortir. Seul. Ou aussi seul qu’on peut l’être avec un jeune chien qui semblait grandir de semaine en semaine. Au moins, Corvus était un peu plus calme qu’aux premiers jours et, surtout, plus obéissant. Il était également une présence rassurante, et un allié aux crocs aiguisés s’il devait arriver quelque chose. L’affranchi avait laissé Aelius à la maison, sachant pertinemment qu’il ne risquait rien : et s’il avait hésité à sortir de la protectrice demeure, il avait fini par se raisonner. Mais tout ça – la soirée, la révolte des esclaves... Tout ça l’avait marqué. Surtout les gens qui explosent, ah ça... Il n’allait certainement jamais pouvoir l’oublier. Peut-être s’y habituerait-il, avec le temps -ça et le fait que si Faustus ne l’avait pas sauvé de l’esclavage, et qu’il n’était pas mort suite à sa tentative de fuite ratée... Aurait-il participé et mérité une mort prompte ? Aurait-il regardé sans rien faire et – connaissant ses anciens maîtres – seraient-ils morts aussi ? La demeure de son frère offrait une protection et une vie rassurante et agréable entre ses murs. Mais il n’était plus esclave, et il avait la chance d’être le frère du Divin : alors, il ne compter pas passer sa vie reclus dans cette tour d’Ivoire.

Les rues de Minrathie ne semblaient plus être les mêmes. Son chien à ses côtés, elles lui semblaient à présent... Familière, voire presque amicales. Il les redécouvrait, tout du moins, avec des yeux nouveaux. Beaucoup trop de réflexions avaient tournés dans son esprit, ces derniers jours. Ah moins que ce ne soit l’arrivée d’Aelius, après le massacre, qui lui ait ouvert les yeux sur quelque chose de plus beau. Il s’arrêta un instant pour observer un homme danser dans la rue, avec un certain émerveillement, avant que celui-ci ne s’arrête. Pour ce genre de chose, il devait définitivement sortir plus souvent. Et prendre une pause dans son nouveau job de papa, aussi, ce n’était pas du luxe ; même en voulant être présent pour son fils... Pas comme ses propres parents.

Tandis qu’il pensait s’éloigner – il marchait dans les rues sans vraiment y penser, juste pour marcher un peu et profiter. Aucun autre but pour aujourd’hui. Tandis qu’il pensait s’éloigner (donc), il s’avéra qu’en réalité il se retrouva dans la ruelle où le danseur était -ou devait être en train- de se changer, mais quelque chose n’allait pas. Et ce quelque chose était un elfe. Qui semblait menacer l’homme. Corvus se mit à gronder, et Renatus glissa ses doigts dans son collier pour le retenir. « Qu’est-ce qu’il se passe, ici ?! »

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 115
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 23 Avr - 21:08



Beneath the Mask
Leandro & ?

« I'm a shapeshifter, what else could I be ? »
Habitué des ruelles, au moins pour ce qui était d’y danser et de parfois s’y changer, Leandro savait qu’elles n’étaient pas dénuées de risques. Il venait à peine de finir son numéro, ce qui expliquait qu’il n’avait pas grand-chose pour se défendre en cas d’attaque. Ce qui malheureusement, arriva ce jour-là. Leandro ne vit pas du tout son agresseuse bondir sur lui, et eut bien du mal à garder son calme alors qu’elle lui sifflait des mots qu’il ne comprenait pas. Sauf peut-être « shem ». Hé, tout le monde n’avait pas la chance de naître elfe, hein. La demande de la jeune femme lui parut incongrue, tant et si bien qu’il retrouva l’espace d’un instant l’usage de ce qui lui servait de cerveau.

— Si… si vous voulez mais… C’est pas comme si j’étais très couvert.

Bah oui, il dansait encore il y a quelques minutes, donc il n’avait sur soi qu’une longue jupe d’un tissu sombre et une veste qui ne saurait couvrir la jeune femme. Cependant, comme il n’avait pas grand-chose pour se défendre, il commença à tendre le masque à l’elfe, quand bien même il rechignait à s’en séparer. Ce masque, c’était une partie de lui-même, et personne mis à part lui ne pouvait le porter.

C’est alors qu’une seconde voix se fit entendre, un homme promenant son chien et demandant ce qui pouvait bien se passer. À ton avis ? Leandro tourna vers l’inconnu un regard suppliant, ne laissant aucune équivoque quant à la situation présente.

— S’il-vous-plaît…

Seul, il n’aurait pas le choix de terminer sa journée à poil dans les ruelles de Minrathie, du moins en attendant que ses frères ne se rendent compte de son absence. Mais avec cet homme, il avait une chance pour qu’il s’en sorte un peu plus dignement.
(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 27 Avr - 14:17



― beneath the mask. ―
in the suit. (act. i., scene. i)

Mon cœur tambourine à vive allure, mes poils s'hérissent, mes pupilles se dilatent. Ce sont les aventures dans ce genre qui font que l'on se sent exister. On prend des risques et on affronte l'ennemi de plein fouet. Même si cet ennemi ne semble pas le plus dur de tous. Car en effet, c'est sans aucune honte que je m'en prends à un artiste. Un danseur plus précisément. Lui, le combat, peut-être qu'il ne s'y connait pas ! Dans tout les cas, c'est ce que j'crois quand je vois qu'il me craint moi ; un gamin d'à peine dix-huit ans ! Quand les autres elfes sauront ça ! Je pense qu'ils pourront désormais imposer les vallaslin sur mon visage... Parce que je suis devenu un grand désormais ! Un vrai de vrai ! N'hésitant pas à écrabouiller le territoire de mes ennemis pour passer à l'offensive. Venger l'esprit de mes frères et de mes sœurs qui sont tombés en combat ou dans la servitude. Mais là n'était pas la question pour l'instant. J'avais une mission à accomplir et je devais passer les étapes les unes des autres. D'abord, prendre les vêtements. Je ne bouge pas de ma position donc, attendant à ce que l'autre s'exécute maintenant, mais il reste hésitant, disant qu'il n'est pas très couvert. ≪ - Oui, et alors ? J'en ai besoin et puis c'est tout ! Discute pas et déshabille-toi ! ≫ fis-je, un peu plus en colère et appuyant la lame sur son cou afin qu'il puisse sentir le contact sans pour autant le blesser. Si j'avais ne serait-ce un petit remord de le laisser sans aucun vêtement en retour ?Absolument pas. Après tout, les humains avaient également laissé les elfes sans toit ; ce n'est que payer pour les actions de leurs ancêtres. Je m'apprêtais donc à me saisir du masque que l'homme était en train de me tendre avant qu'un autre individu ne vienne faire son apparition, l'autre profitant de cette soudaine intervention pour faire remarquer sa situation de détresse. Les choses se compliquent, maintenant. Un homme, c'est déjà compliquer à menacer, mais deux à la fois !? Qui plus est, l'autre possédait un chien qui ne semblait guère content de me voir. Je décide de grogner également, imitant la bête en espérant la calmer pour ensuite porter mon attention sur le propriétaire du canidé. ≪ - Vous faites un pas de plus ou vous tentez quoique ce soit, je le tue ! ≫ criais-je en agrippant l'artiste afin de faire comprendre que je ne comptais pas rigoler, j'étais prêt à en découdre pour ma liberté et celle de mon amie actuellement encagé.

h-s:
je suis un bonhomme.

_________________


lost elf. ☾

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 57
▲ OCCUPATION : aventurier, voleur. je vais là où je désire me rendre, sans avoir réellement à faire un choix. seulement quelques décisions à prendre puis un but fixé et c'est bon.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie de métamorphose. je possède également une dague. sinon, j'ai également des compétences en chasse et en pistage.
▲ LOCALISATION : nomade. un jour je peux être à orlaïs et le lendemain, je pars vers un autre chemin. je ne m'arrête jamais de bouger.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 22 Mai - 13:08




Leandro & Halleran & Renatus
Beneath the Mask



Merde. Qu’est-ce qu’il était censé faire ? Son regard passait rapidement de l’agresseur à la victime, tandis que Corvus grognait sourdement. Le chien marqua néanmoins quelques secondes d’arrêt lorsque le jeune homme se mit à grogner en réponse, relevant le museau vers son maître. Il ne savait pas quoi faire et, aujourd’hui, il n’y avait pas de Chevalier Capitaine pour le sauver, lui ou l’autre homme. Il n’y avait que lui, son chien et les deux inconnus. J’ai le chic pour tomber sur les soucis dès que je pose un pied en dehors de la maison, pensa-t-il avec une certaine lassitude, en relâchant légèrement sa prise sur le collier de son compagnon à fourrure. « Vous ne le ferez pas. » répondit-il d’une voix aussi calme que possible.

Il relâcha totalement Corvus qui – Renatus ne pouvait pas ne pas le remarquer, avec son regard acéré si habitué des détails – était prêt à bondir au moindre geste, tous les muscles tendus. Les yeux ambrés du cadet du Divin se déplacèrent sur la victime, qui avait la lame sur la gorge. Et son agresseur semblait être un gosse. « Ce sont des vêtements, que vous voulez ? Un masque ? Je vous donne de l’argent et vous le laissez partir... D’accord ? » tenta-t-il doucement en levant les mains en signe de soumission, faisant doucement un pas, puis un autre, portant sa main à sa bourse pour attraper une pièce en or... Avant de se jeter sur le jeune homme pour au moins l’éloigner du danseur.

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 115
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 24 Mai - 21:13



Beneath the Mask
Leandro & ?

« I'm a shapeshifter, what else could I be ? »
L'elfe avait beau ne pas être d'une stature impressionnante, Leandro ne savait absolument pas se battre, ce qui donnait un avantage non négligeable à son agresseur. Le danseur n'avait pas pour ambition de se montrer courageux, il n'avait pas ça en lui de toute façon : il tenta de négocier, en vain. L'elfe voulait ses vêtements, aussi légers soient-ils. Alors que Leandro, résigné, commençait à délacer sa longue jupe pour la faire glisser sur ses hanches, l'homme qui était leur témoin menaça l'elfe de son chien... avant de tenter de l'acheter. Sans avoir le temps de véritablement obtempérer, voilà que Leandro se retrouve de nouveau le couteau sous la gorge, otage dont la vie dépendait de cet inconnu.

Muet, Leandro tremblait de tous ses membres, peu confiant dans les chances de l'homme au chien. Son mystérieux sauveur n'allait peut-être pas réussir à le sauver, après tout... Ou alors pas en entier ? Oh, ce serait une catastrophe si Leandro devait avoir une cicatrice visible pendant ses danses et impossible à couvrir quand il était mêlé à la foule. L'idée qu'on puisse le reconnaître le gênait énormément, sans qu'il puisse vraiment mettre le doigt sur le pourquoi. Il n'avait pourtant pas honte de ce qu'il faisait pour vivre (il ne faisait que danser, après tout), mais il rechignait tellement à ce qu'on puisse faire le lien entre l'homme timide et peureux qu'il était, et la gracieuse poupée qu'il paraissait être quand il dansait.

— S'il-vous-plaît... prenez son argent...

Le murmure lui avait échappé, sa langue s'étant étrangement déliée sous l'effet de la peur. Il déglutit, fermant les yeux, s'attendant d'un instant à l'autre à se faire égorger pour cette nouvelle audace. Pourvu que l'elfe ait le geste sûr, histoire que la lame coupe net.

(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 25 Mai - 12:19



― beneath the mask. ―
in the suit. (act. i., scene. i)

je le sentais, la situation commençait à devenir sérieusement dangereuse. ils étaient trois contre un. deux hommes et un chien contre un gosse. je savais que je ne ferais pas le poids. que tôt ou tard, j'allais me mordre les doigts à force de me montrer imprudent. et s'il y a bien un endroit où il ne fallait pas l'être, c'est à tévinter. chez moi, on comparait cette endroit à une caverne où les individus n'en sortent jamais. où les elfes, n'en sortent jamais. mais je suis bien trop sot pour écouter ce que l'on me dit. j'en fais qu'à ma tête. et aujourd'hui, je suis bien évidemment déterminé à sauver mon amie ! il en était hors de question à ce qu'elle devienne une espèce d'animal de compagnie. qu'importe les moyens qu'il fallait prendre même s'il fallait se montrer ingénieux pour ne pas tomber dans leurs filets. ≪ - vous ne le ferez pas. ≫ fait alors l'homme possédant le chien qu'il n'hésita pas à libérer de sa prise comme pour montrer qu'il n'hésiterait pas à l'envoyer m'attaquer si j'étais déterminé à abattre mon otage. je hurle, furibond. ≪ - je suis un fier membre des dinlaselan ! chez nous, on n'hésite pas à décapiter vos sales têtes de shemlen ! ≫. mais si aujourd'hui, j'étais prêt à commettre le meurtre ? non. absolument pas. tout ce que je voulais, c'était sauver mon amie. c'est tout. hélas, je ne pouvais guère m'exprimer sur un tel sujet à mon égard. ils useront de cette faiblesse pour me donner un coup de couteau dans le dos. ce peuple n'aurait aucune pitié. d'ailleurs, c'est probablement désespéré que je vois le pseudo-sauveur me tendre de l'argent. comme si cela me serait utile ! ≪ - non ! non ! ce n'est pas de l'argent que j'ai besoin ! ce sont des vêtements ! ≫ fis-je, toujours en colère, même si l'on pouvait également entendre la fatigue, le désespoir. si seulement l'argent m'aurait suffit, alors je n'aurais pas perdu mon temps à menacer cet homme pour qu'il me file ses vêtements, j'aurais simplement fait le pickpocket des rues. car ici, en terre tévintide, on ne céderait certainement aucune marchandise à un elfe libre. ≪ - tais-toi ! ≫ criais-je à la figure de mon captif, en me détournant vivement vers lui lorsque celui-ci se mit à implorer d'accepter l'offre de l'homme. et hélas, c'est l'inattention de trop puisque je sens l'autre bondir sur moi sans prévenir. ainsi, je relâche la prise sur l'artiste, perdant également ma dague qui glisse loin de moi. sans parler de ma chute catastrophique, emporté et bloqué au sol par l'homme qui m'a attaqué. je ne suis clairement plus en bonne position.

_________________


lost elf. ☾

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 57
▲ OCCUPATION : aventurier, voleur. je vais là où je désire me rendre, sans avoir réellement à faire un choix. seulement quelques décisions à prendre puis un but fixé et c'est bon.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie de métamorphose. je possède également une dague. sinon, j'ai également des compétences en chasse et en pistage.
▲ LOCALISATION : nomade. un jour je peux être à orlaïs et le lendemain, je pars vers un autre chemin. je ne m'arrête jamais de bouger.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 21 Juil - 21:30




Leandro & Halleran & Renatus
Beneath the Mask



Ça n’avait pas vraiment l’air de fonctionné. Le gosse avait l’air déterminé, peu importe ce qu’était son but, pourquoi il voulait ses vêtements. Etait-il esclave ? Peut-être n’avait-il pas su saisir sa chance et l’opportunité de fuir lors de la révolte, et voulait-il tenter ça maintenant ? Quoi qu’il en soit, il semblait qu’il ne soit pas effrayé à l’idée de voir une tête de « shem » rouler loin de son corps. Etait-il seulement capable de le faire ? Ici, en plein cœur de Minrathie ? Ne parvenant pas à le calmer, c’est dans un réflexe qui tomba plutôt bien que Renatus sauta sur l’elfe pour tenter de le déstabiliser. Il fit même mieux que ça, puisqu’il parvint à le faire tomber et à le plaquer au sol.

Renatus fit peser tout ton poids sur le jeune elfe ; « Calme toi ! Je ne te ferai pas de mal ! » dit-il d’une voix forte après avoir ordonné à Corvus de ne pas attaquer. D’accord, dans cette position, ses paroles ne faisaient peut-être pas vraiment sens, mais il devait bien l’empêcher d’attaquer qui que ce soit. « Je suis... Je suis un ancien esclave. » lâche-t-il doucement. Certainement que l’autre homme l’aura entendu aussi, d’ailleurs c’est un regard un peu inquiet qu’il lance au danseur. Il n’aime pas spécialement parler de ça, surtout dans ces conditions, mais si ça peut apaiser l’elfe... « Tu en es un aussi ? Sinon, tu es fou. Je n’ai rien contre les elfes, si c’est des vêtements que tu veux, je peux t’en procurer. Promets-moi de ne pas te jeter encore sur cet homme, et je t’en trouve. »

Renatus relâcha doucement l’elfe, tout en restant vigilant, afin d’appuyer ses paroles. Il n’était pas là pour jeter ce pauvre elfe en pâture aux gardes, pas plus qu’il ne voulait maltraiter un esclave. Il était passé par là, lui aussi, et malgré les mois et les efforts, il ne pourrait jamais totalement l’oublier. On n’effacer pas trente ans de vie comme ça, et il savait que même s’il sentait que tout commençait à aller mieux, il ne pourrait jamais totalement s’en remettre. Les fantômes de son passé le hanteraient certainement toujours. Mais ce n’était pas le moment de penser à ça, et il se tourna légèrement vers le danseur en reculant vers lui, affichant un air inquiet ; « Vous allez bien ?... »

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 115
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 23 Juil - 9:25



Beneath the Mask
Leandro & ?

« I'm a shapeshifter, what else could I be ? »
Toujours aussi apeuré, Leandro tenta de ne pas faire de gestes brusques alors que l'elfe répétait qu'il ne voulait pas de l'argent, mais des vêtements. Drôle de réclamation, sachant que l'un pouvait acheter l'autre, et que les fringues du danseur n'étaient pas bien discrètes. S'il avait été dans une situation plus détendue, Leandro se serait même demandé si ce n'était pas un stratagème pour le voir à poil. Enfin, pour ça, il faudrait que l'elfe soit encore plus cinglé qu'il n'en avait l'air.

Le danseur ne resta pas dans cet état paralytique de peur et de sidération : l'homme avec le chien vint l'aider, et défit l'emprise de l'elfe pour le plaquer sur le sol. Paniqué et soulagé tout à la fois, Leandro se recula jusqu'à buter dans un mur et s'effondra sur le sol, ses jambes refusant de le porter plus longtemps. L'adrénaline s'était effacée d'un coup, le laissant sans énergie.

Il tenta de reprendre son souffle et ses esprits, mais c'était sans compter sur une nouvelle révélation : l'homme qui l'avait aidé n'était pas beaucoup plus vernis que lui niveau statut social, bien que Leandro soit perplexe. Ancien esclave ? En tévintide, c'était pas comme ça qu'on appelait les cadavres ? Reste qu'il semblait compréhensif envers le pauvre hère qui s'en était pris à lui, ce qui rendait Leandro dubitatif. Il aurait dû prendre ses jambes à son cou et rejoindre ses frères le plus vite possible, mais il n'était pas encore sûr de pouvoir rester debout. Muet, il resta dans un coin, le plus immobile possible, comme pour se faire oublier. Ce qui ne marcha pas très bien, en fait. L'homme, l'ancien esclave, s'était tourné vers lui pour lui demandait comment ça allait.

— O... Oui oui, je crois.

Il ne semblait pas à Leandro qu'il ait quelque chose de cassé, ni même une blessure quelconque. Si la lame de l'elfe avait un peu éraflé son cou, ce n'était pas bien grave. Pas autant, du moins, que la peur qu'il avait pu ressentir.

— Merci... Je ne saurais pas comment vous dédommager...

Clairement, il lui devait la vie, et il ne savait pas comment se montrer reconnaissant. La seule chose qu'il savait faire après tout n'avait que peu de valeur.

— Je... Je ferais mieux d'y aller. Je crois.

Il se remit debout tant bien que mal, s'appuyant toujours contre le mur de la ruelle. Il avait du mal à ne pas se sentir désolé pour l'elfe, quand bien même ce dernier l'avait attaqué, mais il lui tardait aussi de se sentir au chaud et en sécurité. Lentement, pas à pas, il commença à s'éloigner de la scène de son agression.

(c) DΛNDELION


HRP:
Je pense qu'on peut commencer à clôturer, j'ai fait en sorte que Leandro ne s'en aille pas tout à fait, si vous avez encore quelque chose à dire/faire. Chou
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 30 Juil - 0:24



― beneath the mask. ―
in the suit. (act. i., scene. i)

pour la première fois depuis ma rencontre avec les humains, je montre des signes de faiblesse. parce que la peur se fait sentir lorsque l'on commence à comprendre que l'on se trouve dans de mauvaises conditions, que l'un des hommes n'hésite pas à m'écraser pour me tenir en place. alors je me débats et je hurle de rage à l'égard de mon agresseur. je sais que c'est inutile parce que je suis bien trop jeune pour faire face à un pareil adversaire. mais je n'abandonne pas. il ne le faut pas. pour l'honneur du clan. quel dalatien serais-je si je me laissais ainsi écraser par un humain aussi vaurien que le maître au chien ? je ferais honte aux dinlaselan. déjà que je n'étais plus totalement sûr d'être en mesure de sauver mon amie, alors si je me laissais enchaîner ? je pleure rien que d'y penser. je ne voulais pas finir comme ça. je ne le méritais pas. et puis, je n'étais qu'un banal adolescent. qui oserait traiter comme un animal, une créature qui n'est même pas adulte ? oh, mais il ne fallait pas s'attendre à recevoir un quelconque apitoiement venant de ces êtres. ils sont méprisables dans la moindre de ses actions. et même quand ils cherchaient à se montrer conciliant, il fallait rester méfiant. comme c'était le cas présentement. ≪ - c'est ce que vous dites, tous autant que vous êtes ! mais vous mentez ! vous n'allez pas me relâcher ! ≫ criais-je à nouveau à l'égard du propriétaire du canidé. oui. je n'avais clairement pas confiance en lui. surtout vu comment il avait réagi. bondir sur moi. cela était-il rassurant ? non, bien sûr que non. et les révélations qui suivirent aussi n'eurent point le don de me tranquilliser. qu'est-ce que cela pouvait bien me faire de savoir qu'il avait été esclave par le passé ? je m'en fiche ! d'ailleurs, tout les humains méritaient un tel sort. surtout ces foutus tévintides qui en tiraient énormément profit. d'un côté, j'avoue que j'ai grandement hésité à m'expliquer sur l'agression. leur révéler qu'ils avaient complètement faux, que j'avais la chance d'ête libre mais que c'était une autre elfe que je voulais libérer de ses chaînes. néanmoins j'avais clairement pas confiance en eux pour leur faire part de ma mission. notamment parce que je craignais à ce qu'ils aillent balancer l'information aux gardes qui n'hésiteraient pas à renforcer la sécurité au niveau du marché. c'est mort, j'allais devoir me débrouiller tout seul. de toute façon, ce n'est pas comme si j'avais besoin d'un soutient venant d'un humain. j'pouvais très bien m'en sortir par mes propres moyens, comme d'habitude. ≪ - vous ne me donnez pas d'ordre ! j'promets rien à personne, moi ! ≫ fis-je fièrement en bombant le torse tout en me relevant, profitant à ce que l'individu m'ait relâché pour me repositionner correctement. j'étais en train de reprendre du poil de la bête maintenant que je me retrouvais plus en contact avec l'un de ces sales humains, mais quand je vis que l'autre cherchait clairement à s'enfuir et que je ne serais plus en mesure de le rattraper, je me disais que c'était le moment où jamais de prendre la poudre d'escampette à mon tour. parce que l'autre allait certainement me balancer à la garde entre temps. qu'il faisait mine de fuir, mais qu'il voulait très certainement me voir derrière les barreaux. alors, sans prévenir, je bondis sur ma dague pour la ranger à sa place et je me transforme en mésange à longue queue avant de m'envoler le plus loin possible de la menace. il fallait que je fuis cette terre maudite le plus rapidement possible. avant que la nouvelle concernant ma présence ne fasse tout le tour de la ville. ou même ; tout le tour du pays. on pourrait très bien chercher à fermer les frontières pour me retenir. jouer à un jeu mortel du chat et de la souris sur un terrain où je n'ai guère l'habitude de jouer. or, je ne désire pas perdre.

h-s:
MDR c'est un échec pour la mission de sauvetage venant de la part d'Harellan...
sinon, oui ! si vous voulez, on peut clôturer !

_________________


lost elf. ☾

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 57
▲ OCCUPATION : aventurier, voleur. je vais là où je désire me rendre, sans avoir réellement à faire un choix. seulement quelques décisions à prendre puis un but fixé et c'est bon.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie de métamorphose. je possède également une dague. sinon, j'ai également des compétences en chasse et en pistage.
▲ LOCALISATION : nomade. un jour je peux être à orlaïs et le lendemain, je pars vers un autre chemin. je ne m'arrête jamais de bouger.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut