The kids aren't alright | ft Renatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Mar 24 Avr - 1:52

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

Voilà plusieurs jours que Rhea vivait à Minrathous, dans la résidence de Faustus Scaevola, et elle était à peine sortie de sa chambre. Passant ses journées renfermée, ne montrant le bout de son nez que pour manger et retourner s'isoler immédiatement, on devait à peine remarquer sa présence sur place. Ce n'était certainement pas comme ça qu'elle avait imaginé ses premiers jours loin de Qarinus. Elle en avait rêvé, pourtant, du jour où elle pourrait enfin s'éloigner de la maison de sa mère - et elle avait accepté l'idée de s'installer chez le Divin avec un véritable soulagement, dès qu'on le lui avait proposé. Oh, certes, Minrathous restait toujours Tevinter, et idéalement, elle aurait préféré aller plus loin, bien plus loin, mais rien que quitter l'endroit où elle avait grandit était une bonne chose, surtout durant cette période difficile et abrasive où il lui était devenu carrément impossible de se tenir dans la même salle que sa chère maman sans que ça tourne au drame. Oui, la maison de Faustus aurait du être un changement vers le meilleur, et pourtant elle se retrouvait à retomber ses mauvaises habitudes, passant son temps sans autre compagnie que son ami imaginaire.

Maussade, elle s'était assise dans le siège qui faisait face à la porte de sa chambre, jouant avec une petite balle de bois dont elle se servait en général pour évacuer ses sentiments négatifs. Clic - clic - clap, elle la lançait sur la porte, la laissait rebondir sur le sol, la rattrapait dans sa main, un exercice idiot et monotone qui demandait peu d'effort et rythmait ses pensées. Clic - clic - clap, elle était une imbécile. Clic - clic - clap, elle haïssait cette famille. Clic - clic - clap, qu'est-ce qu'elle faisait là ? Clic - clic - clap, elle aurait mieux fait de fuir à Ferelden et de s'installer dans un élevage de chiens.

Elle avait remarqué que quelque chose clochait dès qu'elle était entrée dans la demeure Scaevola. Tout semblait trop calme, trop déserté. Aucun serviteur, aucun esclave... Il lui avait fallu peu de temps pour apprendre l'honteuse vérité. Elle qui avait cru que le Divin vallait mieux que ses parents ! Elle avait encore été trop naïve. Il les avait tous tués, tous ses esclaves, tout comme l'avaient fait Nerva, Nero Pavus, et un nombre incalculable d'autres Altus au lendemain des révoltes. Seul un elfe en avait été épargné, Rhea ignorait pourquoi - et dans le fond, peu lui importait. Tout ce qu'elle savait, c'était que le cousin de sa mère, le seul homme de sa famille à s'être montré un minimum sympathique avec elle dans le passé, n'était en fait qu'un meurtrier comme les autres. La nouvelle l'avait laissée absolument dégoûtée.

Elle vit la porte s'ouvrir un instant trop tard. La petite balle avait déjà quitté sa main, juste a temps pour atterrir sur la personne qu'elle n'avait pas entendu arriver tant elle était concentrée sur ses sombres pensées. Elle se leva d'un coup. "Merde ! Désolée !" Rougissant, soudainement honteuse, elle se précipita pour récupérer l'objet. La victime, en effet, ne méritait pas du tout un tel traitement. C'était Renatus, le frère perdu du Divin, un homme dont la jeune fille ne savait pas grand chose si ce n'est le fait qu'il avait été un esclave et vivait à présent en tant qu'homme libre dans la demeure de son frangin. Elle ne lui avait pas encore vraiment parlé, partiellement parce qu'elle ne savait pas quoi lui dire, partiellement parce qu'elle était trop occupée à bouder. En tout cas, elle aurait préféré lui faire une autre première impression. Que ce soit pour le lancer de balle ou pour le juron qu'elle venait de malencontreusement laisser échapper. "Qu'est-ce qui se passe ?"


▬ Gasmask


Spoiler:
Désolée pour le retard !!

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 13 Mai - 20:33




Rhea & Renatus
The kids aren't alright



Depuis quelques jours, la demeure des Scaevola abritait une nouvelle âme. Une jeune femme (fille ? enfant ?) directement venue de Qarinus. Renatus n’en savait pas beaucoup plus que ça ; il n’avait pas réellement eu l’occasion de la croiser. Et, lorsque la demeure était quasiment déserte à cause du drame qui avait suivit la révolte des esclaves (il en faisant même encore des cauchemars), on remarquait facilement qui l’on voyait, et qui l’on ne voyait pas. C’est pourquoi, après plusieurs jours sans vraiment avoir eu l’occasion de croiser la jeune Rhea, il se décida à aller la voir de lui-même. Sa fibre paternelle s’était développée de manière exponentielle depuis qu’il avait découvert qu’il avait un fils, et qu’il en avait eu la charge : mais Renatus avait toujours était une personne bienveillante et prévenante.

Il toqua donc légèrement contre la porte de la demoiselle, et l’ouvrit sans réellement attendre de réponse. Peut-être aurait-il dû, car il se prit alors une petite balle en bois qui vint certainement « rebondir » contre lui plutôt que contre la porte. Du moins, c’est ce qu’il espérait et pensait – il n’était pas réellement la victime d’une agression par balle. Un léger sourire s’étira sur ses lèvres lorsqu’elle poussa un juron en s’excusant, sautant sur ses pieds pour récupérer la balle. « Ce n’est rien, il n’y a pas de mal, j’aurai dû attendre avant d’ouvrir. C’est moi qui suis désolé. » l’excusa-t-il en lui adressant un sourire qui se voulait rassurant. Il du cependant avouer que sa question, légitime, le désarçonna quelque peu, sur le coup. Parce qu’il ne passait pas grand-chose en réalité, juste lui qui venait s’assurer que tout allait bien... Ou aussi bien que ça pouvait aller. « Pas grand-chose, en réalité... Je venais juste voir si tu n’avais pas besoin de quelque chose. Si tu as faim, soif ? »

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 126
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 2 Juin - 18:30

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

Elle s'était levée et faisait à présent face au frère du divin, balle à la main, se balançant d'un pied sur l'autre en donnant l'impression de ne pas vraiment savoir où se mettre. Il n'avait pas l'air énervé ou en colère, heureusement, peut-être un peu déconcerté, mais il souriait comme pour la rassurer. Mal à l'aise, l'adolescente lui rendit la pareille en attendant toujours la raison pour laquelle il était venu la voir. Il devait bien en avoir une, sinon, pourquoi aurait-il pris cette peine ?

Mais il lui expliqua avoir simplement voulu venir voir si elle n'avait besoin de rien. A manger, à boire ? C'était plutôt gentil de s'en inquiéter, mais Rhea se rembrunit comme si elle l'avait mal pris. "Non. Si j'avais besoin de quelque chose, j'irais moi-même," répliqua-t-elle en réalisant, trop tard, la sécheresse de ses propos. Elle s'en voulu presque aussitôt. Pourquoi fallait-il qu'elle soit toujours si abrasive ? Elle avait pris l'habitude du mépris des autres personnes, toujours sur la défensive quand il lui semblait qu'on la prenait de haut, mais Renatus n'avait sans doute pas pensé à mal... Au contraire. Pour une fois qu'elle avait l'opportunité de rencontrer de nouvelles personnes en dehors des altus de sa famille, il fallait qu'elle commence en ruinant tout. Idiote.

-"Je veux dire, ça va. Je n'ai besoin de rien."
Ce n'était pas faux. Elle n'avait pas faim, mangeant peu en général, et avait déjà une carafe d'eau et un verre dans sa chambre pour se désaltérer si besoin. Elle retourna s'asseoir sur son siège, sans savoir qu'ajouter, s'attendant à ce que Renatus la quitte à présent... Après une telle démonstration, elle n'aurait pas pu le blâmer, mais c'était dommage. Elle aurait bien aimé discuter, dans le fond. Il avait l'air d'être quelqu'un de bien. Et retomber dans le mutisme, avec son Albus pour toute compagnie, ça avait un côté... fortement déprimant. "Enfin... Et toi ? Tu as besoin de quelque chose ?" C'était une tentative assez stupide pour poursuivre cette conversation, elle voyait mal ce qu'elle pourrait lui offrir, mais ses compétences en matière de sociabilité étaient loin d'être parfaites.


▬ Gasmask

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 23 Sep - 18:15




Rhea & Renatus
The kids aren't alright



Maintenant qu’il était là, Renatus devait avouer qu’il ne savait plus vraiment quoi lui dire. Tout ce qu’il savait, c’est que quand il était arrivé dans cette demeure et qu’il était un peu perdu, il avait été heureux de pouvoir trouver quelqu’un qui lui avait tendu la main. Il voulait simplement s’assurer que l’adolescente allait bien, qu’elle n’avait besoin de rien. Ce qui était apparemment le cas. Son sourire se fit un peu contrit face au ton sec de la jeune fille, mais il tenta de le cacher tant bien que mal. Il paraissait que l’adolescence n’était pas une période facile, cela devait être d’autant plus vrai pour certaine personne, surtout en fonction de ce que la vie leur avait fait traverser. Mais qui sait ?

Le ton de la demoiselle finit par s’adoucir légèrement. Renatus secoua négativement la tête, l’observant se rasseoir dans sa chaise. Parfois, il maudissait le fait de n’avoir pas eu d’éducation, d’être en retard sur pas mal de sujet. Même s’il apprenait lentement et sûrement, il ne se sentait pas toujours d’une très grande aide. Il se sentait même assez souvent... Pas à sa place. Mais il chassa rapidement toutes ces pensées pour répondre à Rhea : « Oh, non, je n’ai besoin de rien non plus. Merci. » Il hésita un instant à repartir comme il était arrivé, maintenant qu’il s’était assuré qu’elle allait bien ou, du moins, qu’elle n’avait ni faim ni soif. Pourtant, il n’avait pas vraiment envie de la laisser seule, sauf si elle le lui faisait clairement comprendre.

Parfois, sur certain point, Renatus pouvait se montrer têtu. Aussi finit-il par afficher un sourire un peu plus franc en lui proposant finalement : « Je me demandais aussi, si tu n’es pas occupée... Est-ce que tu voudrais venir faire un peu de cuisine avec moi ? Je pensais peut-être faire une ou deux tartes. » Il haussa une épaule : « Ou dessiner, ou jouer un peu avec Corvus... Comme tu veux, en fait. Enfin, si tu veux, ne te sens pas obligée. » La forcer à faire quelque chose qu’elle n’aurait pas envie de faire, c’est bien la dernière des choses que, lui, voulait.

HRP. Après beaucoup trop de temps, I'm back! Désolée Coeur
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 126
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 28 Sep - 9:55

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

La conversation restait compliquée et peu naturelle entre Rhea et Renatus - un mélange de gêne et de morosité (voire de franche mauvaise humeur, de la part de la jeune femme) qui ne rendait pas les choses simples. C'était dommage, et dans le fond d'elle-même, l'adolescente s'en rendait compte : ils auraient probablement pu s'entendre, dans de meilleurs circonstances.

Dans un coin de sa tête, une petite voix lui murmura qu'il fallait qu'elle fasse un effort.

Le frère du Divin lui proposa de sortir un peu, et s'occuper à quelque chose avec lui. Cuisiner, dessiner, jouer avec son chien... Elle songea un moment à se vexer qu'on la prenne pour une enfant à occuper avec des activités du genre, et puis se ravisa. Elle soupira, et haussa les épaules. "Je ne... je ne suis pas occupée, non." Elle jeta un regard plutôt sombre à la chambre où elle avait passé toute la journée à se morfondre sans rien faire de productif, et puis retourna les yeux vers Renatus. "J'aime bien cuisiner. Enfin, la pâtisserie, en tout cas," reconnu-t-elle. En vérité, elle aimait aussi dessiner - il lui arrivait souvent de gribouiller un peu quand elle s'ennuyait - mais son niveau n'était pas très bon et elle ne montrait ses œuvres à personne.

Elle se releva un peu trop vite et fit la grimace - créateur, qu'elle détestait ses articulations - avant de suivre son compagnon hors de la chambre. "Tu pensais à des tartes à quoi ? Je n'ai pas de préférence." Elle préférait en fait faire des gâteaux que les manger - n'était pas très "sucre" à la base. En fait, son goût pour la cuisine lui venait surtout du fait que c'était souvent là, dans la cuisine de sa demeure, qu'elle allait passer du temps loin de sa mère quand elle vivait encore à Qarinus... Ecouter les discussions des esclaves, les aider un peu en papotant, c'était tout à fait son genre.

Tandis qu'ils marchaient vers les cuisines - au rythme lent de Rhea qui exécrait ces douleurs qui la faisaient ressembler à une vieille femme - elle frissonna soudain. "C'est tellement silencieux, ici." Elle avait réellement eu l'espoir d'un changement, quand on lui avait annoncé qu'elle pourrait aller vivre chez Faustus Scaevola. Et pourtant, elle se sentait presque pire qu'avant. "Tu sais, je ne comprend vraiment pas... pourquoi tu restes ici. Je veux dire, tu pourrais partir, non ? Tu n'aurais pas envie d'aller ailleurs, de quitter Tevinter ?"

Peut-être projetait-elle tout simplement ses propres rêves sur lui. Elle ne pensait qu'à quitter le pays, dès qu'elle le pourrait. Aller vivre ailleurs, peut-être même changer de nom. Alors elle avait du mal à comprendre Renatus...


▬ Gasmask


Spoiler:
T'en fais pas ! :D C'est cool de te revoir ! Renatus m'a manqué Wah

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 30 Oct - 11:45




Rhea & Renatus
The kids aren't alright



Réussir à la faire sortir de la chambre était une petite victoire pour Renatus, même s’il ne savait pas vraiment si elle faisait ça « pour lui faire plaisir ». Dans tous les cas, il restait persuadé qu’un peu de compagnie ferait du bien à la jeune femme et l’entraîna donc avec une certaine joie jusqu’aux cuisines. « J’hésitais entre citrons et pêches. » avoua-t-il en chemin, répondant à la question de Rhea. Faustus adorait les tartes aux citrons, mais il semblait à Renatus qu’il n’avait pas mangé de pêches depuis bien longtemps. Un manque qu’il lui faudrait un jour combler même si, pour le moment, il n’arrivait pas vraiment à se décider. « Qu’est-ce que tu en penses ? » demanda l’ancien esclave avec un sourire.

Ils n’avançaient pas vite, mais il s’en moquait bien. Après tout, ils n’étaient pas vraiment pressés, et le jeune homme n’avait aucune envie d’épuiser Rhea. Il se demandait parfois par quel malheur une si jeune personne pouvait avoir été comme frappée par une terrible maladie (voire une malédiction), mais il n’osait pas demander, et se garder bien de montrer sa curiosité à ce sujet ; selon lui, ce serait bien maladroit voire même irrespectueux.

« C’est vrai... » souffla-t-il doucement. Après tout ce qu’il s’était passé, après la révolte des esclaves et l’assassinat de ces derniers, la demeure était silencieuse. Froide. Presque sans vie, avec Faustus absent et Way... Renatus secoua légèrement la tête pour ne plus y penser. Le destin avait parfois d’étranges desseins pour les vivants. La question que lui posa la demoiselle eut l’effet de lui changer les idées pour se concentrer sur autres choses. « Je... Je ne sais pas. »  Il fronça légèrement les sourcils pour réfléchir. Force était d’avouer qu’il n’avait jamais réellement envisagé la possibilité de quitter le pays, sauf la fois où il avait tenté de s’échapper de la demeure de ses anciens maîtres, avant d’être récupéré par Faustus et affranchi. « Je crois que j’en avais envie, avant... Avant d’être affranchi. J’ai tenté de fuir, mais ça n’a pas vraiment fonctionné... » Il haussa légèrement une épaule. Se remémorer ces souvenirs n’étaient plus aussi douloureux qu’il y avait un an, et ses cauchemars étaient presque anecdotiques à présent. « Maintenant j’ai retrouvé ma liberté, une famille, une maison... Même un fils. » Il hésita un instant en lui ouvrant la porte, avant de rajouter d’un air quelque peu penaud : « Et puis, j’ai encore énormément de choses à apprendre. Je n’ai pas vraiment eu d’éducation avant d’arriver ici, je ne connais pas grand-chose à part Tévinter... Tu aimerais voyager, toi, hein ? »

HRP. Chou
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 126
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 3 Nov - 16:36

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

Pêche, citron, peu lui importait dans le fond : elle était plus intéressée par la cuisine, qui lui permettrait de se changer les idées, que par le goût de la tarte elle-même. Il lui demandait ce qu'elle en pensait, cependant, et donc elle sortit la première chose qui lui passa par l'esprit : "Du citron, pourquoi pas". Ce n'était pas mauvais.

Renatus avait ses raisons pour ne pas vouloir partir, à présent qu'il était libre - et ce, même s'il avait tenté de fuir quand il était encore esclave. Il avait une vie sur place, une famille, une maison, et ne voulait pas tout quitter juste après l'avoir trouvé. Rhea, pourtant, s'entêta : "Mais tu pourrais emporter ta famille avec toi, non ? Ou une partie, au moins ? Je veux dire... Tevinter, c'est juste... Y a rien de bon, ici." C'étaient des propos un peu excessifs, peut-être, mais Rhea était jeune et avait ses raisons... Elle gardait une aigreur intense envers sa famille et sa patrie, et avait bien du mal à se trouver des raisons d'y rester, à présent que même ses amis esclaves étaient morts. C'est pourquoi quand Renatus lui demanda si elle avait envie de voyager, elle répondit :

-"Oh moi, crois moi : dès que j'ai l'âge, je me barre." Ce n'est pas voyager, qu'elle voulait faire, c'était s'en aller définitivement. N'importe où serait mieux, à ses yeux, et ça s'entendait à sa voix plein de ressentiment. Elle voulait partir - elle n'avait pas de doute à ce sujet. Personne ne la regretterait, de toute façon - et elle ne regretterait personne. "Et le jour où je partirai, je ne reviendrai pas... Ce pays peut aller au diable." Encore une fois, elle ne mâchait pas ses mots.

Sa crainte était surtout de ne pas être capable de s'en aller, à cause de sa santé. Sans tous ces problèmes, probablement aurait-elle déjà fugué depuis longtemps. Mais entre sa jeunesse apparente, sa fragilité, et tout le reste, il lui semblait qu'elle courrait à la catastrophe hors des ses murs. Mais ces problèmes étaient aussi l'une des raisons pour lesquelles elle voulait partir : qu'aurait-elle pu accomplir sur place, de toute façon, dans ces conditions ?

Ils arrivèrent devant la cuisine - il n'y avait personne, et ils entrèrent. Elle ne savait même pas exactement par où commencé, en cuisine, elle n'avait jamais fait beaucoup plus qu'assister ; elle supposait que Renatus s'y connaissait un peu plus.


▬ Gasmask

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 7 Nov - 15:06




Rhea & Renatus
The kids aren't alright



Du citron. Excellent choix. En plus, Faustus serait ravi… S’il était là. Le cadet Scaevola avait du mal à se faire à l’absence de son frère. Cela dit, peut-être rentrerait-il finalement, ce soir, attiré comme par magie par l’odeur délicieuses des tartes au citron ?... Non, d’accord, Renatus rêvait certainement un peu trop. Si Faustus rentrait et bel bien aujourd’hui, ce ne serait pas un miracle, ça n’aurait rien de magique, ce serait le pur fruit du hasard – et le hasard ne semblait pas vouloir frapper aujourd’hui. Peu importe ! Il n’allait pas se lamenter sur son absence, après tout, il fallait bien qu’il sache se débrouiller tout seul. Et puis, il n’était pas seul, puisque Rhea avait accepté de venir cuisiner un peu avec lui.

Cependant, l’entêtement de Rhea ne pouvait que se heurter à l’incompréhension de Renatus. La sienne, du moins ; il voulait bien croire que la demoiselle ait ses raisons de vouloir partir, mais il n’en trouvait pas pour lui-même. Elle ne mâchait pas ses mots et Renatus ne savait pas par où elle était passée, mais ce n’était pas joli. Il supposait cependant que si personne ne l’avait sorti de sa situation, il aurait pu penser la même chose qu’elle… S’il avait survécu, cela dit, parce qu’il semblait bien partie pour figurer sur la liste des sacrifices humains de ses derniers maîtres. Y repenser lui faisait froid dans le dos, et il préférait ne pas commencer à imaginer ce qui avait pu arriver à Rhea pour qu’elle semble tant détester Tévinter. « Tu sais, je crois qu’il faut toujours laisser une deuxième chance à tout le monde. Enfin. Pas à tout le monde d’accord… Ce que je veux dire, c’est que tout n’est jamais tout blanc ou tout noir. »

Il ne parviendrait certainement pas à la faire changer d’avis. D’un autre côté, ce n’était pas son but. Il n’était pas là pour jouer les moralisateurs et lui dicter sa conduite. Oui, si elle partait pour ne pas revenir… Il s’inquièterait sans doute un peu pour elle, malgré tout. Ils ne se connaissaient pas bien, tous les deux, mais l’inconnu que représentait pour Renatus le monde en dehors de Tévinter lui semblait pire que tout. « Si tu pars… Enfin, quand tu partiras… Tu n’as pas peur que ce soit pire, ailleurs ? » Sans doute connaissait-elle plus de chose que lui sur les autres pays. Il lui semblait pourtant qu’il y avait tant de danger, partout. Beaucoup trop pour une jeune femme comme elle : mais il se garda bien de l’énoncer.

Comme il arrivait dans les cuisines, Renatus préféra plutôt tenter une autre approche. Il se souvenait, des années plus tôt, alors qu’il n’était encore qu’un esclave insouciant (mais quand même heureux à ce moment-là) avoir parlé avec Nesiris de ce qu’ils feraient, s’ils n’étaient plus esclaves. Eh bien, Renatus était loin du compte. Et il n’a malheureusement jamais eu l’occasion de pouvoir revoir son amie par la suite. « Tu as déjà une idée de ce que tu feras, quand tu ne seras plus en Tévinter ? » tenta-t-il en lui adressant un sourire chaleureux. La vie était toujours pleine de surprise, mais peut-être avait déjà des idées. Rhea semblait sûr d’elle, et Renatus sorti les divers ingrédients et ustensiles dont ils auraient besoin en lui laissant le temps de répondre.

HRP. Chou
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 126
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 8 Nov - 0:30

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

Une deuxième chance... C'était un bien beau concept, mais Rhea commençait à douter de sa validité. Elle avait la nette impression que la plupart des gens qui entouraient sa famille, de cette soi-disant "élite" tévintide pleine d'ordures et de crapules, ne méritaient même pas une première chance de sa part, pour commencer. Ah ! Même les gens pour lesquels elle avait eu de l'estime, comme le fameux Divin Noir, avaient fini par la décevoir. Elle se demandait comment Renatus avait pu lui pardonner, si, réellement, il l'avait fait, pour le meurtre des esclaves de la maison. N'aurait-il pas pu être à leur place, un peu plus tôt dans sa vie ? Elle se demandait ce qu'il en pensait. Avait-il été mis au courant avant les faits, avait-il protesté ? Dans tous les cas, manifestement, cela n'avait servi à rien. Tout comme les protestations de Rhea n'avait servi à rien pour protéger les serviteurs de chez elle. Comme toujours, dans ce pays, c'étaient les plus pourris qui gagnaient.

Elle ne voulait pas aborder le sujet de plus près, pourtant. Ce n'était pas facile. Elle ne tenait pas à trop verser dans les émotions, que ce soit pour son compagnon ou pour elle.

Elle ne donc répondit que par un vague grognement. Vraiment, elle n'avait pas envie d'être désagréable avec Renatus, lui-même était une victime de cette société, bien plus qu'elle, en fait. Et elle voyait bien qu'il essayait d'être gentil - d'être doux avec elle : peu de gens en prenaient la peine... Et pourtant, une partie d'elle-même aurait aimé le secouer, lui hurler toute la vérité telle qu'elle la percevait à propos de ce pays ; une part d'elle-même lui en voulait pour son apparente acceptation, son calme, sa modération, face à toutes les aberrations de l'Imperium, face à tout ce qu'il avait du vivre lui-même.

Ils s’installèrent dans la cuisine et elle le laissa sortir divers ingrédients et ustensiles - elle avait la vague impression qu'elle allait se retrouver, encore une fois, à aider de loin pendant que lui ferait le gros du travail.

-"N'importe où vaudrait mieux qu'ici.", répondit-elle quand il lui demanda si elle ne craignait pas que les choses soient pires ailleurs. Elle était catégorique. Elle n'avait jamais voyagé, en vérité, jamais quitté Tevinter, jamais vraiment visité d'autres villes que Qarinus et Minrathie ; ses parents n'avaient jamais tenu à s'embarrasser en la laissant sortir en public plus que nécessaire. Pourtant, elle avait cette absolue certitude que sa vie pourrait s'améliorer si elle partait ailleurs. Déjà, elle ne serait plus aussi mal vue à cause de son manque de magie, pas comme maintenant où l'idée d'une Pavus Soporati faisait ricaner les gens derrière son dos. Et puis, elle n'aurait plus à se préoccuper des expériences de son oncle. Ni de quoi que ce soit d'autre. Alors elle continua, avec toute l'amertume d'une adolescente rebelle et déprimée : "Tevinter... Tevinter marche sur la tête. Et rien ne peut changer ça. La seule chose qu'on peut faire, Renatus, c'est se barrer et croiser les doigts pour que ce pays se casse la gueule en notre absence.." Elle n'était pas idiote au point de croire que tout était parfait ailleurs, bien sûr. Les autres nations de Thédas devaient avoir leur propres soucis - mais, d'une, au moins on y pratiquait pas l'esclavage, et de deux, dans ces pays-là, 90% de sa famille aurait été arrêtée pour magie de sang et ça aurait été parfaitement bien fait pour eux.

Elle dut réfléchir un peu à sa dernière question - au final, à ses yeux, ce qu'elle ferait après son départ avait moins d'importance que le départ lui-même. "Je crois que je voudrais juste me trouver un endroit tranquille pour vivre. Voyager un peu, peut-être. Je sais pas." Avant, elle aurait tout de suite songé à fuir avec ses amis esclaves, à leur offrir une vie ailleurs, et puis, qui sait, à vivre avec certains d'entre eux, avec un garçon bien spécifique, en fait, mais pour des raisons évidentes, ces rêves-là étaient à oublier. "Je veux dire... Regarde moi un peu. Qu'est-ce que je pourrais faire d'autre, de toute façon ? Servir d'épouvantail vivant ?" L'humour à son propre encontre était devenu une seconde nature, pour elle, une forme de défense ; une façon d'exprimer sa mauvaise humeur générale, aussi. Elle s'en voulait presque - elle allait mettre Renatus mal à l'aise, elle le sentait - mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle tenta quand même de changer de sujet. "Dis moi, je dois faire quoi, pour la tarte ? J'aimerais vraiment aider."


▬ Gasmask

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 9 Nov - 13:57




Rhea & Renatus
The kids aren't alright



Rhea avait l’air sûre d’elle, c’était quelque chose que Renatus ne pouvait pas lui enlever. Elle avait en tout cas l’air d’en vouloir énormément à Tévinter. Il voulait bien lui accorder que le pays était un peu dur avec ceux qui ne pratiquaient pas la magie, ceux qui n’avaient pas la chance d’être bien né, ceux qui... Avec un peu tout le monde, en fait. Peut-être avait-elle raison, dans le fond. Peut-être que l’Imperium était pourri jusqu’à la moelle, mais qui savait si c’était mieux au-dehors ? Il avait gagné sa liberté, ici – ou du moins une certaine forme de liberté et d’aisance. Quelque part, au fond de lui, il avait certainement peur de tout perdre en se rendant ailleurs, de se retrouver dans une situation similaire à celle dont il avait fini par « s’échapper ».

« Tu as peut-être raison... » finit-il par concevoir. Mais difficile pour lui d’imaginer quitter le pays quand il s’imaginais encore à peine quitter les limites de leur demeure. Et puis, surtout, il ne se voyait pas effectuer un voyage avec un gamin de quatre ans – et si on ajoute à ça un Divin... Il était foutu. De toute façon, heureusement pour lui, il n’avait pas vraiment envie de partir. « Qu’il se casse la gueule pour se relever sur de bonnes bases, alors. » rajouta-t-il cependant avec un sourire. Beaucoup trop naïf et optimiste, comme toujours. Pourtant, il y croyait. Il avait le sentiment que les choses allaient bouger, pouvaient bouger. Après tout, les révolutions et les grands changements ne se faisaient pas sans espoirs, sans fous inconscient qui suivaient des rêves que tout le monde aurait cru inaccessible.

En revanche, peut-être n’aurait-il pas dû aborder le sujet des « rêves de futurs » avec Rhea. Il est vraie que la pauvre enfant n’avait pas un physique commun – c’est le moins qu’on puisse dire. Lui, cela ne le choquait pas. Peut-être parce qu’il était un concentré de bienveillance, ou parce qu’il avait eu l’occasion de voir quelques véritables horreurs dans sa vie (sur ce point, il voulait bien croire que certains nobles tévintides n’étaient que de sensibles crapules) – mais le physique de Rhea, s’il l’avait forcément étonné la première fois, ne le choquait pas pour autant. Un petit sourire contrit se dessina sur son visage, sans qu’il ne sache quoi répondre – et il la remercia intérieurement de ramener le sujet aux tartes. « En fait, je pensais qu’on pourrait en faire deux. Tu en fais une, et moi aussi, ça te va ? » Il comprenait tout à fait que parfois, en cuisine, « aider » pouvait être assez passif et ennuyeux. Avant que ce ne soit lui qui cuisine, il avait souvent « aider » ; c’est-à-dire passer le sucre en discutant pendant que l’autre s’occupait de tout. « On va commencer par faire la pâte. Attrape un saladier, il va falloir mélanger la farine, le beurre... »

Tout en lui indiquant ce qu’il fallait faire pour préparer la pâte, Renatus commença lui-même à mette ce qu’il fallait dans son propre saladier. Le trait d’humour de la demoiselle lui avait plus ou moins cloué le bec, mais il ne voulait pas non plus donner l’impression de fuir la conversation, surtout lorsqu’elle répondait à une question qu’il avait initié. Ayant pris le temps de réfléchir, le cadet Scaevola finit par lui répondre avec un sourire : « Une jolie petite maison dans une clairière, tranquille... Je crois que ça me plairait. Voyager aussi, un peu, je dois avouer... Je ne sais pas grand-chose de ce qu’il y a en dehors de Minrathie, et encore moins en dehors de Tévinter, mais j’ai vu beaucoup de magnifiques gravures qui donnent envie d’aller voir ça de ses propres yeux. »

HRP. Chou
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 126
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 10 Nov - 21:13

The kids aren't alright
Renatus & Rhea
And these children that you spit on As they try to change their worlds Are immune to your consultations. They're quite aware of what they're going through. ▬ David Bowie

Oui, Renatus devait être une meilleure personne qu'elle. Il continuait de rester positif et bienveillant, malgré son passé. Bien plus qu'elle, en tout cas... Oh, en soit, elle était bien d'accord... Que Tevinter reparte sur de bonnes bases, ça aurait été bien, évidemment - mais elle ne pensait pas voir ça de son vivant. Et elle voyait mal en quoi elle pourrait aider à diriger les choses dans ce sens.

Partir et n plus s'en préoccuper. Voilà ce qu'il lui fallait. Quand bien même elle aurait voulu aider, elle en était bien incapable. Le fiasco de la rébellion des esclaves - et le massacre qui avait suivi - en avait bien été la preuve.

Peut-être était-elle aussi égoïste que ses parents.

Le sujet assez inconfortables de ses rêves du futur laissa rapidement la place à celui, bien plus simple, des tartes. Pendant quelques moment, Rhea se contenta de suivre des instructions. Pour l'instant, tout se passait bien, son corps devait avoir décidé de faire preuve de bonne volonté : elle avait bien un peu mal à ses articulations, mais elle avait toujours mal à ses articulations, et tant que ça n'empirait pas, elle pouvait bien faire une tarte. Elle attrapa un saladier et commença à préparer sa dose de pâte, imitant les gestes de Renatus, se sentant un peu coupable de atmosphere délicate qu'elle avait créée avec sa remarque caustique. Il ne méritait pas ça... Mais elle avait du mal à s'en empêcher - chassez le naturel, et il revenait au galop.

Finalement, pourtant, le jeune homme reprit la parole, pour lui parler de ses propres envies. Une petite maison tranquille, et peut-être, aussi, quelques voyages... Il avait peu d'expérience avec le monde extérieur, un peu comme elle, dans le fond. Enfin, elle, au moins, avait pu en apprendre un peu plus à travers la lecture... Elle se demanda - savait-il lire ? Aimait-il ça ? Pour elle, les livres avaient toujours été le meilleur moyen d'échapper à son quotidien. Mais elle se doutait bien qu'il n'avait pas grandit avec les mêmes privilèges qu'elle... "Oui, ça doit être magnifique." "Ca"... elle ne savait même pas à quoi elle faisait référence, exactement. Orlais ? Ferelden ? Le Nevarra ? Les Marches Libres ? Elle voyait juste "l'étranger" comme un grand tout où elle voulait s'échapper. Elle n'était même pas si douée que ça en géographie.

Elle cessa un instant de touiller sa pâte et secoua la main, comme pour la détendre. "Enfin... J'ai entendu dire qu'il y avait un Enclin, dans le Sud, pour le moment. Ca doit pas être le moment idéal pour visiter." Les engeances me confondraient peut-être avec l'une des leurs, manqua-t-elle d'ajouter avant de se retenir - elle devait arrêter, sérieusement. "Mais on peut toujours lire et regarder des images. Il doit bien y avoir quelques livres intéressants, ici. C'est bête, j'ai laissé les miens à Qarinus." Elle aurait toujours pu demander à sa mère de les lui envoyer, mais... non, elle préférait s'en passer que de faire ça. "Tu sais lire, en fait ?" Était-ce une question indélicate ? Elle se le demanda un brin trop tard. Elle était simplement curieuse, mais elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise non plus...


▬ Gasmask

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 137
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut