Beer & Friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Mer 30 Mai - 21:27



Beer & Friends
Thomas, Kaelig & ?

« Home is where the beer is good. »

Denerim était fidèle à elle-même, rassurante et accueillante pour le templier. Son armure et son lourd espadon accroché à son dos avait le don d’être dissuasifs : Thomas Faraday avait l’air aussi effrayant et rustre qu’il ne l’était pas. Les cheveux mal coiffés, la barbe pas très bien taillée non plus, le templier n’avait pas l’allure bien fière. Qu’importe : il n’était pas là pour être beau, mais plutôt pour se reposer après une sortie dans la région en compagnie de ses frères d’armes. Et quand on est fatigué, et qu’on a faim et soif, rien de mieux qu’une taverne.

— Allons-y, et amusons-nous pour une soirée !

Pour une fois, ça leur ferait du bien à toute la troupe de Templiers.  L’établissement était animé, et surtout pour Thomas, dépourvu de ces serveuses aux formes généreuses – et généreusement montrées – auprès desquelles il ne se sentait pas bien. Il voulait bien boire un coup, plusieurs mêmes, mais il n’avait jamais été enclin à payer pour des services plus intimes. Surtout en présence de ses Capitaines… Ça ne se faisait pas. Même si d’autres le faisaient volontiers. La Perle ? Très peu pour lui.

Posant sa lourde arme près d’un banc, il s’installa dessus, avant de héler le tenancier pour lui commander repas, bière et un lit pour la nuit à chacun.

— Ça m’avait manqué cette ambiance… Pas vous ? Tiens, c’est quoi votre ville préférée ?

Thomas était clairement nul pour démarrer une conversation, mais il avait le mérite de vouloir essayer. On ne pouvait pas le lui retirer.

(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 14 Juin - 14:59




Thomas & Kaelig
Beers & Friend


Le plus dur pour Kaelig était de ne pas se souvenir de ses... Amis. Du moins supposait-il qu’ils l’étaient, un jour, il y a peut-être un an, avant qu’on ne le prive de sa mémoire. Des connaissances, au moins – toujours est-il qu’il avait accepté de sortir avec l’un de ses Templiers, Thomas. Thomas qu’il connaissait apparemment d’avant, comme pas mal de personne, en réalité, mais dont il ne se souvenait absolument pas. Comment tisser à nouveau des liens lorsque les personnes en face savait déjà tant de choses sur vous, et que vous aviez tout oublié d’elles ? Heureusement que, malgré tout, Kaelig était quelqu’un de social, sinon il aurait tout aussi bien fini ermite.

Il s’installa face à son camarade, bien plus attiré – dans un premier temps – par l’attrait de la bière que le reste, il devait bien l’avouer. Avec une bière, les langues pouvaient se délier... Mais peut-être pas les corps, pas ici – il regrettait un peu qu’ils ne soient pas aller à la Perle, mais il ne pouvait pas non plus se souvenir s’il en avait été un client récurent, ou s’il s’agissait tout simplement de la frustration accumulé ces dernières semaines – voire mois – d’abstinence. Et puis, la dernière fois qu’il avait tenté de rentrer dans un bordel, il y avait trouvé sa sœur : de quoi le refroidir.

« Je suppose que si. » répondit-il avec un léger sourire. Evidemment, si on parlait de l’ambiance des tavernes en général, ça manquait toujours un peu. Si on parlait de celle-ci en particulier, Kealig n’aurait su vous le dire avant de se forger un (nouvel) avis sur la question. « Ma ville préférée ? Certainement Ostwick. » Un sourire fier vint étirer ses lèvres : « Pas uniquement parce que c’est celle de ma famille. Enfin, peut-être un peu... » Un léger rire lui échappa, tandis qu’on leur apportait leurs premières bières : il faudrait attendre encore un peu pour le repas. « Et toi, alors ? » relança-t-il en souriant, avant de lever sa bière pour trinquer avec le Templier. « Et dis-moi un peu ce que j’ai apparemment manqué ! »

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

...
©crack in time


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 22
▲ OCCUPATION : Chevalier Sous-Capitaine des Templiers de Férelden, il est pour le moment affecté à Val Royeaux et sous surveillance. On tente bien de le renvoyer à Denerim, parfois, mais le bougre ne se souvient de rien.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Epée et Bouclier sont ses armes de prédilections, même s’il n’est pas totalement étranger aux épées lourdes ou à l’arc. Dans des domaines plus « classiques », il est excellent cavalier, ainsi que bon chanteur et pianiste satisfaisant.
▲ LOCALISATION : Actuellement à Val Royeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 13 Juil - 23:49



Beer & Friends
Thomas, Kaelig & ?

« Home is where the beer is good. »
Impossible pour Thomas de savoir ce que ça faisait d'être à la place de Kaelig, ses souvenirs effacés. Il avait tant à rattraper, et le meilleur moyen de tout foutre en l'air était de trop forcer : Thomas avait au moins assez de bon sens pour ne pas bousculer Kaelig. Son ami avait besoin de temps, que ce soit pour se forger de nouveaux souvenirs ou laisser les anciens ressurgir. Si cela était possible. Tommy n'allait pas lui en vouloir d'être à la traîne niveau actualités. Avec son ami comme avec tout le monde, Thomas était d'une patience infinie.

Et pas fatalement très doué pour faire la conversation, se dirait-il s'il avait un minimum de recul sur lui-même. Heureusement, il était assez naïf pour ne pas s'en rendre compte.

— C'est une bonne raison ! Moi j'ai un faible pour Gwaren, mais bien sûr, ce n'est pas parce que j'y ai grandi...

Il fit un clin d'œil à Kaelig : au moins avaient-ils cela en commun, bien que ce ne soit pas tout à fait exact pour Thomas. Il avait de terribles souvenirs liés à Gwaren, comme à toutes les autres villes, mais préférait simplement ne pas y penser. Si on faisait comme si tout cela n'avait pas existé, ça disparaîtrait ? On pouvait toujours espérer.

— Oh, tu n'as pas manqué grand-chose. Pour la géopolitique t'as dû avoir le temps de rattraper, et pour nous bah... Lance a pas beaucoup changé, moi non plus je pense. Enfin...

Thomas avait bien conscience qu'autour de lui, les regards s'étaient faits amusés, et les sourires légèrement moqueurs. Rien de bien méchant, mais assez évident pour que Thomas ne veuille pas donner l'impression à Kaelig qu'il lui faisait des cachotteries - quand bien même ça n'aurait pas été ses affaires, n'eût-il pas été amnésique.

— Je... J'ai rencontré quelqu'un de... disons intéressant. Tu te serais sûrement aussi mis à me charrier si tu avais été là. C'était ici d'ailleurs, je devrais peut-être le chercher, qu'en dis-tu ? Ce n'était rien de bien sérieux mais bon...

C'était tout de même assez intense pour que Thomas en rougisse, même plusieurs mois après. Et qu'il affiche un sourire niais aussi, bien que cela puisse aisément paraître comme sa spécialité, indépendamment du sujet de conversation.

(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 21 Juil - 20:38




Thomas & Kaelig
Beers & Friend


Kaelig laissa échapper un petit rire au clin d’œil de Thomas. Au moins, il était heureux de voir que celui-ci faisait l’effort de ne pas faire comme si rien n’avait changé, comme si Kaelig était supposé se rappeler de tout. Le Trevelyan savait qu’il n’en serait peut-être pas toujours le cas, parfois les habitudes étaient plus fortes et il ne pouvait pas en vouloir à ceux qui essayaient malgré tout de faire des efforts : Thomas en faisait partie. « Ah oui, la géopolitique... J’étais presque au cœur des affaires, à Val Royeaux. Enfin, pour tout avouer, j’étais plutôt au cœur des draps – et trop rarement des miens. » lui confia-t-il avec un petit sourire mutin, un peu fier, comme s’il venait de faire une grande confidence. Il pinça légèrement les lèvres en haussant une épaule pour s’excuser ; « Je serais ravi de savoir que vous n’avez pas changé si ma mémoire voulait bien revenir, mais... Je suppose que si on s’entendait déjà avant, alors cela ne peut qu’être une bonne chose, non ? »

La suite, en revanche, devenait plus intéressante. En dépit des regards en coin, voire amusés, que leurs lançaient les personnes présentes autour d’eux. L’explication ne tarda en fait pas à arriver, et Kaelig pris une grande rasade de bière sans cacher sa satisfaction et son intérêt ; il avait décidément un problème avec ça. Il était capable d’être comme une véritable commère ; même s’il était plutôt de ceux qui écoutaient les histoires avec avidité sans forcément les colporter. « Tu as rencontré quelqu’un d’intéressant ? Ici ? Et tu n’as pas cherché à le revoir ? » Un air outré pris soudainement place sur son visage. Peu importe s’il ne se souvenait plus exactement de qui était Thomas, il ne fallait pas laisser ça comme ça : « Eh bien oui, il faut que tu le retrouves ! Qui est-ce donc, dis-moi ? »

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

...
©crack in time


avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 22
▲ OCCUPATION : Chevalier Sous-Capitaine des Templiers de Férelden, il est pour le moment affecté à Val Royeaux et sous surveillance. On tente bien de le renvoyer à Denerim, parfois, mais le bougre ne se souvient de rien.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Epée et Bouclier sont ses armes de prédilections, même s’il n’est pas totalement étranger aux épées lourdes ou à l’arc. Dans des domaines plus « classiques », il est excellent cavalier, ainsi que bon chanteur et pianiste satisfaisant.
▲ LOCALISATION : Actuellement à Val Royeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 23 Juil - 15:04



Beer & Friends
Thomas, Kaelig & ?

« Home is where the beer is good. »
C'était agréable de simplement pouvoir parler avec un ami sans qu'il n'y ait de tension particulière ou un ennemi à combattre. Thomas aurait tout à fait eu sa place dans une ferme avec ses voisins tranquilles, ses animaux et ses champs, sa famille et le village d'à côté. Il s'était souvent demandé ce qu'aurait été sa vie si son père ne l'avait pas donné à la Chantrie, mais elle n'aurait jamais ressemblé à celle d'un modeste paysan, c'est certain.

La remarque grivoise de Kaelig le fit sourire, rire même : avec une tête comme la sienne, il pouvait se permettre de voguer de drap en drap, quand bien même ceux d'Orlais étaient remplis de requins.

— Hé bien, il y en a qui ont de la chance !

Il évoqua son amnésie rapidement, et Thomas eut un pincement au cœur en hochant la tête. Comment être sûr ? Lui qui était si vite méfiant et doutait de ce que les autres pensaient de lui...

— Je ne peux pas savoir ce qu'il se passait dans ta tête, mais pour moi nous étions amis. Et nous le sommes toujours, à ce que je comprends !

Peut-être était-il trop soucieux ou trop idiot pour savoir reconnaître l'amitié quand elle était là, mais il n'était pas dupe : à l'entrée à la Chantrie, on lui avait déjà fait le coup de la fausse amitié ou du pari. Et puis il y avait eu la tornade Roxanne, qui n'avait laissé derrière elle qu'un champ de ruines.

Et pourtant. Il avait beau s'échiner à penser qu'il ne valait rien et qu'il serait incapable d'accepter quelqu'un de nouveau dans sa vie, Thomas avait quand même trouvé quelqu'un l'année passée. Ça n'avait pas été bien long du fait de son rang de Templier, mais tout de même. Pour Thomas, c'était assez important pour être noté. Il n'avait pourtant pas fait des pieds et des mains pour le retrouver, comme le soulignait Kaelig.

— Je ne sais pas... Je ne me cache jamais alors, s'il n'est pas revenu vers moi, c'est peut-être parce qu'il a trouvé quelqu'un d'autre, non ?

Jamais cela ne lui avait traversé l'esprit de le chercher de lui-même, peut-être par peur du changement, ou de la réaction de l'intéressé...

— Il s'appelle Clemens. On n'a pas vraiment parlé de nos vies respectives, donc je ne sais pas bien ce qu'il fait... Ça devait être un chasseur ou quelque chose comme ça, il avait un arc. Sinon bah, il était pas de Denerim, je crois qu'il venait des Anderfels.

C'était ridicule à quel point il ne savait rien de cet homme qui, pourtant, lui était assez cher pour qu'il l'évoque devant ses camarades Templiers. Oh, cela faisait un moment que tout le monde savait qu'il était bizarre, et de toute façon un peu efféminé, donc c'était logique non ? Surtout après ce qu'il avait vécu avec Roxanne, hein.
Ouais. En vrai c'était plus compliqué que ça, mais Thomas ne se posait pas trop de questions de ce côté-là. Il savait simplement qu'il avait aimé passer du temps avec Clemens, et qu'il devrait plutôt se concentrer sur autre chose plutôt que de ressasser le passé. Ça n'avait duré qu'un temps, c'était agréable et frais, et voilà ils avaient chacun dû partir de leur côté. Si chacun faisait désormais sa vie de son côté, ça ne dérangerait pas Thomas plus que ça. Du moment qu'il n'en savait rien, bien sûr.
(c) DΛNDELION
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut