Il faut de tout pour faire un monde [Isil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 20 Juil - 11:09


ISIL LAURELIN

feat Poppy Drayton

« Never let the shadows of yesterday obscure the light of tomorrow »
TON PERSONNAGE NOM COMPLET ▲ Bien que née dans un clan, elle a décidé d’abandonner ce nom lorsqu’elle a été exilé pour prendre celui de son père mort en héros pour ce même clan. Sur la terre des humains, elle est connue sous le nom de Laurelin qui veut dire « le chant d’or ». Les croyances elfes font penser qu’elle est une chanteuse. Chose entièrement vrai mais c’est un talent qu’elle conserve pour elle car elle n’a plus jamais chanté depuis son exil hors de l'ancienne Dalatie.
PRÉNOMS ▲ Isil, Anardil,  Elerinna. Trois prénoms qui n’ont aucun sens pour ses compares des cités mais qui ont un sens bien précis pour les Dalatiens. Isil veut dire « la Lune ». Anardil signifie « Amie du Soleil » et Elerinna « couronnée d’étoiles ». De base, Elerinna est le prénom de sa mère morte en couche mais qui reste quand même présente dans l’esprit et le cœur de cette jeune elfette qui apprécie aussi bien la lune que le soleil et qui a toujours pensé qu’une bonne étoile veillait sur elle.  
SURNOMS ▲ Ana', Sil', Isi', Rin', Ele' etc. Depuis sa naissance, elle est couverte de surnom qui n’ont plus usage depuis qu’elle a rejoint les Gardes des Ombres de manière volontaire.
ÂGE ▲ Bien qu’elle soit née en période de paix, elle apparaît comme étant bien jeune que son âge reconnu. Il faut dire que pour une elfe dalatienne, elle a un cycle de vie plus importante que ses collègues. On dit que les Gardes des Ombres finissent par entendre l’appel et qu’ils meurent jeune mais le temps n’est pas la même chez toutes les races de Thédas. Du haut de ces trente-six années, elle reste une belle et agréable jeune elfe qui est considéré comme une toute jeune adulte parmi ses paires.
LIEU DE NAISSANCE ▲ Née dans un campement dans les Tombes Émeraudes auprès d’un clan qui a été rasé par la magie du Sang et dont les derniers survivants ont perdu la tête. On peut donc considéré que le clan n’existe plus. Et c’est un poids en moins pour la demoiselle qui en a longtemps voulu à son clan et qui ne leur a jamais pardonner ce qui s’est passé…
RACE ▲ Ayant parcouru les Tombes Émeraudes tout au long de sa jeunesse, elle a appris les traditions et les coutumes ancestrales de sa race et elle sait même parler le peu qui reste de sa langue natale perdue depuis l’époque glorieuse d’Halamshiral… Ce qui fait d’elle une elfe Dalatienne
STATUT CIVIL ▲ Célibataire et vu son statut, elle ne cherche pas à avoir quelqu’un dans sa vie sachant qu’elle peut mourir du jour au lendemain
ORIENTATION SEXUELLE ▲ Elle a eu un amour autrefois mais en affrontant son exil, elle a mis fin à cette relation de longue date. Elle était en couple avec un elfe dalatien de sexe masculin de son clan. Aujourd’hui, il est mort avec les autres dû à la folie d’un des leurs.  
OCCUPATION ▲ Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Pour le moment, elle est garde senior mais elle vise un poste plus haut : celui de garde-commandeur de Ferelden en hommage à son ami et professeur défunt dans la gloire et l'honneur.
GROUPE ▲ Les incorruptibles gardes des Ombres
FACTION ▲ Autrefois, ses intérêts allait à son clan dalatien mais depuis la trahison, elle n’a que pour seule allégeance la Citadelle de Weisshaupt et son dirigeant, le Premier Garde. Il est même d’ailleurs impossible que sa loyauté aille à autre chose que les gardes des Ombres.
COMPÉTENCES ET ARMES ▲ Vu sa naissance et ses origines, elle est une mage accomplie et loyale. Fière pratiquante de la magie arcanique et de la Magie spirituelle, le monde de l’immatériel est loin de lui faire peur et elle sait user des moindres avantages et inconvénients qu’elle dissimule à merveille. Mais elle sait aussi se servir d’une épée qu’elle porte à la taille et qui appartenait à son père, un ancien arcaniste de clan mort avant qu’elle ne soit bannie à la suite d’un évènement qu’elle a pris pour une trahison. Une rumeur courait parmi les siens comme quoi elle aurait déjà errer dans l’immatériel faisant d’elle un rare rêveuse bien qu’on ne sache pas comment elle en est arrivée là. Parfois un peu flemmarde, elle ne prend pas la peine de bouger son bâton de son dos et se contente de user de la Magie en le laissant à sa place.
CROYANCES ▲ En tant qu’elfe dalatienne, elle croit au panthéon elfique tout comme elle croit à l’engeance et à l’archidémon. Avec le temps, elle a appris à croire en certaines légendes urbaines humaines. Son immunité à la corruption de l’engeance vient de la cérémonie de l’union tout comme les cauchemars qui restent présent auprès de l’ensemble de ces camarades dont elle défend les valeurs avec fermeté, honneur et humilité.
DERRIÈRE L'ÉCRAN PSEUDO ▲ Mirabelle
PRÉNOM ▲ Jenni
ÂGE ▲ 31
PRÉSENCE ▲ je me connecte presque tous les jours mais je ne rp que les weekends quand je ne suis pas de garde. C’est donc variable et dépendant de mon emploi du temps
COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ? ▲ Via bazzart mais j’ai déjà un compte ici. Une esclave du doux nom de Joana.
CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ Rien à ajouter de ce qui a déjà été dit
TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ Inventé de toute pièce
AUTRE ▲ Z’est vraiment trop inzuste :D
DIVERS CRÉDITS ▲ VOCIVUS (icons) TUMBLR (avatar) TUMBLR (gif)
INTERROGATOIRE Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ La Magie fait partie de ma vie. Bien qu’au départ, je l’ai haïs pour le malheur qu’elle a déclenché au sein de mon clan, elle fait partie intégrante de ma vie. Aussi bien mage que garde des Ombres, je ne fais qu’une avec elle. Les années m’ont appris à ne plus en avoir peur et à retourner cette crainte contre mes adversaires. Depuis mon plus jeune âge, on m’a appris que la Magie était dans toute chose. La vie, la mort, les engeances, les archidémons, le faune et la flore… Bien que je sois jeune pour appréhender tout ça, je sais maintenant que mon mentor, l’ancien premier arcaniste de mon clan, avait raison. Mais j’étais bien trop naïve et bien trop jeune pour pouvoir ressentir par moi-même cette vérité. Il a fallut attendre quelques années après que je sois devenue Gardes des Ombres pour en comprendre l’ampleur. Mais je n’oublie jamais que je suis et je reste une Mage et que la Magie est bien plus qu’une arme… Elle est mon guide et mon amie de toujours… Quelque soit sa forme, je perçois sa présence et son affinité…

Crains-tu une nouvelle guerre ou l'enclin installé après tant d'années de tranquillité ? ▲ Je ne crains ni la guerre ni l’engeance. En devenant Garde des Ombres, j’ai choisi la voie du sacrifice pour le bien du plus grand nombre comme mon mentor le souhaitait. Ce n’est certes pas ce qu’il attendait de moi mais j’ai fait mon choix de servir les ombres au lieu de guider mon peuple et mon clan. J’étais censé devenir l’archiviste à la mort de mon mentor mais au lieu de ça, le clan m’a trahi m’obligeant à m’exiler et à affronter ceux que j’avais jurée de protéger. Depuis, cela me hante toujours et je garde le cauchemar dans l’obscurité de mon être cherchant encore et toujours à comprendre ce qui s’est passé. Je n’ai jamais voulu ça et pourtant, cela m’a permis de devenir ce que je suis aujourd’hui. Ma vie se base sur la guerre et je mourrais en période de guerre que cela soit contre l’engeance ou contre tout autre ennemi. C’est un fait dont j’ai pleinement conscience et l’épée qui se trouve au dessus de ma tête ne fait que confirmer l’ensemble de ces faits.  
ANECDOTES Née dans l’ancienne Dalatie non loin des Tombes Émeraudes, elle est la petite fille d’un archiviste d’un clan qui a été décimé par les hommes. A l’époque, le clan devait protéger la forêt où étaient plantés un arbre par tête tombée durant la Marche Exaltée...

Son père est mort en la protégeant d’une attaque humaine tandis que sa mère est morte en couche. C’est cette attaque des Orlésiens qui a motivé le clan à quitter ce lieu sacré pour une destination inconnue. Le clan est toujours resté dans les anciennes terres dalatiennes sans jamais retrouvé de lieux propices à l’accueil des elfes composant le clan.

Elle n’a pas grandi dans l’amour de ces deux parents mais son père et son grand-père a su prendre soin d’elle afin d’en faire une petite fille à l’esprit éveillé et curieuse du monde extérieur même si ce dernier point ne plaisait pas trop à son grand-père. Grâce à lui, elle a appris l’histoire des Elfes Dalatiens et elle a appris à se méfier des hommes. Après tout, son grand-père lui a dit que son père était mort en la protégeant de la méchanceté humaine.

Alors qu’elle atteint son adolescence, elle démontre des compétences en Magie pour le plus grands plaisir de son grand-père qui jure alors sur la tombe de son père qu’il en fera sa première apprentie afin qu’elle lui succède en tant qu’archiviste. Du moins, c’était son souhait le plus cher. Sauf que cela ne s’est pas vraiment passé comme ça. Avec lui comme guide, elle voit de ses propres yeux divers endroits de l’ancienne dalatie comme l’emprise du Lion ou encore les plaines exaltées. A cette époque, les expériences néoromantiques étaient de court donc elle apprend aussi à se servir de ses talents de mage sur eux. Bien entendu, sa curiosité l’a poussé à chercher un moyen d’étudier théoriquement cette magie afin d’en trouver un remède espérant sauver ses camarades elfiques d’une telle magie. Malheureusement, elle n’a jamais pu étudier ça d’assez prés puisque son grand-père lui en avait formellement interdit.

Malgré qu’elle consacre beaucoup de temps à son contrôle magique et aux études, il s’avère que la jeune femme avait un compagnon qui a grandi avec elle et qui a su faire tomber la barrière de son grand-père. Initialement contre cette relation, son grand-père a fini par autoriser le jeune elfe à fréquenter sa petite-fille à condition que cela ne perturbe pas son activité. Très discrets, personne n’a jamais su ce qu’il en était de leur relation et elle aimait pas parler de sa relation aux autres. Sa relation a duré jusqu’à son exil.

Quelques années après, lors de sa nomination en tant que Première apprentie, son grand-père lui remet un bien qui a appartenu à son père. Selon les rumeurs, cette épée se serait transmise de génération en génération et elle porterait le symbole d’une famille noble de Halamshiral et d’Arlathann à son apogée avant que les humains ne viennent briser la Dalatie pour s’emparer de leur terres. Mais cela ne reste que des rumeurs et elle n’a jamais trouvé de documents faisant foi de cet état de fait. Bien qu’elle se fiche de la rumeur, elle conserve l’épée à la mémoire de son défunt père. Bien sûr et malgré le désaccord de l’archiviste, elle apprend à s’en servir en cachette.

Elle est resté avec son clan pendant quelques mois avant qu’un évènement ne vienne frapper le clan entraînant un empoisonnement sur son grand-père. La trahison a eu lieu à la mort de son grand-père. Le Second apprenti ,n’ayant pas apprécié le fait qu’elle lui passe devant, à passé un pacte avec un mage de sang humain et s’est arrangé pour empoisonner son grand-père la faisant ainsi accusée à sa place. Seulement, elle était beaucoup trop attachée à son grand-père pour lui faire le moindre mal. Sa magie n’avait rien à voir avec la Magie du sang.

Accusée à tord de trahison, elle fut bannie de son clan et répudiée des Dalatiens. Elle est donc contrainte de se battre contre les siens afin de prouver sa propre innocence. Refusant de se rendre, elle s’exile et elle quitte la Dalatie après s’être rendu auprès de la tombe de ses deux parents se trouvant dans les Tombes Émeraudes. Devenue paria, elle se met à chercher un moyen de prouver son innocence mais elle est contrainte de se mêler aux humains dont elle se méfie. Son compagnon refuse de la croire et cela se termine de cette façon laissant le chagrin envahir son cœur. Elle n’a plus jamais essayé d’avoir un autre compagnon dans sa vie de peur qu’elle soit de nouveau blessée.

Au cours de son exil, elle est sauvée par un humain qui s’avère être un garde des Ombres. Mais pour elle, il ne s’agissait là que d’une rumeur, une légende typiquement humaine mais qui avait su attiser son attention. Avec le temps et à force de discussion, ils ont fini par se faire confiance. Ils deviennent alors des compagnons de voyage.

Après un long voyage dans tout Thédas, son ami lui demande si elle souhaite devenir Gardes des Ombres. N’ayant plus rien à perdre, elle décide de devenir volontaire afin de rejoindre les Gardes. Bien sûr, elle est entraînée durement , peut-être plus durement car son ami était son professeur, à l’usage des armes et un approfondissement de la Magie. Plus que jamais, son épée d’héritage lui sert et elle n’ose plus à la lever pour faire couler le sang des ennemis de la Garde.

Avec l’accord du Garde Commandeur de l’époque, elle passe son union avec succès et son professeur est un ancien templier du nom de Law Dunstan. Avec le temps, elle se liera d’amitié avec lui et une complicité verra alors le jour. Leur amitié ne cessera que lorsque celui-ci sera tué durant l’assaut de Fort Céleste contre Razikaal. Une perte amère mais qui lui rappelle les valeurs des gardes des Ombres qui ont prêté serment auprès de l’ensemble des peuples de Thédas.  

Malgré son statut de garde des Ombres, elle est souvent aller se frotter aux templiers lorsque la Divine Fautine V a réitérer l’ouverture des Cercles. Bien entendu, elle s’amusait avec eux car aucun d’entre eux savaient qu’elle était garde jusqu’au moment où elle leur annonce la nouvelle. Et puis, c’est une juste vengeance pour ses confrères mages qui ne peuvent pas réellement se défendre. Depuis la mort de l’ancien Garde Commandeur, elle semble avoir cessé ce petit jeu et elle prend son rôle de garde très au sérieux. Surtout depuis le retour des cauchemars et la disparition de beaucoup de ses camarades. Elle prend soin de noter chaque cauchemar dans les moindres détails dans un grimoire se trouvant dans ses affaires.

En sachant que la dernière inquisitrice était une elfe dalatienne, elle est plutôt encline et ouverte envers l’inquisition et elle soutient ses frères mages. Cependant, elle n’a pas le droit d’interférer dans l’un ou l’autre des camps. La Citadelle de Weisshaupt et son contingent se doit de rester neutre quelque soit la situation car la priorité des gardes reste l’enclin qui ne cesse de grandir. La politique de Férelden et Orlaïs est un peu compliquée à gérer même si elle a largement eu le temps d’étudier l’ensemble sur le terrain durant ses longs voyages à travers Thédas.

Bien qu’elle reçoit les mêmes cauchemars, les mêmes appels que ces collègues, elle attend que l’appel se fasse entendre afin de rendre les armes estimant que c'est une guerre sans fin. Elle est certes jeune pour une elfe mais elle sait que l’appel des Anciens Dieux finira par lui rappeler son engagement définitif avec la Garde. Mais pour le moment, la corruption ne semble pas l’avoir beaucoup atteint et elle n’entend pas l’appel des Anciens Dieux lui permettant ainsi de continuer ses fonctions à travers tout Thedas. Lorsqu’elle l’entendra, elle saura qu’elle devra se rendre dans les Tréfonds et se battre avec les Nains, détail d’un très vieux pacte qui unis les Nains aux Gardes des Ombres… Malheureusement pour les nains, la légion des Morts n'est plus... Chose qu'elle trouve fort dommage d'ailleurs.
TON HISTOIRE Journal d’une Garde des Ombres  - 10:41 Misères.

Au sein des grandes cités humaines, les humains disent que les elfes des bascloitres ne sont que de la raclure et pourtant, les nobles continuent à s’asseoir sur leur droit de cuissage… Je dois admettre que je ne suis plus sûre de comprendre réellement le monde qui m’entoure. A vrai dire, l’ai-je compris un jour ? Plus le temps passe et plus, je me demande si ma place est vraiment ici, à notre époque… C’est peut-être pour comprendre le monde que je suis devenue Gardes des Ombres. Je ne suis même pas sûre de savoir pourquoi j’ai tenu à devenir une gardienne des Tréfonds et une annonciatrice de l’archidémon. Le destin voulu par mes dieux que je ne fais que suivre aveuglement. La plupart des miens vénèrent Andrasté et le Créateur et bien que je respecte leur religion, il y a beaucoup de chose qui me gène dans leur croyance… Mais cela ne regarde que moi… Finalement, ma vie n’est qu’une succession de déception et de vengeance… La seule chose que je ne regrette pas, c’est mon choix d’avoir rejoint la Garde des Ombres… C’est seulement à partir de ce moment que j’ai commencé à vivre et à voir Thédas de mes propres yeux… Et c’est bien loin de ce qu’on m’a enseigné dans mon clan. Comment résumé celle-ci avec mon âge ?

Journal d’un père  - 10:5 Misères

Par la grâce de Mythal et de Elgar’non, je suis enfin père. J’ai vu ma petite Isil pour la première fois  dans mes bras ce matin et elle a mes yeux. Je suis si fière de l’avoir vu et de la voir grandir. Nul doute qu’elle sera une bonne dalatienne et qu’elle saura tout de notre histoire. Mon épouse a trouvé la mort en lui donnant la vie alors je la chérirais de toute mon âme. Je suis à la fois heureux et triste car sa mère ne l’a verra pas grandir et Isil ne connaîtra jamais sa douce mère. Demain soir, un festin est prévu pour l’arrivée de ma fille. Je n’aurais jamais pensé que je serais aussi heureux d’avoir un enfant, une personne sur qui veiller et à protéger. Ses petites mains ne cessent de me serrer les doigts et ses yeux ressemblent à ceux de sa défunte mère. La charge de son éducation me revient donc ainsi qu’à mon père, Archiviste du clan. Je ne sais pas si je suis capable d’une telle prouesse mais je veux essayer. Je veux que ma fille grandisse dans la joie et le bonheur même si le clan se déplace beaucoup. Cette nuit est la plus belle que je n’avais vu au sein des Tombes d’Émeraudes, terres ancestrales. Il est vrai que le clan ne bouge pas beaucoup de cette zone mais on ne reste jamais éternellement sur place. Mon père dit que les anciens ont beaucoup à nous apprendre alors nous arpentons les Terres d’Émeraudes afin d’en découvrir un peu plus sur ce qui fut de nous autrefois, un peuple honorable, riche et serein. Bien sûr, je ne peux pas m’empêcher de penser à Halamshiral, notre grande cité détruite par les humains mais mon père m’a dit que les humains avaient reconstruit un palais sur les ruines de notre ancienne gloire.

Journal d’un Archiviste – 10:5 Misères

Les Tombes Émeraudes… Pour ceux que nous détestons, il ne s’agit que d’un décor ravagé par leur folie mais pour mon clan et nos ancêtres, c’est bien plus que cela. Les Humains ont fait bien plus que nous décimés… Ils ont attaqués nos racines, nos origines et nos ancêtres. Depuis la Grande Marches Exaltée, chacun des arbres présents ici représente un humain tué durant cette guerre. Guerre qui nous a fortement ravagé et qui fait que nous nous méfions toujours des humains. Cette haine n’est pas prête de disparaître. Il m’arrive encore de surveiller certains d’entre eux parfois et je continue de découvrir l’honneur dont ils sont capables. Je ne sais plus à quand remonte l’époque où je suis devenu Archiviste mais j’ai décidé de rester dans la zone afin de veiller sur notre héritage et notre passé. Car pour les miens c’est avec le passé qu’on forme le présent. Ma petite fille a vu le jour au sein de notre cimetière géant mais aussi notre lieu de recueillement. Elle sera une Gardienne des anciens comme chacun des elfes qui compose le regroupement. Ce soir, malgré la mort de celle qui lui a donné vie, nous aurons deux raisons de festoyer : la symbiose avec le panthéon et l’arrivée de la dernière. Nos morts ont le droit de savoir que la vie existe encore dans une patrie où le sang coulé est égal à sa beauté. Notre Dalatie vit toujours à travers nous même si nous ne pouvons plus en bénéficier. Je refuse que les humains continuent leur massacre depuis les plaines exaltées jusqu’aux tombes émeraudes. Et je ne l’ai jamais voulu. Malgré les années qui se sont écoulées, la guerre civile est encore d’actualité pour mon plus grand regret et ma plus grande crainte. Je ne peux pas m’empêcher de croire et d’espérer que cela finisse par cesser un jour… Et si c’est le cas, pas pour un enclin… Ma chère petite Isil, je ne peux que te souhaiter la bienvenue dans ce monde qui est désormais le tien…

Journal d’un père – 10:10 Misères

Tu as déjà cinq années aujourd’hui et je t’ai vu grandir dans la joie et la gaieté. L’archiviste, ton grand-père, veille sur toi en mon absence et tu montres déjà beaucoup de curiosité. Il ne se passe pas une seule journée sans que je ne te vois jouer avec un frère né peut de temps avant toi, ton aîné de quelques semaines… Bien sûr, je t’observe avec un sourire bienveillant sur le visage. Chaque jour, je te vois grandir dans le clan et je te vois aussi curieuse qu’au premier jour. Ta longue chevelure foncé et tes yeux émeraudes me rappellent un peu trop le fait que tu ressembles à ta mère. Elle me manque beaucoup mais j’ai un joyau à protéger et à éduquer. Et heureusement que ton grand-père est là car je ne sais pas si je serais capable de te canaliser. Tu es pire qu’un hahl et pourtant, je respecte profondément ces braves bêtes. Bien que je te vois jouer avec tes camarades alors que je taille mes flèches et que j’aiguise mon épée. Je dois peut-être te protéger mais je dois aussi protéger le clan des humains qui ne cessent de nous traquer comme de la vulgaire viande et j’espère que tu n’auras pas à subir ça lorsque tu seras en âge. Plus le temps passe et plus la cruauté des hommes se fait voir et ressentir… Les plaines … Je te souhaite de ne jamais voir les horreurs qui se passent là-bas car tu risquerais d’entrer dans leur jeu malsain et sadique. Je ne compte pas d’élever de la sorte et j’espère que ton grand-père ne compte pas là-dessus.

Journal d’un Archiviste – 10:11 Misères

Le clan est aujourd’hui en deuil. Nous nous sommes approchés de trop prés la plaine exaltée et les humains voleurs de terre nous ont attaqués. Mon fils a combattu vaillamment pour protéger le clan et il en est mort. Je l’ai vu de mes propres yeux… Je n’ai pas encore eu le courage de l’annoncer à Isil… Cette petite ressemble de plus en plus à sa mère que j’ai vu grandir mais elle a certains traits de mon fils. Puisqu’il n’est plus là, je dois désormais veiller sur elle mais je dois prendre une décision qui va nous changer à jamais. Plus le temps passe et plus l’ancienne Dalatie devient dangereuse pour nous qui avons reçu cette terre de la part de la Divine Andrasté, la déesse qu’ils vénèrent… Et pourtant, ils ne semblent pas accepté ce geste qu’elle a eu à notre égard, n’est-ce pas là un manque de respect pour ce qu’elle a fait ? Les humains ont vraiment de drôles de façon de vénérer leur divinité. A vrai dire, je ne les ai jamais réellement compris. Mais il est trop tard et en tuant mon fils, ils ont déclenché la haine et la hargne du clan. Même en tant qu’archiviste, j’ai beaucoup de mal à les contenir et ils veulent tous faire couler le sang… Mais en y réfléchissant, ne seront pas pire qu’eux si nous faisons couleur leur sang ? Ce sont des assassins mais le sommes-nous réellement ? Quoiqu’il en soit, je dois prendre sur moi afin d’annoncer la mauvaise nouvelle à cette jeune elfe de six ans. Je ne sais pas encore comment lui annoncer mais je crains qu’elle ai aussi l’envie de tuer des humains… Il est vrai que je ne les porte pas dans mon cœur mais cela n’est pas une raison pour entrer dans leur jeu malsain. Je pense que je vais quitter les Tombes d’Émeraudes après les funérailles de mon fils et je veillerais sur ma petite-fille. Que puis-je faire de plus finalement ? Je dois penser à la sécurité des miens et surtout à notre survie… C’est la meilleure décision à prendre. Je sais que nous avons juré de nous pencher sur notre passé mais je dois éloigner le clan pendant un petit moment.

Journal d’un Archiviste – 10:11 Misères

Ça y est, j’ai dû annoncer la mauvaise nouvelle à Isil et je dois admettre que je ne m’attendais pas à une telle réaction de sa part. La pilule a déjà beaucoup de mal à passé alors je n’ose imaginer la détresse de la jeunette de notre clan. Au départ, elle a voulu rester droite et ne rien montrer comme l’avait fait son père à la mort de sa mère mais elle ne sait encore pas contrôler ses sentiments et lorsqu’elle s’est rendu compte que ses larmes coulaient toute seule, elle s’est isolée dans un coin loin des yeux des autres qui ont procédé à sa cérémonie d’adieu. J’aurais voulu lui courir après mais elle a le droit d’avoir la paix. C’est son parent le plus proche qui vient d’abandonner le monde des vivants pour rejoindre la paix de l’esprit. Puissiez-vous, Ô grandes divinités, l’accueillir à vos côtés et purifiez cette âme généreuse et loyale… Je suis tout aussi triste mais c’est à moi que revient l’honneur de diriger la cérémonie de l’adieu puisque je suis l’Archiviste du clan. Je ne peux pas déroger à cette règle. Il est vrai que j’aurais pu demander à mon premier apprenti de procéder à cette cérémonie mais il est décédé lui aussi durant cette même bataille. La cruauté des humains continuent chaque jour à me montrer qu’ils ne sont pas fiables et qu’il ne vaut mieux pas s’allier à eux même pour un enclin finalement. Mais je ne peux rien faire contre les droits accordés par les Gardes des Ombres qui sont peut-être les seuls que j’accepte d’aider. Par le passé, nous avons été allié à eux pour combattre les enclins mais voilà très longtemps que je n’ai plus entendu parler d’eux. Il faut dire qu’ils ne se manifestent que lors des enclins… La dernière fois que j’ai entendu parler d’un garde des Ombres, je ne devais pas être né ou alors, je ne m’en souviens plus. Heureusement que nous n’avons pas d’enclin en permanence…

Journal d’un Archiviste – 10:18 Misères

Ma chère petite Isil, tu as bien grandie. Tu as maintenant treize années et tu n’as cessé d’apporter joie et gaieté sur le clan. Lorsque ton père est mort, j’ai promis aux divinités de notre panthéon de veiller sur toi et je continue à le faire aujourd’hui. Mais depuis plusieurs jours, tu sembles provoquer par mal d’accident. Bien que tu n’en dis rien, je sais déjà ce qui se passe. Comme moi et ensuite ton père, la Magie s’est éveillé dans ton sang et dans ton être. Pour toi, c’est quelque chose de nouveau malgré que je t’en ai parlé depuis que je t’enseigne mon savoir sur les nôtres, notre histoire et nos traditions. Je t’ai toujours connue éveillée, curieuse et probablement trop car tu vois de tes propres yeux le monde extérieur loin de ton clan. Enfin, c’est ce que tu dis maintenant mais j’ignore si cela passera un jour. Maintenant qu’elle s’est déclarée, il ne me reste plus qu’une seule chose à faire : me rendre sur la tombe de ton père et lui faire la promesse que je ferais de toi ma première apprentie. Je voudrais que tut me remplace à la tête du clan le jour où je rejoindrais ton père parmi le royaume des morts. Je sais que mon heure n’est pas encore venue mais je n’attends à ce qu’un jour, je retrouve ma propre famille loin de toi et de ton cœur de petite fille. Je te vois encore grandir, t’ouvrir au monde sans que je ne puisse rien faire. Maintenant, je vais devoir te former de manière plus intensive et un jour, tu sauras utilisé tes pouvoirs à bon escient, je te le promets.

Le début d’un tel apprentissage n’est pas simple car tu dois apprendre à contrôler tes sentiments et tes envies. Depuis toujours, le clan se sert de la Magie mais cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas dangereuse. Bien au contraire et il est de mon devoir d’Archiviste de te guider vers la sérénité d’un mage. Non, je ne parle pas du rituel fou du cercle des Mages mais bel et bien des compétences de contrôle qu’on attend de tous mages dignes de ce nom. Je suis un mage alors je sais ce que c’est et j’espère ne pas devoir te tuer parce que tu n’es pas capable de te contrôler. Profites de ta journée, Isil, car demain les choses sérieuses vont réellement commencées pour toi et tu as tout intérêt à t’accrocher fermement à mon enseignement. Je me laisse une période de quatre ans pour t’enseigner tout ce que je sais sur la Magie… Je vais en avoir du travail…

Journal d’une jeune elfe curieuse – 10:19 Misères

Cette fois, c’est mon tour d’écrire quelque chose. Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais eu d’intérêt à écrire un journal mais aujourd’hui, j’ai tellement de chose sur le cœur que j’ai eu cette soudaine envie d’écrire. J’ai quatorze ans et depuis plus d’un an, mon grand-père m’a beaucoup appris. Au début, j’étais paniquée à l’idée de devenir un danger mais mon grand-père a su me rassurer et m’apprendre les rudiments de l’art magique. Maître des Arcanes, je sais de qui je tiens ce trait magique et je dois reconnaître que cela simplifie beaucoup de chose avec une telle proximité. Quoi qu’il en soit, je continue à travailler à ses côtés et il m’entraîne de plus en plus durement. Le clan revient petit à petit vers les Tombes Émeraudes mais il m’emmène vers l’Emprise du Lion ou encore les Plaines Exaltées où je peux voir de mes propres yeux la folie des humains avec un art interdit par mes pairs : la nécromancie. Je vois les humains s’amuser avec les cadavres et je trouve ça hyper malsain. Plus le temps passe et plus je trouve les humains bizarres. Si ça continue, ils pourraient limite se faire plaisir avec un cadavre si ce n’est pas déjà fait. C’est juste glauque et je grimace dés que je vois des victimes de cette magie malsaine et corruptrice. Autant dire que me défouler sur des humains sans vergogne me fait du bien mais je ne suis pas là pour faire du massacre. A vrai dire, ce sont eux qui sont venus nous chercher des problèmes. Comme à chaque fois d’ailleurs. Ce n’est pas pour rien si on cherche à les éviter…

Mais d’un autre côté, cette Magie à attiré ma curiosité. Je ne pratiquerais jamais cette magie mais si seulement je pouvais l’étudier afin de trouver un moyen de sauver les miens d’une telle malédiction. Pour être honnête, c’est même une magie qui me fait peur car je n’aimerais retrouver le corps de mes camarades manipulés par ses sauvages d’humains. Je dirais même barbares vu la cruauté dont ils font preuve à notre égard. c’est comme si nous leur avions volés quelque chose. Je ne suis même pas sûre de comprendre cette animosité à vrai dire. Lorsque je pose la question à mon grand-père, il me dit qu’elle provient de la marche exaltée mais je reste persuadée qu’il ne me dit pas encore tout. Il est vrai que je veux voir le monde de mes yeux mais cela ne m’empêche pas de me méfier ardemment des humains qui peuplent aujourd’hui notre ancienne terre, nous narguant sans cesse avec leur fête et autres traditions qui n’ont pas lieu d’être… Je suis une gardienne de notre histoire et de nos traditions et je ne peux pas permettre qu’on tente de nous assassiner sans rien faire.

Lorsque j’ai parlé à mon grand-père de mon idée d’étudier la Nécromancie à but inverse, il s’est fâché. Et je ne l’avais pourtant jamais vu aussi colérique que lors. Cela m’a même surprise sur le coup. Je sais que c’est une mauvaise magie mais on peut toujours apprendre de ce qu’on considère mauvais. Il ne cesse de me répéter que ma mère disait souvent qu’il y a toujours du bon dans le mauvais… Je dois admettre que je ne comprends pas son emportement. Je commence à croire qu’il me cache quelque chose…

Journal d’une jeune elfe curieuse – 10:23 Misères

Je m’excuse auprès de toi pour ne pas t’avoir écrit depuis tout ce temps mais il s’est passé beaucoup de choses. Plusieurs mois se sont écoulées depuis mon dernier écrit et pourtant, j’ai l’impression que cela fait une éternité. Je ne pensais pas que je me serais attachée à un vulgaire report de ma vie ainsi. Pourtant, je n’ai jamais eu le courage de te jeter même si j’ai longtemps pensé que tu ne servais à rien. Je peux dire que ça y est, c’est fait. Contre toute attente, je suis devenue la Première Apprentie de mon grand-père et même si je soupçonne mon grand-père d’avoir tricher là-dessus, je ne peux pas lui en vouloir. Ce matin a eu lieu la cérémonie où je remplace mon ami, Tirion, à la tête des apprentis. Je ne comprends même pas pourquoi mon grand-père a fait ça et cela a jeter un froid entre mon ami et moi… Comment lui dire qu’on ne m’a pas demandé mon avis sur la question… Ce qui est vrai. Je n’ai pas demandé à devenir la prochain guide de mon clan et je reconnais que je m’en serais bien passé. Cependant, je ne voulais pas décevoir mon grand-père qui m’a tout appris et qui m’a appris à me servir de ma magie avec sagesse et diplomatie. Depuis la cérémonie, nous ne nous sommes plus rien dit et nous sommes chacun dans notre coin pour mon plus grand malheur. Mais qu’est ce qui a pris à mon grand-père d’agir ainsi ? Et c’est encore une question qui restera sans réponse car l’Archiviste refuse de me dire pourquoi il retiré ce titre à Tirion. Je dois donc prendre sur moi pour ça et me mettre à la lourde tâche de suivre les enseignements du maître Archiviste. Par ailleurs, c’est au cours de cette cérémonie que mon grand-père m’a donné l’épée de mon père et que j’ai reçu mon vallaslin sur le visage placé autour de mon œil droit. Bien que cela me fasse encore mal, je n’ai pas crier un seul instant. A vrai dire, c’est le premier truc que j’ai reçu. Bien que j’avais déjà vu une telle cérémonie se produire sous mes yeux mais on avait toujours estimé que je n’étais pas digne de le recevoir. Maintenant, c’est chose faite et je n’ai pas flanché une seule seconde. J’ai bu beaucoup d’eau par contre et je m’en suis arrosé le visage à plusieurs reprises mais aucun cri ni soupir. Je savais que si je disais quelque chose ou que je criais alors je ne serais pas considéré comme une adulte par mes paires et si je voulais être tranquille, je devais affronter cette marque. Cela fait quelques heures qu’elle est présente et je suis encore gênée par sa présence.

L’Archiviste dit que cela va me dérangée pendant quelques jours avant que cela ne cicatrise laissant ainsi une marque plus claire se révéler à cet endroit. Je vais donc en profiter pour me reposer un peu. L’archiviste m’a fait comprendre qu’il me laisserait tranquille quelques jours avant de reprendre l’enseignement. C’est une chose qui m’arrange car je vais pouvoir passer du temps avec mon compagnon. Cela fait des années que l’on s’aime mais mon grand-père n’a jamais voulu qu’on se fréquente. Jusqu’à aujourd’hui en tout cas. Maintenant, il accepte cette réalité mais à la condition que cela ne me détourne pas de ma fonction. Nous avons accepté et nous savons que nous devons être discrets. Le calme avant la tempête que je préfère passer aux côtés de celui qui a su voler mon cœur et qui a su briser les barrières apposées par l’Archiviste depuis mon plus jeune âge. Avoir honte ? Honte de quoi ? d’avoir découvert ce qu’est le sentiment d’amour ? Jamais de la vie. J’aime profondément mon compagnon et j’espère finir ma vie à ses côtés. Dans le fond, je suis soulagée qu’il ai enfin accepté car je ne me voyais pas lui cacher éternellement ma relation. Je ne voulais pas d’ailleurs mais l’Archiviste ne nous a pas trop laissé le choix sur ce coup…

Journal d’une Première Archiviste – 10:23 Misères

Une terrible malédiction vient de se poser sur mon grand-père. Il est malade et il ne répond à aucun traitement. Cela fait quelques jours qu’il n’arrive plus à se lever de sa caravelle.Je ne comprends pas ce qui se passe et malgré mes connaissances sur les plantes curatives ainsi que l’aide de frères et sœurs guérisseurs, nous ne parvenons pas à stabiliser son état. Plus le temps passe et plus j’ai peur… Peur qu’il m’abandonne alors qu’il a toujours été là pour me guider. J’ai peur de prendre la fonction qui est la sienne et je ne me sens pas prête à endosser ce rôle de guide à mon âge. Je suis à fleur de peau et je ne sais plus quoi faire. Mes larmes ne cessent de couler depuis quelques minutes comme si je venais de ressentir sa mort. Je ne veux pas de ce rôle et pourquoi mon grand-père m’a choisit ? Je ne comprends plus rien et tout s’embrouille dans ma tête. J’ai l’impression d’étouffer, d’avoir une épée au dessus de moi comme si on cherchait à me prévenir de quelque chose. Cette nuit, je me suis réveillée en plein milieu de la nuit après une discussion avec un esprit… En me réveillant, j’ai crû que cet esprit m’avait possédé mais je me sens normal. Cet esprit m’a annoncé la mort de mon grand-père dans les prochaines heures. Je suis complètement paniquée et je tourne en rond dans ce qui me sert de chambre. Même les hahl refusent de m’approcher alors que j’ai toujours pris soin d’eux. Ressentent-ils ma détresse ? J’en viens à me demander s’il n’y a pas un problème avec moi… Je prie nos divinités pour qu’elles m’aident à y voir plus clair. Je…

Des gouttes tombent sur le journal tandis qu’elle s’est levée

Pardon pour ses heures d’absences mais c’est terminé. Mon grand-père s’est éteint il y a quelques heures et je dois me faire à l’idée qu’il ne sera plus jamais là pour me guider. Par Flemeth, j’ai rien demandé… Je ne suis même pas sûre de pouvoir guider mon clan correctement. Tout le monde attend de moi que je prenne la relève mais je n’ai pas le courage de le faire. Je veux juste pleurer, je veux juste admettre qu’il a rejoint nos ancêtres et ne plus me dire qu’il se réveillera un jour. Je ressens beaucoup de pression d’un seul coup. Selon les guérisseurs, il aurait été empoisonné mais on ignore encore par quoi. Ce qui veut dire qu’on l’a tué et c’est à moi que revient le rôle de juge et enquêteur. Mais par où commencé ? J’ai déjà demandé aux guérisseurs d’essayer de savoir ce qui a pu l’empoisonner et comment s’est arrivé. Je dois aussi organisé ses obsèques mais pour ça, je préfère le faire enterrer avec mes parents aux Tombes d’émeraudes qui était son endroit favori. Bien que je ne le veuille pas, les autres m’écoutent et me reconnaissent comme telle. Je n’arrive pas à trouver la paix et je me dis qu’on a probablement un assassin dans le clan. S’il a assassiné mon parent, qui me dit qu’il ne tentera rien contre quelqu’un d’autre ? Et puis, pourquoi mon grand-père d’ailleurs ? J’aimerais avoir des réponses à tout ça mais je dois me reposer afin d’avoir les idées claires et de ne pas prendre de décisions trop hâtives… Il le faut...

Journal d’une Exilée – 10:23 Misères

Je suis blessée… Meurtrie… et perdue. Tirion m’a trahi, il m’a fait accusée pour le meurtre de mon Grand-Père et j’ai dû affronter les miens. Seule contre tous, je n’ai pas eu d’autres choix que de partir et de quitter mon clan. Quelques jours après la mort de l’Archiviste, il a reconnu avoir des preuves contre moi faisant de moi un assassin et une empoisonneuse. Il a exigé de devenir Archiviste à ma place et je n’avais pas d’autre choix que de lui laisser. Que pouvais-je faire d’autre ? Les gardiens m’ont arrêté et m’ont ligotée tandis que j’attendais de savoir ce qu’il en était. Une sorte de procès public s’est ouvert et c’est à ce moment-là que Tirion a décidé d’exposer les preuves qui faisait de moi la traîtresse du clan. A chacune des preuves, je parlais de mes compétences et je leur prouvais qu’il avait tort mais personne ne m’a écouté. Prenant alors mes armes, je prends ma liberté au son de la Magie Arcanique et Spirituelle ainsi qu’avec l’aide de mon épée. Au départ, je ne voulais tuer personne mais un accident a contrecarrer mes plans. Autant donné une bonne raison à mon clan de me bannir définitivement puisque de toute façon, c’est ce qu’il a été décidé me concernant. Je devais tout abandonner ici et maintenant et ne plus jamais me retourner. Chose que je fis sans aucune hésitation. On m’a presque toujours tout imposé et maintenant que j’ai l’occasion de le faire, je saisis l’occasion une bonne fois pour toute. Je me suis fais blessée par mon propre clan avant que Tirion n’engage les discussions. Un accord est convenu : on me laisse prendre mes affaires mais je dois quitter le clan immédiatement.

Ne pouvant prouver mon innocence, j’accepte le marché et je demande un délai de trois heures le temps de regrouper mes affaires. Délai qui m’est finalement accordé. Je finis par tourner le dos à Tirion qui tente alors de me tuer mais ma Magie a été plus rapide que la sienne et je lui ai brûlé la main en lui rappelant que même si je ne suis plus Archiviste, j’ai encore des droits et de devoirs envers le clan et que je ne compte pas y déroger. Il m’a piqué mon rôle mais je lui laisse avec joie. Marchant vers ma caravelle, je prends mes affaires et je passe par ce qui servait de bureau à mon Grand-Père afin de prendre un dernier souvenir. Dans un coin, on peut voir une gravure en bois de la taille d’un pendentif qui est identique au symbole sur l’épée de mon père. Lâchant des larmes, je reste silencieuse et je prends ce dernier et unique souvenir. Bien que je sois bannie, je ne peux pas oublier mes origines. Au bout du temps qui m’est imparti, j’avais déjà quitté le clan avec mes affaires. Cependant, je devais voir quelqu’un avant de partir…

Contre toute attente, je finis par aller rejoindre celui que je considérais comme mon compagnon, Hel’vanen. Je voulais parler avec lui, lui dire que je ne suis pas un mage de sang et que je n’ai pas empoisonné mon Grand-Père. Tout ça n’avait rien à voir avec moi. Tout ça pour un rôle de guide… Je n’avais rien demandé et on ne m’avait pas demandé mon avis sur la question. Oui, je voulais apprendre mais pas au point de remplacer mon Grand-Père qui était bien plus âgé et bien plus sage que moi… J’ai fini par le trouver et je le vois en pleine discussion. Ne voulant pas me déranger, j’attends qu’il ai fini avant de m’approcher de lui. Cependant, son comportement avec moi était différent… Je pensais le connaître mais je me suis finalement trompée et pas qu’un peu. Je tente de m’expliquer, de lui dire la vérité mais il ne m’a pas crû et notre relation se termine de cette façon… Je n’ai plus rien qui me retiens dans ce clan maudit et plus vite, je serais partie mieux ce sera pour tous. Voyant que notre discussion n’aboutis pas, je finis par tourner les talons et disparaître de leur vie pour ne devenir qu’une traîtresse de plus… Ce n’est peut-être pas plus mal finalement car je n’ai peut-être jamais eu ma place parmi eux… Il fait nuit et je passe ma toute première nuit sans gardien non sans crainte… Seule, je deviens une proie facile pour ses barbares d’humains. Je ne dois jamais baisser ma vigilance et pour la première fois de ma vie, je ne peux faire confiance qu’en moi-même et ma magie pour ma propre survie.

Journal d’une Recrue – 10:25 Misères

Voilà longtemps que cela n’était plus arrivé. Il ne s’est passé qu’une seule année et pourtant, de nombreux évènements ont eu lieu. J’ai réussi à faire confiance à un humain… C’est très étrange de l’écrire comme ça mais il m’a sauvé la vie au début de mon exil et il a su me montrer que j’avais tord de me méfier de lui. Loghain ,de son prénom, a su compléter mes enseignements notamment à l’épée et nous avons passé une année sur les routes ensemble. J’ai pu voir Orlaïs de mes yeux et aussi le palais d’Hiver d’Halamshiral. Cependant, malgré toutes ses aventures, j’étais loin de me douter que cet homme était un garde des Ombres. Je connais les tueurs d’engeances de réputation et je ne pensais pas en croiser un jour. Il a toujours été serviable avec moi et il a su me rassurer sur les humains… Pour une dalatienne comme moi, j’ai dû m’adapter à cette nouvelle vie et je suis forcée de reconnaître que ce garde y est pour quelque chose. Cependant, contre toute attente, je ne regrette pas d’avoir pris le temps de le connaître car depuis nous sommes inséparables. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qu’il me demande si je souhaitais devenir l’une des leurs. Sur le moment, j’ai souris et je me suis demandé s’il ne foutait pas de ma gueule. Bien sûr, ma franchise légendaire a fait que je lui ai posé la question et je ne voulais pas le vexer. Voyant qu’il était sérieux, je reste silencieuse durant quelques minutes avant de demander trois jours de réflexion. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère et durant cette période, je vais pouvoir en apprendre un peu plus sur les gardes des ombres.

Par ailleurs, j’ai croisé le fer avec l’un d’entre eux : Law Dunstan. Autant dire qu’il m’a donné du fil à retordre en combat à l’épée. Il faut dire que sa réputation de Templier parle pour lui. Il a donc reçu un enseignement de choix avec sa formation de templier. Mais je me demande comment il en est arrivé au point de devenir Garde… Bien que je n’ai pas la langue dans ma poche, je n’ose pas poser cette question à un garde senior. Durant ses trois jours, j’ai profité du temps pour me renseigner sur les Gardes des Ombres, leur Ordre et compagnie et ce que j’y est trouvé était intéressant. Il y a toutes les races et les deux sexes à rang égal. Voilà une chose que je n’avais vu que parmi les dalatiens… C’est l’une des choses qui m’a plu chez eux. Après le temps imparti, je donne ma réponse positive car finalement, je n’avais plus rien à perdre et je ne voulais pas être chasser par les templiers le jour où les cercles reverront le jour. Je pense que j’en ai fini de fuir et qu’il est temps de passer à autre chose. Suivant mon ami auprès du commandeur-garde de l’époque, j’annonce à celui-ci que je souhaite devenir une des leurs. Nouvelle qu’il accueille avec plaisir semble-t-il mais il m’explique que cela ne sera pas simple. Tant que je n’ai pas passé le rituel de l’Union, je reste une recrue.

Acceptant mon sort, je commence dés le lendemain un entraînement à la dure afin de pouvoir supporter les longues batailles à venir. Lorsque je demande ce qu’est l’Union, on me répond de manière évasive tout en insistant sur le fait que c’est un rituel sacré de la Garde. Bon… j’ai dû me contenter de ça. Il n’est pas impossible que j’en saches plus par la suite. Je subis l’entraînement durant un paquet de semaine avant qu’on ne vienne m’annoncer que la cérémonie de l’union allait avoir lieu. Seul problème : où aller trouver du sang d’engeance alors qu’il n’y a pas d’enclin ? Il semblerait que le commandeur garde ait déjà la réponse : dans les tréfonds du coté des Dorsales de Givre… Il semblerait que les nains subissent des attaques permanentes avec les engeances et plus particulièrement la Légion des Morts… Je dois admettre que c’est une légion assez particulière mais qui porte bien son nom. Du coup, je vais devoir avec un humain et un nain me rendre en dessous de la capitale des nains : Orzammar. Dans la mesure où nous avons un nain avec nous, le voyage risque d’être assez rapide mais le commandeur-garde nous fait escorter par deux autres Gardes dont Law. Bonne nouvelle… Ou pas… Je suis donc en route pour les Dorsales de Givre… Bien loin de ma Dalatie natale…

Journal d’une Recrue – 10:25 Misères

La route jusqu’à Orzammar s’est plutôt bien passée. Je dois admettre que voir de mes yeux la cité capitale naine m’a émerveillée. On peut dire que les nains sont de très bons architectes. La cité est vraiment magnifique à voir même si les nains se méfient de nous. Par ailleurs, si les deux gardes senior n’étaient pas là, on serait déjà en train de croupir dans une cellule car la recrue naine ne nous avais pas dit qu’elle était recherché par ses paires… Voilà de quoi alourdir un peu plus notre tâche. Heureusement, l’intervention des deux gardes est bienvenue et on nous autorise à rester quelques jours au sein de leur cité. Bien sûr, cela inclus aussi notre voyage dans les tréfonds. C’est plutôt un accueil… charmant mais tout aussi bizarre. Mais comme on nous l’a dit, il ne vaut mieux pas abuser de l’hospitalité des nains… On est alors accompagné jusqu’à une auberge où on se restaure avant de faire chemin vers les Tréfonds. Il semblerait que nos accompagnants savent exactement où il faut aller. Cela est presque flippant mais réellement flippant. Comme lorsque je rêve dans l’immatériel… Enfin, c’est comme ça que ce lieu est surnommé…

Après nous être restaurer, nous faisons route vers l’accès des tréfonds où on semble nous attendre. Un des gardes d’Orzammar a reçu comme consigne de nous escorter auprès de la Légion des morts. Voilà qui nous simplifiera la tâche… Nos aînés acceptent l’escorte et nous abandonnons la magnifique cité pour rejoindre un lieu où ruine et mort sont à perte de vu. D’ailleurs, en passant la porte, j’ai ressenti un immense frisson, signe de danger en général… Je me fie toujours à mon instinct et au moment même où je passe la porte, l’ensemble de mes sens est aux aguets, prête à user de ma Magie pour me défendre. Le voyage jusqu’à la Légion se passe bien et nous avons le plaisir de rencontrer tous les membres. Je les tiens en estime car faire le choix de tout abandonner pour affronter les engeances n’est pas donné à tout le monde. Par ailleurs, nos aînés nous font remarquer que les gardes des Ombres et la Légion des morts sont toujours liés à une alliance éternelle qui ne pourra jamais s’éteindre.

Après avoir bu quelques verres et discuter allégrement, un autre membre de la Légion arrive pour annoncer qu’un groupe d’engeance a été repéré. Oh voilà qui arrange tout le monde. On était pas ici par hasard et on devait aller récupérer du sang d’engeance le plus rapidement possible avant de procéder à l’Union. Mais chaque chose en son temps. Pour le moment, c’est l’heure de la chasse.

Journal d’une Garde des Ombres – 10:25 Misères

J’ai un de ces mal de crâne… A croire que je me suis bourrée la gueule. Sauf que je ne me rappelle pas avoir bu… C’est peut-être ça le problème. Selon Law, c’est un effet secondaire de l’Union. Je vous jure que c’est loin d’être agréable… Et avec ça, je ne me souviens plus où je me suis arrêté… Fait chier…

Ah oui. La chasse… Finalement, cela s’est bien passé et le rituel est peut-être plus terrifiant que ce que j’ai vu de l’Engeance. Bien sûr, quand j’en ai parlé, on m’a gentiment répondu qu’il s’agissait d’une sorte de petite poche comparé à la réalité. Okay… Cela a vite refroidit mes ardeurs. On peut que les Gardes ont de l’humour… Ou pas… Il est vrai que cela a fait du bien de se défouler sur des trucs bizarres et informes mais finalement, le plus dur restait à venir. Je pense que le plus dur restait la cérémonie de l’Union. Je n’ai pas le droit de parler de la composition du rituel mais je compte quand même te parler de mon ressenti. Selon Law, il semblerait que je sois tomber dans les pommes et j’ai réellement crû mourir. Au départ, juste des visions avant que la douleur ne pénètre mon être puis encore des visions. Je ne saurais pas dire de quoi il est question mais c’était assez intense et assez douloureux. Je pense que si on m’en avait parlé avant, je n’aurais pas crû la personne. Pourtant, les faits sont là. Law m’a même dit qu’il était prêt à me tuer mais finalement, j’ai survécu et j’ai fini par me réveiller. Mais j’ai cette impression d’avoir changé… Quelque chose semble avoir vu le jour à l’intérieur de moi mais je ne saurais pas comment l’expliquer et pour être honnête, je ne suis même pas sûre de trouver les bon mot pour expliquer ce que je ressens maintenant. C’est bizarre comme sensation. On a l’impression d’être là sans l’être… Comme si une partie de nous avait sombré et avait disparu dans les limbes de l’Immatériel. Quelques minutes après mon réveil, Law est venue prendre de mes nouvelles et il m’a demandé si je me rappelle de ce qui s’est passé.

Je m’en souviens oui, même si j’avais la cervelle écrasée… C’était encore un peu brouillon mais encore présent. Je me rappelle qu’on a perdu notre second accompagnateur et que les deux autres qui ont passé le rituel… C’est quand même dommage car finalement, je les aimais bien. Mais je me demande pourquoi on a perdu le second accompagnateur… C’est alors que Law m’explique qu’il arrive un moment où on ressent un appel. On ne sait pas véritablement ce qu’est l’appel mais on le ressent en nous quand il est là. Cela reste un peu vague quand même mais je pense comprendre ce qu’il veut dire. La vie des Gardes est relativement courte surtout lors d’un enclin mais il explique que cela est dû au rituel. Je ne peux pas en dire plus malheureusement. Je prends encore quelques minutes pour récupérer car j’ai quand même cette impression d’avoir sur les épaules une immense fatigue. J’espère que cela passera car être une loque n’est pas vraiment moi… Cette impression de vertiges, c’est juste une sensation que je ne connaissais pas. Cependant, j’ai quand même finit par me lever et en sortant de la chambre où j’étais allongée, je me rends compte qu’on est à Orzammar. Heu… On est pas cesser être parti… A croire que Law lit dans mes pensées car il me dit qu’il a attendu que je me réveille afin d’être sûr d’être moi-même. Oh… Je me sens un peu gênée sur le moment mais je souris avant de le remercier.

Cela fait quelques jours que nous sommes partis et nous rentrons. Il semblerait qu’on doit me présenter au reste des mes frères et sœurs d’âmes. Ma foi, pourquoi pas mais prenons le temps de visiter un peu. j’ai hâte de découvrir ses étendues dont on m’a tant parlé mais que je n’ai peut-être jamais pu visiter. Jusqu’à aujourd’hui… Une nouvelle page de ma vie se tourne et une nouvelle étape s’ouvre à moi…

Journal d’une Garde des Ombres – 10:26 Misères

Tout se passe à merveille. Depuis que j’ai rejoint la Garde, je me sens dans mon élément et j’ai cette impression d’être à ma place. Law est un professeur difficile mais il m’apprend tellement de chose. Depuis que j’ai passé le rituel, il y a un lien qui s’est formé entre lui et moi et nous avons toujours des mots pour faire rire l’autre. Cela fait un peu plus d’un an que je suis là et il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. On chasse ensemble, on voyage ensemble car il ne veut pas me lâcher comme ça. A croire qu’il représente une figure paternelle pour moi. Cela pourrait presque être le cas. Il m’enseigne dans la joie et la bonne humeur ou presque. Pour le moment, nous parcourons Thédas afin que je me fasse aux différents systèmes politiques malgré que la Garde est censée être neutre. Cependant, je dois reconnaître que l’apprentissage chez la Garde est intéressante sur de nombreux point. Mais je crois que je vais devoir te laisser, j’en connais un qui me cherche partout… C’est reparti...

Journal d’une Garde des Ombres – 10:30 Misères

Oh… Je viens d’apprendre une excellente nouvelle. Il semblerait que mon ami et professeur soit le prochain Grade-Commandeur. Autant dire que je suis contente qu’il soit nommé. Il n’en revient toujours et il est aussi stressée que moi à l’époque où je suis devenue Première Apprentie. Et pourtant, cela remonte à il y a un long moment maintenant. Je me demande comment il sera le jour de la nomination officielle… Quand je lui en parle, il ne sait plus quoi dire et je trouve ça même mignon. Par ailleurs, cela ne rate pas car je pars en rire à chaque fois et je tente de le rassurer. Pourquoi serait-il mauvais dans ce rôle ? De ce que j’ai compris, il a formé de nombreux gardes jusqu’à maintenant et son talent est reconnu par ses paires. Pourquoi serait-il gêné à devenir celui qui va nous diriger d’ici quelques semaines ? Selon les nouvelles qu’il a reçu de Weisshaupt, le Premier Garde aurait envoyé quelqu’un pour procéder à la cérémonie officielle. De mon côté, je prends ça pour une bonne nouvelle et puis il est nécessaire d’avoir une personne pour nous diriger même si nous sommes de très grands enfants… Nous sommes des enfants… Je n’arrête pas de le dire et je reconnais moi-même me comporter comme une enfant pour le plus grand dam de Law qui s’amuse alors à essayer de me calmer. Peine perdue mon ami mais j’apprécie réellement.

Suite dans un autre post...
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 20 Juil - 20:03

J'adore ton nouveau personnage
Rebienvenue ici avec ce nouveau compte Chou Coeur
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 106
▲ OCCUPATION : Caïus a su se tailler un nom comme Marchand d'esclaves à Tévinter. En dehors des frontières, il est un simple marchand de bijoux, mais il est reconnu pour ses produits de qualités, sa méticulosité et son goût prononcé envers la perfection. Il fait affaire avec un joaillier afin d'avoir une couverture lorsqu'il doit sortir de Tévinter, et depuis presque vingt ans, il n'a jamais été soupçonner de la moindre traite elfique.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Mage expérimenté, c'est avec la magie Entropique que Caïus à pu s'exercer à devenir plus fort. C'est un atout considérable étant donné son métier, et de la façon dont il procède pour trouver ses esclaves. Le maître de l'illusion ne se gêne pas pour intervenir en cas de récalcitrance de la part de ses cibles. Autre magie un peu moins maîtrisée, Caïus s'est laissé tenter par les arcanes de la magie nécromancienne pour des raisons parfaitement égoïstes et personnelles. D'ailleurs, c'est un don dont il ne partage pas nécessairement le savoir avec les autres mages. Il préfère garder ses petites expériences pour son jardin secret.
▲ LOCALISATION : Minrathie - Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 20 Juil - 21:55

Ce personnage, il nous faudra discuter d'un lien Want
Rebienvenue parmi-nous Coeur

_________________

THE ROAD TO NOWHERE
❝There are things i have done. There's a place i have gone. There are things i regret, that you can't forgive, you can't forget. There's mistakes that are made but I made 'em my way.❞
 
avatar
the unforgiven
▲ MESSAGES : 637
▲ OCCUPATION : DÉSERTEUR TOUT D'ABORD DE SON CLAN, PUIS FINALEMENT DE LA GARDE DES OMBRES OÙ IL ŒUVRAIT EN FERELDEN. DE RETOUR AU STATUT DE MAGE APOSTAT, AU SEIN DE LA RÉBELLION.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : PRINCIPALEMENT LA MAGIE ÉLÉMENTAIRE AVEC UNE AFFINITÉ POUR LA GLACE ET DES BASES DE FEU, UNE MAÎTRISE DE LA MAGIE DE CRÉATION ET SOIN ; IL USE D'UN BÂTON MUNI D'UNE PIERRE DE VITRIOL BLEUE. EN PARALLÈLE, IL CONNAIT L'HERBOLOGIE ET POSSÈDE QUELQUES BASES D'ALCHIMIE.
▲ LOCALISATION : ACTUELLEMENT EN CONVALESCENCE A KIRKWALL.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 20 Juil - 22:04

@Caïus Vittoria > Merci beaucoup ! Love Love

@Sarren > Merci et ma boite à MP est ouverte si tu as une ou des suggestions à me proposer.
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 23 Juil - 7:32

Re-bienvenue toi Chou !
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 23 Juil - 21:02

@Waylian > Merci beaucoup Love
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 24 Juil - 11:13

Re bienvenue ! Hello

Par pitié, pas trop longue l'histoire Argh *fuit loin*

_________________

« When you kill a king, you don’t stab him in the dark. You kill him where the whole court can watch him die. Stand amongst the ashes of a trillion dead souls and ask the ghosts if honor matters. »

(c) Bloody Storm
avatar
Imperial Divine
▲ MESSAGES : 269
▲ OCCUPATION : Divin de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien - Métamorphe (chat & panthère noire) - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 24 Juil - 20:45

@Faustus Scaevola > Désolée, cher Divin Impérial mais c'est déjà trop tard pour ça Love
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 24 Juil - 22:42

Pardon du double post mais forumactif ne me laisse pas le choix...

Suite de l'histoire:
Journal d’une Garde des Ombres – 10:40 Misères

Nous sommes en Guardian et une nouvelle nous ai parvenu depuis la Chantrie… Il semblerait que la nouvelle Divine ai une dent contre les Mages… Pour une raison qui nous échappe, les cercles ont été rétablis… Moi personnellement, je m’en fous car avec mon statut de garde me sauve de ça mais si j’avais été identifiée comme apostat, cela ne m’aurait clairement pas plus. On en parlait avec des collègues et il semblerait que la nouvelle soit peu appréciée. Il faut dire qu’il y a beaucoup de mages dans nos rangs et nous sommes d’accord sur le fait que nous n’aurons pas apprécié d’être enfermé dans un cercle juste parce qu’une soi-disant représentante divine l’a décidé. Par ailleurs, divine de quoi ? Cela reste une humaine comme les autres et si on voit me dire qu’elle est capable d’entendre la voix de sa déesse alors je l’a traite de mage. Faut pas nous prendre pour des poires car seuls les mages ont des pouvoirs alors si la Divine en a, elle mérite le même sorte que ceux qu’elle enferme. Je sais que je n’ai pas le droit d’intervenir dans des affaires politiques mais plus le temps passe et plus je réalise que les gens sont aveuglés par leur soi disant religion. Je me demande si elle ne devient pas une secte. Cela fait quelques mois qu’elle est à la tête de Chantrie et elle commence déjà mal… Enfin de mon point de vue… Pourquoi les mages doivent-ils être enfermés ? Parce qu’ils sont un danger ? Je ne crois pas, je pense plus qu’elle a peur qu’on découvre les secrets de la Chantrie et qu’elle veut garder le contrôle sur la population. Je suis moi-même mage et cela me met hors de moi de laisser une personne qui n’y connaît rien décidé de notre sort… Bientôt, elle va décimé la Garde des Ombres parce qu’elle ne peut pas les commander… Sérieusement. Si elle se fait tuer, je serais contente et je regrette même de ne pas pouvoir l’achever moi-même…

Journal d’une Garde des Ombres – 10:40 Misères

La Chantrie a encore frappé. Après, les Mages, c’est l’Inquisition qui est frappé. Il semblerait qu’elle ait été dissoute. Décidément, voilà qui ne va aller dans son sens. Je me demande si elle ne serait devenue complètement folle non plus. Honnêtement, je ne sais pas quoi penser d’elle et mes frères d’armes aussi. Je sais qu’on ne devrait pas penser ainsi mais on fait quand même attention à la politique. Ce n’est pas parce qu’on doit rester neutre qu’on a pas le droit de juger des décisions prises par tel ou tel dirigeant. J’admets que lorsqu’on parle de la Divine, ça part en live complet. Il faut dire qu’il y a de tout donc forcement, cela ne plaît pas à tout le monde. Chose que je comprends très bien aussi. Je n’ai pas honte de dire que je ne considère pas Andrasté comme une déesse et les croyants n’hésitent pas critiquer le panthéon auquel je crois. Cela me fait toujours bien rire car ils n’y connaissent rien mais ils critiquent. Malheureusement pour eux, cela ne me fait ni chaud ni froid. Je n’ai jamais critiqué Andrasté… C’est sa soi-disant représentante que je critique par ses actes et rien d’autre. A croire que les humains sont des moutons de Panurge. Heureusement pour moi, ils ne sont pas tous comme ça. Malgré que Law soit devenu notre commandant, il n’est pas rare que j’aille lui proposer un verre pour discuter de tout et de rien. Je ne cache pas que les soirées au coin du feu me manque terriblement mais il prend à cœur son rôle et je l’aide quand je peux de mon plein gré. Il ne m’a jamais obligée à faire quoique ce soit.

Journal d’une Garde des Ombres – 10:40 Misères

Voilà maintenant que la Légion des Morts est introuvable. L’équipe envoyée sur place est presque complètement décimée et Law craint l’arrivée d’un nouvel enclin… On ne sait pas encore si on doit craindre un nouvel enclin. Cependant, Law prend ça très au sérieux et cela nous oblige à être prudent. Il nous envoie alors enquêter au sein de deux royaumes : Orlaïs et Férelden. Je dois avouer que si un nouvel enclin se propage alors on va reprendre du service assez rapidement. Sans oublier du recrutement. Par ailleurs, dans le doute, il envoie plusieurs recruteurs voyagé dans l’ensemble des deux royaumes afin de trouver des recrues et avec la permission d’utiliser le droit de Conscription qui oblige les nobles à donner les recrues à la garde des Ombres afin de subir l’Union pour agrandir les rangs de la Garde. Si l’enclin se révèle exact alors on aura besoin de personnes compétentes et prêtes pour affronter l’archidémon et ce ne sera pas chose aisée… Bien que j’ai été entraînée pour ça, le stress s’empare de moi et je ne sais pas vraiment ce que cela va donner… Je n’ai jamais affronté d’enclin et je ne suis même pas sûre que mon grand-père le sache… Et de toute façon, il n’est plus là pour me le dire. Paix à son âme…

Je ne parle même pas de la tentative ratée de Kirkwall qui devait apparemment visé la Divine. Le monde se déchire sans même avoir conscience de ce qui se cache en dessous… C’est juste flippant en fait… Le jour où on viendra à eux pour leur dire qu’on fait face à un enclin, ils seront tous ensemble mais après, ils font se bouffer entre eux comme des chiens enragés. Cela me dégoûte et les humains sont vraiment des animaux… Surtout que depuis quelques semaines, je fais sans cesse des cauchemars récurrents et qui ne font que confirmé une réalité que nous redoutions : l’arrivée de l’Enclin… Sauf que nous n’avons pas eu le temps de bouger car moins d’un mois après, Fort-Céleste est détruit et pris par l’archidémon… Autant dire que la Garde ne semble pas fière de cette perte importante. Mais Law n’a pas encore dit son dernier mot et il prévoit de frapper en plein coeur en essayant de reprendre cette forteresse. Je ne sais pas si c’est une bonne idée mais il reste le leader donc je le suis. Bien sûr, j’ai de nombreuses interrogations mais j’aurais l’occasion de lui poser par la suite. Je le vois suffisamment pour pouvoir le faire.

Journal d’une Garde des Ombres – 10:41 Misères

C'est désormais fait… Fort-Céleste a été repris mais nous avons perdu beaucoup des nôtres. L’archidémon a pris la fuite et je suis blessée. Cependant, notre leader est mort et nous avons du envoyer une missive à Weisshaupt afin qu’un autre commandeur soit nommé. Pour le moment, nous n’avons aucune nouvelle. Par ailleurs, nous n’avons pas beaucoup de temps car avec l’enclin, nous devons nous réorganiser. J’ai entendu parler de la réapparition de l’Inquisition et je pense qu’il faut commencer par là. Mais je me pose la question : la population est-elle seulement au courant qu’un archidémon est apparu ? Les plus anciens d’entre nous tiennent un conseil qui permet de gérer la crise en attendant la nomination du successeur de Law. En ce qui me concerne, sa disparition me fait. Il a été mon professeur mais il a été mon ami. Je sais qu’il est mort en héros mais perdre des frères et sœurs d’armes fait toujours mal. Cette attaque sur Fort-Céleste a été un coup dur pour la Gardes des Ombres et je pense qu’il devient urgent de recruter… On m’a demandé de diriger la cérémonie d’adieu à nos collègues mais uniquement parce que j’étais proche de Law sans pour autant m’envoyer en l’air avec lui. Nous étions des complices du premier jour mais cela ne veut pas dit que nous avions une relation. Nous étions des amis et quand ça n’allait pas, il était toujours le premier à s’en rendre compte. J’ai quand même hâte d’avoir la réponse de Weisshaupt une bonne fois pour tout… Sans oublier qu’on leur a signalé la présence d’un archidémon et qu’il y a un nouvel enclin qui se prépare à ravager Thédas à toutes ses parcelles… Mais nous, Gardes des Ombres, continuons notre serment éternel et nous veillons sur les inconscients de ce monde… Car c’est exactement ce qu’ils sont… Il s'est passé autre chose mais sincèrement, je n'ai pas le cœur ni le courage d'en parler...
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 26 Juil - 13:27

Isil, juste pour te dire qu'on ne t'oublie pas, j'ai presque fini la lecture de ta fiche ! La validation est bien en cours.

_________________

Filled with fear, Filled with faith
Can you rise from the dirt? Can you love like you've never been hurt? If you've been hurt, can you still believe? Can you set your spirit free? (eivor)


Spoiler:
avatar
have courage & be kind
▲ MESSAGES : 1181
▲ OCCUPATION : Ex-esclave tevintide en fuite, actuellement sur les traces de ses amis disparus
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Prière, dévotion, et sinon elle sait s'occuper d'une maison
▲ LOCALISATION : Ferelden

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 26 Juil - 17:32

Aucun problème. Prenez votre temps (le staff), je suis consciente que c'est du gros morceau et que j'ai un peu abusé ce coup-ci Love
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 27 Juil - 23:48

UNE ELFE DALATIENNE AVEC CE VAVA, JE DIS OUI.
rebienvenue !

_________________


poor creature. ☾

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 334
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fuis pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant les humains. jadis nero et marianis. aujourd'hui ...
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage. je sais également cracher des flammes.
▲ LOCALISATION : tévinter. mon ancienne maison dorée, mon lieu de naissance et mon arène. j'ai été forgé là-bas et désormais, je cherche à fuir ce milieu, ce pays que je hais.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 28 Juil - 11:28

@Kaida Maidh > Merci beaucoup !
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 8
▲ OCCUPATION : Elle est occupée à affronter l’engeance avec ses frères et sœurs d’armes sans jamais baisser les bras ou reculer tandis que l’ennemi revient en surnombre. Elle affronte aussi les cauchemars causés par l’archidémon dont elle transcrit à chaque détail. Cependant, elle nourrit l'idée de remplacer son défunt professeur et ami à son poste.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tous mage qui se respecte, elle utilise un bâton servant à utiliser sa magie arecanique et spirituelle à bon escient. Elle garde aussi sur elle le dernier souvenir de son père, une épée qui lui permet d'affronter les engeances en face à face et qu'elle voyage dans le monde de l'Immatériel sans craindre la corruption en raison du rituel sacré de la Garde
▲ LOCALISATION : Fort Céleste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 29 Juil - 18:17


validation en cours

Tu es sur la voie !

Hello !  Coeur Nous voilà enfin prêts à discuter de ta validation ! Désolée pour le délai.

Il y a quelques petits soucis à régler avant de passer à la suite... Ce n'est jamais agréable, mais ne te décourage pas !

- Tout d'abord, un tout petit détail : sur le forum, nous n'acceptons que les pseudos en "Prénom Nom" ou "Prénom", sans initiale. C'est une question d'harmonie entre nos membres et c'est indiqué dans le règlement. On te laisse donc modifier ça !

- Ensuite... dans ta fiche, au moment de nous parler des compétences d'Isil, tu nous dis : "Une rumeur courait parmi les siens comme quoi elle aurait déjà errer dans l’immatériel faisant d’elle un rare rêveuse..." Dans Dragon Age, les rêveurs sont des mages très rares ayant la capacités de transformer l'Immatériel dans leurs rêves et d'influencer ceux qu'ils y croisent. Cela vient au prix d'une plus grande vulnérabilité aux démons. Je n'ai pas vraiment remarqué ce genre de chose dans le personnage d'Isil... Elle pourrait très bien visiter l'Immatériel dans son sommeil comme elle semble le faire dans sa fiche sans être une "rêveuse" !

Par contre, si tu veux vraiment en faire une rêveuse, c'est tout à fait possible. Nous limitons le nombres de rêveurs à sept sur le forum, et il reste une place de libre. Mais dans ce cas, il faudrait un peu mieux l'intégrer au personnage dans la fiche : pour l'instant, elle donne plutôt l'impression d'être une mage "lambda".

- Un autre souci, c'est l'âge d'Isil. J'ai l'impression que tu penses que les elfes dalatiens vieillissent plus lentement que les humains ? Ce n'est pas le cas : dans Dragon Age, toutes les races ont la même espérance de vie. Du coup le souci c'est que la justification de la différence d'âge entre ton avatar et Isil tombe un peu à l'eau. Poppy Drayton ne fait vraiment pas 36 ans.

Il y a plusieurs solutions à ça : rajeunir ton personnage (mais dans ce cas, probablement ne pourrait-elle pas devenir Garde-Commandeur, ou en tout cas pas facilement) ; changer d'avatar... Dans le staff, on hésite un peu à laisser couler et prétendre qu'elle a juste "l'air très jeune" : certains sont contre, d'autre pour. Mais on te laisse d'abord voir ce que tu préférerais.

- Et enfin, le dernier souci, peut-être le plus délicat. J'ignore si tu le savais, mais le personnage de Law Dunstan a été joué, ici sur le forum, avant sa mort. Établir un lien aussi fort avec le personnage d'un autre sans spécialement lui demander son avis, c'est un peu cavalier, donc sans doute vaudrait-il mieux en discuter un peu plus avec la joueuse en question (@Faustus Scaevola) ou bien changer cette relation en un lien de moindre importance.

Voilà voilà ! C'est pas mal de petites choses, mais beaucoup pourraient être réglées assez vite. On te laisser voir ça tranquillement Coeur

Bon courage !
avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 538
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut