IKAHRIUS ▼ VULNERANT OMNES, ULTIMA NECAT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Lun 14 Jan - 18:00


IKAHRIUS

feat Dustin Clare

« Insère ici une citation de ton choix, mais pas trop longue - The revolution is not an apple that falls when it is ripe. You have to make it fall. »
INFORMATIONS CAPITALES NOM COMPLET ▲ Si Ikahrius a jamais possédé un nom, celui-ci appartient désormais à un passé des plus révolu. Un passé dont lui-même n'as plus aucune connaissance. Sa génitrice prétendit longtemps qu'il serait le descendant d'une noble ligné, même si entaché par la bâtardise. Pour lui, cela ne fait aucune différence, il est désormais un esclave et est donc privé de toute forme d'identité ou de renommé. PRÉNOMS ▲ Voilà plusieurs années qu'on le nomme Ikahrius, bien que ce prénom ne soit guère celui que lui donnât sa génitrice le jour de sa naissance. Quel était-il déjà ? Hélio ? Oui c'est bien cela. Un prénom à reléguer pourtant au passé. Peu d'importance pour lui. Le prénom Ikahrius reçu de son maitre lui convenant parfaitement. De toute manière il n'a guère son mot à dire, il n'est qu'un esclave après tout. SURNOMS ▲ Pour l'amour du ciel, abstenez-vous de lui donner quelques surnoms que ce soit. Il s'appelle Ikahrius et cela suffit amplement non ? Les seules personnes susceptibles de pouvoir lui donner un surnom sont les proches amis de ce dernier et encore… Il n'est pas dit qu'il rembarre allégrement ceux qui se permettront de l'affliger d'un sobriquet malheureux. ÂGE ▲ Ikahrius vient d'atteindre l'âge de vingt-huit ans, autant dire que l'approche de la trentaine le perturbe légèrement. Il faut dire que le jeune homme n'est pas à l'aise avec le temps qui passe et comme tout esclave, il sait pertinemment qu'un jour cela deviendra un réel problème. Même s'il est vrai qu'il a encore le temps avant que cela n'arrive. LIEU DE NAISSANCE ▲ Nul ne sait où Ikahrius poussa son premier cri. Même sa génitrice ne trouva pas utile de l'en informer avant de périr. Cela n'a de toute façon aucune forme d'importance pour le jeune homme, d'ici ou de là-bas rien ne change sa condition d'esclave. Alors, rien ne sert de s'en préoccuper. RACE ▲ Aucune affiliation particulière pour Ikahrius, autant qu'il sache il est à cent pour cent, humain. Du moins en apparence rien ne le laisse présager et sa mère, seul membre de la famille qu'il ait jamais connu, était elle aussi humaine. STATUT CIVIL ▲ Ikahrius est célibataire, plus par obligation que par choix. En tant qu'esclave, rien ne dit qu'il sera encore de ce monde le jour suivant. Alors, laisser une femme, à qui il ne pourrait de même faire d'enfant n'est pas réellement une perspective qui le motive. De plus, les mauvais traitements infligés aux esclaves le révulsent au plus haut point, imaginé donc l'effet que cela aurait sur lui si l'on maltraitait une personne qu'il porte dans son cœur. Les joies de l'esclavage !  ORIENTATION SEXUELLE ▲  Ikahrius est Hétérosexuel, même s'il ne dément pas certaines aventures avec des hommes au cours de son existence. Il faut dire que c'est un homme curieux, qui aime vivre différentes expériences. Néanmoins, il en revient généralement à des courbes plus féminines, une attirance qui lui fait parfois tourner la tête. Une femme sachant y faire avec lui, serait capable de lui faire faire tout et n'importe quoi. À bon entendeur ! OCCUPATION ▲  Esclave dans la maison Bakhuss, il n'a pas d'autre choix que de supporter cette condition. Ikahrius n'est pourtant pas simplement un serviteur au même titre que les autres esclaves de cette maison. Doué pour les arts du combat, il est avant tout un rempart et un protecteur pour son maitre et les membres de sa famille. Vous vous en doutez, ses occupations sont à la convenance de son maitre qui décide de tout à sa place.  FACTION ▲ Son allégeance va à son maitre et seulement lui. Il n’a pas d’autre choix de toute manière, sa vie en dépend après tout. S’il avait été un homme libre en revanche, il aurait surement rejoint les corbeaux. Une faction qu’il admire au plus haut point.  COMPÉTENCES ET ARMES ▲ Ikahrius possède de nombreuses compétences dans le maniement des armes. Arc, dagues longues ou courtes, poignard, lance, épée... Il peut manier toute arme humaine sans grande difficulté et ainsi s'adapter à son adversaire pour mieux le contrer. Voilà dix-huit ans qu'il s'entraîne quotidiennement à cela, ayant tenu sa première dague à l'âge de dix ans. Les dagues étant de même ses armes fétiches s'il doit accompagner son maitre ou simplement combattre en son nom. Ikahrius est aussi un combattant émérite à mains nues et s’il sait distribuer les coups, il sait de même les encaisser sans broncher. En somme il est né pour tuer.  CROYANCES ▲ Ikahrius n'est pas croyant, pas le moins du monde et cela n'est pas susceptible de changer un jour. S'il y a bien eu un créateur un jour, celui-ci, comme tout un chacun, n'est plus de ce monde aujourd'hui. Et s'il a effectivement abandonné sa création c'est sans doute, car lui aussi est mort. Toute existence n'est-elle pas censée avoir un début et une fin ? Alors, pourquoi cela serait-il différent pour lui ? Quant au fait de croire… Ikahrius a déjà trop à faire pour se prendre la tête avec ce genre de pensées. Posez-lui la question et ce dernier trouvera toujours le moyen d'esquiver cette conversation qui a toujours le don de lui mettre les nerfs en boule.
   
RÉSUMÉ DE SA VIE (Des informations, anecdotes sur ton personnage)

  I. Le moyen de contrôle employé par son maitre est imparable et assez habile. Il s'agit de sa consommation quotidienne de Lyrium. Si elle permet à Ikahrius de pouvoir se défendre contre les mages et leur magie, elle ne le préserve pas de la dépendance quelle occasionne. En effet, l'ingestion de cette substance est devenue vitale pour l'esclave qui fait en sorte de rester dans les bonnes grâces de son maitre pour obtenir sa dose journalière. En cas de faute grave ou de mauvais comportements la sanction est d'ailleurs irrémédiable, son maitre l'en prive immédiatement et ceux pour plusieurs jours. Dans ses moments là, les crises de manque sont tellement dévastatrices qu'Ikahrius n'est plus que l'ombre de lui-même.

II. Le feu est un élément qui hypnotise le jeune esclave. Il lui arrive ainsi de se perdre en pensée à la seule lueur d'une flamme sur une bougie ou dans l'âtre d'une cheminée. Les brûlures il connaît, il en compte d'innombrable sur l'ensemble de son corps, mais cela ne le détourne pas d'une telle fascination. Il aime ainsi à enflammer ses armes quand cela lui est possible et son assurance avec cet élément en devient une réel menace pour ses adversaires. Personne n'aime les brûlures et personne ne souhaite non plus finir sa vie en se retrouvant complètement carbonisé.

III. Il porte sur l'avant bras le B de Bakhuss, le nom de son maître et donc la marque le portant aux yeux de la société comme la propriété de ce dernier. Il se souvient encore de la sensation du fer rougis et brûlant contre sa peau, le jour où on l'a apposé sur lui. La zone concernée est toujours d'une extrême sensibilité et l'esclave ne supporte pas qu'on la touche ou même qu'on l'effleure. Entre nous soit dit, il arracherait volontiers la peau de son avant-bras pour ne plus la voir et ne plus avoir la marque de sa condition d'esclave sous le nez, jour après jour.

IV. Il connaît bon nombre de ballades, chants, ou mots de vocabulaire Elfiques. Ikahrius est depuis son plus jeune âge très attaché aux esclaves issus de ce peuple. Étant leur égal au sein de la maison de son maitre et traité de la même façon qu'eux, il comprend aisément la haine viscérale qu'ils entretiennent pour les Shemlen. Et la partage également même s'il est évidemment qu'il en reste un représentant. Autant l'avouer tout de suite, il aurait aimé faire partie de ce peuple, qu'il trouve passionnant même s'il ne partage pas pour autant leurs croyances ancestrales.

V. Ikahrius est né pour combattre, il s'entraîne d'ailleurs depuis l'âge de dix ans afin de faire partie des fières combattants des arènes de Tevinter. Son maître le présente à chaque jeu et de se fait bénéficie d'une certaine notoriété auprès du public. Il a déjà terrassé bon nombre de ses semblables, mais également des créatures de toutes sortes. Wyverne,Phoenix ou même des engeances. Il lui reste cependant quelques créatures à rajouter à sa liste de chasse, comme un dragon ou un géant. Pas certain de voir un jour, une seule de ses créatures dans une arène de Tevinter.


VI. Pour le récompenser de ses combats dont il sors souvent victorieux, sont maître le récompenses toujours avec de l'alcool et des esclaves consentante. Ikahrius se vautre donc souvent dans des plaisirs primaires afin de pouvoir échapper à un quotidien qui lui échappe le reste du temps. L'alcool l'aide ainsi à oublier et les femmes à effacer peu à peu le visage de celle qui faisait encore battre son cœur des mois auparavant. Il s'est ainsi juré de ne plus jamais s'attacher à quiconque, histoire de ne plus jamais avoir le cœur en miettes.

VII. Vous avez cru lire qu'il avait le cœur en miette ? C'est bien le cas ! Jusqu'à aujourd'hui Ikahrius ne s'était épris que d'un seul cœur dans sa pathétique existence. D'une seule âme, celui d'une elfe à la grande beauté et au cœur débordant d'un amour des plus sincère. Elle se prénommait Lalwendë. Un prénom signifiant "jeune fille rieuse" et autant qu'Ikahrius puisse le dire, il lui convenait parfaitement. Malheureusement Bakhuss, conscient de la relation qu'entretenait ses deux esclaves, décida de sacrifier l'un d'entre eux pour ses funestes desseins, autrement dit pour un rituel impliquant la magie du sang. La jeune femme décida de se porter volontaire, malgré les protestations d'Ikahrius lui-même prêt à donner sa vie pour l'épargner. La jeune elfes insista auprès de son maitre, qui bien évidemment n'avait aucun intérêt à sacrifier son champion. Incapable de lui venir en aide Ikahrius n'eut d'autre choix que d'accepter cette funeste réalité le laissant pourtant dans un désarrois des plus totale.

VIII. Ikahrius est autodidacte, il apprend vite et en parfaite autonomie. Très observateur et attentif à ceux qui l'entourent, il assimile facilement le langage plus olympiens de la noblesse Tevintide. De ce fait il s'exprime très bien et avec une facilité déconcertante. Ce qui impressionne parfois ses interlocuteurs, habitués au jargon moins clinquant des esclaves et du bas peuple. Pour cette raison son maitre n'est pas effrayé de le laisser s'exprimer en public, notamment au cours des soirées où il expose ses combattants à la vue de la haute société Tevintide.

IX. Ikahrius pourrait volontairement se laisser mourir pour en finir avec cette pathétique existence. Se laisser happer par la mort lors d'un combat, ou mettre lui-même fin à ses jours d'une manière ou d'une autre. Il n'a pas peur de voir les ténèbres l'envahir, il côtoie d'ailleurs la faucheuse plus souvent que quiconque, l'ayant parfois croisé d'un peu trop près. Mais voilà, pour mourir il doit remplir une seule condition, obtenir un statut lui permettant d'être en paix avec lui-même. Il doit d'abord gagner sa liberté, car mourir enchainer n'a rien d'honorable pour lui et c'est la seule raison, le seul feu qui lui permet encore de se battre corps et âme aujourd'hui.      

X. Le seul bien personnel que possède l'esclave réside en un collier de cuir sombre orné d'un pendentif aux symboles Alvar. Un présent qu'il tient de sa génitrice et qui dans sa famille s'offre de génération en génération. Il le porte ainsi noué solidement autour de son poignet droit et refuse catégoriquement de s'en séparer. En y regardant de plus près on peut voir que le cordons de cuire est passablement, voir totalement tâché de sang. (Notamment parce qu'il utilise sa main droite lors des combats.) Ikahrius ne cesse jamais de triturer le pendentif quand il est pensif ou quand il a une décision importante à prendre, de plus il a aussi un rituel avant chaque combat et embrasse ce même pendentif avant chaque entrée dans l'arène. Une manière pour lui d'honorée le nom de sa mère et de tous ceux ayant porté cette modeste breloque avant lui.

XI. Ikahrius essaie au maximum de masquer ses émotions et état d'âme. Voyons ça comme le port continue d'un masque pouvant travestir le moindre de ses sentiments. Et ternir une vérité pourtant évidente. En règle générale il essaie de rester le plus possible indifférent aux aléas de la vie, faisant en sorte qu'ils lui rebondissent dessus comme le ferai une balle lancée contre un mur. Cela peut paraître assez étrange comme comportement, mais c'est là une méthode de survie pour un esclave. En dissimulant sa douleur et ses peines on est moins vulnérable aux yeux de son maître ou même d'un adversaire lors d'un combat. Ne soyez donc pas surpris de prendre le voir prendre les mauvaises nouvelles avec détachement ou de feindre ne rien sentir quand sont corps est recouvert d'ecchymoses.
   
RECHERCHES DE LIENS Lien recherché Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.
   Lien recherché Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.
   Lien recherché Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.
   Lien recherché Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.
   Lien recherché Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.
AVENTURES EN COURS TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO
    TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO
    TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO

   AVENTURES TERMINÉES TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO
    TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO
    TITRE DU RP ▲ FT. PSEUDO

   AVENTURES PRÉVUES FT. NERO PAVUS
    FT. PSEUDO
    FT. PSEUDO
   

_________________

Death has a certain
fragrance
fear has a bitter taste
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 13
▲ OCCUPATION : ESCLAVE DE LA MAISON BAKHUSS. IL EST ÉGALEMENT UN COMBATTANT DES ARÈNES DE TEVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL A ÉTÉ ENTRAÎNÉ A MANIER TOUTES LES ARMES POSSIBLES ET IMAGINABLES. IL A CEPENDANT UNE PRÉFÉRENCE POUR LES DAGUES COURTES OU LES GLAIVES QU'IL MAÎTRISE PARFAITEMENT. DE PLUS, IL NE RECHIGNE PAS À SE SERVIR DE SES POINGS SI LES ARMES LUI FONT DÉFAUT. IL POSSÈDE ÉGALEMENT UNE CERTAINE RÉSISTANCE A LA MAGIE EN RAISON D'UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE LYRIUM.
▲ LOCALISATION : TEVINTER ET DANS L'OMBRE DE SON MAÎTRE QUI VOYAGE BEAUCOUP.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 14 Jan - 18:00


 
chronologie
0 à 10 ans ; Ikahrius, ou plus précisément Hélio, pousse ses premiers cris au sein de la maison Bakhuss, sa mère y étant esclave depuis de longues années. De là, les langues commencent à se délier dans l'entourage du maître de maison. En effet, le père du jeune Hélio ne serait autre que le fils de Bakhuss lui-même, laissant découler un parfum de scandale dans l'atmosphère. Avant que la rumeur ne se répande, le patriarche de la maison prend des mesures et envois son fils à l'autre bout du pays, lui ordonnant par la même occasion de ne jamais revenir t'en qu'il serait de ce monde. Le jeune père obéis et abandonnant tout droit sur le nourrisson et en reniant l'amour de l'esclave dont il s'est épris. Mais Bakhuss à d'autre plan en tête, ayant d'autres fils, il décide de se séparer du géniteur d'Hélio et engage un corbeau pour faire disparaitre son abruti de fils.  Il se sépare de la mère quand l'enfant atteint ses cinq ans. Il lui donne aussi un prénom plus approprié "Ikahrius" mais il ne l'adopte pas et le traite comme les autres en esclave. Ikahrius se fait vite à ce nouveau prénom, rien de bien difficile quand on a cinq ans. Il est élevé par les autres esclaves, des elfes pour la plupart qui lui enseigne bien vite des coutumes Dalatiennes. De quoi rassasier la curiosité féroce dont il fait preuve à son âge. Le seul membre de la famille Bakhuss à lui porter un grand intérêt et la matriarche de la maison et donc la femme de son maitre. (Accessoirement sa grand-mère, mais cela il l'ignore.) Elle commence à lui apprendre à lire et à passer énormément de temps avec le petit garçon. Son maitre ne vois pas cela d'un bon oeil, mais laisse faire. Sa femme étant gravement malade il ne désire pas gâcher ses derniers jours avec des contrariétés inutiles. Elle décédera quelques mois plus tard. Ikarius reverra à plusieurs reprises sa génitrice, cette dernière lui révélant que son père est quelqu'un d'important. Il n'en saura pourtant pas plus, car jamais plus il ne révéra sa mère après l'âge de dix ans.

10 à 15 ans ; Dix ans, un âge important pour tout "futur" combattant. Possédant bon nombre d'esclaves qu'il aime à faire combattre dans les arènes de Tevinter, Bakhuss décide bien vite de ce qu'il souhaite faire du jeune Ikahrius. C'est ainsi qu'à l'âge de dix ans il tient sa première épée et ramasse aussi ses premiers coups. Le maitre n'y va pas de main morte avec lui et lui désigne toujours des enfants bien plus imposants et aguerri que lui pendant les entraînements. Les premiers temps sont rudes pour le jeune garçon, mais il ne lâche rien. À vrai dire il est conditionné pour devenir une arme. Comme tous les enfants passant par la maison Bakhuss on lui bourre le crane avec des inepties. "Tu es une arme, ton seul but et de te battre ou de périr par l'épée." Pendant ses années de formation il redouble de hargne et de fougue pour y arriver. Non sans mal, non sans verser du sang et de la sueur. Non sans quelques cicatrices autant physiques que morales. C'est quand il atteint l'âge de 14 ans que les choses prennent un tournant radical. Car voici que son maitre décide d'exercer un contrôle bien plus conséquent sur lui. Un contrôle dont c'est certain il ne pourra jamais se défaire. La prise de sa première dose de Lyrium est une chose dont il se souvient encore aujourd'hui.

15 à 20 ans ; Quand Ikahrius rentre dans sa quinzième années, la dépendance au Lyrium est totale. Bakhuss peut se féliciter, il possède désormais le moyen ultime de dompter tous les aspects de la personnalité du jeune garçon. De simple transgression son largement puni par la suppression des doses journalières de Lyrium. Déclenchant chez Ikahrius de violentes crises de manque, mettant à mal son corps et son esprit. Pas de crise d'adolescence possible pour le jeune esclave, la punition étant un prix bien trop élevé à payer. Ikahrius n'a donc d'autre choix que d'être un esclave docile, obéissant aux moindres caprices tordus de son maitre. A 17 ans il participe à son premier combat au sein de l'Arène, il affronte d'autres combattants, des jeunes qui comme lui apprennent à se battre depuis l'enfance. La règle est simple, sur les vingts participants il n'en restera qu'un encore en vie à la fin du combat. Contre toute attente Ikahrius se voit victorieux. Il aura pourtant fallu plusieurs heures d'intense combat pour qu'il vienne à bout d'une dizaine d'adversaires et qu'il échappe par trois reprise à la mort. Mais il est encore debout quand le cor retenti à travers les gradins, mais les huées salvatrice ne sont que bourdonnement dans ses oreilles. Vient-il de tuer ses semblables simplement pour amuser la foule ? Il n'a pas le temps de réaliser quoi que ce soit qu'il reçoit en "cadeau" la marque de la maison Bakhuss sur l'avant bras. Un "Honneur" selon son maitre, mais Ikahrius accueil cela comme un cadeau funeste. Le voilà flanqué d'une marque le portant aux yeux du monde comme un moins que rien, un esclave, un simple déchet de la société Tevintide, condamné à mourir au combat pour l'amusement générale et l'amour du sport. La mélancolie et la tristesse s'empare vite de lui. Une âme généreuse vient cependant lui remonter le moral, elle n'est là que depuis quelques mois, mais c'est un véritable coup de cœur pour Ikahrius. Elle s'appelle Lalwendë, elle n'a que quelques années de moins que lui, mais fait preuve d'une maturité qui pousse presque l'admiration. Toujours positive, cette jeune elfes parvient à lui faire apercevoir un bout de ciel bleu pendant les tempêtes et à voir un godet toujours a moitié remplie et non vide. Ikahrius en tombe très vite amoureux, chose réciproque, mais qui reste caché aux yeux du maitre de maison comme des autres esclaves.

20 à 28 ans ; La vie poursuit son cours aussi normalement qu'elle puisse l'être pour des esclaves. Ikahrius est heureux auprès de Lalwendë. Elle lui a même appris à parler sa langue et ses deux derniers s'imaginent même fuir l'empire pour rejoindre un jour le village de la jeune femme. Ce ne sont que des rêves, mais ils les maintiennent en vie. Ikahrius s'entraîne plus dur et plus longtemps que les autres, juste pour être sûr de survivre aux prochains jeux et ainsi retrouver les bras de celle qu'il aime. De drôle de préoccupation pour des jeunes de vingt ans, mais une dure réalité cependant. Un soir d'été, juste avant des jeux importants ou Ikahrius doit encore briller. Le maitre Bakhuss, décide qu'il est temps pour donner une réception et exposer aux yeux de ses invités ses combattants. Les préparatifs sont à la hauteur de l'évènement et promet d'en mettre plein la vue à des invités précieusement sélectionnés. Mais là encore Bakhuss à une idée derrière la tête, il a bien remarqué l'attachement certain entre Ikahrius et la jeune esclave dont il n'a jamais retenu le nom. Aussi les convoquent-ils tout deux dans sont bureau. À la fin de la soirée, l'un d'eux devra donner son sang pour un rituel important. Pas beaucoup de sang, mais juste assez pour que le rituel soit une réussite. Aucun des deux esclaves n'est dupe et Ikahrius, pour empêcher de voir Lalwendë souffrir se porte volontaire. Mais la jeune elfes insiste elle aussi. Ainsi Bakhuss choisi Ikahrius et les congédies tout deux. Ce qui s'apparente comme leur dernière nuit ensemble est un véritable déchirement. La jeune femme s'en prend même à lui pour être aussi stupide de se porter volontaire pour un rituel aussi dangereux. Mais Ikahrius n'est pas dupe, il sait pertinemment ce qui risque de lui arriver. Aussi passe-t-il outre ses réprimandes préférant profiter de l'obscurité et de la douce chaleur du soir pour mêler son corps au sien une dernière fois. La journée est un supplice pour tous les deux, Ikahrius ne s'entraîne pas, ses yeux suivants les allées et venues de Lalwendë, occupé aux préparatifs de la soirée. Il a bien remarqué que les mains de la jeune femme tremblées, les siennes par contre ne montrent aucune fébrilité. Il n'a pas peur de la mort, cela ne fait pas parti de lui, même s'il aurait préféré mourir en homme libre. C'est une soirée de débauche et d'enivrement entre les murs de la demeure Bakhuss, de quoi écoeurer les puritains. Exposé une grande partie de la soirée, Bakhuss convie son combattant préféré au rituel où il doit normalement être utilisé. Mais les choses tournent court quand l'un des invités demande à choisir lui-même l'esclave à sacrifier. Son choix se porte sur la seule autres esclave présente dans la pièce, à savoir Lalwendë. Tout le monde sait que le sang Dalatien possède des vertus spéciales pour ce genre de magie. Ikahrius s'interpose, frappe un invité, puis un autre, quand on touche à la jeune femme. Mais on le saisit pour l'empêcher de s'interposer de nouveau, on le met a genou en lui donnant de violent coup dans le ventre. Bakhuss accepte et change ses plans, un large sourire déformant son visage. Ikahrius comprend vite qu'il n'avait aucune intention de la sacrifier, aussi le lui confirme-t-il en se penchant à son oreille. "Pourquoi sacrifier un combattant aussi prometteur que toi quand il me suffit de t'arracher la seule chose qui te rend heureux." Pour simple réponse l'esclave lui crache au visage, mais Bakhuss éclate de rire avant de se saisir d'un large poignard. La suite est une succession de rouge et de cris. La jeune femme ne survis pas au rituel et Ikahrius sombre totalement dans les ténèbres. Il sera enfermé et reconditionner pendant les deux années qui suivirent. Privé de Lyrium et même battu régulièrement jusqu'à ce qu'il retrouve peu à peu sa férocité d'antan. Il s'interdit toute forme d'attachement depuis la mort de Lalwendë. Il se contente depuis de vivre au jour le jour.
 
code by bat'phanie

_________________

Death has a certain
fragrance
fear has a bitter taste
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 13
▲ OCCUPATION : ESCLAVE DE LA MAISON BAKHUSS. IL EST ÉGALEMENT UN COMBATTANT DES ARÈNES DE TEVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL A ÉTÉ ENTRAÎNÉ A MANIER TOUTES LES ARMES POSSIBLES ET IMAGINABLES. IL A CEPENDANT UNE PRÉFÉRENCE POUR LES DAGUES COURTES OU LES GLAIVES QU'IL MAÎTRISE PARFAITEMENT. DE PLUS, IL NE RECHIGNE PAS À SE SERVIR DE SES POINGS SI LES ARMES LUI FONT DÉFAUT. IL POSSÈDE ÉGALEMENT UNE CERTAINE RÉSISTANCE A LA MAGIE EN RAISON D'UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE LYRIUM.
▲ LOCALISATION : TEVINTER ET DANS L'OMBRE DE SON MAÎTRE QUI VOYAGE BEAUCOUP.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 14 Jan - 18:00

BAKHUSS
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat.

NERO PAVUS
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat.


Kera
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat.

_________________

Death has a certain
fragrance
fear has a bitter taste
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 13
▲ OCCUPATION : ESCLAVE DE LA MAISON BAKHUSS. IL EST ÉGALEMENT UN COMBATTANT DES ARÈNES DE TEVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL A ÉTÉ ENTRAÎNÉ A MANIER TOUTES LES ARMES POSSIBLES ET IMAGINABLES. IL A CEPENDANT UNE PRÉFÉRENCE POUR LES DAGUES COURTES OU LES GLAIVES QU'IL MAÎTRISE PARFAITEMENT. DE PLUS, IL NE RECHIGNE PAS À SE SERVIR DE SES POINGS SI LES ARMES LUI FONT DÉFAUT. IL POSSÈDE ÉGALEMENT UNE CERTAINE RÉSISTANCE A LA MAGIE EN RAISON D'UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE LYRIUM.
▲ LOCALISATION : TEVINTER ET DANS L'OMBRE DE SON MAÎTRE QUI VOYAGE BEAUCOUP.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 14 Jan - 18:00

+3

_________________

Death has a certain
fragrance
fear has a bitter taste
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 13
▲ OCCUPATION : ESCLAVE DE LA MAISON BAKHUSS. IL EST ÉGALEMENT UN COMBATTANT DES ARÈNES DE TEVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL A ÉTÉ ENTRAÎNÉ A MANIER TOUTES LES ARMES POSSIBLES ET IMAGINABLES. IL A CEPENDANT UNE PRÉFÉRENCE POUR LES DAGUES COURTES OU LES GLAIVES QU'IL MAÎTRISE PARFAITEMENT. DE PLUS, IL NE RECHIGNE PAS À SE SERVIR DE SES POINGS SI LES ARMES LUI FONT DÉFAUT. IL POSSÈDE ÉGALEMENT UNE CERTAINE RÉSISTANCE A LA MAGIE EN RAISON D'UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE LYRIUM.
▲ LOCALISATION : TEVINTER ET DANS L'OMBRE DE SON MAÎTRE QUI VOYAGE BEAUCOUP.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 14 Jan - 19:33

Hey !! Je sais pas si tu as ouvert les hostilités, mais en tant qu'ancienne esclave on a sans doute dû se croiser dans une arènes Hay

_________________

 
Kera 
Général de l'Empire
« Semper Fidelis »
avatar
compte éphémère
▲ MESSAGES : 19
▲ OCCUPATION : Général de l'armée Tevintide
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Lance, arc, épée et bouclier et dague.
▲ LOCALISATION : Tevinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hier à 17:40

Oh, mais bien sûr que les hostilités sont ouvertes ! Hihi
En effet, ils se sont surement croisées dans l'arène, la question demeure est-ce qu'ils s'en sont tenus à une rivalité plus ou moins envahissante ou au contraire se sont échangés quelques bons tuyaux pour survivre aux aléas des jeux. En gros tu vois plutôt un lien positif ou négatif ? Green

_________________

Death has a certain
fragrance
fear has a bitter taste
avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 13
▲ OCCUPATION : ESCLAVE DE LA MAISON BAKHUSS. IL EST ÉGALEMENT UN COMBATTANT DES ARÈNES DE TEVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL A ÉTÉ ENTRAÎNÉ A MANIER TOUTES LES ARMES POSSIBLES ET IMAGINABLES. IL A CEPENDANT UNE PRÉFÉRENCE POUR LES DAGUES COURTES OU LES GLAIVES QU'IL MAÎTRISE PARFAITEMENT. DE PLUS, IL NE RECHIGNE PAS À SE SERVIR DE SES POINGS SI LES ARMES LUI FONT DÉFAUT. IL POSSÈDE ÉGALEMENT UNE CERTAINE RÉSISTANCE A LA MAGIE EN RAISON D'UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE DE LYRIUM.
▲ LOCALISATION : TEVINTER ET DANS L'OMBRE DE SON MAÎTRE QUI VOYAGE BEAUCOUP.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hier à 20:24

J'aurais tendance a te proposer une rivalité amicale, les deux se filant des tuyaux quand l'un ou l'autre aller affronter un gars que l'autre avait deja affronté, tout en mettant un pari sur qui de eux deux vivrait le plus longtemps si ca te va bien sûr.

Après ils sont sans doute rencontrer dans les dernières années en tant qu'esclave de Kera puisqu'elle a ensuite intégrer l'armée. Mais ils peuvent très bien s'etre revue dans un combat ou kera était venu voir en tant que femme libre de l'Empire Hm

_________________

 
Kera 
Général de l'Empire
« Semper Fidelis »
avatar
compte éphémère
▲ MESSAGES : 19
▲ OCCUPATION : Général de l'armée Tevintide
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Lance, arc, épée et bouclier et dague.
▲ LOCALISATION : Tevinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hier à 23:15

J'arrive pas à croire que tu fais des icônes toi-même pour ta fiche. C'est trop beau.

Mais bref, je sais pas trop ce que toi et Nero avez de prévu mais je serais ravie d'y ajouter mon grain de sel !

_________________


- - but despite of all that
all is well

Spoiler:


avatar
Good heart. Bad temper.
▲ MESSAGES : 186
▲ OCCUPATION : Dame de Tevinter, à présent héritière de la maison de sa mère
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un esprit critique
▲ LOCALISATION : Entre Minrathie et Qarinus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut