▲ PEUPLE (3/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 1 Avr - 6:04


Si tu souhaites incarner un Poste Vacant, sache que tu devras fournir non pas un, mais deux rp dans le mois, et faire acte de présence régulier sur le forum. Ce sont des personnages importants, ils ne doivent pas prendre la poussière ! Il te sera demandé de rester le plus fidèle au personnage. Aussi, lors de la validation et en cas de compétition pour un PV, ce n'est pas la fiche la plus rapide qui l'emporte mais la meilleure. Quoi qu'il en soit n'hésite surtout pas à te lancer, nous t'attendons avec impatience Coeur bis

disponible, indisponible, pris

ancien inquisiteur → gwenaël (ft. michael fassbender)
maître assassin → juan velasco (ft. dustin clare)
Représentant de la guilde Marchande → teron tethras (ft. Peter Dinklage)
chef du Carta à Orzammar → thral brosca (ft. Clive Standen)
chef du Carta à Tevinter → arda (ft. Indira Varma)
avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 1 Avr - 6:10


gwenaël
Des idées, tout le monde en a. Souvent les mêmes.
Ce qu'il faut, c'est savoir s'en servir ▲ COLUCHE

carte d'identité
nom complet ▲ Aucune famille si ce n'est celle adoptive, son paternel de substitution qui l'a élevé. prénomsGwenaël, juste, béni. surnoms ▲ Anciennement inquisiteur et quelques fois Gwen, surnom qu'il exècre. âgeTrente-sept ans. lieu de naissanceInconnu, il sait simplement qu'il a été récupéré aux alentours de Fort Céleste, à Orlaïs. raceHumain. statut civil ▲ Pour l'instant solitaire, ce n'est pas une priorité mais chaque homme a ses besoins à assouvir. orientation sexuelleBisexuel avec ses préférences. occupationAncien inquisiteur déchu au même titre que l'inquisition qu'il faisait perdurer. Désormais simple ivrogne, il tente de remonter la pente. faction ▲ Son cœur restera toujours lié à l'inquisition. compétences et armes ▲ Principalement l'épée mais il sait également user d'un arc. croyances ▲ Si il croit au Créateur, il est pourtant opposé à la Chantrie qui accapare beaucoup trop le pouvoir. groupe ▲ Peuple. avatar ▲ Michael Fassbender.
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
Gwenaël ne connaît rien de ses origines. Excepté son apparence humaine, il n'a aucune idée du sang qui coule dans ses veines, il ne sait rien de ses géniteurs qui l'ont à priori laissé pour mort. C'est à proximité de Fort Céleste, bastion de l'inquisition, qu'il fût récupéré bébé puis adopté par l'inquisiteur en question. C'est là que sa vie s'est construite, que son paternel spirituel l'a élevé en le considérant comme son propre enfant. Et c'est là qu'il est resté toutes ces années sans jamais déserter les lieux, excepté arrivé presque au terme de son adolescence. Il n'était pas encore inquisiteur, il avait besoin de découvrir par lui-même Thédas mais plus encore, il voulait en apprendre plus sur ses origines ; partant quelques temps en voyage. Gwenaël s'est régalé de ses aventures avant de ressentir un grand manque. Loin de Fort Céleste, beaucoup trop loin, il est enfin rentré mais l'inquisition n'était pas au meilleur de sa forme. Son père adoptif était usé, l'organisation était mise de côté et pour ne pas perdre les deux, il a pris la suite à la tête de celle-ci. Sans lui, peut-être n'aurait-elle pas perduré aussi longtemps. Malgré tout, elle fût dissoute lorsque Gwenaël devint une gêne pour la Chantrie : en offrant un refuge aux mages condamnés à être de nouveau enfermé dans un cercle, il s'est opposé aux nouvelles lois établies. Lui et son inquisition œuvrant pour le bien des habitants. Il y eut d'abord une menace, puis deux, puis celle définitive qui le força à tout arrêter. Il ne voulait pas mettre en péril les siens, déjà en effectif réduit, si la Chantrie envoyait une armée à leur porte. Gwenaël le fit à contre cœur en se retrouvant sans rien. Depuis, il n'est plus qu'un vagabond, un ivrogne pour les mauvaises langues, qui écume Thédas en retournant régulièrement à Fort Céleste ; désormais déserté.
✎ SES AVIS, LES PETITS PLUS
(+) Bien évidemment, il n'aime pas la situation dans laquelle il se trouve actuellement. Il aimerait bien reprendre les armes, notamment contre les nouvelles lois établies, mais est conscient de ne pas pouvoir le faire seul. Quelques idées stagnent dans son esprit tandis qu'entre deux boissons alcoolisées, il cherche des alliés.

(+) Malgré ses recherches, il n'a jamais réussi à en apprendre plus sur ses origines. Peut-être qu'un jour le voile se lèvera mais en attendant, il ne se fait pas d'illusions à ce sujet.

(+) Il n'est plus inquisiteur, il se fond dans le peuple, il ne représente actuellement pas une menace, et pourtant, il se sent encore un peu surveillé.

relations
aquila caelina ▲ Une idylle de jeunesse. Un amour très court qui se manifesta l'année où Gwenaël était parti explorer Thédas et qu'il tomba sur Aquila ; à l'époque encore sous le joug de ses géniteurs. Ils se sont tout suite plu. Bien plus qu'une simple aventure, leur histoire s'est muée en relation sérieuse qui s'est pourtant rapidement achevée. C'est lorsque Aquila, épuisée par l'attitude de ses parents, a réduit ces derniers en esclavage que Gwenaël a constaté un changement chez elle. Comme une autre personne qu'il a préféré fuir en mettant ainsi un terme à ce qui n'aura été qu'une amourette passagère. Malgré tout, leurs deux cœurs en ont gardé des séquelles ; faute d'avoir chacun été le premier amour de l'autre. Lorsque quelques années plus tard, Aquila a su que Gwenaël était devenu inquisiteur, elle s'est rendue en secret à Fort Céleste. Une curiosité malsaine afin de voir ce qu'il était devenu, hésitante à se venger ; mais elle n'en a rien fait. Et Gwenaël lui, n'a jamais rien su de sa visite secrète. Ils seront forcément amenés à se revoir un jour ou l'autre, Aquila en est sûre. C'est peut-être pour cette raison qu'elle n'a rien tenté ce jour-là.

talys shiral ▲ Lorsque Talys fût forcée de partir du Palais à Orlaïs puis incriminée à tord, elle a d'abord pensé se réfugier dans l'inquisition. Le problème étant son statut, le fait qu'elle soit activement recherchée. Elle ne voulait pas causer du tord à l'organisation qu'elle considérait beaucoup ; elle abandonna ainsi son idée. Ce n'est que plus tard, en apprenant la dissolution de celle-ci et les raisons ayant causé la chute de l'inquisiteur qu'elle se lança à sa recherche. Talys avait toujours entendu du bien de lui, souhaitant faire de ce dernier un allié, même l'épauler. Mais en le trouvant dans une taverne défraîchie, elle assimila rapidement qu'il ne savait plus vraiment comment remonter la pente. Gwenaël, ce soir là bourré, se montra particulièrement blasé et désintéressé par les événements actuels. Heureusement qu'une fois décuvé, il est de lui-même revenu voir Talys. C'est grâce à ça qu'ils ont pu discuter, exposer des idées, envisager de s'en sortir. D'inconnus à alliés, une amitié se tisse désormais. Même si la confiance n'est pas totale, ils pensent qu'ils peuvent croire l'un en l'autre. Tous deux ont été victimes d'injustices et possèdent plusieurs intérêts communs ; s'ils parviennent à rallier plus d'individus à leur cause... Ils sont très vigilants à chaque fois qu'ils se retrouvent, n'étant pas tout le temps collés ensemble pour éviter les soupçons.

faustine v ▲ Si Gwenaël appréciait l'ancienne Divine, il n'en est pas de même concernant sa successeur, Faustine V. Il n'approuve clairement pas ses réformes apportées concernant les mages et n'a pas hésité à abriter la plupart de ces derniers pourchassés à Fort Céleste ; pour leur éviter le cercle. Bien évidemment les rumeurs vont bon train, elles sont remontées jusqu'aux oreilles de Faustine V. Si jusque là l'inquisition était une aide appréciée, elle avait fait son temps à ses yeux ; l'inquisiteur représentait désormais une gêne impossible à ignorer. C'est ainsi qu'elle a réussi à faire céder Gwenaël sous le poids de menaces importantes à ne pas prendre à la légère. Forcé de dissoudre l'organisation, il n'a pas oublié. Il garde un différend à régler avec la Divine qui préfère le savoir ivrogne qu'en train de comploter dans son dos. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'encore maintenant, en secret, elle a chargé quelques personnes sous ses ordres de garder un œil sur lui. Ce n'est pas l'amour fou, les tensions rongent mais le sentiment est partagé. De plus, Gwenaël considère que Thédas est entre de bien mauvaises mains avec Faustine V en tant que Divine ; à ses yeux, elle est dangereuse.


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 1 Avr - 6:10


juan velasco
One kills a man, one is an assassin; one kills millions, one is a conqueror; one kills everybody, one is a god ▲ JEAN ROSTAND

carte d'identité
nom completVelasco, un patronyme emprunté car sa seule et unique famille, outre la bande de son enfance, a toujours été la maison des corbeaux ; pas celle qui l'a mise au monde. prénomsJuan, ô don Juan qui n'accumule pourtant pas que les conquêtes féminines, qui piège tout le monde entre ses draps et entre ses deux lames. surnoms ▲ On use souvent du sobriquet Juju afin de le taquiner, au même titre que don Juan, mais pour ses victimes, c'est juste assassin. âgeTrente années le sang sur les mains. lieu de naissance ▲ La belle cité d'Antiva où le bambin orphelin a su trouver sa place, où il a arpenté chaque recoin qu'il connaît toujours par cœur. raceMi-humain côté paternel, mi-elfe côté maternel. statut civil ▲ Être volage qui n'a pas une vie convenable pour entretenir une relation amoureuse à long terme, il se contente de plaisirs charnels, comme condamné à finir seul et surtout à mourir seul. orientation sexuelle ▲ Ouvert à toutes les possibilités, il est pansexuel. occupationMaître assassin qui vise encore plus haut chez les corbeaux d'Antiva. faction ▲ Les corbeaux. compétences et armes ▲ Ses armes de prédilection restent les dagues, une à chaque main, lesquelles lui offrent une rapidité non négligeable. Troquant quelques rares fois celles-ci contre des épées, son efficacité est alors moins importante mais pas moins dangereuse, sans compter les poisons dont il use régulièrement. Son entraînement chez les corbeaux depuis son plus jeune âge fut suffisamment intense pour qu'il se hausse parmi les meilleurs. croyancesLui-même. Il ne s'encombre ni du cantique, ni des croyances elfiques ou autres auxquelles il est complètement hermétique. groupe ▲ Peuple. avatar ▲ Dustin Clare.
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
Juan est ce qu'on appelle un accident. Un môme non désiré, une bouche de plus à nourrir dans une famille déjà condamnée à la pauvreté. Un gamin abandonné, livré à lui-même à l'âge de six ans dans bas quartiers d'Antiva. S'il n'avait pas été un minimum débrouillard, on l'aurait probablement retrouvé six pieds sous terre les jours suivants ; mais il s'est battu.

Pendant un temps accompagné d'une bande de bambins orphelins tout comme lui, il a survécu par le larcin jusqu'à ce que certains d'entre eux rendent l'âme et que d'autres disparaissent du jour au lendemain. Jusqu'à ce que les corbeaux le prennent, cueilli à sept ans dans la rue, entraîné le plus tôt possible parmi d'autres malheureux dans la même tranche d'âge. Ce n'était pas beau à voir. Ce n'était pas tendre. C'était à la guerre comme à la guerre et les faiblards ne faisaient pas long feu. Aucune erreur n'était permise, à vrai dire, et Juan a vu bon nombre de ses coéquipiers mourir sous ses yeux en espérant ne pas suivre le même chemin qu'eux. Le plus difficile fut de tuer ceux avec qui il s'était lié d'amitié lors d'une épreuve de survie : tous jetés dans la même arène comme des lions affamés, il fut bien obligé. Les séquelles mentales quant à elles, furent étouffées derrière un voile d'insensibilité. L'épreuve finale passée avec brio, il se hissa au rang d'assassin. Pas encore parmi les meilleurs, juste un nouveau envoyé faire ses preuves sur sa première cible qui aurait très bien pu être sa dernière s'il avait échoué. Ce fut une réussite comme la suivante, puis celle d'après, les enchaînant tout en se consolant dans les draps parfois tâchés de sang, parfois abandonnés dès l'aube.

Crainte viscérale de s'attacher, crainte que la coquille ne s'étiole s'il restait trop longtemps aux bras de quelqu'un ; et il avait bien raison. La tendresse l'a déjà dérouté, ne lui offrant qu'en guide de présent une profonde cicatrice qui lui remémore sans cesse sa position. Un assassin qui ne peut pas s'attacher sans être à son tour une victime, une cible facile. Il s'est fait à l'idée mais avec du recul, c'est quelque chose qui lui manque. Un trou béant qu'il s'est efforcé de combler en se hissant parmi les meilleurs, parmi les maîtres corbeaux, pensant que la fierté gonflant son ego suffirait à le détourner de ce genre de pensées. S'il est vrai que le nez plongé dans des contrats de toutes sortes lui donne cette impression d'être complet, à chaque fois qu'il se stoppe, le vide se ramène au galop. Alors il est parvenu à se complaire dans la cruauté qu'on lui a enseigné. N'est-ce pas sa destinée ? N'est-ce pas son chez-lui ? La maison des corbeaux, certes, n'a jamais pardonné, mais Juan n'a eu qu'eux toutes ces dernières années.
✎ SES AVIS, LES PETITS PLUS
(+) Il n'a rien contre les mages. Pas de haine particulière à signaler, pas même un sentiment d’infériorité étant donné qu'il considère la magie comme étant une arme au même titre qu'une dague ou qu'une épée. Tout dépend de quelle manière on s'en sert.

(+) Le problème qu'il a, c'est envers la Chantrie. Ça et à peu près chaque fanatique qui tente de faire gober à un individu que ses croyances sont mieux que celles d'un autre pour telle ou telle raison. A la limite, il se moque que des âmes crédules se fassent embrigader mais ne supporte pas qu'on vienne lui rabâcher les oreilles à ce sujet.

(+) Juan n'a pas peur de mourir ; tel est le destin de chaque homme. Il espère simplement vivre encore suffisamment, ne pas être arrivé aussi loin pour rien, que ses efforts n'aient pas été vains et profiter encore un minimum des plaisirs variés qu'offre la vie. Secrètement, il espère ne pas mourir seul mais c'est une autre histoire.

(+) Il est un grand amateur du vin d'Antiva.
(+) En général, il ne préfère pas se mêler à la politique.

relations
aguilar ▲ Ce n'est autre que la misère qui a réuni les deux bambins au sein de la même bande. Chacun orphelin à sa manière, condamné à piller pour survivre dans les bas quartiers d'Antiva ; reliés non pas par le sang mais bien par ce qui paraissait être un destin commun. Plus que des amis, ils demeuraient tous des frères et sœurs de cœur. Mais bientôt, certains ce sont mis à disparaître mystérieusement, comme kidnappés sans jamais réapparaître jusqu'à ce qu'il ne reste plus que Juan et Aguilar ; seuls conte l'adversité. Puis juste Aguilar. Juan avait alors été enrôlé chez les recrues des Corbeaux tandis que ce dernier resta livré à lui-même dans la rue quelques années de plus. Même si le temps a passé, même si chacun pensait l'autre décédé, jamais ils ne se sont oubliés. Tous deux se sont recroisés une fois adultes et finalement reconnus. Ils ont longuement partagé leurs aventures, contents de ces retrouvailles inattendues. Rien n'a changé entre eux malgré leur position actuelle, leur caractère et leur maturité. Seulement, Aguilar n'approuve pas tellement que Juan demeure un Corbeau. Il lui a bien proposé une échappatoire, rejoindre la Garde des ombres, mais cette proposition est pour l'instant tombée dans l'oreille d'un sourd.

hereward theirin ▲ Le fils d'Hereward n'est pas décédé par un simple hasard, ni emporté par une maladie et encore moins par la vieillesse : une personne était responsable. Une crapule de bas étage, un assassin probablement grassement payé mais par qui, il l'ignore encore. La seule chose dont il se remémore, c'est la silhouette ainsi qu'un bout de faciès de celui qui a porté le coup fatal : il s'agissait de Juan. Le maître assassin de la maison des Corbeaux qui cette nuit là, n'aurait même pas dû laisser l'opportunité au roi de le distinguer parmi les ombres. Une grave erreur, un fait que ses supérieurs n'ont jamais soupçonné car le Theirin ne connaissait pas son identité ; se doutant simplement qu'il était un Corbeau et que de ce fait, une autre personne avait commandité l'assassinat. Un individu qu'aujourd'hui encore, il recherche sans se mettre la maison des Corbeaux à dos. En somme, ce n'est pas une tâche facile. C'est récemment que les deux hommes se sont à nouveau croisés et que leurs regards se sont agrippés, Hereward croyant reconnaître Juan. Dans le doute, le temps qu'il l'interpelle, celui-ci s'était déjà envolé en confirmant les suspicions à son égard ; la prochaine fois, il sait qu'il n'aura pas cette chance. Démasqué, le maître assassin espère que cette faute ne va pas remonter jusqu'aux oreilles de ses supérieurs après tant de temps. Dans ce cas là, sa place serait fortement compromise et ses chances de survie... n'en parlons pas. Il envisage de plus en plus de rendre une visite au souverain dans le but de négocier en secret : des informations sur le commanditaire contre le silence.

Marianis Caelina ▲ Silhouette fluette venue un jour le trouver pour un contrat, la mort du fils du roi de Férelden, mais également d'autres. Leurs échanges se font toujours à sens unique et Juan ignore purement et simplement qu'il s'agit de l'apprentie de l'Archonte en personne. Marianis se présente toujours à lui sous une apparence factice, celle d'une jeune enfant aux longs cheveux carmins, méconnaissable, excentricité de sa part pour cacher sa véritable identité. Elle use et abuse des talents d'assassin du Corbeau lorsqu'elle dédaigne l'idée de se salir les mains elle-même. Elle apprécie le Corbeau pour son absence de la peur de la mort, en faisant un pion qu'elle juge efficace. Nul doute que si la mentalité de Juan venait à évoluer ou que ce dernier découvrait la supercherie derrière sa fausse identité, il deviendrait un outil nettement moins utile. Encombrant...


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 22 Aoû - 12:01


toren tethras
"Once more I am falsely accused of whatever it is that I am accused of. Falsely."▲ VARRIC TETHRAS

carte d'identité
nom completTethras, nom qui s'est fait une place dans l'histoire de ce monde, place dont il profite sans scrupules prénomsTeron surnoms Le Faiseur d'Or pour certains, l'Escroc pour d'autres; il en possède bien d'autres, mais peu que de l'ont peu prononcer en bonne société âgeQuarante-Cinq ans. lieu de naissance ▲ Né en Nevarra. race ▲ Nain statut civilCélibataire, il n'a jamais voulu s'encombrer d'un mariage. orientation sexuelle Hétérosexuel, il a toujours été sensible aux courbes des femmes, quelles qu'elles soient.  occupation Représentant de la guilde Marchande à Tévinter, place de choix à l'Ambassade Naine de Qarinus. Chef de la branche locale du Carta. faction ▲ Sa véritable fidélité ne va qu'à lui-même et au vin, d'après ses propres propos compétences et armes ▲ Il n'a pas réellement de compétences martiales, il s'est toujours sorti des situations délicates avec la finesse de son esprit et sa langue bien pendue. Il a toutefois fait l’acquisition d'une mini arbalète de poche, automatique; elle ne peut tirer qu'une fois, mais elle a l'avantage d'être facilement dissimulable, c'est une arme plutôt unique. croyances L'Or et de le Vin, ce sont ses seuls dieux, il ne croit pas aux autres légendes et sornettes, le tangible, il n'y a que cela de vrai. groupe ▲ Peuple  avatar ▲ Peter Dinklage
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
Petit-fils d'un cousin du fameux Varric Tethras, il a un peu grandit dans l'ombre de celui-ci, mais s'en est arrangé. Alors qu'une partie de sa famille faisait des pieds et des mains pour retrouver leur droit de vivre à Orzammar, avec l'adoucissement des politiques locales; lui n'a jamais vu l'intérêt de retourner vivre sous la pierre quand le monde s'offrait à lui. Des voyages, il en a fait, visitant tout Thedas, se créant par l'occasion des liens très utiles.

Il s'est toujours tiré de situations périlleuses ou délicates grâce à son charisme et son intelligence, lesquels ont fini par lui offrir, en 10:23 un poste de choix au sein de l'Ambassade Naine de Tevinter, et surtout de la Guilde Marchande; il roule désormais sur l'or et profite d'une vie qui n'est pas forcément plus calme, à y repenser.

Officiellement, il ne fait que gérer les affaires de la Guilde Marchande, officieusement, il a également beaucoup de lien avec la branche locale du Carta au point d'en être devenu, un peu par accident, un peu par curiosité, chef en 10:32. Il joue donc sur deux faces d'une même pièce, et c'est un jeu dangereux.

✎ SES AVIS, LES PETITS PLUS
(+)  Il met toujours ses œufs dans plusieurs paniers et cela ne lui attire pas forcément que des amis. Il s'est toutefois fait un nom à travers les cercles de commerce de Thedas comme un excellent homme d'affaire,  si il dépense une majorité de ses gains dans le vin et les bordels, ce n'est pas pour autant que cette réputation est volée.

(+) Il a été victime d'une tentative d'assassinat il y a quelques mois, le laissant balafré; il n'a pas laissé la chose couler, à mené enquête; s'en est suivie une longue et sanglante vengeance. Il pense pour le moment être débarrassé de ses ennemis, mais cela ne l'empêche pas de rester sur ses gardes.

(+) Concernant le Carta, peu sont ceux qui connaissent son implication, car il le dirige par proxy, utilisant une personne plus menaçante pour jouer le visage du chef; si il possède quand même un certain sens moral, il l'oublie dans ce rôle, après tout, les affaires sont les affaires.

relations
Sextus Tilani ▲Les Tilani ont toujours eut des liens privilégiés avec l'Ambassade Naine de Qarinus; et cela n'a pas changé quand Sextus est arrivé à la tête de la famille. Habitué à travailler avec son père, un peu plus austère, Teron apprécie le changement et le caractère du jeune Magister, qui lui ressemble plus. Il voit bien que Sextus est très doué pour les affaires, peut-être un peu trop; les négociations qui autrefois prenaient quelques heures au plus peuvent désormais prendre des jours, chacun essayant de tirer le meilleur intérêt pour soit. Mais une fois les négociations passées; ils vont célébrer leurs accords à grand renfort d'alcool et d'autres plaisirs; ils partagent non seulement le sens des affaires, mais aussi de la débauche.

AXILYAH DRACHEN ▲ L'orfèvre est incontestablement une demoiselle au fort caractère, et c'est ça qui a plu à Teron. Les deux se fréquentent de temps à autres, quand ils n'ont rien de mieux à faire, ou que l'envie leur en prend, l'un comme l'autre n'ayant aucune envie de se fixer dans une relation sérieuse. Ce qu'il ignore en revanche, c'est que leur « passe-temps » a récemment eu une conséquence pour le moins surprenante : Axilyah est enceinte, bien qu'elle-même ne le sache pas encore.

Arda ▲ Arda a eu une vie aussi mouvementée que celle de Teron, c'est peut-être pour ça qu'elle lui a plus. Ils se connaissent depuis de nombreuses années, quand elle était de passage à Tevinter et que lui était déjà membre important de l'Ambassade; ils se sont retrouvés quand, après avoir prit le controle du Carta via un autre pantin, Teron a découvert qu'Arda faisait la liaison avec l'Inquisition. Après la de cette dernière et le retour d'Arda à Tevinter, il lui a bien vite offert le poste factice de Chef du Carta, l'actuel commençant à se faire vieux. Ils s'entendent plutôt bien, même si elle a tendance à le trouver un peu trop entreprenant et qu'elle n'est pas intéressée par autre chose que leur trône partagé.  



avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 22 Aoû - 12:03


thral brosca
le malin est celui qui mate un misérable
en épousant ses intérêts ▲ JIANG ZILONG

carte d'identité
nom completBrosca. prénoms ▲ Thral, cœur noirci. surnoms ▲ Reconnu comme la bête rusée, à ne pas contrarier, d'autres sobriquets courent également dans son dos. Sans évoquer les titres respectueux tels que "Boss" ou "Chef". âge ▲ Trente-cinq ans. lieu de naissance ▲ Dans les Taudis, en plein Orzammar. raceNain. statut civil ▲ Célibataire. orientation sexuelle ▲ Jamais il n'en a parlé, préservant son intimité bien qu'attisant la curiosité de ses subordonnés. occupation ▲ Il demeure l'un des chefs du Carta éparpillés un peu partout en Thédas, œuvrant pour sa part en Orzammar où il gère ses affaires : entre autre le trafic illégal de Lyrium, d'armes, marchandises. faction ▲ Le Carta, la belle organisation criminelle. compétences et armes ▲ Accoutumé depuis toujours à la hache qu'il abandonne parfois pour une bonne vieille épée et un bouclier lorsque la situation l'exige. Il maîtrise également le combat à mains nues ainsi que le larcin. croyances ▲ Penché vers les croyances naines, elles ne régissent malgré tout pas sa vie comme d'autres. groupe ▲ Peuple. avatar ▲ Clive Standen.
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
Thral est né en plein cœur de la crasse dans les taudis, aux bas-quartiers d'Orzammar. C'est toute une vie qu'il a passé le nez plongé dans celle-ci, habitué à enfoncer ses mains dans les sales affaires dans l'ombre de sa sœur aînée Reidis. Une vraie saleté qui parvenue à l'une des places de chefs bien avant lui, l'en a fait bavé plusieurs temps : outre les missions ingrates qu'il enchaînait par sa faute, Thral était constamment dénigré.

Depuis la mort prématurée de cette dernière, de son fait, Thral l'a remplacé : profitant de sa position pour faire valoir ses intérêts ainsi que ceux du Carta bien avant ceux des autres. Il n'a aucun scrupule, même à manipuler les siens, pour parvenir à ses fins. C'est au moins une chose que sa sœur lui a appris, surtout après l'avoir supporté tant d'années. Il n'hésite maintenant pas à user des méthodes qu'elle employait avec lui sur certains de ses camarades.

Mise à jour suite aux rps : Depuis que Aravar s'est volatilisé sans prévenir tel un traître, aux côtés de son véritable paternel le roi, Thral est dans une colère immense. Il rassemble ses hommes afin de causer plus de dégâts au sein du beau royaume d'Orzammar, cherchant à récupérer le bâtard en tant qu'otage. Sa fierté, plus que tout, est heurtée, mais aussi le fait que son contrôle se soit tant étiolé. Ainsi, ses subordonnés subissent d'autant plus ses sautes d'humeur.
✎ SES AVIS, LES PETITS PLUS
(+) Thral est connu pour soulager ses nerfs sur les ennemis de l'organisation au même titre que ses subordonnés qui causent du tord à celle-ci. Bien obligé de lâcher toute cette colère accumulée, à force de jouer la comédie, quelque part ; encore plus depuis l'arrivée de Aravar dans leurs rangs. Thral reste néanmoins maître de lui-même, sachant se contrôler contrairement à d'autres.

(+) Dû à sa position de chef du Carta œuvrant en Orzammar, il profite des Tréfonds à proximité : ce sont d'éventuels restes de trésors dans certains Thaig abandonnés qu'il convoite. Régulièrement, il envoie ses hommes à la recherche d'informations les concernant, désireux de mettre la main sur un gros pactole ainsi qu'un nouveau Thaig qui n'aurait pas encore été découvert.

(+) Il baigne évidemment dans un gros trafic de Lyrium - outre ses autres activités illégales, espérant bientôt remettre à l'ordre du jour le rouge. Il va sans dire qu'il aurait de gros clients potentiels du côté des Templiers confrontés à une consommation plus élevée depuis la réouverture des Cercles. De vrais bénéfices.

relations
aravar aeducan ▲ Loin d'être saine, la relation unissant les deux hommes remonte à dix ans. Thral, après avoir surpris et espionné une conversation entre Aravar ainsi que sa mère dans les taudis, a découvert son statut de bâtard du roi. Dès lors, il s'est imaginé pouvoir l'utiliser dans les années à venir, faire en sorte qu'il développe une fidélité à son égard pour ne pas perdre le contrôle. C'est lui qui a assassiné sa génitrice quelques jours plus tard, qui l'a pris sous son aile juste après, qui l'a éduqué tel un père de substitution. Manipulateur né, il a endossé ce rôle en attisant l'incompréhension chez ses subordonnés. Privilégiant régulièrement Aravar pour le mettre en confiance alors qu'au fond, Thral le supporte à peine. C'est bien malheureux mais c'est la vérité, une énième que le bâtard n'a pas encore percé à jour ; respectant Thral qu'il considère comme la figure paternelle qui n'a jamais eu. En parallèle, bien que reconnaissant, il souhaite tout de même récupérer sa place aux côtés de son véritable géniteur. Celle qui aurait dû lui revenir de droit en haut de l'échelle. Thral, attentif, s'en doute déjà. Son contrôle s'étiole petit à petit et il n'aime pas ça.

Mise à jour suite aux événements in rp : Aravar a récemment usurpé l'identité d'un combattant de la Lice afin de participer à celle-ci, dans le dos de Thral et du Carta. C'est ce qui lui a permis de rencontrer enfin son père (le roi) et d'avoir une entrevue avec lui. Les retrouvailles sont faites, ce qui ne plaira pas à Thral lorsqu'il apprendra la "trahison" de Aravar. A suivre désormais... Si tu prends le poste vacant, tu seras dans tous les cas informé de la suite pour que tu ne sois pas perdu(e) Coeur bis

Arda ▲ Pendant longtemps, Arda fut l'amante de la sœur de Thral, Reidis. Celle-ci qui ne traitait pas son jeune frère avec beaucoup d'égards, bien au contraire, creusant un énorme fossé entre lui et Arda dès leur relation officialisée. Thral s'est mis à la mépriser en la considérant identique à Reidis. Même lorsque les deux femmes ont rompu suite à un conflit de pouvoir et qu'en mauvaise position, Arda fut forcée de quitter le Carta. Des nouvelles sont ensuite parvenues à ses oreilles par le biais d'un contact qu'elle avait toujours gardé au sein de l'organisation : Thral avait tué sa propre sœur avant de se hisser au rang de Chef, provoquant un mélange entre peine et rancœur chez la naine. Elle rêve de le faire chuter de son piédestal si l'occasion se présente un jour ; tandis que Thral, en parallèle, n'est pas mieux satisfait de la position actuelle de Arda.

Marianis Caelina ▲ Une drôle d'association que voilà : le nain et l'immaculée. Elle se garde toutefois bien d'être en contact direct avec lui. Mécène anonyme arrivée peu après la reconnaissance de bâtard du Roi, elle a envoyé ses intermédiaires vers lui pour lui proposer de lui offrir un soutien dans ses actes de chaos visant Orzammar, la Couronne, et plus spécifiquement Aravar. Secrètement, elle espère que son orgueil le mènera à sa perte dans sa quête de vengeance, car elle ne souhaite pas moins le voir tomber pour enrayer une partie du marché noir qui fournit les Templiers en lyrium pour affronter les apostats. Et si nécessaire, elle veillera en personne à ce que cela soit le cas.


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 22 Aoû - 12:06


Arda
never wound a snake; kill it ▲ H. Truman

carte d'identité
nom complet ▲ Elle n'en a pas, jamais eu même, elle est née dans la misère, sans père et bien vite sans mère prénomsArda; elle ne sait même pas si c'est sa mère, dans un dernier souffle, qui lui a donné ou si c'est à l'orphelinat qu'il luit ont donné surnoms On ne lui en connait aucun, son prénom est assez court comme ça âgeQuarante ans  lieu de naissanceOrzammar, dans les bas-fonds, avec les raclures du monde race ▲ Naine statut civil En couple, mais il s'agit là d'une union aussi libre que secrète orientation sexuelleBisexuelle, elle n'a, après tout, jamais réellement eu envie de choisir occupationElle dirige le Carta de Tevinter, face aux mondes, elle est en réalité sous les ordres d'une tierce personne, mais la situation lui convient. Elle faisait autrefois partie de l'Inquisition, même si sa vie a toujours été, d'une manière ou d'une autre, liée au Cartafaction Elle-même; sa personne a toujours été une certaine priorité, au point qu'il est dûr de savoir si elle est réellement fidèle à ses allégeances, mais c'est le cas, le Carta est la Faction qu'elle porte et protège actuellement compétences et armes ▲ C'est une voleuse hors-pair, sachant se montrer extrêmement discrète quand il le faut; elle est également très douée dès qu'elle a une dague entre les mains; après toutes ses années dans le crime, l'espionnage et ses nombreux voyages, elle sait se battre de très nombreuses manières. croyances ▲Elle ne croit plus réellement en la Pierre, cela fait trop longtemps qu'elle a le ciel au dessus de la tête et qu'elle ne ressent plus cet ancien appel groupe ▲ peuple  avatar ▲Indira Varma
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
Sa mère est morte en couche, son père est inconnu, elle n'a pas de famille signalée et ce dès sa naissance. Elle a été prise en charge par un orphelinat plus pauvre que pauvre des bas-fonds qui servait en fait au Carta pour récupérer de potentiels futurs membres parmi les enfants; Ainsi, Arda commence très jeune à faire la pickpocket dans les marchés et dans les castes supérieures, plus âgée elle enchaîne avec des cambriolages et des affaires plus sérieuses, rentrant officiellement dans le Carta. Vers la fin de son adolescence, début de l'âge adulte, elle se retrouve dans un différent violent avec une autre membre du Carta, plus influente qu'elle. Et décide donc, non sans rancœur, de quitter l'organisation et la ville.

Après avoir quitté Orzammar, elle ère et vole un peu à droite à gauche, à travers tout Thedas, pendant une dizaine d'années elle fait de très nombreux voyages à travers tout le continent avant de se fixer pendant quatre ans à Qarinus, en Tevinter, où elle se créer quelques liens importants; Elle décide finalement de rejoindre l'Inquisition dont elle a beaucoup entendu parler et vu ses effets à travers Thedas.

Elle y reste, dans un rôle relativement important, jusqu'à la dissolution de celle-ci, servant de lien avec le Carta (surtout Tevintide) n'ayant jamais réussit à couper réellement les liens. Au lieu de retourner à Orzammar, elle va à Qarinus, où, avec l'aide de certaines connaissances, elle fini par devenir le visage du Carta local, partageant le trône avec le véritable cerveau du réseau, servant de visage à celui-ci.

✎ SES AVIS, LES PETITS PLUS
(+) Elle est moins forte qu'il n'y parait, portant en elle la souffrance de n'avoir jamais réussit à conserver une famille; la biologique est morte sans qu'elle la connaisse, le Carta s'est retourné un temps contre elle, l'Inquisition n'existe plus. Cependant elle est très douée pour afficher un visage fort et a quand même son petit caractère.

(+) Si elle a eu des relations avec des femmes naines, les hommes nains ne l'ont jamais vraiment intéressée; contrairement aux humains. C'est assez rare mais elle a eu plusieurs liaisons avec eux, se servant parfois de son exotisme à son avantage. Si elle se sert occasionnellement de son corps comme outils, elle offre cependant rarement confiance et sentiments

(+) Cela ne la dérange pas d'être une moitié de la pièce qui contrôle le Carta de Tevinter; pendant ses années à l'Inquisition, elle a apprit à travailler en équipe plus qu'en solitaire, et cela lui plait encore; même si elle n'est pas du genre à se laisser faire et s'accroche parfois à ses idées d'une manière très têtue; elle sait cependant lâcher prise quand il le faut. Pour elle son statut actuel est provisoire; elle ne sait pas trop ce qui l'attend et regarde avec mélancolie ses souvenirs de son temps dans l'Inquisition.

relations
Teron Tethras ▲  Arda a eu une vie aussi mouvementée que celle de Teron, c'est peut-être pour ça qu'elle lui a plus. Ils se connaissent depuis de nombreuses années, quand elle était de passage à Tevinter et que lui était déjà membre important de l'Ambassade; ils se sont retrouvés quand, après avoir prit le contrôle du Carta via un autre pantin, Teron a découvert qu'Arda faisait la liaison avec l'Inquisition. Après la disparition de cette dernière et le retour d'Arda à Tevinter, il lui a bien vite offert le poste factice de Chef du Carta, l'actuel commençant à se faire vieux. Ils s'entendent plutôt bien, même si elle a tendance à le trouver un peu trop entreprenant et qu'elle n'est pas intéressée par autre chose que leur trône partagé.  


thral brosca ▲ Pendant longtemps, Arda fut l'amante de la sœur de Thral, Reidis. Celle-ci qui ne traitait pas son jeune frère avec beaucoup d'égards, bien au contraire, creusant un énorme fossé entre lui et Arda dès leur relation officialisée. Thral s'est mis à la mépriser en la considérant identique à Reidis. Même lorsque les deux femmes ont rompu suite à un conflit de pouvoir et qu'en mauvaise position, Arda fut forcée de quitter le Carta. Des nouvelles sont ensuite parvenues à ses oreilles par le biais d'un contact qu'elle avait toujours gardé au sein de l'organisation : Thral avait tué sa propre sœur avant de se hisser au rang de Chef, provoquant un mélange entre peine et rancœur chez la naine. Elle rêve de le faire chuter de son piédestal si l'occasion se présente un jour ; tandis que Thral, en parallèle, n'est pas mieux satisfait de la position actuelle de Arda.

Varian Titus ▲ Leur liaison est surprenante, il est rare de voir un humain et une naine; mais c'est le destin qui semble les avoir liés. Ils se sont connus, il y a des années, quand Arda était encore une voyageuse et Varian jeune marié qui s'ennuyait déjà. Ils ont eu une aventure, poussée par l'alcool et la curiosité, et se sont vus en secret pendant quelques mois avant que le futur Magister ne devienne père et ne doive faire attention à sa réputation et qu'elle quitte Tevinter pour l'Inquisition. Ils se sont retrouvé, il y a quelques mois, l'Inquisition n'existe plus, Varian est veuf. Leur relation est née de ses cendres aussi vite que possible; amants secrets pour éviter les scandales, ils profitent également du statut de l'autre. Avoir un magister dans la poche est aussi utile que des liens dans le Carta.


avatar
Épouse du créateur
▲ MESSAGES : 290
▲ LOCALISATION : DANS L'AU-DELÀ.

Voir le profil de l'utilisateur http://thedawnwillcome.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut