RSS
RSS



 
23 MAI 2017 - OUVERTURE DU FORUM
(univers Dragon Age, un siècle après les jeux)
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tristan ◘ La raison et le savoir.

avatar
▲ MESSAGES : 40
▲ OCCUPATION : Enchanteur, alchimiste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Enchantement
▲ LOCALISATION : Cercle
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 0:54

Tristan
Et soudain, le silence...

carte d'identité
nom complet ▲ Comme tout homme sans rang, sans terre, sans pouvoir, il n’a pas de nom de famille. Ou alors il a refusé de le donner à ses geôliers, allez savoir. prénoms ▲ Tristan. surnoms ▲ Aucun. âge ▲ 33 ans. lieu de naissance ▲ Un petit village non loin de Jader. race ▲ Humain. statut civil ▲ Célibataire forcé. Autrefois, il l’était plus ou moins, selon les jours. orientation sexuelle ▲ Hétérosexuel.  occupation ▲ Enchanteur, alchimiste, érudit en devenir ? Il a le temps d'apprendre. faction ▲ Aucune. Il suit la Chantrie parce qu’il n’a pas mieux à faire, et en toute logique, c’est la seule option possible pour lui. compétences et armes ▲ Il s’attelle à apprendre l’enchantement. Une pratique pour lequel il se révèle particulièrement doué – sans doute un héritage de son ancienne vie. croyances ▲ Andrastien. groupe ▲ Mages. avatar ▲ Tom Mison.
✎ INFORMATIONS EN VRAC

◘ Né dans les confins de la campagne orlésienne, quelque part près de Jader, dans un village dont personne ne connaît le nom, Tristan est fils de pêcheur. Sa famille ne possède rien, hormis une vieille barque qui prend l’eau par tous les bords.
◘ Ses pouvoirs se sont déclarés à l’âge de 9 ans. Il a foudroyé un pauvre mulet qui passait par-là, et grillé tous les potirons qu’il transportait par la même occasion. L’homme a été dédommagé par un autre baudet de remplacement – même si, selon lui, « personne ne peut remplacer Abie ». Dès lors, Tristan s’est attelé à développer son affinité avec la magie élémentaire de foudre.
◘ Il avait autrefois une sainte horreur des chats. Allez savoir pourquoi, mais ces adorables boules de poils lui filaient la chair de poule. Au moins, ce n’est plus le cas maintenant.
◘ Célibataire, Tristan avait, avant son arrivée au Cercle, plusieurs amantes plus ou moins régulières. L’idée de se fixer avec l’une d’elles en particulier l’avait toujours révulsé. Liberté, liberté chérie...
◘ Il s’adonne volontiers à la lecture. Depuis son arrivée au Cercle, il y a quelques moins, il a dévoré pas moins de soixante-dix-sept ouvrages, dont vingt-deux sur l’enchantement, dix-huit sur l’alchimie, et onze sur la couture.
◘ Il aimait les pâtes de fruits antivanes. Parfois, les marins en provenance du nord lui en offraient ; il courait alors les dévorer en cachette derrière des tonneaux vides. Il lui arrive encore d'en manger, quand il peut s'en procurer. Vieux réflexe.
◘ Il a deux sœurs plus jeunes. S'il n'a plus de nouvelles d'elles aujourd'hui, il sait que l'une est mariée à un boutiquier de Jader, et que l'autre a pris la mer voilà cinq ans sans jamais revenir. Il n'a jamais été proche d'elles, encore moins maintenant.
◘ Il prend son petit-déjeuner tous les matins à cinq heures trente précises, avant le premier office. Il assiste à chaque messe sans exception, s'asseyant toujours au fond de la chapelle, à droite, non loin d'un retable de la passion d'Andrasté.
◘ De son ancienne vie, il n'a conservé qu'une gravure représentant la mer d’Écume. Il l'a accrochée au mur, dans sa chambre, et peut rester de longs moments à la contempler.
◘ Il affiche toujours un léger sourire pour ne pas troubler ses interlocuteurs. Il paraît que ça rend les échanges moins difficiles. Il paraît...
✎ INTERROGATOIRE
Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ « Le Créateur n’aurait pas conféré de tels pouvoirs aux hommes s’Il ne les jugeait pas capables de s’en servir avec circonspection et mesure. Malheureusement, le Créateur est sage et l’homme fragile : si Lui sait comment maîtriser la puissance de la magie, nous ne faisons qu’en effleurer ses aspects les plus évidents, attirant les démons par nos piètres tentatives de percer les mystères de l’Immatériel. Nous sommes des enfants enthousiastes, éperdus, stupides et fous. On nous a laissé notre liberté et ça n’a pas fonctionné. Les mages doivent être contrôlés. J’en suis la preuve la plus flagrante. »

Crains-tu une nouvelle guerre ou un nouvel enclin après tant d'années de tranquillité ? ▲ « La guerre est inévitable. Les mages n’accepteront pas qu’on les emprisonne à nouveau. La violence des Templiers, les brimades, les rapts, la captivité après tant d’années de liberté, tout cela mènera immanquablement à une nouvelle guerre civile. Quant à l’Enclin, nous savons qu’il reviendra, comme toujours. Que ce soit dans cette ère ou dans une autre, nous n’y échapperons pas. Pour autant… non, je ne crains pas ces conflits à venir. C’est le cycle perpétuel de la vie et de la mort, implacable et inéluctable. Nous devons juste en avoir conscience et nous y préparer. »  

derrière l'écran
PSEUDO ▲ Saile. PRÉNOM ▲ Sophie. ÂGE ▲ No. PRÉSENCE ▲ Aussi souvent que possible. ♥ COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ Par une amie qui m’a donnée le lien (mais elle n'est pas inscrite  What ). CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ C’est joli. Je peux me faire une place ? TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ Un inventé. AUTRE ▲ ♥ DIVERS CRÉDITS ▲ gif on tumblr.



_________________


T R I S T A N

L'esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut, il est bon de le dominer. L'esprit dompté assure le bonheur.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 40
▲ OCCUPATION : Enchanteur, alchimiste
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Enchantement
▲ LOCALISATION : Cercle
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 0:55

La fureur et la foudre
Dompter l'indomptable


J’ai toujours été réfractaire à l’autorité, aussi loin que je m’en souvienne. Ni mes parents ni mes sœurs n’avaient d’emprise sur mon esprit rebelle. J’étais prompt à l’évasion ; les corvées ne m’intéressaient guère, comme la pêche ou les tâches quotidiennes que l’on tentait vainement de me confier. L’enfant que j’étais aspirait à plus qu’une vie médiocre vie de pêcheur. Et obtint plus.
Mes pouvoirs se déclarèrent à mes neuf ans. Pour mes parents, ce fut la terreur et les prières au Créateur. Pour moi, ce fut la découverte passionnée d’un nouveau terrain de jeux. Enfin, mes espoirs se concrétisaient : j’étais spécial, unique parmi les miens, voué à une destinée plus glorieuse que celle à laquelle on me préparait depuis toujours. J’allais m’ouvrir à un monde fantastique aux possibilités infinies. Un univers entier de mystères, de connaissances… de pouvoir.
On me confia aux bons soins d’un mage du village voisin, un vieil homme sûr de ses connaissances, de ses talents. Lui-même n’avait jamais connu les Cercles, mais il avait appris d’une femme qui en était issue. La magie, disait-il, devait « servir l’homme, et non l’asservir ». Une formule toute faite, proclamée par la Chantrie pour justifier l’emprisonnement des mages dans les tours. Si les prêtresses d’Andrasté la déclamaient encore parfois, les personnes comme moi ne l’écoutaient plus depuis longtemps. Je croyais, pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître – je crois toujours, d’ailleurs. Le Créateur, Andrasté, la Cité d’Or… tout ceci fait partie de ce que je suis, encore maintenant. Mes parents avaient toujours cru, mon maître, Orras, vénérait lui aussi le Créateur. Comment douter ?
Orras, le vieil homme, m’apprit comment dompter la foudre qui courait dans mes veines, et comment repousser les avances pressantes des voix qui se bousculaient dans mon esprit. Aujourd’hui, je sais à quel point son enseignement me fut bénéfique, mais à l’époque, je rechignais à chacune de ses leçons, préférant me fier à mon intuition et à ma folie juvénile. Malgré tout, je parvins à survivre assez longtemps pour tirer de lui tout ce qu’il me fallait. En dépit de ma nature rebelle, il réussit à m’apprendre la patience, la sagesse et la mesure. Je sus bientôt lire, écrire, compter, travailler le bois, me repérer sur une carte et, bien sûr, contrôler la tempête en moi.
Contrairement à lui, je ne m’établis pas à l’écart de mon village natal quand mon apprentissage toucha à sa fin. J’avais soif de connaissances et de découvertes. Mon désir de liberté était toujours vivace et je voulais connaître le monde. Je voyageai un temps, parcourant Orlaïs, visitant les villes dont j’avais seulement entendu parler au port, quand les bateaux faisaient halte et que les marins racontaient leurs histoires. Je vis Val Firmin, Lydes, Val Royeaux, Ghislain, et poussait même jusqu’à Montvenaise et Nevarra. J’eus des amantes dans toutes ces villes – il est si simple de séduire quand on est mage. L’appel de la mer et de ma région natale finit cependant par être plus fort que le reste : je pris un jour le bateau pour rejoindre Jader et m’y établis pour quelques années.
Ma vie était simple et me convenait ainsi. Je gagnais mon pain en fabriquant des meubles, échangeais mes pièces contre de la nourriture, des livres ou des femmes. Ma soif d’apprendre était grande : plus je connaissais de choses, plus j’avais l’impression d’élever mon esprit et d’être puissant et libre. Tout aurait pu durer ainsi durant des années, mais je ressentais de nouveau le besoin de partir. Mes nouveaux voyages me conduisirent en Férelden, puis dans les Marches Libres. Je revins à Orlaïs par le nord, visitai cette fois Churneau, Val Chevin… Je me consacrai tout entier à la connaissance, ma seule véritable maîtresse, avant de revenir à nouveau à Jader.

Puis tout bascula.

La nouvelle Divine proclama la renaissance des Cercles et la nécessité d’y enfermer les mages. Mon statut était connu à Jader, puisque je ne m’étais jamais caché d’être ce que j’étais. Pourquoi aurais-je dissimulé ma vraie nature dans un monde où l’on nous avait promis la liberté ? Je fuis vers l’ouest, refusant de me laisser enfermer à mon tour, moi qui chérissait tant mon indépendance. Ils finirent néanmoins par me trouver, non loin de Val Firmin. J’en tuai certains, mais le nombre et la force eurent raison de moi. J’ignore pourquoi ils ne me tuèrent pas ce jour-là – sans doute eurent-ils pitié de moi ou de ma folie. Quand je repris conscience, j’étais au Cercle.

Le Cercle.

Comment les Templiers pouvaient-ils espérer qu’un homme tel que moi, libre, indompté, indomptable, allait se plier à leurs exigences ? Comment pouvaient-ils croire un seul instant que je resterais sans rechigner, sans me battre pour m’enfuir ?
J’ai essayé. Trois fois, en moins de deux semaines. Quand j’ai certifié au maître des lieux que je ne cesserai jamais d’essayer, que j’étais prêt à tout – même au pire – pour sortir de cet endroit maudit, je l’ai regardé droit dans les yeux, sans me détourner. Y a-t-il vu quelle folie destructrice m’habitait alors ? Sans doute. J’ai subi des jours d’isolement, gardé par des Templiers ayant reçu pour ordre de me tuer si je tentais quoi que ce soit. De nouvelles voix sont venues me tenter, mais aussi grand fut mon désir de fuite, je les ai repoussées avec obstination. Puis la sentence est tombée. Un mot. L’inconnu, pour moi, pour tous ceux de ma génération, et pourtant une terreur viscérale, atavique, presque, chez tous les mages de Thédas.

Apaisement.

Je n’ai plus nulle part où aller, désormais. Le symbole sur mon front effraie presque plus que mon regard vide. Les mages m’évitent, me craignent, me haïssent. Je suis tout ce qu’ils redoutent au plus profond, tout ce que la Chantrie a créé de pire pour les maintenir sous son joug. Suis-je le premier de ces nouveaux Cercles ? Cela a-t-il vraiment de l’importance ?
La tempête au fond de moi s’est enfin calmée. Je ne suis plus un danger pour personne, ni pour les Templiers, ni pour les mages, ni pour moi. Il me reste l'étude, le silence, le calme. Peu m'importent les regards et les craintes. Peu m'importent les murmures sur mon passage. Plus rien ne m'atteint. Je suis enfin en paix.
Je suis un Apaisé.



_________________


T R I S T A N

L'esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut, il est bon de le dominer. L'esprit dompté assure le bonheur.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 582
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 9:20
Splurp In love
Je crois que j'ai un coup de cœur pour ton personnage, je veux en savoir plus Hihi Je comprends juste pas comment c'est possible d'avoir une sainte horreur des chats  Tss  Arrow
Bienvenue nous parmi nous Coeur (comment ça ton amie n'est pas encore inscrite ? )
Je te dis bonne chance pour la suite de ta fiche, si tu as une question (ou deux, ou trois...) n'hésite pas What a Face

_________________

STOLEN LIFE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaida Maidh
petit dragon
▲ MESSAGES : 847
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fui pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant nero pavus.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage.
▲ LOCALISATION : minrathie. plus précisément au sein même de la demeure de mon propriétaire. parfois je quitte cette bâtisse qui me sert de prison pour suivre le magister qui me retient, tel un chien fidèle suivant son maître.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 9:24
TU RESSEMBLES À ANDERS. Huhu Yeah
Bienvenue parmi nous, petit mage. <3
Et bonne chance pour l'écriture de ta fiche !
Hâte de voir ce que tu vas faire *^*
ET J'AVOUE. LES CHATS, C'EST TROP CHOU.
(et ramène ton ami. Diego Russe)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marianis Caelina
L'Enfer Blanc
▲ MESSAGES : 499
▲ OCCUPATION : Apprentie et ambassadrice de l'Archonte de Tévinter.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un sceptre élégant, immaculé, surmonté d'un saphir. Rêveuse initiée aux magies entropique et spirituelle. Affinité au feu, métamorphose en corbeau.
▲ LOCALISATION : Empire Tévintide ou en vadrouille dans Thédas.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 10:00

Bienvenue à toi ! Hihi
On compte sur toi pour faire succomber ton amie à la tentation ! Ce serait dommage que vous n'ayez pas l'occasion de jouer ensemble ici Huhu En tout cas j'ai hâte d'en apprendre davantage sur ce petit gars qui m'évoque l'opposé d'Anders avec son désamour des chats.

_________________

FLEUR GRACILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 171
▲ OCCUPATION : Recrue de la garde des ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Fenara est une mage, elle possède un baton orné d'une grosse pierre de serpent par où est canalisée sa magie. Elle maîtrise la magie naturelle, plus précisément celle liée à la terre, ainsi que la magie spirituelle et quelques sorts de la branche d'entropie. Niveau magie, elle est une rêveuse, une somniari, elle a apprit à maîtriser cette capacité auprès d'un maître et elle évite d'en parler. Son père lui a également apprit à tirer à l'arc même si la magie sera la première capacité qu'elle utilisera
▲ LOCALISATION : Fort Bastel
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 11:56
C'est vrai qu'entre son attachement au cercle et sa haine des chats, on dirait un anti-anders Hihi En tout cas le perso à l'air vachement cool Argh Bienvenito ♥

_________________

Ir tela’ena glandival, vir amin tel’hanin. Ir tela las ir Fen halam, vir am’tela’elvahen.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 80
▲ OCCUPATION : s'ennuie à mort au Cercle
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire, de soin, d'arcane et de transmutation
▲ LOCALISATION : Le putain de royaume d'Orlaïs!!!
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 12:55
Bienvenue à toi. Wah

Ichabod, mais qu'elle choix In love Splurp

Et je plussoie mes voisines, c'est l'opposer même de Blondie. Hâte de voir ça. Cutie
(nous faux un lien comme on est au même endroit Coeur )

_________________

Je préfère mourir debout
Que de vivre à genoux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 582
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 17:35



validation
un, deux trois, validé(e) !

Le pauvre, finir apaisé Je me répète mais j'adore ton personnage, j'ai hâte de le voir évoluer en rp vu sa condition Wah Je viendrais aussi te demander un lien avec l'un de mes comptes, quand j'aurais un peu activé mes méninges Russe

Félicitations, le monde de Thédas s'offre enfin à toi ! Amuse-toi bien mais n'oublie pas de remplir ton profil si ce n'est déjà fait et d'aller créer ta FICHE DE LIENS. Aussi, n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou sur la CHATBOX ainsi qu'à découvrir le forum plus en avant. Voici d'autres liens utiles pour bien débuter ton aventure :

CRÉER UN SCÉNARIO
ROUE DU RP
DIVERSES DEMANDES
LE FLOOD
LES NOUVEAUTÉS



_________________

STOLEN LIFE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR-
Sauter vers: