RSS
RSS



 
Connaître Dragon Age ne vous dispense pas de lire les annexes
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zarvia ~ Suivre les cailloux brillants

avatar
Zarvia
Hiding from myself.
▲ MESSAGES : 159
▲ OCCUPATION : Cérémonie de l'Union
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un long couteau grossier en arme principale, une dague finement ouvragée en arme gauche. Ce n'est pas une duelliste hors pair mais elle se défend un minimum
▲ LOCALISATION : Aux alentours des Tréfonds
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 22:09

Zarvia
Même la merde ça peut servir d'engrais. Alors que l'honneur, ça sert vraiment à rien. ▲ Joe Abercrombie

carte d'identité
nom complet ▲ Aucun. La famille dans laquelle a grandi Zarvia n’avait pas de nom de famille : de place modeste au sein de la caste minière, elle-même caste pauvre au sein de la cité d’Orzammar, aucun patronyme n’en a valu la peine. prénoms ▲ Zarvia. surnoms ▲ S’il n’est pas rare d’obtenir un surnom dans le Carta, pour un quelconque fait remarquable, Zarvia n’en a hérité d’aucun au cours de ses plus de dix années d’activité dans la pègre. Maintenant, rien n’exclut qu’elle s’en cherche un, un jour. âge ▲ Trente-et-un ans. lieu de naissance ▲ Orzammar. Immense cité des Nains, des fils de la Pierre et des descendants des Hauts ; colosse finement ouvragé, aux pieds d’argile entièrement ébréchés et sur le point, à tout instant, de céder. Et bon sang que Zarvia peut être satisfaite de ne pas se trouver sous les décombres le jour de sa chute. race ▲ Naine. Ce qui n’a jamais posé problème lorsqu'elle évoluait parmi ses pairs, et qui s’avère plus compliqué depuis qu’elle doit constamment lever les yeux pour s’adresser à quelqu’un. statut civil ▲ Célibataire. Difficile d’avoir une situation stable après avoir rejoint un ordre triste pour fuir des coupe-jarrets désespérés. orientation sexuelle ▲ Hétérosexuelle.  occupation ▲ En fuite. D’abord mineuse au sein de la caste dédiée, puis débutante dans le trafic de lyrium, activité poursuivie aux côtés de son paternel une fois reléguée dans les Taudis, Zarvia s’est récemment jetée dans les bras de la Garde des Ombres pour fuir une mort certaine. Depuis, sa principale occupation consiste à lever les yeux vers le ciel sans fin dans un ultime défi. faction ▲ Garde des Ombres. Nouvellement recrue de la Garde des Ombres, le temps de passer la Cérémonie de l’Union, et ancienne escroc dans les rangs du Carta. compétences et armes ▲ Duelliste. De sa main droite, elle manie un Messer, un long couteau un peu grossier avec quignon et gardes, tout droit sorti du stock du Carta. De sa main gauche, elle possède une dague plus fine et résistante tirée du stock d’un noble. Zarvia n’est pas une incroyable guerrière mais elle se défend. croyances ▲ A la Pierre et aux Hauts. Zarvia n’a jamais perdu son attachement profond à cette pierre qu’elle a apprise à tailler, façonner, et dont elle a passé son enfance à tirer les plus belles richesses. Elle ne s’attendait pas de vivre si mal son arrivée à la surface où la Pierre se démarque par son absence… groupe ▲ Garde des ombres. avatar ▲ Hannah New.
✎ INFORMATIONS EN VRAC
 
▲ Depuis qu’elle est très jeune, Zarvia porte une attention particulière à son apparence et aux choses précieuses. Si elle a perdu espoir pour ses mains usées par les années de labeur dans les mines et les Taudis, si elle ne croule pas sous les beaux vêtements et les riches bijoux bien difficiles à conserver dans des paillasses éphémères, elle essaye au moins de tenir ses cheveux correctement, ce qui lui avait valu le surnom de pimbêche. Son seul objet de valeur est par ailleurs cette dague noble qu’elle garde précieusement sur elle, et ces quelques pierres précieuses qui ont manqué de lui coûter la vie.
▲Dans la même veine, Zarvia penche particulièrement pour les choses précieuses. Elle s’en est rendu compte au Carta alors qu’elle visitait de belles demeures à répétition, dont la moindre n’était sûrement pas celle de son chef de réseau : des armes, des bijoux, le tout était entreposé à la vue de tous pour asseoir une suprématie au moins symbolique. A force d’agacer sa convoitise, rien de surprenant que l’ancienne mineuse ait eu la main basse.
▲ Le plus dur à vivre pour Zarvia depuis qu’elle foule la surface est l’absence constante de la Pierre. L’impression constante que l’étendue bleue va l’avaler à tout jamais la terrifie profondément, au point qu’elle a du mal à supporter les jours de soleil et qu’elle évitera toute marche dans les plaines à ces occasions-là. Dormir à la belle étoile est une torture qui se clôt toujours par une nuit blanche, tapie dans sa couche à attendre le jour, pas toujours libérateur. Elle en vient à apprécier les forêts qui ont l’avantage de la protéger de cet infâme ennemi.
▲ De ce fait, Zarvia dort très mal depuis qu’elle a quitté Orzammar, surtout que le voyage jusqu’à Fort Bastel s’est déroulé en plein air. Cela la rendait particulièrement muette ou irritée dès qu’elle ouvrait la bouche. Le tout va un peu mieux depuis qu’ils sont arrivés au Fort avec sa pierre assez épaisse et surtout, la présence d’un vrai lit – ce dont elle n’avait pas profité depuis des années.
▲ Zarvia n’est pas une combattante incroyable. Elle se débrouille mais, en plus d’avoir une arme principale vraiment pitoyable, elle n’a jamais reçu l’entraînement adéquat et a perdu une partie de sa force, durement gagnée par la pique, et de sa forme, entretenue par de réguliers bons repas, lorsque sa famille a été bannie.
▲ Ses compétences au sein du Carta portaient plus sur le vol ou le trafic des pierres précieuses, et essentiellement de lyrium : elle peut jauger de la valeur des minéraux rapidement et il est assez difficile de l’embobiner. Zarvia aurait évidemment pu entrer à la guilde marchande de la surface, où ses compétences auraient été mieux utilisées, mais pour la défendre de la pègre, elle estimait la Garde plus... efficace.
▲ Du fait de ses origines plus que modestes, Zarvia ne sait malheureusement pas lire et écrire : elle est capable de reconnaître quelques bribes de mots sur les parchemins, mais déchiffrer des phrases entières et surtout manier de la plume lui seront impossibles. Bien qu’elle n’en ait jamais eu le besoin, cela fait partie des grands regrets de sa vie, essentiellement lorsqu’elle estime la quantité d’informations lui passant sous le nez en la taquinant.
▲ Lorsque les quatre membres de la famille sont devenus des parias, son père a continué son trafic en rejoignant officiellement le Carta ; sa fille, pas loin de la vingtaine, l’a secondé assez rapidement dans ses affaires. A côté, sa mère supportait difficilement leur rétrogradation sociale et son jeune frère a donc décidé de s’occuper d’elle en enchaînant les petits travaux trouvés avec difficulté. Leur père a été tué lors de l’une de ses missions, incapable de faire comprendre à l’autre nain l’intérêt du marché. Leur mère a finalement succombé à la première épidémie qui a touché les Taudis, trop faible pour supporter ne serait-ce qu’un simple rhume. Son frère a rejoint la Légion des Morts car il n’en pouvait simplement plus de leur situation.
▲ La fratrie n’a jamais été réellement proche. Lui portait beaucoup de valeurs, notamment de zèle et de droiture et les lui jetait à la figure à chaque fois qu’il respirait devant lui. Pourtant, le jour où il est parti à sa première mort, Zavria a juste compris qu’il était la dernière personne qui lui restait. Elle n’en est pas fière, mais elle l’a supplié de rester et de ne pas se rendre dans les Tréfonds alors qu’il n’avait jamais appris à se battre. Sans argent et sans caste, personne n'assista à aucun enterrement le lendemain.
▲ Les Gardes des ombres sortaient enfin des entrailles de la Pierre. Lorsque la nouvelle s’est répandue comme une traînée de fumée, ils trouvèrent une naine. Blonde. Le regard désespéré en quête de solutions. Zarvia est officiellement rentrée dans la Garde des Ombre pour trouver une réponse à la disparition de son frère dans les Tréfonds ou le venger, et les Gardes n’ont pas posé plus de questions. Heureusement. Sinon ils sauraient qu’en réalité, elle était plus inquiète par le fait de se trouver poignardée – non pas que le sort de son frère ne l’intéresse pas.
 
✎ INTERROGATOIRE
 
Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ ▲ Les Nains ne rêvent pas : l’Immatériel et la magie ne leur sont donc pas familiers comme aux Humaines ou aux Elfes, et ils se débrouillent très bien sans. Certaines castes ne sont pourtant pas totalement coupées de la magie, loin de là, puisque l’extraction et le commerce de lyrium démarrent sous terre, à Orzammar.
Longtemps alors, la magie ne se résumait qu’à cela pour Zarvia. Enfant, elle aidait sa famille à l’extraire, à séparer le lyrium des petits graviers pour que d’autres puissent le vendre ; adolescente, les plus beaux morceaux finissaient discrètement dans sa poche, puis dans celles de son père lors de ses transactions avec le Carta ; adulte, elle a simplement franchi la ligne pour être de ceux qui vérifiaient la qualité du lyrium passé au marché noir. La magie n’était qu’un minerai de valeur variable pour les gens de la Surface et sûrement qu’il y aurait plus à savoir si on quittait les profondeurs pour marcher sous le ciel. Mais quelle idée !
Et voilà qu’en deux mois à la Garde des Ombres, tout juste arrivée à Fort Bastel, Zarvia a croisé quelques mages et quelques templiers. Si elle ne sait pas grand-chose au sujet de l’utilisation du lyrium, elle a noté que son importance n’était pas exagérée : la magie est cruciale et sans lyrium, beaucoup risquerait de s’effondrer.

  Crains-tu une nouvelle guerre ou un nouvel enclin après tant d'années de tranquillité ? ▲ Parlez de tranquillité autant que vous le souhaitez : c’est bien une mentalité de gens de la Surface. L’Enclin est une menace constante à Orzammar, Zarvia s’en trouve d’autant plus consciente depuis qu’elle a perdu son frère cadet dans la Légion des Morts ; la guerre est omniprésente dans les Taudis, entre les simples disputes pour de l’eau ou de la nourriture qui peuvent virer au drame ou les affrontements pour du pouvoir : il n’y a que les Humains pour se réveiller toutes les trente décennies par crainte de conflits mortels.
Zarvia fuit la mort avec autant d’élégance qu’un lapin boiteux devant un chasseur, elle en est consciente : mais elle ne craint pas tant la menace constante, au point d’être abstraite, représentée par les Enclins ou les guerres, que les brigands pécores avec de vraies lames affutées dans les mains. Question de priorité.
 

derrière l'écran
PSEUDO ▲ Kietah PRÉNOM ▲Claire ÂGE ▲ 20 ans PRÉSENCE ▲ Normale COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ Grâce à PRD  Om nom nom  CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ Praise the sun ! (c'pas le bon texte, Billy) Oh my. TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ Inventé Oh AUTRE ▲  . DIVERS CRÉDITS ▲ gifs on tumblr, avatar by Praimfaya on Bazzart.

 


_________________



Parfois, les hommes changent pour le meilleur. Parfois, pour le pire. Et souvent, très souvent, si on leur en donne le temps, ou la possibilité... (Il secoua sa flasque, puis haussa les épaules.) Ils reviennent à la case départ. Joe Abercrombie
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zarvia
Hiding from myself.
▲ MESSAGES : 159
▲ OCCUPATION : Cérémonie de l'Union
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un long couteau grossier en arme principale, une dague finement ouvragée en arme gauche. Ce n'est pas une duelliste hors pair mais elle se défend un minimum
▲ LOCALISATION : Aux alentours des Tréfonds
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 22:11

La vie ne va que dans un sens,
et pas toujours celui qu’on veut.▲ Joe Abercrombie


 
« Mais qu’ils ferment leurs gueules… ! »



Les criquets me rendaient complètement folle, et ce d’autant plus que leur demander de se taire, poliment ou pas, n’apportait aucune solution. Ils crissaient comme des cochardes contentées par leurs chaleurs. En plus long. En plus fort. En plus agaçant. Par la Pierre, je n’aurais jamais cru trouver chose plus insupportable que les échos provoqués par deux cochards qui copulaient gaiement.
La surface réservait manifestement d’incroyables surprises.
Je jetai de côté ma couverture et évitai de lever les yeux vers le ciel. A chaque fois, j’avais l’impression que cet astre immense, quelle que soit sa forme, allait dégringoler droit surmoi; les milliers d’étoiles blancs se mettaient à danser un ballet infernal qui me provoquèrent le tournis. Alors, je laissai mes yeux traîner vers le foyer au milieu du campement, j’admirai les braises encore incandescentes au milieu des cendres. J’y retrouvai les couleurs de mon foyer.

« Du mal à dormir ? »

Hélée par ces quelques mots, je posai mes yeux sur le Garde au coin du foyer. Il mélangeait les cendres et les braises d’un mouvement nonchalant, concentré sur un point invisible à l’horizon. Son visage était assez lisse, bien moins marqué que la plupart de ses camarades, et j’avais dans un premier temps douté de son appartenance à l’ordre. Tous ces hommes avaient pourtant été dépêchés pour découvrir ce qu’il était advenu de la Légion des Morts.

« Le raffut à la surface est infernal… c’est toujours comme ça ?
- Non. La nuit est tranquille ce soir, et vraiment silencieuse. »

Mes paroles avaient à peine été articulées ; je répondis d’un grognement. Que foutais-je ici, à fouler la surface et l’herbe, à supporter les bruits atroces d’un autre monde, à suivre des gens dont je n’embrassais pas réellement la cause ?

« Pas facile de monter à la surface ? Tu me diras, je me sens très mal dans les Tréfonds, je ne pourrais pas y vivre. Sans offense.
- Mouais. »

La Pierre me manquait déjà, en vérité. Depuis que j’avais posé le pied à la surface, je n’avais plus le droit de poser un pied à Orzammar. Un chemin sans retour. Foncièrement identique aux Tréfonds, certes, mais cela impliquait des conséquences vis-à-vis de la Pierre que je déniais, simplement.
Je ne pouvais estimer ce qu’il y avait de pire entre être une paria et une surfacienne – la plupart des Nains n’y voyaient aucune différence. Il fallait bien être dans cette situation-là pour se poser ce genre de questions.

« On n’est finalement pas si mal chacun chez soi. A croire que l’on naît au bon endroit. »

J’aurais plutôt dit que l’on naissait tous dans la merde appropriée, mais je sentais comme le besoin d'adapter mon discours à mon interlocuteur.

« Qu’est-ce qui fait qu’une naine aussi attachée à sa petite cité fait donc à la Surface ?
- Trouver des réponses à la disparition de la Légion des Morts. »

Ma réponse était toute faite, toute travaillée, récitée avec une spontanéité intrigante. Dans d’autres circonstances, mes interlocuteurs auraient remis en question mes déclarations : elle était crédible, et même vraie, mais ce n’était pas la principale. J’aurais beaucoup plus hésité à rejoindre un ordre dévoué à mourir si deux assassins du Carta ne m’avaient pas collée aux fesses pour récupérer le pochon de pierres précieuses planqué dans mon corset.
Heureusement, la Garde des ombres ne s’occupait pas des passés de leurs recrues : ne comptait que l’expression de leur volonté à s’engager.
Alors qu’ils sortaient des Tréfonds, les Gardes m’avaient aperçue faisant des ronds, à les attendre. Je vérifiais plutôt l’absence de parias méchamment armés et mal intentionnés, à peine rassurée par la présence de deux gardes à la limite entre Orzammar et le domaine des engeances. Je ne comptais pas leur dire que j’avais le Carta aux trousses.
Et à la vérité, l’annonce qu’ils n’avaient trouvé aucune trace de la Légion des Morts m’avait laissée réellement mal. Je n’avais jamais réussi à refouler le sentiment de culpabilité qui me rongeait depuis le jour où il était parti. Aux moments où je ne regardais pas derrière moi pour vérifier mes arrières, je ne quittais pas des yeux le dernier endroit où je l’avais vu. Résigné, presque fier de s’apprêter à mener une vie plus saine que son père, qui en était mort, et que sa sœur, qui s’était jetée à ses pieds pour l’en dissuader.
Officiellement, il était mort ce jour-là. Mais à l’instant où les Gardes avaient déclaré la Légion disparue, je souffrais encore plus. Comme si le choix avait légué sa place à de l’impuissance nette.
J’avais tremblé quand je leur avais demandé de rejoindre leurs rangs.

« Vraiment ?
- J’y avais un frère. Je sais de source sûre qu’il était encore vivant deux semaines avant votre descente. »

A défaut de pouvoir dormir, j’allais pour attraper la pipe qui traînait dans mon veston, quand l’autre Garde ne put s’empêcher d’ouvrir sa bouche :

« Au moins, il a eu un enterrement. »

Ma main s’arrêta, puis glissa lentement hors de mes vêtements pour aller pendre mollement. Le contact de l’herbe me procura du bien.
J’en arrivai finalement à la conclusion que les criquets seraient une compagnie bien plus agréable que cette crotte de cochard.

« Bonne nuit. »
 

 


_________________



Parfois, les hommes changent pour le meilleur. Parfois, pour le pire. Et souvent, très souvent, si on leur en donne le temps, ou la possibilité... (Il secoua sa flasque, puis haussa les épaules.) Ils reviennent à la case départ. Joe Abercrombie
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wilhelma
La Renarde
▲ MESSAGES : 575
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 22:19

Une petite naine trop choupie, bienvenuuue !
Aravar sera ravie de voir l'une des siennes quand il sera de retour Cute

Bon courage à toi pour la suite de ta fiche, et si tu as d'autres questions, n'hésite pas !

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 16 Juin - 23:01
Invité
Bienvenue à toi !
Une naine, c'est un super excellent choix ! Bon courage pour ta fiche. Om nom nom
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 0:10
UNE NAINE jeune recrue garde des ombres en plus, il nous faudra un lien Miam
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Coeur

_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaida Maidh
petit dragon
▲ MESSAGES : 1477
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fui pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant nero pavus.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage.
▲ LOCALISATION : minrathie. plus précisément au sein même de la demeure de mon propriétaire. parfois je quitte cette bâtisse qui me sert de prison pour suivre le magister qui me retient, tel un chien fidèle suivant son maître.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 15:34
Owiii, la créature de petite taille est làààà. Diego
Et en plus, elle a l'air d'être tellement badass ! <3
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche de présentation ! Hihi Diego

_________________





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aravar Aeducan
reclaim what's mine
▲ MESSAGES : 411
▲ OCCUPATION : BÂTARD, ANCIEN BRIGAND DU CARTA DÉTERMINÉ A SE MONTRER DIGNE DE SON NOUVEAU STATUT : FILS RECONNU DU ROI, PRINCE QUI SE DOIT DE FAIRE SES PREUVES POUR PARVENIR AU RANG DE HÉRITIER LÉGITIME.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : LES MAINS HABITUÉES A MANIER SA HACHE PLUS QU'UNE ÉPÉE, AVEC POUR TACTIQUE FAVORITE CELLE DE FONCER DANS LE TAS. EGALEMENT ADEPTE DU COMBAT A MAIN NUES ET DU LARCIN.
▲ LOCALISATION : EN ORZAMMAR.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 13:57
TOI, TE VOILA (j'ai sorti mon nain pour la peine Diego )
Je me régale avec le début de ta fiche, j'ai hâte de lire la suite Wah
En attendant, n'oublions pas les bonnes manières, bienvenue parmi nous Om nom nom

_________________

THE HARD WAY
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zarvia
Hiding from myself.
▲ MESSAGES : 159
▲ OCCUPATION : Cérémonie de l'Union
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un long couteau grossier en arme principale, une dague finement ouvragée en arme gauche. Ce n'est pas une duelliste hors pair mais elle se défend un minimum
▲ LOCALISATION : Aux alentours des Tréfonds
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 23:30
Merci beaucoup à tous Wah

Je prends tous les liens avec tout le monde de toute la Terre Eyes
Dans tous les cas, ma fiche est terminées, enfin, je vais de ce pas demander la validation Miam

_________________



Parfois, les hommes changent pour le meilleur. Parfois, pour le pire. Et souvent, très souvent, si on leur en donne le temps, ou la possibilité... (Il secoua sa flasque, puis haussa les épaules.) Ils reviennent à la case départ. Joe Abercrombie
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aravar Aeducan
reclaim what's mine
▲ MESSAGES : 411
▲ OCCUPATION : BÂTARD, ANCIEN BRIGAND DU CARTA DÉTERMINÉ A SE MONTRER DIGNE DE SON NOUVEAU STATUT : FILS RECONNU DU ROI, PRINCE QUI SE DOIT DE FAIRE SES PREUVES POUR PARVENIR AU RANG DE HÉRITIER LÉGITIME.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : LES MAINS HABITUÉES A MANIER SA HACHE PLUS QU'UNE ÉPÉE, AVEC POUR TACTIQUE FAVORITE CELLE DE FONCER DANS LE TAS. EGALEMENT ADEPTE DU COMBAT A MAIN NUES ET DU LARCIN.
▲ LOCALISATION : EN ORZAMMAR.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 10:23



validation
un, deux trois, validé(e) !

Pauvre Zarvia, difficile de s'adapter convenablement à la surface Hihi Allez, file vite rejoindre tes charmants co-équipiers, et il faudra qu'on discute lien Pervers

Félicitations, le monde de Thédas s'offre enfin à toi ! Amuse-toi bien mais n'oublie pas de remplir ton profil si ce n'est déjà fait et d'aller créer ta FICHE DE LIENS. Aussi, n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou sur la CHATBOX ainsi qu'à découvrir le forum plus en avant. Voici d'autres liens utiles pour bien débuter ton aventure :

CRÉER UN SCÉNARIO
ROUE DU RP
DIVERSES DEMANDES
LE FLOOD
LES NOUVEAUTÉS



_________________

THE HARD WAY
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR-
Sauter vers: