« Prise la main dans le sac.» - Rosélie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Mar 27 Juin - 19:28

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
Je pousse un profond soupir, agacée. Mais où peut-elle bien être cette fichue gamine ? Certes Rosélie n’est jamais des plus ponctuelles mais cela va bientôt faire une heure que je suis plantée là à l’attendre. Ses oreilles risquent de chauffer quand elle arrivera, je n’apprécie pas beaucoup d’être ainsi prise pour une idiote.
Je tâche de calmer mon irritation  et me décide à l’attendre encore un peu. Je doute qu’elle ait le cran de sécher l’une de ses leçons. Elle est certes indisciplinée et irrespectueuse, mais pas à ce point. Et puis, jusqu’à aujourd’hui, elle n’a encore raté aucun de ses cours.
Quelques dix minutes plus tard, je suis toujours seule et pas de Rosélie à l’horizon. Furieuse à force de ronger mon frein, je me décide à partir à sa recherche. Je ramasse rapidement mes affaires et m’engouffre dans les couloirs de la Tour.
Cette elfe va finir par me rendre chèvre ! Déjà qu’elle n’écoute jamais mes conseils et ne fait aucun effort en ce qui concerne l’apprentissage de la magie, si en plus elle se permet de me laisser en plan ! Je ne suis pas du genre à abandonner, mais je dois bien avouer qu’elle risque bien de venir à bout de ma patience.
Je parcours les étages de la Tour des Mages à sa recherche mais cette petite insolente est décidément introuvable. Sur le chemin, j’interroge même un templier – ce qui me coûte bien des efforts – qui me réponds avec dédain qu’il a autre chose à faire que de chercher une apprentie. Et autre chose à faire que de surveiller les mages, c’est quoi exactement ? Idiot !  
Je ravale ma colère et continue mes recherches. En chemin, j’ignore soigneusement les regards en coin que certains m’adressent et les murmures des autres mages dans mon sillon. Quelques personnes me saluent, je leur réponds par politesse mais ne m’attarde pas. Et puis ce n’est pas comme si ils ne m’indifféraient pas profondément.
Peu sont les personnes à retenir mon attention entre ces murs. Et, pour aussi étrange que cela puisse paraître, Rosélie fait partie d’entre eux. J’ignore pourquoi mais, même si je refuserais certainement de l’admettre si on me posait la question, j’apprécie cette gamine. Cela fait maintenant plusieurs semaines que je lui dispense des cours de magie élémentaire maintenant et, malgré les lacunes et le manque d’attention de la jeune elfe, je suis bien déterminée à finir par lui apprendre quelque chose.
Finalement, un templier – plus agréable que le premier, fort heureusement pour mon humeur – m’indique qu’il a aperçu l’apprentie non loin des quartiers des mages. Je fronce les sourcils : mais que peut-elle bien faire à cet endroit ? J’ai bien une petite idée mais j’espère avoir tort…
Je me glisse dans les dortoirs et cherche des yeux l’apprentie elfe. Au bout de plusieurs minutes je finis par la découvrir… accroupie et en train de fouiller dans les affaires de l’un des résidents de la Tour. C’est bien ce que je craignais, c’est plus fort qu’elle ! Ce n’est pas la première fois que je la surprends la main dans le sac. A croire que c’est une kleptomane compulsive…
Je croise les bras et observe quelques instants l’elfe dont les longs cheveux aux tons roux cascadent  dans son dos. Trop absorbée par son larcin, elle ne semble pas avoir remarqué ma présence. Je me racle profondément la gorge pour attirer son attention.

« Je peux savoir ce que tu es en train de faire ? » Je l’interroge en la foudroyant du regard.
code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 28 Juin - 12:03

Il est quelques heures avant le repas, le moment parfait pour faire l'activité favorite de l'Elfe mage. Alors qu'elle se promène dans les couloirs elle observe les rayons de soleil qui filtrent a travers les quelques fenêtres de la tour. Elle aurait le temps de faire ce qu'elle avait en tête avant de partir rejoindre Hélène pour son cours, après tout, elle le faisait tout le temps.

Montant quelques escaliers elle atteignit l'étage qu'elle désirait, à partir de cet instant tout était calculé pour ne pas se faire prendre, elle marcha calmement, évitant de se faire remarquer, évitant même les regards des autres pour passer le plus inaperçu possible. Se convaincre qu'elle n'était rien d'autre qu'une parmi tant d'autre permettait de ne pas se montrer trop fière et marcher de manière remarquable. Elle s'était entraînée à cela, toute sa vie, alors dans la tour, où une petite Elfe mage passe totalement inaperçu, c'était un jeu d'enfant. Tournant rapidement dans l'un des couloirs elle atteignit enfin la cible qu'elle s'était donnée. Elle marcha plus lentement à l'approche des portes du dortoirs, elle ne savait pas encore qui elle allait voler, mais cela pourrait se choisir une fois a l'intérieur. Du moment que personnes ne rentre bien sûr.

Elle laissa passer l'un des mages confirmé et une fois celui-ci loin derrière, elle se jeta sur la porte qu'elle ouvrit rapidement et la ferma tout aussi vite. Elle se posa contre la porte et attendit quelques secondes, personnes ne voulait l'ouvrir bien, maintenant il ne lui restait plus quelques minutes pour choisir sa cible et la délester d'un poids trop précieux. Elle commença par fouiller quelques sacs, tout en prenant soin de faire le moins de bruits possible et surtout en remettant chaque affaires comme elle les avaient trouvée. C'était important que personne ne sache qu'elle était venu ici.

- « La tête que ferait Hélène en sachant que je suis ici, pourrait être marrante. »

Elle continua à fouiller jusqu'à trouvé un sac sous un des lits assez gros. Qu'est-ce qu'il pouvait bien y avoir dedans ? Elle glissa le haut de son corps sous le lit pour essayer d'attraper ce sac. Quel était le mage qui pouvait bien garder ça ici ? Elle ne le saurait jamais et c'était sans doute mieux ainsi, si on l'accusait elle ne pourrait pas dire qui elle avait volé. Simple et efficace, la connaissance n'était pas toujours bonne. Après avoir combattu pendant quelques minutes avec le sac collé au fond du fond, elle réussit à mettre la fin dessus, le sourire apparu sur son visage, elle était victorieuse. Maintenant il ne restait plus qu'à le tirer et vider son contenu et partir rapidement ranger ça quelque part dans la tour avant qu'on ne la remarque. La partie de son plan la plus tendue. Mais elle n'avait pas choisi cette heure là par hasard non plus. La plupart des mages partirai en avance prendre le repas pour éviter qu'il n'y ait trop de monde, ainsi elle aurait le champ libre.

- « Aller vient là toi. » Dit-elle en parlant à son sac.

- « Je peux savoir ce que tu es en train de faire ? »

Au moment où elle entendit cette voix elle sursauta quelques peu et sa tête cogna le lit encore au-dessus d'elle. Merde..on l'avait repérée. Elle sortit de dessous le lit en prenant soin de ne pas sortir le sac qu'elle essayait de prendre, se tenant la tête et faisant une petite moue. C'est que c'est lit faisait mal en réalité...

Elle regarda Hélène qui était les bras croisées devant la porte où elle était rentrée plus tôt, la douleur partirai bien vite, Rosélie s'autorisa un petit sourire en regardant son maître qui, elle le savait, était sans doute assez remontée.

- « Je jouais à cache-cache avec vous maître, vous m'avez trouvée. »

Piètre excuse, mais tant pis, elle devait éviter de se faire tirer les oreilles pour son retard et son vol. Disons qu'il fallait maintenant sauver les apparences et éviter que cette histoire n'aille aux oreilles des autres mages. Elle était suffisamment surveillée comme ça, tout le monde se méfiait d'elle dans la tour.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 28 Juin - 20:21

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
Lorsqu’elle se rend enfin compte de ma présence derrière elle, Rosélie sursaute et se cogne la tête contre le lit sous lequel elle est fourrée. Elle pousse un petit grognement – de douleur probablement, ou peut-être un peu de frustration – et s’extirpe de sous la couchette en se tenant la tête.
Elle me fait face et, un sourire sur le visage, m’affirme qu’elle jouait à cache-cache avec moi. Son insolence me fait grincer des dents. N’a-t-elle donc jamais peur des conséquences de ses actes ?

« Ça me m’amuse pas Rosélie. » Je lui rétorque d’un ton glacial. « Et si au lieu de moi ça avait été un templier ? Y-a-tu seulement pensé ? »

Comment peut-elle être aussi inconsciente ? Elle joue chaque jour un peu plus avec le feu, sauf qu’elle finira forcément par se brûler les ailes. Elle s’est déjà forgé une petite réputation de chapardeuse au sein du Cercle. Seulement, si personne n’est dupe sur les activités de la jeune elfe, aucun résident n’a jamais réussi à prouver sa culpabilité. Il faut avouer que Rosélie est douée pour dissimuler ses larcins, et son joli petit minois fait le reste. Comment ne pas succomber à un visage aussi angélique et un air si innocent ? Pour ma part, il m’arrive parfois d’oublier que ce n’est encore qu’une enfant. Une enfant terriblement agaçante.

« Que crois-tu qu’ils feront le jour où ils t’attraperont ? » Je la sermonne durement.

Entre les murs de la Tour, la vie est stricte et le moindre écart peut être très sévèrement puni. Trop sévèrement. Si les petits vols de Rosélie peuvent sembler sans importance, ils ne manquent pas d’irriter ses victimes et certains mages sont prompts à dénoncer leurs compatriotes. Si être une voleuse ne constitue pas un danger en soi, cette attitude désinvolte et ce mépris du règlement a le don de mettre les templiers sur les nerfs. La majorité de nos geôliers savent se contrôler, néanmoins, certains peuvent s’avérer trop zélés. Et je ne tiens pas à ce que l’apprentie fasse un jour les frais de leur mécontentement.

« Enfin. Je suppose que je me fatigue pour rien. » Je soupire. « Tu m’écoutes jamais mes conseils de toute manière. La preuve, si tu étais un tant soit peu intéressée par ce que je te dis, tu serais à l’heure pour tes leçons. »

Je n’ai bien entendu aucune intention de dénoncer Rosélie. Elle a beau faire de son mieux pour me pourrir l’existence, jamais je ne ferais une chose pareille. J’aimerais simplement qu’elle comprenne à quel point son comportement risque de lui attirer des ennuis. Moi-même je me demande pourquoi j’accorde tant d’importance à cette apprentie… Après tout je pourrais tourner le dos et la laisser faire. Alors pourquoi je continue à m’acharner ainsi ?

« Cela fait plus d’une heure que je t’attends. » Je lui fais remarquer, le ton un peu radouci. « Je sais que la magie élémentaire ne t’intéresse pas, mais tu pourrais au moins faire un effort. » Je marque un silence avant d'ajouter : « Et cesse de m’appeler Maître, tu sais que j’ai horreur de ça. »

J'ignore d'où elle tient cette manie de me nommer ainsi. Je n'aime pas ce titre, je ne suis pas une marchande d'esclaves ou une Tévitinde. Je ne suis le maître de personne.

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 29 Juin - 12:03

La réponse de l'Elfe n'amuse visiblement pas la mage, dommage, Rosélie aurait aimé voir la tête qu'Hélène aurait tiré si elle l'avait cru. Cela aurait faire un souvenir mémorable. Au contraire, son maître partis sur une leçon de moral, si un templier l'avait grillé au lieu d'elle, les conséquences qui aurait pu en découler, tout ça, tout ça. Rosélie profita de ces réprimandes pour se relever, elle avait encore mal à la tête, mais pour ça il fallait juste attendre, il fallait dire que les réprimandes d'Hélène n'arrangeait pas non plus les choses. Elle avait effacé le sourire de son visage pour faire place à une petite moue, elle attendait qu'Hélène termine sa phrase pour répondre.

- « J'ai pensée à tout maître, sauf que vous viendrez me chercher ! J'avais même prévu d'être a l'heure pour votre cours, mais j'ai été retardée, c'est tout. »

Elle croisa les bras, pour elle il n'y avait rien de grave, quelques objets qui disparaissaient dans la tour n'était en rien exceptionnel, ça pouvait être lié a l'étourdissement des habitants de la tour ou du vol, ou un prêt oublier. Rosélie n'avait en rien l'intention de s'inquiéter de son sort si un templier l'attraper. Après tout, pendant des années elle avait volée, sans que personne ne la retrouve.

Seulement Hélène était bien décidée à ce qu'elle retienne bien la leçon. Elle lui demanda ce qui se passerait le jour où un templier la surprendrait en train de voler. Rosélie réfléchis quelques instants et pensa aux pires châtiments possible, la mort, l'apaisement, ou au mieux une ou deux mains coupées.

- « J'imagine que j'aurais une punition exemplaire ce jour là. »

Rosélie, était certes entêté, mais elle n'était pas idiote. Elle savait très bien que sa réputation au sein du cercle prenait de l'ampleur, mais personne n'avait jamais réussi à prouver que c'était elle. Sans preuve, il n'y avait que des histoires et l'Elfe s'en sortait toujours pour l'instant. Rosélie pensait très fortement que jamais personnes ne pourrait prouver quoique ce soir, elle savait cacher son butin, elle savait quand l'utiliser et surtout quand voler. Ensuite, il ne lui restait plus qu'à attendre et laisser faire la fouille qui ne donnait rien et son visage d'ange. Elle était sans arrêt innocente. Cela lui convenait ainsi.

La petite Elfe écouta attentivement la mage Humaine, elle l'aimait bien au fond, mais la rendre chèvre était un de ses passe-temps. Même si elle le faisait comme si Hélène était une amie, non une tortionnaire. Elle eu de léger remords à la voir penser qu'elle ne retenait rien de ce qu'elle lui apprenait, elle savait très bien qu'elle n'était pas facile, mais elle savait aussi tout le mal qu'Hélène se donnait pour tenter de lui enseigner. En vérité Rosélie refusait d'utiliser sa magie par rapport au jour de son déclenchement, cela lui avait valu de tuer un homme d'une façon horrible et de perdre tout ses amis. Elle n'avait plus jamais voulu faire appel à la magie pour quoique ce soit.

- « Mais, on peut quand même faire le cours, on mangera juste plus tard que les autres et puis si le service est finis j'irais moi même chercher votre repas. » Dit-elle avec un grand sourire. « Enfin, si vous êtes d'accord, "Maître". » en lâchant en un petit rire.

Elle aimée bien Hélène, mais elle adorait par dessus tout l'embêter, si l'appelait maître l'embêter, alors ce serait avec une joie non dissimulée qu'elle essayait de la provoquer, et puis si ça pouvait lâcher un sourire sur le visage de la mage, ce n'était pas non plus inutile.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 29 Juin - 21:09

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
J’écoute patiemment les arguments de Rosélie. Son petit sourire insolent a laissé place à une moue boudeuse. Voilà qu’elle essaye de m’attendrir à présent. Elle sait pourtant que c’est inutile avec moi. Je ne cède pas à ce genre de stratagèmes, jamais.
Je soupire intérieurement, peu importe le nombre de fois où je la sermonne, elle s’évertue à continuer ses vols. Je pense néanmoins qu’elle est consciente des risques si elle se fait attraper, mais elle doit penser qu’elle passera toujours entre les mailles du filet. Et puis, continuer à voler, même enfermée entre les murs de la Tour des Mages, est peut-être aussi son garde-fou.
Ici, Beaucoup sont ceux qui finissent par perdre toute santé mentale. Si autrefois les mages étaient quasiment élevés dans les Cercles – ils étaient enlevés à leurs familles dès la première manifestation de leurs pouvoirs, autrement dit souvent très jeunes – la plupart des résidents actuels sont des adultes à qui on a arraché leur liberté. Moi-même, on m’a arrachée à ma vie, bien que je n’en ai gardé aucun souvenir.
En ce qui me concerne, c’est l’étude et la pratique de la magie qui m’empêchent de devenir folle.  Je m’y plonge à corps perdu, pendant des heures chaque jour, dans le seul but d’essayer d’oublier que je prisonnière des chaînes de la Chantrie.
A ma grande surprise, Rosélie n’essaie pas d’échapper à son cours de magie et me propose même d’aller chercher mon repas après notre séance. Peut-être n’est-elle pas un cas si désespéré après tout ? Je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire. Contre toute attente, elle a finalement réussi à me radoucir…

« Enfin, si vous êtes d'accord, "Maître". »

Je retire ce que j’ai dis – enfin pensé -, elle m’agace toujours autant cette petite peste.

« Très bien Rosélie. » Je reprends la parole. « Mais fais en sorte que ça ne se reproduise plus. » Je marque une pause et ajoute : « Enfin, du moins, pas durant nos heures d’apprentissage. »

J’entends alors un bruit près de la porte. Il semble que certains mages ont fini leur repas plus tôt que prévu et sont déjà de retour. Sans réfléchir, j’attrape le bras de Rosélie et l’attire hors de la salle. En effet, il ne vaut mieux pas que l’on nous surprenne ici. Je n’ai aucune envie d’avoir à inventer une excuse. D’autant plus que je ne suis pas douée pour ça. Et je ne fais pas confiance à Rosélie pour venir à mon secours si cela devait arriver… Non pas qu’elle me laisserait me débrouiller seule, je n’ai juste pas foi en elle pour trouver un prétexte crédible.

« Ne traînons pas ici. » J’intime à Rosélie une fois que nous sommes dans le couloir. « Nous ferions mieux de rejoindre les étages inférieurs pour enfin commencer ce cours, tu ne crois pas ? »

Ce n’est bien entendu pas une suggestion. Sur ces mots, je me dirige vers les escaliers, Rosélie sur mes talons. Quelques regards curieux nous sont adressés sur le passage. Comme la première fois, je les ignore royalement.  Il nous faut quelques minutes pour atteindre l’aile où sont situées les salles d’étude du Cercle. A cette heure-ci, comme la plupart des mages sont au réfectoire pour le déjeuner, elles sont désertes. Cela tombe très bien, car j’ai horreur des regards indiscrets.

« Ici, ce sera parfait. » Je déclare en déposant mes affaires sur une table. « Bien, te souviens-tu de ce que je t’ai enseigné la dernière fois ? »

Une question piège assurément. J’adore la lui poser au début de chacun de nos leçons. Je suis parfois étonnée de ses réponses. J’ignore si ça sera le cas aujourd’hui.  

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 30 Juin - 12:11

L'apprentie sentit bien qu'Hélène se détendait. Parfait elle avait réussie. Enfin à se sauver d'un sermons trop long du moins, mais elle ne raterait pas son cours, il n'en avait jamais été question d'ailleurs, elle avait bien l'intention d'y aller, elle savait qu'Hélène viendrait toujours la chercher pour qu'elle étudie. Rosélie avait depuis longtemps abandonner l'idée de lui échapper. De plus Hélène ne lui interdisait plus de voler hors des heures de cours avec elle. Un grand sourire apparu sur le visage de l'Elfe. Au moins elle ne risquait pas de perdre son occupation favorite. Parfait. Elle allait ouvrir la bouche lorsqu'elle entendit du bruit dans le couloir, des mages revenaient prendre leurs affaires ou quelque chose dans le genre, elle regarda Hélène, qu'allait faire son maître ? Inventer une excuse bidon et filer ? A la surprise de Rosélie qui aurait bien aimé qu'Hélène invente quelque chose comme "un exercice de magie, un objet était dissimulé dans la pièce et Rosélie devait le retrouver avec sa magie." Mais non. Rien de tout cela aujourd'hui. Elle fut tiré par la mage et tiré pendant un petit moment jusqu'à arriver aux escaliers, l'apprentie ne s'est même pas donnée la peine de répondre à la question qu'Hélène avait posée, après tout, son maître n'attendait absolument aucune réponse, juste que l'apprentie la suive.

Durant le trajet jusqu'au salle de cours, quelques regards curieux suivirent le duo qui marchait visiblement dans une autre direction que celle du repas. Rosélie se sentit un peu mal à l'aise, ce n'était pas dans son habitude de se faire remarquer, mais elle marcha sans rien dire, comme l'exigeait Hélène qui marchait plutôt vite. Avait-elle conscience que Rosélie était petite ?! Même pour sa race ! L'Elfe se dit qu'Hélène n'en avait strictement aucune idée..

Elles finirent par arriver dans la salle de cours vide, bien sûr, le contraire aurait été étonnant vu l'heure. Hélène posa ses affaires sur la table du fond tandis que Rosélie prit appuis sur une table et sauta dessus pour s'assoire et faire balancer ses jambes dans le vide, elle écouta son professeur tranquillement qui - bien sûr comme par hasard - allait lui demander ce qui avait été dit dans le cours précédent.

- « Qu'il ne faut pas se faire prendre par les templiers. »

Réponse qui faisait référence à ce qu'Hélène lui avait dit lorsqu'elle l'avait surprise quelques instants plus tôt. Rien a voir avec le cours, mais qui fit apparaître un sourire amusé sur le visage de la petite rousse. Même si Hélène n'était sans doute pas d'humeur à rire. Alors que son maître commencé une phrase elle reprit.

- « La magie du feu est la plus instable, il faut savoir se contenir et surtout ses émotions, le feu est lié à l'émotion de la colère, trop de colère en nous peux au mieux tout faire exploser, au pire appeler un démon qui peut nous posséder. La magie élémentaire de la terre demande elle un calme record pour faire appel aux énergies zen de la terre, cependant il faut montrer une certaine concentration et détermination pour pouvoir les manipuler. »

Elle regarda son maître en faisant disparaître son air amusé, elle se demandait si elle n'avait rien oubliée, mais cela serait sans doute vite révélée par Hélène qui vu sa tête ne s'attendait pas à ce qu'elle ressorte autant d'informations du dernier cours.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 3 Juil - 21:13

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
Rosélie, comme à son habitude lors de nos séances d’étude, prends place assise sur une table. Elle adore s’asseoir ainsi. Si certains pourraient prendre ça comme un manque de respect, personnellement je m’en fiche. L’apprentie peut bien faire ce qu’elle veut, tant qu’elle fait l’effort de m’écouter.
A ma question sur ce qu’elle a retenu de notre dernière leçon, Rosélie me répond qu’il ne faut pas se faire prendre par les templiers. Je lâche un petit sourire malgré moi. C’est une réponse plus sensée qu’il n’y paraît. Mais l’elfe n’a pas besoin de moi pour ça, elle applique déjà très bien ce principe.  
Je m’apprête à lui demander de répondre sérieusement lorsqu’elle prend les devants. Je l’écoute avec attention, quelque peu bouche bée devant tant de précision de sa part. Elle n’est peut-être pas si inattentive que ça finalement…

« Bien, je suis ravie de voir que tu as bonne mémoire, à défaut d’être ponctuelle. » Je constate d’un ton cynique.

C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher de le lui rappeler. D’un autre côté, j’aimerais vraiment qu’elle cesse d’être en retard à chacune de nos entrevues. Question de principe. Je croise les bras et prend appui  sur la table derrière moi. Je l’observe d’un œil inquisiteur pendant quelques instants, avant de lui demander :

« Je suppose qu’il est inutile de te proposer de travailler sur le feu ? »

Je connais la réticence de Rosélie au sujet de cet élément, bien que j’en ignore la cause. Je devine néanmoins qu’il est à l’origine d’un traumatisme. Au début, elle refusait toujours catégoriquement ne serait-ce que d’engendrer la moindre flamme. Ce qui, je dois l’avouer, m’avait rendu folle. Je ne voulais pas accepter ce refus. Mais voyant que rien ne pouvait faire changer Rosélie d’avis,  j’ai fini par laisser tomber. J’espère seulement qu’un jour, elle saura aller au-delà de ses peurs.
J’ai donc laissé tomber le feu et je me suis focalisée sur les autres éléments, en particulier la terre. Rosélie s’est avérée être très maladroite dès qu’il s’agissait de l’utilisation de la magie. Un vrai cauchemar en réalité. La première fois, elle a bien failli ravager la pièce dans laquelle nous nous trouvions alors. J’étais alors presque heureuse qu’elle ait refusé de s’exercer avec le feu. Elle aurait en effet été capable de mettre le feu à la Tour.
Les choses commencent doucement à s’améliorer. Au fil des séances, la magie de Rosélie se fait de plus en plus disciplinée. C’est en voyant des apprentis comme elle que je me dis que le Cercle n’est peut-être pas une si mauvaise chose. Je désapprouve bien entendu le fait de séquestrer les mages et de les couper de tous liens familiaux et affectifs. Je dis simplement qu’un cadre comme celui du Cercle, s’il n’était pas une contrainte mais une opportunité offerte aux mages, pourrait être une aubaine pour ceux qui ont cruellement besoin d’apprendre à contrôler leurs pouvoirs.
Comme vient si justement de le rappeler Rosélie, la magie est très réceptive aux émotions. La perte de contrôle est souvent engendrée par une émotion très forte. La peur, dans la plupart des cas. Les démons restent là, tapis dans l’ombre, à l’affut de la moindre faiblesse de notre part. Le contrôle des émotions est la clé de l’utilisation de la magie. Un mage puissant est un mage discipliné, attentif à ce qu’il ressent et à ce que ces émotions peuvent entraîner.

« Et si on essayait la glace ? » Je propose alors à Rosélie.

Je décroise les bras et m’approche d’elle. Je fais appel à ma magie, me concentre, et fais apparaître une petite structure gelée au creux de mes mains.

« Tu vois ça ? » Je lui indique en lui montrant mes mains. « La glace, correctement maîtrisée, peut te permettre de créer ce que tu veux. Tu peux la façonner à ta guise. »

Je fais disparaître la structure de mes mains et m’adresse de nouveau à Rosélie :

« A toi maintenant. Essaye. »

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 4 Juil - 13:02

Rosélie était fière d'elle, elle avait rendue Hélène bouche bée pendant un instant. C'était ces petits moments de victoire qui la faisait sourire tout les jours, un vols réussi, Hélène impressionnée, Tristan embêté, enfin bref, une journée comme une autre au sein du cercle des mages. Cependant, son maître n'était pas quelqu'un qui ne mettait en avant que les côtés positif, sur ça Rosélie ne se faisait aucune illusion. Son retard était de nouveau mis sur le tapis, mais rien de surprenant pour l'Elfe.

Maintenant qu'Hélène avait vérifier ses connaissances sur la théorie et l'explication qu'avait eu lieu la veille, elle désirait maintenant passer à la pratique, chose normal, mais que Rosélie n'appréciait pas du tout. Même le parfait contraire d'être agréable. Elle avait en horreur ses pouvoirs, Hélène savait parfaitement qu'elle n'appréciait pas cela, mais qu'importe, elle était là pour lui apprendre à les contrôler. Son maître lui demanda s'il était inutile de lui demander de manier le feu. Parmis toutes les formes de magies qui pouvait exister sur cette terre, Rosélie ne voulait même pas entendre parler du fait qu'elle pouvait embraser une pièce ou un être vivant. Son expérience dans le bas-cloître l'avait traumatisé, c'était le seul homme qu'elle avait tué de toute sa vie, mais n'avait beaucoup aimée ça.

- « Non pas le feu. »

Une phrase courte qui synthétisait sa peur de cet élément. Rien n'était plus effrayant pour elle. Même un dragon aurait été plus mignon, quoique...un dragon crachait du feu donc...en fait un dragon était l'exemple vivant de tout ce qu'elle détestait au monde, donc oui il y avait pire que le feu simple, il y avait un dragon. Heureusement que les histoires disait de ses bêtes qu'elles étaient en voie d'extinction.

Hélène proposa alors un exercice sur un élement totalement opposé à celui dont Rosélie avait horreur, la glace, c'était bien la glace, puis elle avait quelques fois connus les neiges d'hiver a Val Forêt, même si elles ne duraient jamais longtemps, l'Elfe adorait la neige. Cela mettait un immense voile blanc sur la terre, elle adorait y jouer et surtout envoyer des boules de neige sur tout le monde. Mais ça c'était une autre histoire, elle regarda Hélène maniait la magie comme elle l'entendait et créer un petit objet au creux de ses mains, une sphère de glace, aussi transparente qu'un verre, elle avait l'air douce et parfaitement ronde. Rosélie resta bête devant la création de son maître.  Il suffisait réellement de joindre ses mains et de concentrer pour avoir ce résultat ? Ce serait plus facile que Rosélie ne l'aurait imaginée.

Elle sauta de la table où elle était assise et joint ses mains l'une a l'autre, elle regarda Hélène avant de se concentrer sur son travail.

- « Si c'est ça, je vais réaliser l'exercice en un rien de temps. »

L'arrogance, c'était la même phrase qu'elle avait prononcée quand elle avait tentée d'utiliser la magie élémentaire de la terre. Elle avait bien failli tout détruire et le cours avait été une catastrophe. Mais cette fois la petite mage avait bien l'intention de réussir.

Elle fema ses yeux et se concentra sur ses mains, elle connaissait la théorie, mais la pratique était plus complexe. Se concentrant au maximum elle sentit la fraîcheur prendre place aux creux de ses mains. Jusqu'à ce que ce soit finalement la pièce qui commence à faire apparaître de la glace sur le sol et les murs. Rosélie força encore pensant qu'elle pouvait éviter que le désastre avec la terre ne se reproduise avec la glace. Mais ce n'était vraiment pas gagné...

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 6 Juil - 21:28

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
L’apprentie parait enthousiaste à l’idée de s’essayer au maniement de la magie de glace. Je suis ravie de voir qu’elle est pleine de bonne volonté. Je craignais qu’elle manque de motivation à l’idée de d’exercer – comme à son habitude – mais ce n’est visiblement pas le cas. Je la regarde faire avec attention, amusée par son excès de confiance.
Je me souviens encore parfaitement de la première fois où j’ai tenté d’enseigner un sort de magie de la terre à Rosélie. Elle a manqué détruire la pièce toute entière en perdant le contrôle de ses pouvoirs. Ce jour-là, j’ai néanmoins été impressionnée par une chose : la puissance de sa magie. Si l’apprentie elfe apprenait à maîtriser ses capacités, elle pourrait devenir une grande mage. C’est peut-être la raison pour laquelle je m’acharne autant avec elle…
C’est toutefois avec prudence – me tenant prêtre à intervenir dans le cas où Rosélie en aurait besoin – que je la regarde faire. Elle ferme les yeux et fait appel à sa magie pour reproduire le sort que je viens de lui montrer.
L’utilisation de la glace nécessite beaucoup de maîtrise, je doute donc que Rosélie y parvienne dès la première fois. Surtout connaissant les lacunes de l’apprentie en matière de magie… C’est quasiment une catastrophe ambulante en réalité.
Alors que Rosélie concentre toutes ses forces dans la réalisation de cet exercice, je sens subitement l’atmosphère refroidir. Détournant mes yeux de l’apprentie, je constate avec stupéfaction que si Rosélie ne parvient pas à modéliser la glace au creux de ses mains, c’est la pièce dans laquelle nous nous trouvons qui est en train de geler.

« Hum Rosélie ? » Je l’interpelle doucement, pour ne pas risquer de la brusquer et de provoquer une réaction indésirable. « Je pense qu’il vaut mieux que tu arrêtes là. »

Mais l’elfe ne réagit pas à ma voix. Je fronce les sourcils, de plus en plus inquiète. Est-ce qu’elle a délibérément choisi de l’ignorer ? Ou bien ne m’a-t-elle pas entendu ? Peu importe, car si je n’interviens pas rapidement, les choses risquent de dégénérer.
La pièce est de plus en plus froide, de la buée s’échappe à présent de mes lèvres au rythme de mes respirations. Encore quelques degrés en moins et je risque de geler sur place. Rosélie elle, en revanche, ne semble nullement affectée par la situation. Elle se tient toujours là, les yeux fermés, concentrée sur la magie au creux de ses mains.

« Rosélie ! » Je me décide finalement à crier plus fort.  

Toujours aucune réaction de la part de l’apprentie. Bien, cela a assez duré et pourrait potentiellement devenir dangereux. Je m’approche vivement de l’apprentie et tend un  bras dans sa direction pour l’interrompre.
Sauf que je suis violement repoussée en arrière par un torrent de magie. Je crains le pire. Et si un démon était parvenu à s’emparer de Rosélie ? Je dois intervenir au plus vite. Les membres douloureusement engourdis par le froid – la température de la pièce atteint à présent un seuil critique – je me relève avec difficulté.
Je me concentre du mieux que je peux et fais appel à ma magie. Peu à peu, la magie se réchauffe, puis, une boule de lumière frappe Rosélie dans le but de l’interrompre. L’apprentie, propulsée par ma magie, tombe à terre. L’air vexé, elle ouvre de grands yeux dans ma direction.
Fort heureusement, elle ne semble pas possédée. Je pousse un profond soupir de soulagement. Je préfère ne pas imaginer ce que j’aurais dû faire si un démon était parvenu à prendre possession de son  corps.

« Mais tu es folle ?! » Je m’écris, le cœur battant encore à tout rompre. « Je peux savoir ce que c’était que ça ? »

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 12 Juil - 21:44

Emportée dans un torrent de magie, les pensées de la petite Elfe ne semblait être occupée que pour une chose : La glace dans ses mains. Elle ne voyait aucune forme, aucun objet solide prendre forme, mais elle s'obstinée. Tout le reste de la pièce semblait avoir disparu, il ne restait plus qu'elle et sa magie dans l'immensité du monde. Prise par un tel tourbillon elle ferma les yeux pour tenter de se concentrer d'avantage. Elle n'entendit pas ce que disait Hélène, pour elle rien n'était réel autour d'elle. Ses yeux fermés elle ressentait l'immensité de la magie, quelque chose de plus puissant pouvait être attrapée, elle le sentait qui l'appelait. Mais avant qu'elle ne tende une main elle sentit une vibration désagréable. Elle ne savait d'où cela pouvait venir, mais quelque chose venait de la déranger et peut-être lui faire perdre le contrôle de sa magie.

Elle eu comme une vision, une pièce entièrement gelée, des hommes et des femmes restés sur place, pris dans la glace. Elle ne distinguait pas les visage de ses statues, mais elles lui étaient familières. Peut-être des amis ? Enfin.. anciens amis. Les murs lui rappelait le cercle, elle comprit vite alors que la statue qui paraissait en train de se débattre était Hélène. Son maître était-elle déjà gelée ? Par sa faute ? Non elle ne voulait pas le croire. Alors que la jeune apprentie commence a être apeuré et lâcher prise sur la seule chose qui retient sa concentration elle est tirée de ce rêve pour revenir a la réalité et être envoyé au sol par la magie de son maître.

Apeurée elle relève les yeux, de nouveau ouvert. Elle est en vie. Elle n'a donc rien fait ? Mais quel était cette vision ? Ses oreilles siffles, sa vue légèrement brouillé revient peut a peut. Elle regarde les murs, sa respiration est forte, elle a peur. La glace se disperse doucement, elle était réellement en train de geler la tour ? Avec ses habitants ?! Un instant la pensée comme quoi elle n'avait jamais désirée ses pouvoirs lui revient. Elle n'avait jamais voulu tout ça et encore moins pouvoir brûler un homme vif, ou bien geler un tour entière.

- « Maître je suis désolée, je pensais que je maîtrisais, je ne voulais pas vous faire de mal. »

L'Elfe bredouillait ses paroles, tremblant comme une feuille et ramenant ses genoux contre elle, les premières larmes ne se firent pas attendre. Elle n'avait jamais voulu cela jamais. Ces mots résonnaient dans son esprit écho de ce qu'elle aurait pu faire si jamais elle n'était intervenue.

- « Je n'ai pas voulu ça, je n'ai pas voulu ça, je n'ai pas voulu ça, je n'ai pas voulu ça. Je n'ai pas voulu ça. »

Ces mots sortaient de sa bouche. Peut-être avaient-ils eu raison au bas-cloître, elle était dangereuse, elle n'était pas Elfe, elle était juste un monstre. Alors que les images de sa vision repassaient dans son esprit, se pouvait-il que cela soit l'oeuvre d'un démon ? Ou d'elle même ? Elle n'en savait rien, mais une chose est sûr, elle avait plus jamais peur de ses pouvoirs. L'un de ses protecteur Heren, lui avait promis de trouver un maître, mais où était-il désormais ?! Il l'avait abandonné comme tous les autres.

Sanglotant elle ne s'arrêtait pas de sortir cette unique phrase : Je n'ai jamais voulu ça.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 15 Juil - 14:50

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
A voir l’air effaré qu’affiche Rosélie, je me rends bien vite compte qu’elle n’a même pas réalisé ce qui s’est passé. Elle a perdu le contrôle de sa magie, et ça aurait pu être bien plus grave si je n’avais pas été là pour la stopper, ou si j’en avais été incapable. Un templier aurait éventuellement pu éviter la catastrophe… mais il n’aurait très certainement pas pris de gants, et se serait contenté de l’abattre de sang-froid.
L’apprentie, toujours au sol et tremblante, se confond en excuses. Elle se recroqueville, en état de choc. Elle ne cesse de répéter qu’elle n’a pas voulu ça, qu’elle n’a jamais voulu ça. Je suis toujours en colère, parce que j’ai eu peur, mais je réalise que j’ai été trop dure avec elle. Ce n’est qu’une gamine, effrayée de découvrir ce que ses pouvoirs sont capables de faire. J’ignore si j’ai un jour connu ce sentiment, et si c’est le cas, ce souvenir est enfoui au creux de mon esprit, comme tous les autres.
Je m’agenouille près de Rosélie qui continue de ressasser la même phrase, les yeux dans le vide et prends ses mains entre les siennes.

« C’est bon, calmes-toi maintenant. » Je lui souffle, en essayant d’être le plus délicate possible. « C’est fini. »

Même en essayant de la rassurer, c’est plus fort que moi, je demeure cassante. Je ne suis pas la meilleure personne pour la réconforter à ce moment-là, mais il n’y a personne d’autre.
Elle ne réagit pas, comme si elle ne m’avait pas entendue. Elle est comme enfermée dans une bulle, coupée du monde extérieur et bloquée dans cet état catatonique. Je suis tentée de lui asséner une gifle mais je me ravise. Inutile de la violenter, ce n’est pas la bonne méthode.
Je m’apprête à lui parler de nouveau lorsque la porte s’ouvre avec fracas. Deux templiers font irruption à l’intérieur de la pièce, l’épée tirée et l’air agressif. Ils ont dû être alertés par le bruit, et par mes cris.

« Ecartez-vous d’elle, mage. » M’ordonne l’un d’entre eux.

Je me relève prudemment et leur fait face. Ils ne sont pas venus pour discuter, ils sont venus pour emmener Rosélie, mais je ne les laisserai pas faire.

« Tout va bien, ce n’est pas un démon. » Je lui réponds sèchement, en refusant de bouger. « C’est juste une apprentie paniquée. Et je doute que de vous voir débarquer ici, prêts à lui trancher la tête, n’arrange beaucoup les choses. »

Bien que vu dans l’état où se trouve actuellement Rosélie, elle ne s’est peut-être même pas rendu compte de l’arrivée des deux hommes. Il serait de bon ton qu’elle reprenne ses esprits, et rapidement. Je ne serais pas en mesure de les retenir bien longtemps et je ne tiens pas à les voir tuer mon élève.

« Je vous ai dit de vous écarter. » Insiste le templier en s’approchant de moi, l’épée pointée dans ma direction.

Je ne suis pas inoffensive, je pourrais très bien utiliser ma magie pour les repousser. Seulement, si je fais ça, je signe directement mon arrêt de mort, ou mon apaisement. Ce qui est pire. Je préfère mourir plutôt que d’être privée de mes sentiments et de ma magie.

« Et je vous ai dit qu’il n’y avait rien à craindre. » Je lui rétorque, sans me démonter.

Au fond de moi, je suis terrifiée. Mes jambes, dissimulées sous ma robe, tremblent, et je suis incapable de les contrôler. Personne ne viendra m’aider. Comme toujours, je suis seule.  

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 28 Juil - 15:29

Les pensées de la jeune elfe s'embrouille rien n'est plus exactement comme elle le pense, a-t-elle délibérément tentée de faire du mal à son maître ? Peut-elle réellement contrôler ses pouvoirs ? Elle n'en sait rien et n'aura peut-être pas la réponse, mais son esprit rejoue encore et encore toutes les fois ou sa magie lui a joué des tours. Toutes les fois ou elle a perdu le contrôle dont notamment l'apparition des premières flammes, la venue des templiers pour l'amener. Elle se remémore toutes ces scènes sans pouvoirs se reprendre, elle ne sait même plus si elle est en train de parler alors qu'Hélène entend encore et encore la même phrase, Rosélie à peur.

Pourtant les quelques mots d'Hélène lui arrive, Rosélie sort peu à peu de sa torpeur, elle tremble toujours autant est-ce la glace qu'elle contrôlait plutôt qui la fait trembler ou bien juste la peur de faire du mal à ceux à qui elle tient ? Même ici dans la tour elle ne pourrait tuer quelqu'un, même s'il s'agit d'un templier, elle ne veut plus voir de gens mourir à cause d'elle, un seul l'a suffisamment marquée.

Et alors que les mots d'Hélène résonnent en elle comme un appel à retourner à la réalité elle entend un autre bruit, elle ne voit rien, elle ne sait plus où elle est, ni même si elle est seule avec Hélène, mais le nouveau bruit assourdissant vient la bloquer de nouveau que peut-il se passer là où elle est ?

Des voix lui viennent alors, il y en a trois, une qu'elle reconnait aisément, assurée et forte c'est celle d'Hélène et deux autres masculines, elle ne les connait pas, mais ils demandent à Hélène de s'écarter. Pourquoi donc ? Quelques mots viennent percuter la jeune Elfe "Ce n'est pas un démon". "Juste une apprentie paniquée". C'est ce qu'elle est à cet instant ? Juste une apprentie en panique ? Pourquoi a t-elle dit démon ? Alors ces deux autres voix il s'agit sans doute de templiers ? Pourquoi sont-ils venu ? La magie de Rosélie s'est-elle ressentie à travers toute la tour ? Impossible, elle n'est pas assez puissante pensa-t-elle.

Si Hélène refuse de s'écarter alors elle risque de faire les frais des erreurs de l'Elfe, cette idée traverse l'esprit de Rosélie et s'enrage contre elle même, pauvre idiote qu'elle est, si Hélène à ne serait-ce qu'une égratignure cela sera sa faute à elle et non celle des templiers. Elle ne peut pas rester là sans rien faire. Son courage ressemblée, la jeune Elfe retrouve ses esprits et ouvre les yeux, elle est toujours dans la salle de cours, avec Hélène, mais à l'entrée se tient deux templiers prêts à amener une Elfe qui maitrise mal sa magie.

Bien décidée à ne pas faire subir quoique ce soit par sa faute Rosélie se relève alors doucement, comme si elle venait tout juste de retrouver ses jambes après un long moment.

- « Maître, tout va bien. »

Elle renifle et essuie les larmes sur son visage en se relevant. Elle fait désormais face aux templiers.

- « Je n'ai rien, grâce à Hélène, alors...vous ne la touchez pas ! »

Dans ses yeux il y a de la colère pour les templiers, mais aussi la détermination visible souvent dans tout ce qu'elle annonce. Notamment quand elle promet de voler quelque chose où juste avant de réaliser un exercice de magie.

Elle n'était pas certaine de ce qu'elle faisait, mais dans le doute, elle fonçait, maintenant c'était trop tard pour reculer.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 31 Juil - 17:42

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
Les templiers se font de plus en plus menaçants, ils semblent prêts à faire ce qui est nécessaire pour je ne m’interpose plus. Impuissante, je me contente de leur demander de reculer une nouvelle fois, en leur certifiant que tout est sous contrôle. Sauf que je ne contrôle rien.
Le simple fait de les menacer avec ma magie m’assurerait un ticket simple pour l’exécution, ou pire l’apaisement, alors je ne peux pas me le permettre. Alors qu’est-ce que je peux faire ?
Puis soudain, j’entends une voix féminine derrière moi. Soulagée et surprise, je me retourne et constate que Rosélie vient de se relever. L’apprentie elfe me rassure et m’indique de sa petite voix que tout va bien. Je fois l’avouer, je me suis inquiétée pour elle.
La jeune elfe s’approche de nous, elle essuie ses larmes et fait face aux templiers. Elle leur interdit alors de me toucher, affirmant que c’est grâce à moi qu’elle n’a rien. J’écarquille les yeux, incrédule, je ne m’attendais pas à ça.

« Vous voyez. » Je m’adresse aux templiers, glaciale. « Elle n’a rien et ce n’est pas un démon ou une abomination. »

Les templiers affichent un air sceptique mais ils n’insistent pas trop. L’un d’entre deux nous prévient qu’il va néanmoins faire un rapport au Chevalier-Capitaine et que nous serons probablement convoquées toutes les deux dans son bureau.
A l’évocation de cet homme, je ne peux pas m’empêcher de tressaillir de dégoût. Je me serais bien passée de devoir m’expliquer devant lui. Je sais en effet quel être abject, quel horrible personnage est le Chevalier-Capitaine Seneca. Il nourrit une profonde haine à l’égard des mages, peu importe leur âge, sexe ou race, et même à l’encontre de sa propre fille, Melisende. Je ne peux qu’espérer qu’il ne soit pas trop dans un mauvais jour quand nous serons forcées de le confronter.
Pour mon plus grand agacement, les templiers refusent de partir, prétendant qu’il est mieux pour ‘’notre sécurité’’ qu’ils assistent au reste de la séance de cours. Je ne peux pas y faire grand-chose, et leur présence forcée n’est qu’une broutille comparée à ce qu’il aurait pu se passer de pire.
Ils se postent donc à la porte, leurs regards suspicieux braqués sur nous, prêts à nous neutraliser au moindre geste suspect. J’entraîne Rosélie un peu plus loin, afin que leurs oreilles indiscrètes ne puissent pas entendre notre conversation. Je ne peux pas les contraindre à partir, mais je refuse qu’ils entendent ce que j’ai à lui dire.

« Tout va bien ? » Je lui demande, les sourcils froncés. « Je veux dire, ce que tu as fait tout à l’heure, ce n’était pas rien. Je ne savais même pas que ta magie était aussi puissante. »

Je sais que Rosélie doute de ses capacités, mais pas seulement, elle refuse assez souvent de se servir de sa magie, pour une raison que j’ignore. Elle n’a jamais voulu me le dire, préférant se dérober et plaisanter plutôt que d’aborder le sujet. Je suppose toutefois que cela résulte d’un traumatisme survenu avant son arrivée à la Tour.

« Tu peux m’expliquer ce qui s’est passé exactement ? » Je lui demande doucement en plongeant mes yeux dans les siens.

Elle est probablement terrifiée à l’idée de ce qui s’est passé. J’ignore même si elle acceptera un jour d’utiliser à nouveau sa magie…

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 2 Aoû - 14:42

Rosélie pouvait sentir la surprise de son maître devant sa réaction pour la protéger et faire face aux templiers. En réalité elle avait aussi très peur, toujours parce qu'elle venait de vivre, mais aussi que les templiers n'entendent pas d'une bonne oreille ce qu'elles avaient annoncés. Ce genre de personnes se retrouvaient facilement vexé parce qu'on interférait souvent avec ce qu'ils désiraient. Et à cet instant L'elfe imaginait aisément ce qu'ils voulaient faire, punir deux mages un peu zélés comblerait sans doute leur journée.

Hélène confirma ses dires et ceux de l'apprentie, elle n'était pas devenu une abomination. En réalité Rosélie ignorait totalement si un démon avait pu prendre le contrôle d'elle, mais au plus profond de son coeur elle savait que rien d'autre ne s'était produit hormis la perte de contrôle de sa magie. Mais elle n'en avait aucun souvenir. Pour elle tout était resté calme. Tout s'était très bien passé, mais lorsque Hélène l'avait tirée de sa torpeur elle avait vite compris qu'elle avait commis une erreur de jugement et le maniement de la magie de glace n'était pas aussi facile qu'elle le pensait.

Malgré les protestations et les affirmations des deux mages les templiers avaient décidés de rester dans la salle pour superviser le reste du cour, Rosélie imaginait déjà qu'Hélène ne ferait pas durer plus longtemps l'apprentissage du jour, notamment à cause des deux boites de conserves qui désormais surveillaient la salle.

L'elfe fut tirée au fond de la pièce par son maître, apparemment Hélène n'en avait pas terminée avec elle. Et cela pouvait se comprendre, mais c'était avant tout des explications qu'Hélène désirait. Elle voulait savoir si tout allait bien et surtout ce qu'il s'était passé.

Rosélie chercha dans sa mémoire ce qui s'était exactement passé pour elle, mais elle restait bloqué sur un mot de son maître, sa magie était-elle réellement puissante ? Au point même où Hélène puisse lui dire. Rosélie n'en savait rien.

- « Je vais bien maître. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé exactement j'étais comme ailleurs, lorsque j'ai fermé les yeux pour me concentrer tout était différent autour de moi. »

Dans sa mémoire, elle s'était retrouvé dans un endroit bien étrange, dans lequel il y avait un rocher qui ressemblait a une grande citée, mais toute noire, au loin, un endroit étrange, mais qui ne l'avait pas dérangée plus que ça. Dans ses pensées elle avait vu le petit joyaux de glace se former aux creux de ses mains, et se charger de magie, il brillait de mille feux lorsqu'elle y était et acune glace ne paraissait l'atteindre, ou bien même se dégager en dehors du cristal qu'elle avait dans les mains.

- « J'étais ailleurs, au loin il y avait un rocher avec un château noir, je ne pouvais que le distinguer et non l'atteindre, mais j'étais seule, et dans mes mains la magie semblait tellement facile à manipuler, j'avais réussie à créer un cristal de glace et qui brillait, j'arrivait même à le faire le grossir et c'est quand il a atteint la taille d'une pomme que vous m'avez sortis de cet endroit. Mais pour moi je n'avais qu'un cristal de glace dans les mains rien d'autres maître. »

Rosélie ne savait pas ce que tout cela signifiait, mais lors de l'exercice avec la magie de la terre elle s'était retrouvée dans le même endroit et la même catastrophe s'était passé, à croire que si elle se concentrait sa magie n'était que destructrice et rien d'autres... un trouble supplémentaire qui ne l'encourageait pas à apprendre à la manier correctement...

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 7 Aoû - 18:08

 
Hélène & Rosélie

"Prise la main dans le sac."

"Les règles sont inutiles aux talents et nuisibles aux génies." - Victor Hugo
L’apprentie m’assure qu’elle va bien. Elle est encore un peu secouée, mais je la sens sincère. Ce qu’elle m’explique ensuite est très étrange : lorsque qu’elle a perdu le contrôle de ses pouvoirs, elle s’est retrouvée ailleurs. Sauf qu’elle n’a pas quitté cette pièce, elle est restée là, juste devant moi, à déchaîner la puissance de sa magie.
Quand elle me décrit l’endroit où elle s’est projetée, je comprends instantanément qu’il s’agit de l’Immatériel. Le château noir qui semble à la fois proche et inatteignable, la facilité à user de sa magie… Tout colle parfaitement.
L’immatériel, le monde des rêves et des esprits, au centre duquel se tient la Cité Noire, autrefois Cité d’Or du Créateur, corrompue par un groupe de mages tévintides qui ont réussi à y entrer physiquement. Normalement, il n’est possible de s’y projeter que via les rêves, mais un mage, grâce à la puissance nécessaire ou bien en se servant de lyrium, peut y entrer consciemment.
Si Rosélie est parvenue à entrer dans l’Immatériel, ou du moins à en avoir une vision, je me félicite de l’en avoir sortie rapidement. Ce qu’elle a fait, sans s’en rendre compte, je le sais, est très dangereux et l’a exposée à une possession démoniaque. Fort heureusement, il n’en est rien.

« Ce que tu as vu, je pense que c’est l’Immatériel. » Je lui murmure, pour être sûr que les deux affreux ne nous entendent pas.

J’aurais pu lui épargner de s’inquiéter à ce sujet, mais je préfère qu’elle soit prévenue. Apprendre à maîtriser sa magie est crucial si elle veut éviter d’autres accidents de ce genre.  
Je reste silencieuse quelques secondes, prenant le temps de réfléchir. Je m’adresse ensuite à elle :

« Je pense qu’il vaut mieux cesser cette leçon pour aujourd’hui, si tu es d’accord. »

Je doute qu’elle conteste ma décision, je pense au contraire qu’elle sera plutôt soulagée. Je sais à quel point elle n’aime pas se servir de ses pouvoirs.

« On reparlera de tout ça plus tard, quand on sera au calme. Essaye de te faire discrète dans les prochains jours. » Je lui conseille, toujours à voix basse, en jetant un coup d’œil du côté des deux molosses qui nous ne quittent pas du regard. « Au moindre écart, ils ne te rateront pas. Et je ne serais pas forcément là pour rattraper le coup. »

Vu ce qu’il vient de se passer, Je ne doute pas qu’elle saura se tenir tranquille. Enfin, sauf pour ce qui est des vols… Ça je doute qu’elle puisse un jour s’en passer. Pour ma part, j’ai l’habitude de raser les murs et de me rendre invisible, alors ça ne changera pas grand-chose.

code by Silver Lungs

_________________

"Fear gets you killed.
Anger keeps you alive." 
   
crackle bones
avatar
The Cold Fire Mage
▲ MESSAGES : 200
▲ OCCUPATION : Mage Apostate vouée à la cause, déterminée à défendre ses semblables contre la Chantrie et ses bourreaux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maîtrise du bâton de mage / Magie élémentaire (spécialité feu) / Alchimie et Enchantements
▲ LOCALISATION : Kirkwall - Marches Libres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut