Vous avez dit maléficien?|-Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Mer 5 Juil - 21:21



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Froid.C'est la seule chose que je sens, quelque chose de froid contre moi. Non c'est moi qui est contre quelque chose de froid. Je grogne et fini par ouvrir les yeux. Une douleur au crâne qui se réveille m'indique que j'ai dû prendre un sacré coup sur la tête. J'essayais de me souvenir de ce qui c'était passer.

J'étais depuis pas si longtemps que cela en Orlaïs. Je m'étais installer à Val Royeaux, la capitale, pour aider ceux qui en avait besoin, mais aussi entré en contact avec la noblesse. C'était tout aussi bordélique que chez moi pour les mages. La situation c'était vraiment dégradée pour eux, aux fil des mois.On avait régresser, ces pauvres gens étaient de nouveau persécuté, comme des siècles auparavant. J'avais tenter et essayer d'en aider au fil de mon voyage, mais malgré toute la bienveillance que j'avais et que je montrais, je ne pouvais les protéger tous. Et puis malheureusement, il y en avait qui était vraiment mauvais. Malgré tout, les maléficiens cela existaient. Mais ils étaient minoritaire et les autres ne devaient pas payer pour leurs crimes.

Je me souvenais ! J'étais dans une rue, je ne sais plus trop où et on m'avais surprise en me frappant par derrière. D'où la bosse douloureuse. Mes yeux s’adaptant à la pénombre, je vis que j'étais allonger sur le sol, en pierre entourer d'une cage. J'étais dans une sorte de geôle, de cachot. Mais je n'avais enfreint aucune loi, et puis les garde nous arrêtent, nous assomme pas au pif ! Quelque chose me disais que je n'étais pas arriver ici de façon légale. D'un seul coup mes pensées, ce porta sur mon chien. Boros ! Moment de panique, qui se dissipe. Non il était à l'auberge, la dernière fois que je l'avais vu il dormait dans la chambre que je louais. J'eus un soupire de soulagement.

Bougeant maladroitement, je remarqua que je n'étais pas la seule à mettre fait avoir. Mon corps encore un peu endoloris, pour bouger complètement, je donna un coup de pied dans le pied du corps allonger, pour que cela fasse réagir la personne face contre terre. Je comptais bien sortir d'ici, et si je pouvais sauver une vie autant en profiter.

Mon regard observa la pièce où était installer ces prison de fortune. Des tables avec divers instruments et récipient, des bibliothèques, quelque sceau en métaux par-ci par-là. Cela ressemblait à un laboratoire, mais pas un laboratoire propre d'alchimiste ou d'enchanteur ou même un laboratoire d'abatteur. Non c'était plus glauque. Et dans un coin, tout à l'opposer de nous, était mit en vrac par terre des armes. Nos armes : Je reconnaissais mon carquois et mon arc et ma dague devait y être aussi. L'épée devait être à mon camarade d'infortune.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 6 Juil - 3:20

On lui a donné des ordres de trouver un maléficien et il en est très content, cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait pas chassé un bon vieux mage maléfique bien méchant qui demande juste d'être arrêter. Cela le faisait moins regretter d'être à Val-Royaux. Cette ville où il semblait constamment lui arriver des malheurs à l'exception des conquêtes féminines. La chasse se passait plutôt bien. Il faut dire qu'un des avantages des nouveaux cercles est que les malécien ont bien moins d'endroits où se cacher comparativement a passé. IL espérait surtout qu'un chasseur de prime n'arrive pas à sa cible avant lui.

Il avait presque eu cet homme du nom de Ranarin quand il s’est fait prendre dans une rue. Le mage utilise une sorte de puzzle comme clé de son repaire. La mauvaise combinaison entraîne L'ajout d'un gaz toxique qui endort tous ceux qui le respirent. Le magicien de sang prend alors ses victimes pour les utiliser pour ses rituels de nécromanciens ou de magie de sang. Autant dire que c'est une fin horrible qui en plus ne fait qu'augmenter la puissance d'un dangereux mage. Heureusement pour Marcus, il commence à se réveiller


Sa vision est un peu diffuse, il voit une silhouette. Son cerveau l'identifie immédiatement comme féminine, mais avec le temps l'image se clarifie au point de devenir limpide. Son sourcil fait une flexion très particulière qui montre toute la confusion qu'il a ce sujet, mais Marcus regarde la femme devant lui. Sa présence est plus surprenante que le fiat qu'il est prestement emprisonné. Il s'approcha d'elle comme pour s'assurer de la réalité de celle-ci. Il était presque tenté de la toucher pour voir. Qu'est-ce que la soeur de sa capitaine fait dans ses lieux? Oh merde, si Ysilla meurt. Il sera dans de gros ennuies. Heureusement, il sait qu'elle a quelques talents utiles.

- Ysilla? J'hallucine?

Il regarda autour de lui et essaya de trouver une sorte d'échappatoire des lieux. Il devait admettre qu'il n'avait jusqu'ici aucune idée sur la méthode à prendre pour s'échapper, mais au moins il avait quelqu'un de confiance dans les environs. Jusqu'ici elle était son meilleur outil. Dommage qu'elle ne soit pas plus petite, sinon elle pourrait passer à travers la sorte ou un truc du genre. Il faudrait qu'un magicien soit avec eux ou un truc du genre, mais malheureusement. Le seul magicien dans les environs est un pur psychopathe. Il faudra qu'il cogite. Jusqu'ici son meilleur plan est d'attaquer le mage quand il viendra les chercher, mais il sent que leur adversaire a quelque chose en tête.

-J’espérais te revoir dans de meilleurs circonstance, est-ce que tu as trouvé un moyen de sortir d'ici?

Il ne perd pas de temps, ça, c'est clair, mais c'est parce qu'ils n'ont pas de temps à perdre. Le mage viendra leur prendre le sang ou faire des zombies de leur corps. Pourquoi ne tombe-t-il pas sur des mages qui veulent absolument apprendre les détails de la reproduction sexuelle? Non,  il tombe toujours sur des types morbides qui veulent des petites marionnettes sous leur contrôle pour se faire des petits royaumes pleins de zombies. C'est probablement pour ça qu'il évite d'aller à Nevarra, trop de morts vivants
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 9 Juil - 16:04



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Comment j'avais pus atterrir dans un endroit pareil ? Enfin oui dans le principe je savais comment. J'avais été embarquer de force, par une personne pas très nette dans sa tête. Dans l'espoir de ce servir de moi, comme sujet d'expérience j'imagine ou pour me vider de mon sang. Je n'étais partant ni pour l'un ni pour l'autre. Ce que je voulais dire, c'était pourquoi moi ? Cela ce voyait suffisamment que j'étais une noble, même à Orlaïs, il fallait être stupide pour faire disparaître un membre de noblesse. Des guerres avaient déjà éclatées pour ce genre de connerie. Ma mère avait beau être orlésienne, s'il arrivait un malheur à ses enfants sur cet terre, elle ne serait pas des plus agréable.

Je commence à remuer, au moins on avait pas été déshabiller. Se retrouver en sous-vêtements, aurait été un moment gênant en plus à rajouter. Mais au moins notre kidnappeur avait eu la décence de nous laisser nos vêtements. Je me redresse, et voie enfin le visage de mon compagnon d'infortune, mais aussi j'entends sa voix, une fois qu'il a repris ces esprits.

-Marcus !

Une noble et un templier, ce maléficien cherchait vraiment la merde ce n'est pas possible. Je leva les yeux au ciel, y'en a qui n'était vraiment pas futé.

-Et moi donc, je ne pensais te voir un jour dans ce genre de position. Un comble pour un templier, dis-je avec un petit rire. Non pas encore, il nous a confisquer nos affaires, je sais crocheter une serrures, mais mes affaires son rester dans ma chambre. Mais je compte pas devenir le cobaye de quelqu'un de corrompu.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, notre situation n'était pas si désespérer que cela. On était certes enfermer, mais il y avait un templier. Et si il y avait bien quelque chose qui rendait unique les templier c'était une capacité bien précise. Ils étaient capable de zapper la mana d'un mage, rendant impossible l'utilisation de la magie par ce dernier. En faisant cela, le mage serait obliger de nous approcher, ne serait-ce que pour nous attraper et ou attacher, mais au corps à corps, il n'avait aucune chance contre nous. Du moment où il allait être priver de sa magie par Marcus, c'est nous qui serait en force.

-Dis moi, tu a eu ta dose de lyrium ? Que je sache si tu est en forme pour zapper un mage du sang...

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 9 Juil - 20:04

Pendant un instant, il pensait qu’elle essayerait de lui donner un gros câlin après avoir vu qui c'était. Ce ne fut pas le cas, ce qu'il jugea presque regrettable. Sa présence était quand même très appréciée par sa personne, même si elle souligne à quel point celle-ci, la capture est humiliante pour le templier. Il croisa ses bras pendants un instant assez agacés par la remarque. Vraiment, est-ce que c'était le temps pour ça? Il se retenu d'être de faire une remarque cinglante à cet instant. Ils doivent collaborer et c'est ça l'important. Marcus se dit qu'ils ne pourront pas sortir.

Il dut quand même un peu se retenir de claquer son propre visage quand il apprend qu'elle n'a pas ses outils de crochetage avec elle. Ils doivent bien avoir une option quand même. Elle parle de sa dose de Lyrium. Comme il a eu un incident, il y a très peu de temps de cela et donc fait très attention à prendre ses doses à intervalles réguliers ces derniers temps. Il finira par perdre sa discipline avec le temps, mais aujourd'hui il est particulièrement chargé de Lyrium. C'est peut-être pour ça que le mage l'a laissé en vie. Il a besoin de sang plein de la précieuse matière pour ses expériences.

-Je suis gonflé à bloc en Lyrium.

Une idée lui vient en tête à propos de ce qu'il devait faire pour assurer qu'il réussise à s'en sortir. Marcus commença à se mettre dans le coin de la cellule. Le templier se mit dans ce qu'il jugeait être l'angle mort de la pièce. Une fois dans son coin, il essaya d'être comme une planche. Il prit une grande inspiration. C'était possible, il était en assez bon état. Il espérait donc que ce serait assez. Idéalement, le mage n'était pas très fort et pas habitué à ce que ses prisonniers résistent à leur capture. L'important était qu'il ne se doute pas de ce qui se passe.

-Tu essaies de l’attirer à l'intérieur et moi je lui saute de dessus ou sinon je vais essayer de neutraliser ses pouvoirs un peu.

Ce n'était pas le plan le plus subtil. En fait, Marcus sent qu'il devra prendre le crâne du mage et le frapper contre les barreaux pour le rendre inconscient en coup. I espère que si ça réussit, leur geôlier aura les clés sur lui. Il serra un peu les dents et essaya de se faire aussi discret que sa possible. Marcus se dit que le mage pourrait se douter de quelque chose quand il verra que le templier n'est pas au sol. Il doit se contrôler. L'élément de surprise est très important dans tout cela. Marcus fait très attention au rythme de sa respiration pour augmenter sa discrétion.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 11 Juil - 15:21



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Même si la situation n'étais pas des plus agréable, et même préoccupante, j'étais quelque peu soulager. S'il y avait bien quelqu'un avec qui je veux bien me retrouver en situation difficile voir compromettante c'est bien Marcus. Je savais de quoi il était capable. Pas dans le sens qu'il est était templier. Non, je savais qu'il était courageux téméraire et que c'était un excellent bretteur et combattant.  Si moi je savais mettre à terre au combat à main nue, face à une épée ou un bouclier j'étais une vraie demoiselle sans défense. J'étais donc très contente d'être auprès de Marcus dans cette situation des plus compliquées.

Bon fallait avouer que le fait qu'il était templier était aussi un avantage de poids face à un mauvais mage. Si je n'avais rien contre la magie, les mages et la pratique de cet arts, j'appréciais pas ceux qui déviait. Comme je n'aimais pas les bandits qui se servait de leur armes pour opprimer les plus faibles ou les nobles qui utilisait leur argent et leur rang pour la même chose. Du moment où vous faites quelque chose de mauvais et du profil, vous n'étiez pas dans la liste des gens que j'apprécie. Il fallait donc avouer que je portais peu dans mon cœur notre divine et le principe de l'ordre des Templier. Oppresser et enfermer des gens comme des criminels, du bétail. C'était de l'abus de pouvoir rien d'autre. Il ne fallait pas juger toute une population pour les actes d'une minorité.

Je sourie en voyant l'expression de mon ami. Gonfler à bloc parfait. Au moins il y avait moins de risque pour nous, tant que Marcus sera concentré sur sa tâche. Je pouvais m'occuper du mage toute seule sans ces pouvoirs. Mais en l'écoutant, je comprends qu'il a une autre idée. Je suis septique, la surprise c'est bien beau, mais avec ces pouvoirs on ferait pas long feu. C'est un guerrier je lui fait confiance. Attirer  le maléficien, en espérant qu'il m’entende. Je retire mon manteaux et le pose, tout comme ma veste et déboutonne mon corsage, laissant apparaître ma gorge et toute la rondeur de mes seins.

-Hé hooooooo, monsieur ou madame......

Je priais pour que dans l'un des deux, cas, la personne soit sensible aux charme d'une femme. Je me colle au barreaux histoire de bien mettre en avant mes atout. L'attente ne ce fait pas si longue que ça. Une porte s'ouvre, et un homme d'une bonne quarantaines d'année en sort et nous fixe un moment. Avant de descendre doucement. Je fais mes yeux de biche.

-Dite voir, il y aurait peut-être un moyen de s'arranger.....plus agréable, sans devoir abîmer un si jolie corps...

Je le voie qui ce pince les lèvres. Bingo. Il hésite, mais ça le tente bien. Aller vient me voir...Puis d'un seul il s'approche. Et à travers les barreaux pose sa main sur ma hanche, j'en profite pour poser mes mains sur ces épaules.

-J'ai d'autre talent que celui de mon sang vous savez.....

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 11 Juil - 21:59

Marcus se dit qu'il aurait peut-être dû être celui qui était en charge de séduire le mage. Non pas qu'il doute des charmes de Ysilla, mais disons que ce n'était pas l'approche qu'il aurait prise. Certes, il n'a jamais essayé de séduire des hommes par le passé, mais il sait qu'il essaie d’avoir si la personne à qui il s'adresse est masculine ou féminine ou entre avant de tenter quoi que ce soit avec quiconque. Toutefois, il se dit que Ysilla ne manque pas d'avantages qui attirent facilement l'attention d'un homme attiré par les femmes. Il peut témoigner qu'en général leur besoin sont très simple, espérons simplement que cela s'applique à leur adversaire.

Autant ne pas perdre de temps, il ne veut pas qu'Ysilla finisse par se faire toucher de la mauvaise façon. Elle l'a attiré et c'est ce qui est important. Soudainement, il sort de sa cachette et saisit le bras du magicien et le tire avec force contre les barreaux pour que son crâne se frappe sur ceux-ci. Malheureusement, la première attaque ne réussit pas, il est seulement très secoué. Marcus ne peut pas s'empêcher de fixer Ysilla après son échec, mais rapidement il reprend le bras de Ranarin et redonne le coup et celui-ci réussit à le mettre K.O. Marcus poussa un soupire de soulagement après avoir réussi. Habituellement, il est capable de le faire en un coup.

-Même pas eut besoin de Lyrium!

Il se baisse pour atteindre le maléficien au sol, il commença à faire lui faire les poches aussi rapidement que possible ne sachant pas combien de temps il a avant que celui-ci réussisse à se réveiller. Il avait quand même un chance qu'il se réveille dans très peu de temps. Le problème est qu'il n'arrive pas à complètement chercher son corps. Les barreaux ne lui permettent pas de passer à travers facilement. Il soupira un peu et s'en alla prendre le bas du corps du magicien et le tira pour faire tourner son corps et commença à examiner le corps inconscient.

La clé se trouve dans sa proche droite et il finit par la retrouver. Il la prend et commence à ouvrir la cellule de l'intérieur. Il regarda un peu Ysilla victorieux. Une fois qu'il est sorti de la cellule. Il s'en va prendre Ranarin et lui fait une prise par en arrière. Marcus sait que sa priorité est de neutraliser cet homme. Il aimerait bien s'occuper de prendre la fuite, mais il faut absolument empêcher que quelqu'un d'autre se trouve dans la même situation. Il s'en alla prendre les mains du mage pour éviter qu'il utilise ses talents de magiciens. Il mit son pied sur son cou au cas où il se révellait.

-Tu vois une corde quelque part?

Le pire était que c'était qu'il allait devoir traîner ce type pendant un moment. Il ignorait pendant combien de temps. Idéalement, ils pourront l'amener aux gardes de la ville sans que personne ne les remarque. Quoique son uniforme de templier allait probablement lui donner assez de couverture et bon ce type avait l'air du stéréotype du mage de sang assez évidemment. IL fallait quand même qu'il réussît, neutraliser ses capacités à faire de la magie peu importe comment ils vont se débarrasser de lui. Il regarda un peu Ysilla pour voir comment elle se portait. Il ne pensait pas qu'elle soit dans un mauvais état.

-Merci d'avoir aidé.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 15 Juil - 14:42



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Mon plan à fonctionner. Même très bien. Qui aurait cru qu'une femme aussi maladroite avec les hommes aurait pus être si avenante et faire du rente dedans à un représentant de la gente masculine. Je comptais sur le fait qu'une personne comme lui devait être isolée et seule. Sans aucune compagnie. Et que du coup tenter les envies et les désirs serait un avantages pour nous. Et bien pour une fois j'avais tout eu bon. Il semblait des plus intéresser par ma proposition. Cela se voyait rien qu'a son regard et la rapidité de son souffle.  

Alors que je sens la main du mage glisser le long de mon flanc pour remonter vers ma poitrine, Marcus sors du noir pour ce jeter sur l'homme. Je me décale d'un coup, lui libérant le passage pour qu'il ai toute la place nécessaire à son action. Si on avait bien entendu un BONG, quand le crâne rencontra le métal des barreaux, cela n'avait eu l'effet escompter. On se regarde pendant quelque second, puis un second BONG vient mettre fin à la scène. Bon est bien on s'est bien tiré non ?

-Bravo monsieur le Templier, dis-je avec un sourie amical à Marcus.

Oui, il avait bien calculer son coup.Même s'il à dû s'y reprendre à deux fois. Moi qui craignait que le mage remarque quelque chose et qu'il utilise sa magie, enfin de compte on a été chanceux. Pendant qu'il fouille le corps inconscient de notre geôlier, j'en profite pour me rhabiller. J'allais pas me balader comme ça non plus. A présent j'étais un peu gêner d'être juste en corsage devant Marcus. Une fois dehors je me presse d'aller récupérer nos armes. Marcus lui est occuper à traîner le maléficien ....et faire un truc de templier j'imagine. Une corde ? Oui j'en ai une fin dans mon sac. Une fois mes armes de nouveau sur moi, j'ouvre mon sac et apport la corde, puis met mon sac sur le dos.

-Tiens, elle sert à aire des collets, j'espère que cela sera suffisant.

Je me doutais bien qu'il voulait attacher le mage. Peut-être même l'amener à la tour. Enfin s'il nous attaque pas d'ici là. Je voulais bien l'accompagner. M'assurer qu'il ne soit pas seul. Et puis j'avais beau être contre ce que faisais les templiers au seins des tours, cet homme méritait d'être puni. Je regarde mon ami avec un nouveau sourire.

-De rien. Mais tu sais c'est toi qui à fait le gros du travail. Je ne sais pas si j'ai été d'une grande utilité.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 15 Juil - 17:10

Il fixa rapidement la corde sur les poignets du maléficien. Marcus vérifia un instant le pou de ce dernier. Il était encore sous contrôle. Le duo avait probablement le temps de l'amener aux autorités compétentes sans trop de problèmes. Marcus commença à le mettre sur son dos comme un bébé singe. Il regarda Ysilla, il savait qu'il avait l'air ridicule, mais c'était à peu près la seule option disponible à cet instant. Habituellement, il aurait eu son cheval en proximité, mais pas cette fois. Il espère qu'il est encore dans les écuries de l'auberge. Pendant un instant, il s'inquiète du temps qu'il a perdu. Les aubergistes ont tendance à vouloir se débarrasser des animaux des clients qui ont soudainement disparu en les vendant.  Marcus ne veut absolument pas perdre son cheval.

-Jolie travaille, je ne crois pas que j'aurais fait meilleure diversion. il faut maintenant le ramener aux autorités. Il le maintiendront en détention le temps nécessaire.

Le laboratoire du maléficien n'est pas très grand. Il regarde autour de lui et essaya de voir si qui que ce soit d'autre était aussi capturé dans cet endroit. Heureusement, il ne semblait avoir personne d'autre dans ses lieux.  Marcus s'en alla dans la direction qu'il pensait être la sortie pour découvrir qu'il semblait finir dans un cul de sac dans le laboratoire. Immédiatement ses pensées allèrent sur le fait qu'il avait un dangereux meurtrier sur le dos, mais il assura qu'il a été dans des situations plus étranges par le passé. Donc, tout cela finit par être davantage un agacement plutôt que de la peur.

Marcus finit par trouver le mécanisme d'ouverture de la porte. Ses mains sont passablement occupées à essayer de maintenir le mage en place, alors il donne un coup de pied au mécanisme pour l'activité. Une porte de pierre s'active. Marcus est impatient de partir de ce lieu horrible. Un petit plan pour le reste de la soirée se dresse dans sa tête. Cela ne devrait pas être trop difficile. Quoique de marcher à la flèche blanche allait prendre bien  du temps. Marcher avec un type sur son dos allait probablement avoir l'air bien suspicieux.  Toutefois, il eut tout de suite une idée pour une bonne excuse.

- Si les gens demandent, il est bourru et on le ramène chez lui. Je m’occupe de discuter avec les templiers une fois que l'on arrive à la la flèche blanche.

Il s'apprêtait à partir, mais il devait attendre qu'Ysilla parte avec lui. Au moins, il semblait être loin du danger et s'il se souvient de la relation du laboratoire par rapport à la flèche blanche qui n'était pas très loin l'une de l'autre. IL préférait largement passer la nuit l'auberge qu'au baraquement de la flèche. Après une telle humiliation, il a besoin de se détendre et de faire la fête, plutôt que de subir les remontrances de ses paires pour avoir été capturé. Il se dit aussi que Marlène préférait largement qu'il garde un œil sur sa sœur, plutôt que de la laisser seule dans cette grande ville.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 24 Juil - 14:48



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Marcus savait quoi faire. C'était son travail après tout, il avait été formé pour cela. Je n'allais pas lui reprocher de faire son devoir de templier. Cela aurait été un mage bienveillant, là oui j'aurais râlé. Mais cet homme était loin d'être quelqu'un avec de bonnes intentions. Notre prise, et les taches de sang sec qui date, un peu partout dans son laboratoire, prouvent le contraire. Cet homme avait mériter son sors, qu'il soit emprisonner (réellement enprisonner pas dans la Tour), ou apaiser. Même si de mon point de vu l’apaisement était pire que la mort. Je ne souhaiterais ça , même pas à mon pire ennemi. J'avais trop vu l'effet que cela avait sur les mages, rien que d'en parler.

Moi qui avais été élevée dans les préceptes du culte Andrastien, j'avais du mal à mettre ma fois en ce culte. Entre le contrôle des templier par le lyrium, le manque d'ouverture de la Chantrie, le rejet naturel des mages -car oui, ils ont eu une vrai vie que pendant un siècle- l'histoire des marches exaltées. Tout me poussais à rejeter les traditions dans lesquelles j'avais grandie. Et Marlène qui elle était devenue un pion de cette Chantrie. J'avais des valeurs, une morale, qui certes avaient des points commun avec la Chantrie. Mais au moins je les appliquais pour tout le monde, je ne faisais pas de différence, je n'étais pas hypocrite sur les valeurs que je portais. Est-ce que j'étais athée ? Je ne pense pas, je crois à une entité supérieur, au destin, à ce qu'il y a après la mort. Mais pas de la façon dont le décri la Chantrie.

-Tu as raison, il pourrait faire encore plus de dégâts.

Alors que Marcus prend les devants en s'occupant du mage et décidant de sortir d'ici, je prends ses armes. Avec l'autre pas net sur le dos, il était un peu occupé pour remettre ses armes. Je préférais les tenir à la main. En cas de besoin, il pouvait attraper facilement son épée, puisque j'étais auprès de lui.
Ce labo qui était en fait dans une cave, débouchait dans une petite maison. Bien tenue, mais qui appartenait à un simple habitant. Elle-même était dans une petite ruelle. Qui montrait bien qu'on était dans un quartier d'ouvriers. De cet instant je suivis Marcus à travers les rues, lui seul savait où était la Fléche.

-Tu crois qu'ils vont lui faire quoi ? L'apaiser directe ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 24 Juil - 17:55

- C'est une possibilité. Je crois qu'ils vont au moins regarder son laboratoire avant de se décider, mais qui sait? ils sont moins patients de nos jours.

Personnellement, il ne voit pas tant de différence que ça entre "apaisé " et "mort ". Les apaiser sont comme si on mettait une nouvelle personne à l'intérieur du crâne. Il n'est jamais très confortable autour d'eux. Probablement parce qu'il évoque une certaine culpabilité en lui. Plusieurs des gens qu'il a capturés ont fini apaisés. Même dans les temps où la chantrie était plus laxiste avec les magiciens. Il sait que Ranarin mérite son sort, qu'elle soit. Il reste cependant que la mort est une solution brutale. Dans les deux cas, elles seront permanentes. Il semble que la rédemption est quelque chose qui échappe les hommes.

Il essaie d'être aussi circonspect que possible à cet instant. Il ne veut pas avoir à subir la colère de la population quand il découvriront qu'un mage dangereux se cachait dans leur rang. C'est la raison pourquoi, il a demandé à Ysilla d'être discrète à ce sujet. Les locaux en général réagissent de façon imprévisible, mais la colère est probablement la réaction la plus notable. Le problème est que ceux-ci essaient autant de s'en prendre au mage capturé qu'aux autres. Il y a tellement de chaos que des émeutes peuvent commencer et là beaucoup de gens vont mourir. Marcus se doit de suivre la procédure.

Heureusement, les choses vont plutôt bien, comme on est plutôt tard dans la journée la noirceur rend le transport obscurci du regard de la plupart des gens et ne se fait pas voir. Marcus semble avoir ses yeux préoccupés par la flèche blanche. Marcus est très fatigué et il aura besoin d'une très grande sieste après ce qui était arrivé. Il allait s'étendre dans un lit et faire le moins possible . Il sent qu'il n'a pas l'énergie pour faire grand-chose d'autre. Le templier évite la conversation avec sa partenaire, mais c'est surtout parce qu'il veut éviter la moindre attention.

La flèche blanche continue de se rapprocher et finit par se dresser devant eux.

-Reste ici, je m'occupe de me débarrasser de lui.

Il finit par disparaître dans le bâtiment et en reviennent quelques minutes plus tard, libéré de ce mage. Marcus ne veut pas être là pour les procédures de châtiment. Maintenant libéré, son attention se porte maintenant sur Ysilla. En fait, il se dit qu'il l'avait un peu négligé. Il se connaissait quand même et il devait agir en ami. Heureusement, maintenant, il n'avait plus rien à craindre. Son visage s'adoucit devant elle et il prend un pas pour se rapprocher. Marcus sentait un besoin de s'occuper d'elle ou au moins qu'elle finisse en sécurité. Cette ville est un vrai coupe-gorge et il ne peut pas dire que les chances sont nulles pour qu'elle ne se fasse pas attaquer une seconde fois ce soir.

-Tu as besoin d'une escorte pour te ramené à ton logis? Parce que je suis ouvert à le faire.


_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 3 Aoû - 14:10



Situation compromettante
ft. marcus & katrina


Dans les rues de Val Royaux, le soleil à quasiment disparue derrière l'Horizon, couvrant le ciel d'un drap noir aux bords orange. La nuit tombait, et nous offrait ce que Marcus désirait : la discrétion et la tranquillité. Car même si certains quartiers de la grande cité étaient encore actifs. La zone ouvrières ne l'était pas tellement. C'était plutôt les quartiers riches qui étaient vivants même la nuit.
Je suivais mon ami tranquillement en silence. Il avait demander à être discret et ne pas attirer l'inquiétude d'une quelle conque personne. J'étais disciplinée et je me rendais compte de la véracité de ces mots. J'appliquais donc ces conseils. Je reste aussi le plus proche de lui possible. Si notre prisonnier s’éveillait, je voulais que Marcus puisse choper son arme rapidement, donc je faisais en sorte qu'elle reste à porter de bras, dans ma main gauche. Je ne pouvais pas m’empêcher de poser régulièrement mes yeux brun sur celui-ci. Si il venait serai-ce qu'a bouger un doigt, je prévenais Marcus directe. Je ne comptais pas me faire capturer de nouveau. Moi je ne pouvais rien face à un mage pas net, contrairement à Marcus. Et puis sur son dos, il ne pouvait pas vraiment voir si le maléficien s'éveillait. J'étais un peu son alarme.

C'est dans un moment pareil, que je me rendait compte que Marcus était un véritable ami. On avait besoin de confiance envers son camarde dans de telles situations. Et on faisait confiance l'un à l'autre, pour ses capacités, pour son savoir et la protection qu'on apporte à l'autre. Cela me fit sourire : un de mes amis était sous les ordres que ma sœur aînée. En même temps lui aussi était de Hautecime, pas étonnant dans sens qu'on s'entende bien.

Devant la flèche qui se dresse devant, j'écoute de nouveau le templier et attend qu'il fasse son affaire. Le bâtiment avait beau être d'un blanc immatriculer et accompagner de deux bâtiment sur le côté qui donnait un aspect, géométrique. Le tout était quelque peu austère. Quand il revint, il faisait totalement nuit, et le ciel était tapisser d'étoiles. S'approchant de moi, je lui tends son épée pour qu'il puisse la reprendre.

-Pas vraiment, mais si tu veux ru peux m’accompagner et je t'offrirais à boire. Dis-je avec un sourire.

J'avais retrouver un ami. Autant en profiter autour d'un verre.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 3 Aoû - 20:56

- Je suppose que ça ne me ferait pas mal de picoler un peu, après tout ce qui est arrivé ce soir.

Marcus se repositionna pour laisser Ysilla mener le chemin. Il ne connaissait aucune taverne à Val-Royaux à laquelle il était particulièrement attaché. Alors, autant la laisser décider de leur destination pour lui faire plaisir, de toute façon elle devait mieux connaître cette ville que lui. Marcus avait seulement besoin de se rassasier. Il se dit ensuite qu'il aurait pu l'amener à l'auberge où il avait amené sa monture. Il n'aurait eu qu'à monter d'un étage pour finalement s'écraser sur un lit et roupiller, mais il se dit qu'au final, il fallait qu'il la suive jusqu'à la fin de son parcours pour la protéger.

Marcus se repositionna pour laisser Ysilla mener le chemin. Il ne connaissait aucune taverne à Val-Royaux à laquelle il était particulièrement attaché. Alors, autant la laisser décider de leur destination pour lui faire plaisir, de toute façon elle devait mieux connaître cette ville que lui. Marcus avait seulement besoin de se rassasier. Il se dit ensuite qu'il aurait pu l'amener à l'auberge où il avait amené sa monture. Il n'aurait eu qu'à monter d'un étage pour finalement s'écraser sur un lit et roupiller, mais il se dit qu'au final, il fallait qu'il la suive jusqu'à la fin de son parcours pour la protéger.

-Dis moi....qu'est-ce que tu fais à Val-Royaux?

Il ne se fit pas accusateur dans son ton, mais plutôt curieux. Il aurait probablement à se séparer bientôt. Marcus devait ne pas perdre de temps pour satisfaire sa curiosité. Il aurait probablement à dire à Marlène comment les choses allaient pour sa sœur et si elle se comportait bien. Quoique c'est surtout sa curiosité personnelle qui le pousse à l'interroger. Il se dit que la jeune dame est surtout à la recherche d'aventure. Peut-être que ce besoin ne sera même pas comblé par ce petit épisode plein d'excitation. Certes les choses auraient pu se passer de façon bien pire, mais le manque de conséquences négatives amène à continuer l'expérience.

Son esprit essaya de penser d'autre raison pour quoi celle-ci pouvait être dans cette ville. Il n'en trouvait pas pour l'instant. Ysilla est quelqu'un à qui il peut faire confiance. En même temps, cela fait quand même quelque temps qu'ils se sont vu. Il n'a pas de raison de penser qu'elle soit très différente, mais en même temps la raison de son voyage devait être un désir de changer son environnement et aussi de se transformer. Elle est assez vieille pour partir seul, mais quand même il imagine quand même ses parents inquiets en ce moment, même si elle est capable de se débrouiller seule.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut