Gentil chat, aaaah merde....(PV Faustus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 8 Juil - 0:43

Gentil chat, aaaaah merde…
La Flèche d’Argent, lieu du siège de la Chantrie Impérial, un endroit important se trouvant a Minrathie. Là ou se trouvait actuellement Victus, jeune prêtre, tout juste cinq ans au service du Divin Noir et du Créateur…Enfin plus au service du Divin, le Créateur étant plutôt du genre indisponible pour les pauvres mortels. Enfin pour le moment le jeune homme était à la recherche du Divin, il devait lui poser des questions sur des événements à venir, il s’était donc mis à la recherche de l’homme.

Il arriva dans une pièce où de nombreux fauteuils étaient installés, il remarqua la présence d’un chat noir. Vitus regarda le chat ébène se trouvant devant lui, il était courant de croiser ce petit félin. Seul petit problème était-ce vraiment un simple chat ou le divin noir sous sa forme féline, apparence qu’il appréciait particulièrement. De nombreux serviteurs hésitaient face à la boule de poils, c’était plutôt amusant en temps normal mais maintenant que c’était lui se trouvait dans cette situation, il n’avait pas envie de rire.

Le jeune prêtre lança un regard dubitatif au tigre de salon puis laissa échapper un soupire, que devait-il faire ? Continuer a chercher le divin ou laisser tomber pour le moment ? Il s’approcha du chat puis s’assit sur la chaise à côté de lui, la petite chose ne réagissant pas il partit du principe que ce n’était pas le divin. Si le félin était l’homme il aurait surement fait comprendre à Vitus de ne pas trop se rapprocher, certes ils se faisaient mutuellement confiance mais ils n’étaient pas très proches non plus…Chose que déplorait Vitus, qui aurait aimé connaitre un peu plus l’homme. Le divin n’était pas connu pour être très social, le jeune prêtre se demandant souvent à quoi il pouvait penser, il continua de regarder le chat.

-Toi t’as de la chance, tu dois en savoir des trucs sur ton propriétaire.

Oui il parlait à un chat…Heureusement il était seul sinon on l’aurait surement prit pour un dingue ou pour quelqu’un en manque cruel d’affection et aucun des deux cas n’étaient vrais.

-D’ailleurs tu ne sais pas où il est ?...Bien sûr que non, t’es qu’un chat.

Il s’installa un peu plus confortablement dans le fauteuil, il ne pouvait pas rester ici éternellement mais d’un côté, la compagnie du chat était bien plus plaisante que la compagnie des autres prêtres. Il murmura ensuite plus pour lui-même qu’autre chose mais le chat l’entendit.

- Si c’était rempli de chats ici, il serait peut-être pas aussi…sombre…M’enfin.

Il se passa une main sur le visage, il ne savait pas vraiment quoi faire. Il n’avait pas l’habitude de ce genre de situation…Et ni l’habitude de parler avec un petit félin.


Codage par Libella sur Graphiorum

Spoiler:
HRP : Honnetement je ne savais pas quoi écrire pour dire que Vivi était à la recherche de Faust 8’D.

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 8 Juil - 19:16




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

 Oui, je passe beaucoup de temps changé en chat. Sûrement trop, vous diront certains. Pas assez, selon d'autres opinions. En ce qui me concerne, je ne prête pas la moindre attention à ces bruits de couloir. Je fais encore ce que je veux, et heureusement. Quel intérêt d'être Divin Noir si on ne pouvait pas bénéficier de ce genre de tranquillité ? Aux autres de s'accommoder de mes habitudes, qu'elles leur semblent étranges ou non.

Somnolant paresseusement sur un fauteuil matelassé de l'une des salles d'assemblée plus intime de la Flèche d'Argent, je profitais de quelques instants de calme pour me reposer. Les réunions, entrevues, et autres conciliabules s'étaient enchaînés à une vitesse folle depuis l'aurore. Parfois, j'aurais souhaité pouvoir me trouver simplement en tête à tête avec moi-même, et me ménager un peu de temps pour adresser mes respects au Créateur d'une façon plus posée et réfléchie.
L'une de mes oreilles s'agita lorsque j'entendis la porte s'ouvrir. Pas besoin d'ouvrir les yeux pour identifier l'intrus. Mes narines frémirent légèrement, et l'odeur fut immédiatement identifiée. Vitus, un jeune prêtre qui avait rejoint notre Chantrie cinq ans auparavant. Un mardi matin pluvieux, d'ailleurs. J'avais accueilli son arrivée avec force suspicion, l'homme me paraissant un peu trop intéressé par ma personne pour être honnête. Après une filature plus ou moins discrète de mon cousin -Créateur au secours...- j'avais fini par me rassurer. Non, pour autant qu'il sache, il n'était pas un danger.
Si la présence du prêtre ne me dérangeait pas, et que je l'appréciais même en certaines occasions, j'avoue qu'à cet instant précis, je n'étais pas ravi de le voir. C'est donc pour cette raison que je ne bougeai pas, ne donnai aucun signe pour me distinguer de Verius, et patientai, histoire de voir ce qu'il déciderait devant mon absence de réaction.

Manque de chance, Vitus se posa sur le siège voisin. Bon, eh bien raté pour cette fois. Je l'écoutai parler dans le vide, ou du moins pensait-il parler dans le vide, sans davantage bouger. Qu'un chat ? Cette fois-ci, mes moustaches tiquèrent. Les félins comprennent bien plus de choses que la plupart des gens ne veulent bien l'admettre, preuve en étant que si, Verius savait généralement où je me trouvais, et occasionnellement acceptait même de vendre la mèche sur ma localisation. Même si en général, il n'acceptait de servir de guide qu'à mes cousins.
Bien, c'était assez entendu. D'un bond, je quittai le fauteuil, me réceptionnant souplement sur les dalles. Là, je fis quelques pas en direction d'un petit guéridon sur lequel des domestiques avaient posé, moins d'une heure auparavant, quelques biscuits secs et une théière. Le breuvage qu'elle contenait était à présent froid, mais ça ne m'avait jamais dérangé. Comme si de rien n'était, je repris ma forme originelle pour me servir une tasse de thé, que je portai ensuite à mes lèvres.

- Si la Flèche d'Argent était peuplée de chats, je serais certainement moins "sombre", comme tu dis. Et au final, le Créateur en serait peut-être tout aussi ravi que moi. Mais enfin... Que me veux-tu, au juste ? Un problème, peut-être ?

Je n'aimais pas qu'on me court après sans raison valable. Il avait plutôt intérêt à en avoir une bonne.

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 10 Juil - 22:15

Gentil chat, aaaaah merde…
Vitus était légèrement perdu dans ses pensées lorsqu’il vit le chat noir descendre de son siège.

*Il doit déjà en avoir marre de m’écouter parler.*

Le félin se dirigea vers le guéridon, Vitus s’attendait plutôt à prendre la direction de la porte de sortie mais bon un chat n’est jamais logique. Il eut rapidement une réponse à ce comportement étrange, devant lui le petit félin ébène venait de prendre l’apparence de l’homme qu’il cherchait. Sous l’effet de surprise Vitus se leva de son siège, bien trop vite surement, la surprise clairement affichée sur son visage.

-Je…Euh…

Il se redressa correctement et essaya d’afficher un visage plus neutre, ce qui se révéla plus compliqué qu’il ne le pensait. Après tout alors qu’il pensait juste parler à un chat, il parlait avec le Divin noir.

*Par le créateur il a tout entendu. Ca commence mal.*

-Je suis désolé de vous déranger pendant votre temps libre mais certains…mh…confrères souhaitent encore s’entretenir avec vous aujourd’hui.

Il avait légèrement hésité sur le mot ‘confrères’ car il s’entendait plutôt mal avec une partie des autres prêtres, surtout les plus âgés. Il avait l’impression qu’ils ne le prenaient jamais au sérieux, peut être à cause de son âge ou de son comportement…ou tout simplement c’était juste des vieux cons, en tout cas lui n’était pas aussi coincés qu’eux.

Maintenant qu’il avait dit ce qu’il avait à dire, il voulait faire demi-tour et s’en aller, il avait peut-être un peu trop parlé et surtout dit certaines choses qu’il n’aurait pas dû. Pourtant c’était vrai que Vitus aimerait connaitre un peu mieux le Divin noir, peut-être juste pas pure curiosité ? Non, il en avait juste envie c’est tout, il n’y avait pas d’autre explication. Gêner il se frotta la nuque avec l’une de ses mains.

-A propos de ce que j’ai pu dire plus tôt, je suis désolé.

Enfin il n’était pas sûr que s’excuser soit la bonne chose à dire mais il ne savait pas quoi dire d’autre. Il se trouvait dans une situation plutôt gênante de son point de vue.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 13 Juil - 22:17




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

 Me jouer des autres grâce à mes dons de métamorphose, je dois bien avouer que j'adorais ça. C'était plus fort que moi, je ne pouvais pas résister à l'appel d'un bon tour à jouer. Surtout lorsqu'il s'agissait de quelqu'un comme Vitus, facilement impressionnable en ma présence. J'ignorais encore précisément pourquoi, d'ailleurs. Mon influence de Divin Impérial ? Mes dons de Nécromancie ? Ma présence que je devinais indifférente, voire froide ou carrément glaciale ? Allez savoir... Mais en tout cas, tant qu'à en être rendu là, j'avais décidé d'en profiter un peu. Après tout, ce serait idiot de ne pas abuser de la situation... Pas trop non plus. Je ne voulais pas traumatiser l'un des seuls prêtres de ma Chantrie qui soit divertissant. Au milieu de cette majorité de vieux croulants rigides, Vitus faisait figure d'une anomalie, parfois. C'était justement ce qui me plaisait.

-Je suis désolé de vous déranger pendant votre temps libre mais certains…mh…confrères souhaitent encore s’entretenir avec vous aujourd’hui.

Ma réaction ne se fit guère attendre. D'un air las, je levai les yeux au ciel avec un soupir teinté d'agacement. Allons bon. Quels mots n'avaient-ils pas compris, pour qu'ils aient encore besoin de mes lumières ? Un jour, j'allais finir par partir pour quelques semaines de vacances bien méritées à Qarinus, sans prévenir qui que ce soit. Cela me ferait une bonne occasion pour revoir Nerva, tiens. Je devais avouer que ma cousine commençait à me manquer.
Je fus tiré de mes pensées nostalgiques par la voix du jeune homme, une nouvelle fois. Durant de longues secondes -surtout de son point de vue si vous voulez mon avis- mes yeux fichés dans les siens, je ne bougeai pas d'un cil. Est-ce que je cherchais à l'intimider, à le gêner encore plus qu'il devait l'être actuellement ? Oui. Pourquoi ? Parce que j'en avais envie. Il y a toujours un prix à payer lorsqu'on interrompt l'une de mes siestes de félin, et il pouvait s'estimer heureux que le paiement que j'exige aujourd'hui se résumait à quelques plaisanteries et un petit jeu de chat et de la souris. Finalement, je consentis à reprendre la parole.

- De quoi t'excuses-tu ? Tu n'as rien dit d'offensant. En ce qui me concerne, je n'ai entendu que des vérités. Et, que je sache, c'est ce que prône notre Créateur. Alors au nom de quoi devrais-je t'en tenir rancune ? Puis j'ajoutai dans un nouveau soupir, avant de me venger sur le reste du contenu de ma tasse de thé en l'avalant d'une traite. Je n'ai aucune envie d'aller trouver ces prêtres pour le moment. Je doute que ce soit bien important, de toute façon. Discutons un peu. Une tasse de thé ? Il est froid, j'en ai peur, mais il reste excellent.

Non, je n'avais pas envie de retrouver ces enquiquineurs notoires. Mais paradoxalement, je n'avais pas non plus de me retrouver seul. Alors pourquoi pas ouvrir une discussion avec Vitus. Nos dernières conversations étaient distrayantes, aucune raison que celle-ci ne le soit pas.

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 20 Juil - 15:49

Gentil chat, aaaaah merde…
Trop de secondes s’écoulèrent en silence, ce cours laps de temps paru durer une éternité pour Vitus, le regard du divin noir ne le quittant pas. L’homme face à lui brisa le silence et au grand soulagement du jeune prêtre, le divin ne semblait pas trop lui en vouloir de l’avoir dérangé, intérieurement le prêtre était soulagé mais tenta de ne pas trop le montrer.

-Hé bien certains n’apprécient pas qu’on soit trop sincère avec eux.

La suite de la réponse du Divin fit légèrement sourire le prêtre.

-Pour être honnête je vous comprends, la moitié d’entre eux essayeront de se faire bien voir par vous, juste pour ensuite se vanter d’être proche du Divin Noir. Et l’autre moitié tenteront sûrement de prendre votre place.

Vitus avait une mauvaise image des prêtres, même s’il en était un aussi. Il s’approcha de l’homme et accepta la tasse de thé, lui aussi n’avait pas particulièrement envie de retrouver les autres occupants de la Chantrie.

-Si vous permettez une question, pourquoi un chat ? La plupart des mages métamorphes préfèrent des transformations plus impressionnante.

Vitus était quelqu’un de naturellement curieux et le pourquoi de la forme de chat l’intriguait. Il y avait d’autres choses qui intriguaient le jeune prêtre mais il ne savait pas trop jusqu’où il pouvait aller dans ses questions donc pour le moment il préféra se retenir.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 20 Juil - 23:13




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

 J'appréciais l'honnêteté. C'est une qualité trop souvent absente chez la plupart des gens des hautes sphères de l'empire. Moi le premier, d'ailleurs. Alors, la franchise dont faisait preuve Vitus la plupart du temps avait quelque chose de rafraîchissant. Même s'il devrait mesurer davantage certaines de ses paroles, surtout en présence de personnes de mon influence. Une chance pour lui que je le trouvais intéressant, et même digne d'intérêt.
J'esquissai un nouveau sourire, en retournant m'asseoir dans le fauteuil que j'occupais quelques minutes auparavant sous mon apparence féline, après avoir tendu au jeune prêtre la tasse de thé promise. Là, je croisai les mains, les posant presque religieusement sur mon ventre, mes prunelles toujours fermement accrochées au visage de mon interlocuteur.

- Ainsi, toi aussi tu m'affubles de ce surnom. Divin Noir. Non pas que ça me déplaise, j'avoue que cela serait même l'inverse. Mais tout de même. Le terme officiel reste Divin Impérial. Je ne pensais pas qu'au sein de ma propre Chantrie ce surnom circulait.

Mensonges. Je le savais, bien sûr. Cependant, j'attendais avec une impatience bien camouflée de voir ce qu'il allait avoir à me dire sur le sujet. Allait-il faire le choix de me cacher une vérité que je connaissais déjà, ou bien à l'inverse poursuivre sur la voie de la franchise ?

- Oh, ils peuvent essayer de me déchoir de mon trône. Je les attends. Et ils pourraient bien être surpris... glissai-je avec un infime sourire en coin, un rien carnassier. Oui, je les attendais de pied ferme, ces vautours. Qu'ils osent seulement faire un mouvement à mon encontre, et ils le regretteraient amèrement. Il y a pire que la mort, en ce monde. Pourquoi un chat, dis-tu ? Pour l'affection que je leur porte, en premier lieu. Mais aussi parce qu'il est plus facile de passer inaperçu sous la forme d'un animal domestique que celle d'un fauve. Que ferais-je d'une transformation en lion ? Aucun intérêt, en ce qui me concerne. La discrétion est une arme bien plus efficace que la force brute, à Minrathie. Et toi, pourquoi ces questions ? Pourquoi est-ce que je t'intrigue tant que ça ?

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 21 Juil - 23:17

Gentil chat, aaaaah merde…
Vitus observa le Divin retourner s’asseoir sur le siège sur lequel il se trouvait sous sa forme de chat, son regard toujours sur le jeune prêtre. Bizarrement Vitus trouva le contenu de sa tasse d’un grand très grand intérêt quand l’homme assit parla. Il avait parfaitement raison, Divin Noir n’était pas vraiment la bonne appellation pour s’adresser à lui mais Vitus n’y avait pas fait attention. Il examina sa boisson le temps de trouver quoi dire, relevant son regard pour lui répondre.

-Malheureusement le surnom de Divin Noir est bien plus commun que votre véritable surnom. Et d’après ce que j’ai entendu, ce surnom est utilisé pour parler de vous hors de Tévinter, je fais peut-être erreur cependant.

Il n’était jamais sorti de Tévinter et c’est bien quelque chose qui lui manquait, c’était un rêve d’aller en dehors de l’Empire mais étant prêtre désormais il ne risquait pas de quitter son pays natal.

-Ils le savent mais ça n’empêchera pas certains imbéciles de tenter quelque chose.

Vitus ne doutait pas une seconde que le Divin ne se laisserait pas faire facilement, lorsqu’on atteint une place aussi haute, il est normal de faire en sorte de la garder par tous les moyens possibles. Le jeune prêtre avala ce qui lui restait de thé, posa la tasse et alla s’asseoir à son tour, rester debout face au Divin le rendait mal à l’aise. La suite de la réponse de l’autre homme ne l’étonna pas beaucoup, il avait parfaitement raison sur le fait que la discrétion était plus utile que la force brute, surtout à Tévinter.

-Effectivement dit comme ça.

Lorsque le Divin l’interrogea sur l’intérêt qu’il lui portait, Vitus commença à ouvrir la bouche pour répondre puis se ravisa. Le jeune prêtre baissa son regard sur le sol, il posait les questions par curiosité, il avait juste envie de savoir, de connaitre un peu le Divin Noir. Il répondit à la question toujours en évitant le regard de l’autre homme.

-C’est juste de la curiosité. Ca fait cinq ans que je suis ici et je ne sais pas grand-chose sur vous, c’est aussi simple que ça.

Voilà ce n’était pas pour une autre raison, Vitus était simplement curieux…Bon il ne l’était pas avec tout le monde, juste que le Divin avait quelque chose qui faisait qu’il voulait en savoir plus. Il tourna légèrement la tête pour regarder l’homme à côté de lui, un regard un peu gêné afficher sur le visage.

-Je m’excuse si cela vous dérange, c’est juste que…Enfin rien. Si ma curiosité vous gêne je ne poserai plus de questions.

Il reporta son regard sur le sol, aujourd’hui il trouvait que beaucoup d’objets très intéressant, en tout cas c’était mieux de regarder en face le Divin.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 29 Juil - 23:00




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

 Ai-je déjà dit à quel point je trouvais Vitus adorable, par moment ? Il me faisait penser à un enfant qui, surpris par sa propre honnêteté, se trouvait tout penaud devant le fait accompli. Comme à cet instant, où il fixait le fond de sa tasse avec une telle intensité que si elle devait être vivante, elle s'en serait sûrement empourprée. De lui, j'attendais une certaine franchise. Et je ne fus pas le moins du monde déçu. Un très léger, infime sourire se permit de prendre place sur mes lèvres.

- Oh, je le sais. Ne m'en veux pas, mais je voulais m'assurer de ton honnêteté. Bien que je n'ai jamais eu à la mettre en doute, ce dont je te suis reconnaissant. Trop rares sont les personnes auxquelles je peux me fier, même au sein de ma propre Chantrie. N'est-ce pas malheureux ?

Soudain, une idée naquit dans un coin de mon esprit. Comme une fulgurance, une évidence. Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt ? Cela serait un excellent moyen de m'assurer une paire d'oreilles et d'yeux toutes dévouées à ma personne. Mais ce genre de manipulation ne se fait hélas pas du jour au lendemain. Du temps et de la patience allaient être nécessaire pour mener mon objectif à bien. D'ici là, je devrais me méfier du jeune prêtre autant que des autres. Prudence est mère de sûreté.

- Que le reste de Thédas me nomme Divin Noir si ça leur chante. J'aime la résonance de ce sobriquet. Sans même m'avoir jamais rencontré ni même savoir à quoi je ressemble, cela suffit pour instiller la peur chez la plupart des gens du peuple. Bien sûr, il y en a aussi pour me mépriser. Mais qu'importe. Je connais ma valeur à mon poste, et c'est là l'essentiel.

C'est avec une attention toute particulière que je l'écoutai ensuite répondre à ma dernière interrogation. La plus importe, peut-être. Sûrement. Et je me permis d'arquer un sourcil de surprise. De la curiosité. De la simple, toute bête, innocente curiosité. Vraiment ? Voilà donc la raison de toutes ces questions ? Un besoin de savoir à qui il avait affaire ? Quelque part, je pouvais le comprendre. Mais malgré tout, cela m'interloquait.

- Non... Non, je ne t'en tiens pas rancune. Je dois t'avouer que je suis surpris, néanmoins. La plupart des gens ne prennent même pas la peine de vouloir passer par delà les rumeurs qui me concernent. Elles leur suffisent. Ravi de constater que ce n'est pas ton cas. Si tu as d'autres questions... ajoutai-je avec un ample signe de la main, qui l'invitait manifestement à pousser plus loin son enquête, s'il le désirait.

Manoeuvre de ma part, ou réelle envie de lui accorder un petit privilège ? Peut-être un peu des deux.

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 31 Juil - 1:37

Gentil chat, aaaaah merde…
En entendant le Divin dire qu’il savait parfaitement pour le surnom de Divin noir et tout le reste, n’étonna pas totalement Vitus. Il fronça légèrement les sourcils cependant quand l’homme avoua avoir testé son honnêteté, il comprenait parfaitement pourquoi mais cela le blessa légèrement. Le Divin devait surement l’une des rares personnes avec qui le jeune prêtre était honnêtement, pour le moment en tout cas.

-Je comprends votre méfiance. Après tout le mensonge est un art que de nombreux pratique tous les jours.

Vitus ne dit pas que lui-même, il aimait mentir et franchement il était loin d’être un débutant dans cet art. Il écouta ensuite le Divin, visiblement son surnom officieux lui plaisait et tant mieux pour lui car il n’avait guère le choix de toute façon.

Quand l’homme à côté de lui donna l’autorisation de continuer ses questions, Vitus afficha un petit sourire. Il avait eu peur un instant que le Divin prenne mal le fait que quelqu’un essaie d’en savoir plus sur lui.

-Je ne vois pas en quoi cela est étonnant. Nous servons le créateur, certes, mais lui n’est pas là et ne répond pas franchement aux questions. Tandis que vous, hé bien vous êtes plus réel, donc je trouve que c’est normal d’en savoir juste un peu plus sur vous.

En réalité Vitus n’avait jamais voulu devenir prêtre et franchement il ne croyait pas beaucoup au créateur…Enfin il croyait bien qu’il y avait quelque chose de plus grand mais tout ce qui été écrit dans le cantique…Hé bien n’importe quel crétin pouvait l’avoir écrit et dire que c’était la parole du Créateur, enfin son point de vue importait peu désormais.

Le jeune prêtre détourna de nouveau le regard et se contenta de regarder devant lui. En temps normal il n’évitait pas le regard du Divin, mais là, la situation était un peu différente et il était mal à l’aise.

-Dites, avez-vous toujours voulu être là où vous êtes actuellement ou est-ce le souhait de quelqu’un d’autre ? J’ai entendu dire que vous étiez fils unique et il étrange que vous ayez fini à la Chantrie Impériale. En général les ainés deviennent héritier de leurs familles.

Dans son cas, c’est son père qui avait décidé qu’il deviendrait prêtre, son frère ainé prendrait la suite du père. Cette décision servait aussi à séparer les deux frères qui ne pouvaient pas se supporter, ainsi ils ne risquaient pas de s’entretuer pour une broutille.

-Il y a de nombreuses personnes qui malgré les apparences ne souhaitaient pas finir ici, Divin.

Vitus afficha un petit sourire puis regarda le Divin, il n’avait pas fait particulièrement attention à ses paroles. L’autre homme ne devait pas savoir que Vitus détestait sa place actuelle.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 2 Aoû - 13:29




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

  La curiosité et les questions qui en découlent. Quoi de plus naturel, chez l'Homme ? Hormis la soif de pouvoir et la course aux possessions matérielles, bien évidemment. Pour autant que je puisse en déduire, il me semble que les êtres humains ont toujours été des créatures pleines d'interrogations. Des questions qui ont parfois rongé certaines d'entre eux au point de les mener à leur propre perte. J'espérais qu'il n'en serait pas de même pour Vitus, à mon sens il ne méritait pas un destin aussi regrettable.
D'ailleurs, je ne pouvais qu'approuver son assimilation du mensonge à une forme d'art. Un art dans lequel beaucoup de personnes étaient versées, au sein de Tévinter. Pas seulement, ceci dit. A travers tout Thédas, mentir était une nécessité pour rester en vie.
Un léger rire m'échappa en l'entendant poursuivre. Décidément, voilà un jeune prêtre plein de surprises. Et qui n'avait pas froid aux yeux.

- Suis-je vraiment plus réel que le Créateur ? Oh, je ne pense pas. Prends garde à ne pas blasphémer devant moi, je pense que tu es bien au courant des rumeurs qui courent sur mes réactions face à certains agitateurs.

Bien que ce soit moi qui l'ai invité à poursuivre plus avant ses investigations, je devais bien avouer que je ne m'attendais pas à ce qu'il aborde ce sujet-là. Le seul mot "famille" suffisait à me tendre. Mes mâchoires se serrèrent légèrement, tandis que mes doigts s'agrippaient aux accoudoirs du fauteuil, pour quelques secondes, avant que je ne parvienne à me tranquilliser. Par chance, Vitus regardait ailleurs. Là, je me retrouvais un peu incommodé. Devais-je être honnête ? Ou bien inventer quelque chose rapidement ? Les deux options étaient tentantes... Néanmoins, j'optai pour la sincérité. Quelque peu nuancée.

- Je suis effectivement fils unique. J'ai décidé d'entrer à la Chantrie de mon propre chef, afin de couper l'herbe sous le pied à mes parents qui cherchaient désespérément à me marier. Est-ce que je visais le trône du Divin Impérial ? Non. Mais je ne vais pas prétendre que ça ne me plaît de me trouver à cette place aujourd'hui. Après un léger temps d'arrêt, je reportai mon regard sur le visage de Vitus, adoptant une mine un peu plus concernée que jusqu'à présent volontairement. Dois-je comprendre que tu n'as aucune envie de te trouver à la Flèche d'Argent ? Je doute que le Créateur apprécie qu'on entre dans Ses ordres sans être sincère... Qu'aurais-tu préféré faire, où rêverais-tu de te trouver, si ce n'est ici ?

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 3 Aoû - 2:11

Gentil chat, aaaaah merde…
Il parlait trop et ne faisait pas attention à ses paroles, il allait finir par le regretter. Vitus commençait à être légèrement tendu, il était avec le Divin Noir, pas avec un simple membre de la Chantrie. Entre l’autre homme rire légèrement ne le rassura pas, ce n’était pas une chose normal et lorsqu’il parla, Vitus sut qu’il devait faire attention à ce qu’il allait dire.

-Réel n’était peut-être pas le bon mot. Soyez certain que je ne doute pas de l’existence du Créateur. Cependant je voulais dire que vous êtes…mh…tangible ? Enfin vous êtes là, le Créateur je ne peux pas lui parler face à face avec lui.

Vitus espérait que cette explication suffirait au Divin, car honnêtement il ne voyait pas comment expliquer autrement. Ensuite le jeune prêtre nota un changement dans l’expression du Divin, il était devenu bien plus sérieux, Vitus savait qu’il marchait sur des œufs désormais. Le moindre faux pas pourrait l’obliger à quitter la Chantrie, bien qu’il n’aime pas particulièrement son poste il comptait bien le garder pour le moment. Tant qu’il  ne trouvait pas une meilleure option. Le prêtre ne détourna pas le regard cette fois, étrangement lorsqu’il arrangeait la vérité il était plus simple de regarder son interlocuteur droit dans les yeux.

- Vos parents ont dû être malheureux de vous voir intégrer les ordres, enfin maintenant que vous êtes à la tête de la Chantrie ils doivent être fiers. Un petit sourire toujours affiché sur son visage, Vitus continua, il décida cette fois ne pas être totalement honnête avec le Divin.Pour être honnête devenir prêtre n’était pas ce que je voulais en étant enfant mais je m’y suis fait. Et ce que j’aurais aimé faire ? Vous allez trouver cela peut être idiot mais j’aurais aimé enseigner la magie.

Il ne pouvait clairement pas dire qu’actuellement, il voulait juste se débarrasser de son frère ainé et éventuellement prendre sa future place au magister. Non il ne pouvait pas lui dire, pourtant même si le meurtre en famille était une chose plutôt commune chez les nobles de n’importe quelle nations, Vitus ne pouvait pas le dire.

-Et vous ? Si vous aviez pu faire quoi que ce soit d’autre, qu’auriez-vous fais ?

Il était intrigué parce qu’aurait voulu faire le Divin, et surtout il cessait de parler de lui, recentrer la discussion sur l’autre homme était bien mieux. Ainsi il ne risquait pas de dire n’importe quoi.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 7 Aoû - 16:09




Gentil chat, aaah merde...

It's not like you didn't know it could be me

   Voilà que ma propre curiosité se retournait contre moi. Tel un retour de flammes, je me prenais de plein fouet d'indiscrètes et dérangeantes interrogations. Pourquoi, ô Créateur pourquoi avait-il fallu que Vitus tombe aussi juste ? Soudainement, le doute m'assaillit. Etait-il au courant de quoique ce soit, à propos de mon enfance ? Avait-il en sa possession des détails sordides, qu'il essayait de me faire sournoisement confirmer ou infirmer ? Ou bien cherchait-il juste à édifier des rumeurs que je n'aurais jamais entendu courir dans les couloirs de ma Chantrie ? ... Non. Impossible. Personne n'avait connaissance des événements de mon enfance, hormis ceux qui avaient été là pour y assister, et ces personnes se trouvaient fort peu nombreuses. Et quand bien même, ces mêmes personnes savaient pertinemment qu'il valait mieux pour elles qu'elles gardent leur langue soigneusement nouée à ce sujet. Comme cela, je n'en donnais pas l'air, mais je m'avérais être un adversaire redoutable, qu'il valait mieux ne pas contrarier, ni sous-estimer.

Non. Ma trop grande paranoïa devait s'exprimer une fois de plus, voilà tout. Le jeune prêtre avait simplement visé juste par simple chance. Ou malchance, c'est selon. A présent, c'était à moi de décider ce que j'allais lui répondre. Choisir mes mots soigneusement m'apparaissait comme une évidence. Après quelques instants d'une rapide mais non pas bâclée réflexion, je repris la parole.

- Pour être honnête, mes parents ont surtout été malheureux de ne pas pouvoir m'utiliser en me mariant à une jeune femme de la haute noblesse de Tévinter. Sont-ils fiers de mon titre de Divin Impérial ? Peut-être, je l'ignore. Je ne leur ai pas parlé depuis mon départ pour la Flèche d'Argent. Enfin, hormis quelques politesses glaciales adressées à la va-vite, lorsque pour une raison ou une autre, je me trouvais obligé de les côtoyer à nouveau. On ne pouvait pas qualifier ceci de discussions. Mon esprit sautant sur l'information suivante, un léger rictus mesquin étira mes lèvres, tandis que je glissai un regard entendu à Vitus.

- Oh, allons... Voudrais-tu me faire croire que tu n'éprouverais aucun désir à devenir Magister ? Je pourrais le comprendre, le pouvoir a des attraits et des charmes indéniables. Il y aurait d'autres contraintes à supporter, bien sûr, mais quelle position ne recèle que des avantages, et aucun inconvénient ? Ce n'était que pure supposition, mais mon instinct me disait que je me trouvais sur la bonne voie. Afin de ne pas le faire fuir et le braquer sur un refus, je relâchai la pression en consentant à répondre à sa dernière question. Quant à savoir ce que j'aurais voulu devenir... Eh bien, j'aimerais le savoir, moi aussi. Peut-être écrivain... Je ne sais pas. Ce que je sais, en revanche, c'est que j'ai encore à faire, et bien qu'il soit très agréable de deviser en ta compagnie, j'ai bien peur qu'il me faille m'éclipser. Tâche de ne pas laisser tes trop curieuses oreilles traîner n'importe où, paraît-il que certaines personnes n'hésitent pas à les trancher.

Et sur ces derniers mots, prononcés en me levant et arrangeant mes vêtements de façon à ce que rien ne dépasse, je quittai la pièce. Laissant derrière moi un prêtre qui, je l'espérais, ne ferait pas mauvais usage des quelques maigres miettes d'informations que j'avais bien voulu lui céder. Gare à lui s'il me nuisait d'une quelconque façon.

.SHADOW

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 147
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 8 Aoû - 23:36

Gentil chat, aaaaah merde…
Vitus écouta attentivement la réponse du Divin, en savoir plus sur le ‘passé’ de l’homme était quelque chose de rare. Il le savait, il ne devrait garder sa bouche close sur tout ce qui avait pu être dit dans cette pièce, même les détails insignifiant.

-Je vois…Les mariages arrangés ne sont pas rares pour les premiers nés. Enfin je suppose que de vous avoir ici est mieux au final.

Un petit sourire apparu mais disparut aussi vite en entendant le reste des paroles du Divin. Le jeune prêtre serra légèrement la mâchoire et détourna le visage, oui il aurait voulu une place de magister mais son frère ainé l’aura surement bientôt. Leur père préférant son ainé à cette place plutôt que son deuxième fils, le trouvant plus doux que le premier né.

-Non je n’ai jamais voulu cette place. Depuis toujours j’ai su que je n’aurai pas de place là-bas et je m’y suis fait.

Vitus reporta son regard sur le Divin, lui devenir écrivain ? L’idée était trop étrange mais pourquoi pas ? Chacun pouvait bien faire ce qu’il veut de sa vie. La dernière phrase de l’homme arracha un sourire amusé au jeune prêtre, ses oreilles trainaient beaucoup dans la chantrie et de manière discrète. Il était prêtre, il était normal qu’il sache plein de vilains secrets non ?

-Je ne vois pas de quoi vous voulez parler Divin.

Il laissa échapper un petit rire puis regarda l’homme quittait la pièce. Vitus fut plutôt content de la petite discussion qu’il avait eu avec le Divin, c’était la première fois qu’il avait pu poser des questions plus intimes. Certes il ne savait pas tout à propose de l’homme mais pour le moment sa curiosité était satisfaite. Il soupira puis se leva à son tour.

*Plus jamais je parle à un chat par contre.*

Il quitta la pièce lui aussi et retourna auprès des autres prêtres…Quelqu’un devait bien leur dire que le Divin n’était pas trouvable pour l’instant.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

It's in your eyes. Come break me down.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 128
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut