RSS
RSS



 
Connaître Dragon Age ne vous dispense pas de lire les annexes
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[INTRIGUE - TERMINÉ] A LA RECHERCHE DE LA LÉGION

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
▲ MESSAGES : 99
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 13:41



A la recherche de la Légion
Mission de recherche



▲ NOM DE LA MISSION - A la recherche de la Légion
▲ CRITÈRES - Gardes des Ombres & Nains non surfaciens
▲ COMMANDITAIRE - La cité d'Orzammar

▲ LIEU - Tréfonds - La Tranchée des morts
▲ CONTEXTE - La Légion des Morts est portée disparue depuis plusieurs semaines. Orzammar et ses dirigeants ont finalement cédé à l'inquiétude pour envoyer quérir la Garde des Ombres ainsi que quelques courageux nains pour résoudre ce mystère. C'est à vous qu'incombe la tâche de retrouver leurs traces afin de déterminer ce qu'il est advenu d'eux. Votre enquête vous emmène dans les Tréfonds, là où la Légion est censée avoir établi son camp, dans la Tranchée des morts.

▲ DÉROULEMENT - Vous serez confrontés à deux vagues d'Engeances. La première en arrivant à la Tranchée. La deuxième, un tour après avoir vaincu la première vague. Les combats se dérouleront aux dés. Entre des ceux attaques, vous aurez un tour pour trouver des indices sur ce qu'il est advenu de la Légion. Selon vos résultats aux dés, vous pourrez ou non déduire que la Légion a été exterminée, mais peut-être découvrir également d'autres éléments qui vous seront indiqués par le MJ.
▲ LA MISSION EST RÉUSSIE SI... - Vous avez réuni suffisamment d'éléments pour déduire que la Légion n'existe plus, et même davantage.
▲ LA MISSION ÉCHOUE SI... - Vous êtes débordés par les Engeances ou ne pouvez confirmer que la Légion a été anéantie.

▲ RÉCOMPENSE - La confiance et le soutien du souverain d'Orzammar et de son peuple envers la Garde des Ombres.

▲ PARTICIPANTS -
Dans cette mission, il y a trois PNJ en plus de vos personnages. N'oubliez pas de les prendre en compte et n'hésitez pas à les faire intervenir dans vos rps, ils servent à ça ! Les petites descriptions sont présentes afin de vous aider à mieux les cerner. Leur destin ainsi que le vôtre sont désormais en jeu.

L'ORDRE SE FERA EN FONCTION DE LA PREMIÈRE VAGUE DE POST.

Gardes des ombres (pj) :
- @NYGHANN CIETH
- @JASON WIGGINS
- @AGUILAR

Nains d'Orzammar (pnjs) :
-
GIMAK TURIN (pnj) :
 
-
BALDIN (pnj) :
 
-
ALRIM BERA (pnj) :
 




Introduction


Gardes confirmés venus de Fort Bastel en Ferelden ou de la Forteresse Inébranlable en Orlaïs, vous vous êtes joints pour une mission commune une fois arrivés à Orzammar - votre point de rendez-vous. C'est là bas que vous avez rencontré le roi avant d'entamer votre périple dans les Tréfonds par l'entrée principale, accompagnés de trois Guerriers nains originaires du royaume. Cela fait un bon moment que vous êtes maintenant enfoncés dans le nid des engeances. Vous venez d'atteindre la Tranchée des Morts et devant vous, plusieurs de ces créatures - autrefois mises en déroute par la Légion des Morts s'amènent en votre direction. Une première vague d'engeances dont il va falloir parvenir à bout avant de pouvoir commencer les recherches. Mais vous êtes tous conscient de la rapidité qu’implique cette mission : si vous tardez trop, une nouvelle vague vous empêchera de mener à bien votre objectif.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyghann Cieth
Arachnophobia
▲ MESSAGES : 139
▲ OCCUPATION : Garde senior
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Bâton & fouet | Elementaire feu, métamorphose (araignée géante), rêveuse
Voir le profil de l'utilisateur http://medusanexus.deviantart.com/
Ven 14 Juil - 12:06
À peine avait-elle entendu le nécessaire auprès des nains que Nyghann s'était volatilisée dans le plus grand silence. La raison? Le repérage ! Elle avait appris à ses dépens qu'il était nécessaire de connaître le terrain avant de s'engager dans un combat. Les engeances, en plus d'être nombreuses, avaient en plus l'avantage de connaître la zone. Les tréfonds étaient un véritable labyrinthe mais Nyghann y avait passé tellement de temps qu'il était presque aisé pour elle d'avoir à quadriller la zone. Alors pendant que ses comparses prenaient le temps d'échanges tactiques avec les nains, elle s'était faufilé sur leur futur terrain de chasse. Car aujourd'hui, les engeances allaient trouver plus forts qu'elles. Aujourd'hui, les proies, ce seraient elles.

◈ ◈ ◈

L'animal crisse, secoue son imposant abdomen alors qu'un épais fils de soie s'en étire, solide et visqueux. Il ne fait que s'ajouter à une myriade d'autres fils identiques qui se croisent à travers les galeries. Le piège se referme doucement. Il ne sera probablement pas suffisamment pour venir à bout des engeances mais cela permettra au moins d'en retarder quelques-unes. Le manque de temps lui avait fait défaut et Nyghann dans l'urgence, avait fait ce qu'elle pouvait. La gigantesque arachnide déploie ses pattes, courant à travers les galeries, facile pour elle de voir dans la pénombre et déjà, elle reconnaît le chemin pour rejoindre ses compagnons. Mais déjà derrière elle, les cris des Hurlocks, entre autres, se font entendre. Ils arrivent, sont tout proches. La bête s'active, filant à vive allure à travers les galeries jusqu'à ce que le groupe composé de nain et de la garde des ombres apparaissent à ses innombrables yeux noirs et luisants. La créature pousse un puissant crissement, ignorant les nains qui eux, dans leur ignorance, ont déjà sorti leurs armes, prêt à se défendre contre la bête.

Mais l'araignée n'attaque pas, évidemment. Son corps se tortille entre deux crissements de douleur, s'étale sur le sol alors que ses pattes se brisent, s'agitent dans le vide. En quelques instants, l'animal s'est littéralement métamorphosé. C'est une elfe, svelte et athlétique qui rampe sur le sol difficilement. Tremblante, Nyghann se relève, titubant presque d'agonie. Elle s'approche et se jette littéralement dans les bras de son ami Aguilar, le souffle difficile. Elle s'appuie sur lui, la peau luisant de sueur, le regard rougit et fatigué. Plus le temps passait et plus ses transformations la mettaient dans un état pitoyable.

« J'ai... Disposé des toiles... mais... ça ne fera que les ralentir... On y gagnera quelqu'un minutes à peine, Aguilar... »


Nyghann étouffe un gémissement, ses jambes la portent difficilement mais elle force malgré tout, au moins pour s'arracher aux bras de son comparse et tenter de retrouver un minimum de dignité.

« J'ai eu le temps de repérer différents chemins... Les engeances sont nombreuses dans les parages, je n'ai pas pu aller très loin à cause de cela. »

L'elfe inspire profondément, gonflant sa poitrine de l'air fétide des tréfonds en ignorant parfaitement sa nudité, comme à son habitude.

« Aguilar, tu as mes affaires avec toi? »

Dans la hâte, elle avait laissé son bâton offert par Marius ainsi que ses vêtements et son fouet à l'entrée des galeries, espérant que l'humain les lui apporte. Sans quoi, son utilité serait grandement réduite et sa mort plus rapide que prévue.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 921
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 20:55

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION
FEAT. NYGHANN & JASON & PNJS
Ce serait un euphémisme de dire que le périple pour parvenir jusqu'aux entrailles des Tréfonds, ou ce qui s'en rapproche, n'a pas été de tout repos. Depuis qu'il a quitté Fort Bastel, Aguilar n'a pas l'impression de s'être posé ne serait-ce qu'un instant. En ce qui le concerne, les courtes nuits à la belle étoile afin de parvenir au royaume d'Orzammar n'ont pas été reposantes, tant l'appréhension de savoir ce qui se trame avec la disparition de la Légion le tracassait. Le tracasse encore. Un sentiment très probablement partagé avec ses compagnons Gardes ainsi que les trois nains chargés de la même mission qu'il leur a été attribuée. En plein chemin, presque parvenus à la Tranchée des morts, son attention se porte sur son fidèle ami à quatre pattes : Stein. Le mabari paraît bien nerveux depuis quelques secondes, suffisamment pour qu'il soi lui-même plus sur ses gardes. L'intelligence et le flair de celui-ci ne cessera jamais de le surprendre. D'ailleurs, il regrette de ne pas l'avoir emmené lors de sa dernière aventure dans les Tréfonds, où il aurait été d'un grand soutien. Il compense avec cette mission qui il en est certain, n'annonce rien de bon.

« La Tranchée est juste devant. » Annonce-il d'abord, faute d'avoir pris les devants aux côtés de Jason. Aguilar lui adresse une œillade complice, jetant un regard en arrière du côté des nains les accompagnant. Un regard amical bien vite coupé lorsqu'une gigantesque araignée arrive droit devant. Suite à ça, Gimak se précipite sur la bête mais est stoppé dans son élan par le Garde Senior qui devine son identité. Loin d'être une vulgaire créature des Tréfonds, cette araignée n'est autre que Nyghann partie en éclaireuse avant eux. « Stop, c'est Nyghann. » La métamorphose qui suit appui les dires du brun, accueillant son amie au sein de ses bras en connaissance de sa fatigue momentanée. Ce n'est pas la première fois qu'il assiste à ce spectacle. Il affiche une expression stoïque, loin d'être impressionné ni même aguiché avec une femme nue dans les bras. Faute de ne pas être intéressé, d'une part, et de considérer Nyghann comme une sœur - amie. « Merde... Combien d'engeances ? Une horde, plus encore ? »

Aguilar n'éjecte pas l'elfe de ses bras, lui laissant un minimum de temps - qui pourtant, est minime. Il hoche ensuite positivement la tête à sa question. « Stein, amène ses affaires à la dame veux-tu. » Le mabari approche, un harnais en place sur le dos, celui-ci ayant transporté les affaires de Nyghann excepté le bâton que Aguilar gardait sur lui. Sans tarder, il lui rend puis observe ses compagnons. « Vous êtes prêts ? Elles ne sont plus très loin. » Les échos d'engeances résonnent à travers les tunnels, visiblement mécontentes de s'être prises dans les toiles mais sur le bon chemin. Dans le feu de l'action, Gimak propose même de se rendre à leur rencontre. Les armes sont levées, les boucliers - pour ceux qui en possèdent déjà préparés, il est impossible de reculer. Bien que l'idée soit complètement dénuée de stratégie, Aguilar approuve tout de même. De toute façon, les créatures sont informées de leur présence. Qu'il n'en déplaise à Alrim, le moment n'est donc plus à la réflexion mais bien à l'action. Impossible de continuer sans vaincre les créatures viciées qui font barrage aux recherches.
© FRIMELDA


_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 19:20

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION

Plus que tout au monde, Jason souhaiterait avoir des réponses. Les doutes et les questions embuent son esprit depuis des semaines, voire des mois. Il est loin d'être tranquille, et les regards inquiets de ses supérieurs à chaque fois qu'il les voit n'aide absolument pas. Il veut savoir ce qu'il se passe, pour pouvoir avoir la réaction appropriée, et former ses recrues de la manière la plus adéquate. Il se demande s'il perd son temps, s'il leur apprend des gestes qui au final ne leur serviront que très peu si les Tréfonds se vident à une telle vitesse. Jason reste néanmoins persuadé qu'un Enclin est proche, il se doute que si tant d'Engeances ont disparu, ce n'est pas pour jouer aux cartes. Il n'en a peut-être pas l'air comme ça, mais l'Agent de l'Ordre se pose des questions en permanence, surtout en ces temps étranges.

Alors cette mission à Orzammar tombe à pic. Elle lui permettra de s'occuper et pourquoi pas d'obtenir des réponses à ses trop nombreuses interrogations. Tout comme son ami Aguilar, le blond est accompagné de Dane, son marbari. Les chiens de combats ne sont jamais de trop, souvent sous-estimés, il font de redoutables ennemis et d'excellents alliés. Le canidé est à l’affût, entraîné à reconnaître l'odeur des Engeances, ses sens s'affolent dans un endroit comme celui-ci. Le voir si actif pousse inconsciemment Jason à serrer la main posée sur le pommeau de son épée. Son camarade annonce que la Tranchée n'est plus très loin au même moment, et Jason hoche la tête pour confirmer ses dires tandis que leur regards se croisent. Il est sur le point dire aux autres de se tenir prêts, quand une araignée géante apparaît dans le boyau qu'ils arpentent. Jason dégaine sa lame, non pas pour attaquer l'immense arachnide qui accourt vers eux, mais plus pour se préparer à la possibilité qu'elle ait été suivie. Les nains n'ont pas forcément saisi cette nuance dans le geste du Garde, mais Aguilar s'empresse de les informer de la situation. La créature reprend forme humaine - ou plutôt elfique - et s'effondre dans les bras de son ami. Jason écoute attentivement les dires de la jeune mage, sans une seul fois dévier le regard sur le corps nu, trop concentré sur le danger qui les attend un peu plus loin. Et puis ce n'est pas la première fois qu'il assiste à ce genre de métamorphoses, il ne faut pas oublier qu'il a été éduqué dans l'objectif de devenir templier. L'elfe semble être désolée de ne pas avoir pu aller aussi loin qu'elle le souhaitait. « Ne t'inquiète pas, tu nous a déjà été d'une grande aide, tout le temps qu'on peut gagner est bon à prendre. » Il laisse ensuite le soin à Aguilar et son marbari d'apporter ses affaires à Nyghann et il entend Dane grogner avant même que le sourd rugissement des Engeances parvienne à ses malheureuses oreilles d'humain.

Il détache son bouclier et raffermit son emprise sur sa lame. « Si on s'en sort, je paye la première tournée à la taverne. » dit-il lorsque Aguilar demande si tout le monde est prêt. Sa déclaration semble surtout plaire à Baldin qui se montre très enthousiaste envers cette proposition. Au moins comme ça, ils savent qu'il y a quelque chose d'agréable qui les attend quand tout sera terminé. Jason esquisse un fantôme de sourire, désormais prêt à en découdre. Quand Gimak propose de réduire la distance qui les sépare de créatures des Tréfonds, il hoche la tête. « Allons-y, plus vite on y sera, plus vite on en aura terminé. Il n'y a rien d'autre qu'on puisse faire pour le moment. » dit-il, plutôt à l'intention d'Alrim qui semble encore septique.



_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 99
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 19:06



INTERVENTION DU MJ
Attention à vos petites fesses !


Vous venez d'arriver à deux pas de la Tranchée des Morts où vous retrouvez Nyghann qui dans son rôle d'éclaireuse, n'est parvenue qu'à attirer une horde d'engeances en votre direction. Tandis que vous discutez, celles-ci sont en route et bientôt, des rugissements parviennent jusqu'à vos oreilles. De plus en plus nets, précis mais surtout : proches. Alrim, jusqu'à maintenant enfermé dans un mutisme sans fin, n'approuve pas la confrontation directe. Il ne râle pourtant pas, faute d'un manque d'options, mais se poste à l'arrière de la troupe. Laissant l'honneur aux jeunots d'ouvrir le chemin. En parallèle, Baldin qui est ravi de la proposition de Jason qu'il ne manque pas. « Toi, tu sais comment me faire plaisir. Prêt ! » Clame-il de sa grosse voix, bien rapidement suivi de Gimak qui s’excite sur place. « Prêt aussi. Je fonce dans le tas, suivez-moi ! » Et en suivant ses paroles, le plus jeune nain se lance la hache la première à la rencontre de la horde d'engeances qui arrivent en leur direction. Il est suivi de très près par Baldin qui lorsque les créatures sont en vue, se lâche complètement. « Venez par ici les mochetés ! Vous tortillez du cul mais vous ferez moins les malignes avec mon épée enfoncée dedans !  » En toute classe, bien évidemment.

Les engeances sont maintenant sur vous. Telle une marrée, elles attaquent de tous les côtés et vous êtes bientôt encerclés, même un peu débordés. Si Gimak et Baldin combattent non loin l'un de l'autre, Alrim est le seul à être resté le plus en arrière. Malgré son expérience de vétéran, il n'est pas dans son état normal - encore chamboulé par la disparition de son fils qui combattait dans la Légion des Morts. Très vite, il est en position délicate. Un cri résonne, semblable à un cri d'agonie mais appuyant sa détresse : entouré par deux engeances, l'une lui a planté sa dague dans le mollet, non loin des nerfs. « Quelqu'un, vite, en soutien à Alrim ! » Beugle Baldin, trop éloigné - tout comme Gimak. Actuellement, la personne la plus proche se trouve être Jason. Mais malheureusement, lui aussi est bien occupé avec un hurleur qui lui donne du fil à retordre.

Désormais, à partir de ce tour, il vous faut user des dès de réussite/échec.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyghann Cieth
Arachnophobia
▲ MESSAGES : 139
▲ OCCUPATION : Garde senior
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Bâton & fouet | Elementaire feu, métamorphose (araignée géante), rêveuse
Voir le profil de l'utilisateur http://medusanexus.deviantart.com/
Mar 18 Juil - 19:57
Aguilar a déjà fait le nécessaire et sans perdre un instant, Nyghann flatte  le Mabari avant d'attraper son bâton de mage d'une main et son fouet de l'autre. Non, elle ne s’embarrasse pas de ses vêtements car elle sait qu'une autre transformation sera sans doute nécessaire en cours de combat. Malgré elle, l'elfe lâche un rire amusé lorsque Jason lâche que la première tournée sera pour lui. Bon sang, cet optimisme était ce dont elle avait besoin.

« J'offre la seconde tournée alors... Et promis j'enfilerais au moins un pantalon. »

Loin d'elle l'idée d'étouffer ses comparses sous la pudeur. Mais l'humour est rapidement mis de côté quand la horde d'engeance déboule à grande allure, visiblement hâtive d'en finir avec ce groupe à effectif réduit. Bien, il n'y avait plus qu'à espérer que ses longues années dans la garde ou à ramper dans les tréfonds les aient suffisamment endurci, assez pour survivre à cela. Nyghann ne perd pas un instant, car si les engeances jugulent leur besoin de sang, il en est de même pour elle. Il faut dire que la dalatienne n'est pas connue pour faire dans la subtilité une fois en combat. Le fouet est dénoué, il claque sur la pierre. Une fois, deux fois puis le bras de la jeune femme dessine de larges arabesques au-dessus de sa tête, le cuir du fouet suivant le mouvement avant qu'un énième claquement ne vienne frapper les engeances à sa portée.

C'est avec toute la hargne possible qu'elle accompagne les combattants, ses frères d'armes, ses frères de cœur. Le fouet siffle dans l'air, le bâton décoré d'un griffon claque sur le sol, versant avec fureur des vagues flamboyantes sur les ennemis. Déjà, l'odeur de chair brûlée se mêle à celle nauséabonde des engeances. Mais le spectacle ne dure pas et c'est la voix de Baldin qui résonne, alertant ses compagnons qu'Alrim est blessé. Nyghann serre les dents et pivote vivement sur elle-même avant de reculer, se rapprochant au mieux de Jason. Si jusque-là le fouet a fait des dégâts, voilà que le bâton vient à prendre la vedette entre les mains de du mage.

« HORS DE MA VUE!!! »

S'époumone furieusement l'elfe avant de faire tournoyer son amre et de l'abattre avec violence contre le sol, déversant une vague de flamme et de chaleur pour forcer les engeances à reculer. Un rapide regard vers Jason puis vers Aguilar. Mama veille au grain, ses yeux sont partout et sa colère sera la seule forme de justice dans ces galeries. Dans un cri de haine, Nyghann lève le bâton et vient frapper une engeance avec de toutes ses forces, la coulant au sol. L'arme fait à des fins magiques est soudainement usée comme une arme contondante et avec force et sauvagerie, Nyghann l'abat sur la chose à ses pieds. Encore, encore et encore, jusqu'à ce que le craquement de son crâne signale sa main, que son sang de pestiféré inonde le sol, gicle sur son assaillante. À bien y réfléchir, l'araignée faisait sans doute moins peur que cet excès de violence sanguinaire qui guide les gestes de la dalatienne.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 921
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 23:33

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION
FEAT. NYGHANN & JASON & PNJS
Il est rassurant de voir que même dans cette situation, ses compagnons gardent leur sens de l'humour. Et à vrai dire, cela ne l'étonne pas de la part de son ami Jason qui parvient à lui arracher un petit rire, suivi d'un plus grand à celle de Nyghann qui surenchéri juste derrière. Pour autant, il n'est pas moins concentré sur la mission ni sur le combat qui les attends au tournant. Il est simplement mieux de ne pas partir sur une note négative ni de laisser le stress s'amener peu à peu. Surtout juste avant un affrontement. « Bon, dans ce cas je me dévoue pour la troisième ! J'espère que nos amis nains seront disposés à prendre la suite. » La touche d'humour, dernière avant un long moment, probablement. Aguilar prépare ses armes qu'il dévoile hors de leur fourreau, jetant un coup d’œil à Stein. Puis à Dane, le mabari que possède Jason. Ils ne seront pas de trop pour ce qui arrive. Quoi qu'il en soit le signal est lancé. C'est Gimak qui ouvre la charge droit sur les engeances. Bientôt, celles-ci arrivent sur eux.

Le Garde Senior brandit vivement ses deux épées, laissant l'honneur aux guerriers de se rendre directement au corps-à-corps. Pour sa part, l'invisibilité l'appelle. Hors de vue des ennemis, il n'arrive qu'après en renfort, pour prendre par surprise et asséner ainsi plus de dégâts. Pourtant, il faudrait qu'il parvienne à se hisser jusqu'à l'arrière de la horde, histoire de répartir leurs forces. Faisant de nouveau appel à ses compétences et couvert par ses coéquipiers, Aguilar s'apprête à tenter le coup. C'est au même instant qu'un cri résonne, le coupant dans son élan. Alrim est visiblement en grosse difficulté, et merde. Son regard se pose sur celui-ci ainsi que Jason qui semble bien occupé avec un Hurleur sur les bras. Aguilar, encore en mode furtif, tente alors de contourner les engeances pour venir porter main forte à ses compagnons à l'arrière. Là où se trouve le plus gros de la horde, maintenant - et les nains gèrent bien le peu qu'il restent de leur côté, aidés par Stein. Le sort de Nyghann devrait d'ailleurs l'aider à se faufiler et à ne pas attirer l'attention qu’accapare déjà pas mal son amie dalatienne. Une vraie furie.

Malheureusement, Aguilar est rapidement repéré par un autre Hurleur. Celui-ci, dans un cri strident, se jette sur lui dans son dos et c'est grâce à sa réactivité qu'il évite un sale coup. Le guerrier grince des dents, jure dans sa barbe. Plus qu'à espérer que Jason parvienne à temps en aide à Alrim. Quant à lui-même, il se démène désormais avec le type d'engeance qu'il déteste le plus - notamment en raison de ses capacités, semblables aux siennes. « Saloperie de hurleurs... »

Spoiler:
 
©️ FRIMELDA


_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 0:34
Spoiler:
 

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION

Parfois, un peu d'humour est tout ce qu'il faut pour se donner le courage nécessaire pour se battre. Les tréfonds ne sont pas un endroit très propice à la comédie, mais il en faut plus pour empêcher Jason de plaisanter avant de se jeter à corps perdu dans le combat. Il affiche un sourire plus franc, il est heureux de voir que ses compagnons d'armes sont dans la même optique, du moins, pour la plupart d'entre eux, car Alrim n'est pas de ceux-là, et quelque part, l'Agent de l'Ordre comprend cette attitude de sa part. Il a perdu quelqu'un qui lui est cher et c'est pour cela qu'ils doivent tout faire pour retrouver la Légion, afin qu'ils retournent chez eux sains et saufs. Du moins, il faut l'espérer.

Gimak est le premier à se jeter dans la bataille, et Jason n'hésite pas une seule seconde à lui emboîter le pas. Bientôt, ils sont encerclés de toutes parts et le blond pourfend, coupe, assène la lame de son épée sur chaque créature qui a le malheur de se retrouver en face de lui. Chacun y va de ses propres talents de combattant mais ce n'est pas assez, et Jason sait qu'ils seront bien vite débordés. Ce n'est pas pour autant qu'il baisse la cadence, du moins jusqu'à ce qu'il entende quelqu'un signaler que l'aîné des nains est blessé. Du coin de l'oeil, il aperçoit Nyghann lever son bâton, alors il retrouve ses réflexes de templier et incline son bouclier vers le bas, afin que les flammes repartent en direction des engeance, rendant ainsi le sort de la mage plus efficace encore. Pendant que son attention est portée sur ses alliés plutôt que sur ses adversaires, un Hurleur apparaît dans son dos dans un cri strident, et Jason se retourne dans un réflexe rapide pour enfoncer son épée dans l'engeance. Mais la créature a déjà disparu et la lame fend seulement de l'air. « Par les fesses d'Andrasté!. » jure-t-il tandis qu'il s'engage dans un ballet incessant et épuisant, où il frappe plus le vide que la créature, qui joue de son pouvoir de dissimulation pour le faire tourner en bourrique. Trop occupé à parer les coups et à éviter de se faire empoisonner, le Garde se retrouve dans l'incapacité de venir en aide au nain tandis qu'il se bat pour sa propre survie. L'engeance parvient à entailler le blond au niveau du bras droit, celui qui tient son épée. Il serre les dents et grogne. « Je suis désolé Alrim, je fais de mon mieux. Est-ce que quelqu'un peut s'en occuper? Cette saleté d'Hurleur ne veut juste pas - » Il pourfend le vide encore une fois. « - mourir! » Une rage presque bestiale s'empare de lui devant ce combat déséquilibré. Il inspire, expire afin de se calmer, comme à chaque fois qu'il entraîne ses élèves et qu'il leur avise de ne pas se laisser submerger par des émotions trop intenses comme la colère ou la peur. Il a juste besoin de se concentrer, et d'analyser les mouvements de son adversaire au lieu de frapper au hasard dans le vide. Tandis qu'il continue à se défendre, il focalise son attention sur les endroits où la créature apparaît plutôt que ceux où elle disparaît, qui sait, peut-être qu'il pourra y déceler un motif et ainsi prévoir sa prochaine apparition?



_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 99
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 1:07



INTERVENTION DU MJ
Attention à vos petites fesses !


Le combat est acharné, vos efforts décuplés face à la horde qui vous occupe de tous les côtés. En première ligne sont postés Gimak ainsi que Baldin qui déploient toutes leurs forces dans l'affrontement - bientôt rejoints par le mabari de Aguilar. Mais bien vite, Alrim est en difficulté, encaissant un mauvais coup et se défendant comme il le peut face aux engeances l'entourant. Si vous tendez de lui apporter votre aide, tout ne se passe pas comme prévu : Nyghann parvient à attirer l'attention de certaines créatures mais les deux restent collées à Alrim. Cela permet à Jason d'être désormais concentré uniquement sur le hurleur qui le retarde considérablement. Peu importe ses efforts, il ne parvient pas à s'en dépatouiller. Même Aguilar qui tente de se rendre auprès du malheureux nain grâce à sa furtivité échoue.

Venir en aide à Alrim semble perdu d'espoir. Même ses confrères nains, qui finissent de trancher les dernières engeances de leur côté, ne s'imaginent pas pouvoir venir l'épauler à temps. Ils se pressent déjà en renfort à Nyghann sur la route qui en raison de son sort, se retrouve avec une bonne partie du reste de la horde sur elle. Aguilar et Jason eux, gèrent chacun le hurleur qui leur donne du fil à retordre. Et encore une fois c'est un cri qui résonne, plus fort que le précédant. Alrim, tombé à terre, est entaillé profondément tout le long du dos. La minute d'après, il s'échoue au sol. Ceci déconcentre Aguilar qui dans un moment d'inattention, encaisse un coup violent. La lame du hurleur s'enfonce sur le côté gauche de son bas ventre, capable de faire d'énormes dégâts si lui - ou un allié ne contre pas immédiatement la créature viciée.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyghann Cieth
Arachnophobia
▲ MESSAGES : 139
▲ OCCUPATION : Garde senior
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Bâton & fouet | Elementaire feu, métamorphose (araignée géante), rêveuse
Voir le profil de l'utilisateur http://medusanexus.deviantart.com/
Mer 19 Juil - 14:30

Si la magie est efficace, elle n'est pas suffisante pour sauver Alrim et pire encore, le hurleur semble donner du fil à retordre à ses comparses. Chez Nyghann, la haine continue de monter, fébrile face à ses propres élans sanguinaires, elle toise l'engeance qui hurle à nouveau et lui vrille les tympa. IL devient vital de s'en défaire avant le reste et puis que les deux autres nains semblent se débrouiller comme des chefs en offrant un buffet gratuit de tranches d'engeance, Nyghann prend rapidement la décision de venir en aide à Jason et Aguilar.

Alors qu'elle recule, elle dépose contre la paroi ses deux armes avant qu'elle ne libère un cri de douleur. Son corps se cambre puis se voûte et elle tombe à genoux sur le sol avant de finir à quatre pattes. Les os se brisent, bougent puis se ressoudent, le duvet apparaît sur les membres qui s'allongent, épaississent. Bien vite cornes et sabots apparaissent et un druffle tout en muscles et en puissant se dresse derrière les nains. La bête secoue la tête, renâcle sévèrement avant de se mettre à charger en direction du hurleur. Mais aussi imposante est l'animal, aussi féroce et suintante de puissance est-il, sa précision elle, est à revoir. Le hurleur esquive sans mal et le druffle parvient difficilement à se stopper. Emporter par sa vitesse et sur la propre masse de son corps, l'animal ralentit tout juste mais pas assez pour éviter les roches. La bête s'étale lourdement, heurtant le mur le plus proche. Sonnée, la créature se relève difficilement avant de secouer la tête et de meugler longuement. Mais qu'à cela ne tienne, Nyghann n'est pas du genre à abandonner et c'est la vie de son meilleur ami qui est en jeu. Déjà elle s'apprête à charger de nouveau, toisant le hurleur alors que son sabot frotte le sol rocheux de la caverne, corne pointée vers l'avant.


Et le druffle fonce, encore une fois. Il s'élance avec toute sa force mais pour la seconde fois, le hurleur se montre plus vif. Nyghann meugle et passe proche de l'engeance sans parvenir à la toucher et finit par ralentir sa course proche de l'endroit où ses armes sont posées. Elle doit se faire une raison, ce n'est pas ainsi qu'elle en viendra à bout et pire encore, elle s'épuise inutilement. Alors la bête s'écroule dans un nouveau tremblement, entremêlé de craquements osseux douloureux et sonore. Elle meugle, ronchonne sous l’inconfort de sa métamorphose et bien vite prend la place du druffle, titubant avant de se retenir au mur le plus proche et de s'emparer de son arme.


La fureur dans le regard, Nyghann se détache vivement de la roche. C'est tout son corps qui tremble mais plus seulement à cause de la magie mais aussi par cette haine qui brûle ses veines comme un acide. Personne ne touche ses frères, personne ne fait couleur leur sang. Pas tant qu'elle sera de se monde. La sentence tombe avec une virulence rare et alors que le Hurleur ouvre déjà grand sa gueule béante pour crier de nouveau, Nyghann lève son bâton et fourre la tête du griffon droit dans la bouche de l'immondice avant de siffler.

« Évite ça. »

Et dans un cri de rage, elle déverse son feu purificateur droit dans la gueule infâme de l'engeance. Le cri résonne mais cette fois, c'est celui de la douleur alors que les flammes ravagent le crâne de la créature mortifère qui s'écroule dans un brasier flamboyant. Nyghann recule d'un pas, essoufflée et vient soutenir Aguilar de son bras libre, murmurant avec inquiétude.

« Je suis là mon frère... Je suis là. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 921
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 21:22

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION
FEAT. NYGHANN & JASON & PNJS
Merde. Merde. Merde. Ces hurleurs sont une véritable plaie, maintenant plus que jamais. L'affrontement s'éternise et ni lui ni Jason ne parviennent à avoir le dessus ou au moins à s'en débarrasser. Aguilar, malgré sa réactivité habituelle en combat ainsi que son agilité, n'arrive pas à tout suivre. Les mouvements de l'engeance sont plus fourbes que tout. Celle-ci disparaît un instant sur un côté pour réapparaître celui d'après dans l'angle mort. Le Garde contre de justesse, mais il n'aime pas que cela traîne en longueur. Alrim est dans le besoin. Ce n'est pas un frère à proprement parler, n'étant pas intégré dans la Garde. Malgré tout, c'est tout comme.

Alors dans sa charge sur le hurleur qui ne fait que le frôler, il est déstabilisé. Non pas en raison de son échec mais plutôt à cause de la chute à terre du vétéran nain, dans un dernier cri d'agonie. Les yeux de Aguiar s'égarent sur cette scène morbide qui le laisse un instant sans réagir, contrairement à ses comparses qui s'activent. Grave erreur, il le sait, qui lui arrache à son tour une plainte. Il grogne en sentant le côté gauche de son bas ventre entamé jusqu'à la chair - l'armure étant moins solide à ce niveau là. Très vite réveillé par la douleur, il tente de contrer le hurleur pour éviter que la lame ne s'insinue profondément. Pour ça, il tente de le repousser mais ne fait qu'aggraver les choses. Ses mouvements sont affectés et dans son élan, l'arme trifouille à l'intérieur. Aguilar pousse un nouveau cri, cette zone restant très sensible dans son cas - et pour chaque être humain, logiquement. Son faciès est marqué par une grimace. Heureusement que Nyghann est là pour le sortir d'affaire. Le voleur qui jusque là, n'avait pas eu l’occasion de s'intéresser autre chose qu'à sa position délicate, observe la dalatienne virulente. Le mal étant fait, le hurleur disparaît encore avant que sa course ne soit bloquée et que le feu ne jaillisse. Nyghann réduit au silence la créature.

Mais Aguilar, blessé, pose automatiquement sa main encore encombrée de son épée sur la plaie ouverte. Le sang coule, ses forces en sont réduites. Il trouve du soutien grâce à Nyghann contre laquelle il est en mesure de s'appuyer. Ses yeux scrutent l'elfe... « Merde... Merci. Et désolé. » Puis Jason, terminant sa phrase en s'excusant de son manque d'attention. Une erreur de débutant. En parallèle, son mabari Stein termine sa dernière engeance et arrive en furie aux côtés de son maître.

Spoiler:
 
©️ FRIMELDA


_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 127
▲ OCCUPATION : Agent de l'Ordre de Ferelden
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : entraîné toute son enfance et son adolescence pour devenir templier, il manie parfaitement l'épée et le bouclier, et se montre redoutable en combat singulier
▲ LOCALISATION : quelque part en Ferelden
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 16:51

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION

résultat de dé → succès

En se concentrant sur les apparitions du Hurleur, Jason commence à déceler un schéma, la bestiole se montre plutôt prévisible au final, mais il ne l'avait pas remarqué jusqu'à maintenant, trop agacé par la lâcheté de la créature qui refuse de se battre de face. Il finit par enfoncer sa lame dans l'abdomen de l'engeance en rugissant sous l'effort. Le sang pourri lui jaillit au visage, il a fort heureusement le réflexe de fermer les yeux et la bouche, avant de retirer la lame et de le décapiter dans un cri d'effort. « Là! C'est qui qui commande? Non mais! » dit il tandis que son épée continue d'écorcher les hurlocks qui viennent sur lui. Les hurleurs le mettent toujours de mauvais humeur, mais parfois, la rage a du bon, surtout quand il s'agit de survivre. Ses coups sont plus puissants, plus efficaces. Il n'a cependant pas le temps de se reposer sur ses lauriers, car bientôt Alrim s'effondre, et Jason sent une nouvelle vague de colère le prendre. Le nain était un homme bon, il aurait du refuser qu'il vienne, car il était trop proche des disparus, trop impliqué, ça avait du lui monter à la tête. Il entend son ami crier derrière lui et tourne la tête pour voir qu'un Hurleur l'a pratiquement empaller. Quand Jason pense que la situation ne peut pas empirer, le Créateur trouve toujours un moyen de lui rappeler qu'il ne faut jamais dire jamais. Encore encerclé par quelques engeances, Jason ne peut pas accourir au chevet d'Aguilar. Son marbari semble moins occupé, et Jason se rappelle qu'il lui a confié la plupart de ses potions curatives. « Dane! Apporte les potions à Aguilar tu veux? » Le canidé aboie, puis se débarrasse de l'engeance qui lui barre encore le passage avant bondir aux côtés des deux Gardes, la queue frétillante et l'oeil brillant. C'est incroyable qu'au milieu de tout ce chaos, le marbari arrive à être de si bonne humeur. De son côté, Jason achève son dernier Hurlock, la respiration lourde, les cheveux en bataille, le visage moucheté de l’ichor noir des engeances. Il s'est battu comme un sauvageon, mais ce n'est pas comme si les engeances respectaient les règles. Pendant ce moment de calme, il retourne vers les autres, et son regard se pose sur le corps d'Alrim sans vie puis sur les autres nains. « Je suis désolé. Il n'y aurait pas eu ce foutu Hurleur, j'aurais pu l'aider. » Il se tourne vers ses camarades. « Ca va aller Aguilar? T'as pris de la potion? Quelqu'un a du fil? Je peux peut-être tenter de te rafistoler... Sinon je te ramène à Orzammar. » Il ne peut pas le laisser continuer à combattre dans cet état, c'est inhumain.



_________________

❝Somewhere weakness is our strength and I'll die searching for it. Can't let myself regret Such selfishness My pain and oh the trouble caused No matter how long. I believe that there's hope Buried beneath it all And hiding beneath it all and Growing beneath it all❞ paramore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 99
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 17:55



INTERVENTION DU MJ
Attention à vos petites fesses !


Alrim tombe mais vous n'abandonnez pas. Plus forts que jamais, plus contrariés, notamment en raison de Aguilar à son tour en danger. C'est Nyghann qui lui vient en aide malgré deux tentatives infructueuses, brûlant le hurleur jusqu'à ce qu'une odeur de grillé ne monte à vos narines. Malgré tout, même la position curative soigneusement apportée par le mabari, Aguilar est sévèrement blessé. Le combat également achevé pour l'instant. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'une deuxième horde ne déboule sans prévenir et il ne serait pas bon de s'attarder sur place.

Gimak s'approche du corps de son ami nain tombé au combat - sans signe de vie, tandis que Baldin reste plus à l'écart, jetant un coup d'oeil au blessé qui risque de les retarder. Les Gardes s'activent pour aider au mieux Aguilar avant de continuer, malgré Jason qui propose de le raccompagner jusqu'à Orzammar. Il n'approuve pas qu'ils perdent un homme encore en état de combattre mais surtout qu'ils perdent leur temps. Après la perte de Alrim qu'il ignore, il se fait entendre. C'est une nouvelle facette de l'amateur de boisson qui est dévoilée. « Bordel, manquait plus que ça. On a pas le temps, il faut se dépêcher, d'autres engeances risquent d'arriver. » Il approche également pour voir l'état du blessé. Profond, handicapant. Un boulet sur les bras. Il ajoute vivement : « Laissez-le ici, on viendra le récupérer après. On est tout proches. Pensez à notre mission, merde. »

Mais en réponse, il est bien vite coupé par Gimak. « Laisse moi me recueillir deux minutes auprès d'Alrim. C'était un bon combattant. Et l'un de nous est blessé. » C'est ce qui lance une dispute entre les deux nains qui se rapprochent, risquant d'en venir aux mains. L'un veut absolument continuer maintenant et n'a pas envie d'attendre. Le ton monte toujours plus, les tensions sont grandissantes. Ils n'arrangent rien à la situation actuelle, autant butés l'un que l'autre.

Au loin, maintenant que les engeances n'encombrent plus le tunnel, Nyghann croit apercevoir un tas. Difficile de dire de quoi il s'agit. Un cadavre, des restes vivants, d'armure ? Plus loin encore réside un vieux pont, lieu idéal pour une zone de campement qui aurait pu servir à la Légion. C'est dans leur zone.

A partir de là, vous avez un tour afin de tenter de rassembler des indices sur ce qu'il est advenu de la Légion. N'oubliez pas les lancés de dès ! Lors du prochain tour, une nouvelle vague d'engeances fera son apparition.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nyghann Cieth
Arachnophobia
▲ MESSAGES : 139
▲ OCCUPATION : Garde senior
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Bâton & fouet | Elementaire feu, métamorphose (araignée géante), rêveuse
Voir le profil de l'utilisateur http://medusanexus.deviantart.com/
Sam 22 Juil - 17:08
L'inquiétude de Nyghann se lit dans son regard. Mais quand Jason réclame du fil, son visage s'éclaire soudainement. Elle s'empresse d'aller chercher sa besace laisser par le mabari d'Aguilar puis elle revient au pas de course près de ses amis, farfouillant le contenue de son sac avant d'en tirer un amas de fils luisants.

« Soie d'araignée! La mienne évidemment. Tu ne trouveras pas plus sain et solide. Mais si jamais tu es incapable de le recoudre, on y va à la cautérisation, ne prenons pas le risque de ... »

L'elfe se fige alors que les cris des nains leur parviennent aux oreilles. Et les voilà qui se dispute, comme si c'était le lieu et l'endroit. Sourire crispé aux lèvres, la dalatienne se redresse soudainement avant de s'approcher des nains. Son ombre vient à les couvrir alors que la jeune femme les toise de haut, le regard noir avant de laisser sa voix gronder, résonnant violemment dans la galerie.

«  ASSEEEEEEEZ!!!!!!! »

Tonne sévèrement l'elfe avant d'attraper une oreille de chaque nain et de tirer dessus sans ménagement comme une mère punirait ses enfants. Sourire narquois aux lèvres, elle tire plus fort avant de siffler durement.

« Vous trouvez vraiment que c'est le moment de vous crêper le chignon? Gimak, il est vrai que nous devrons nous recueillir pour Alrim mais pas maintenant, ce n'est qu'une question de temps avant que les engeances n'arrivent et qui sait ce qui nous tombera dessus cette fois. Nous avons un mort et un blessé. Maintenant messieurs, j'apprécierais que vous cessiez de beugler ou je me verrais forcer de vous administrer le même traitement qu'à ce hurleur... » Elle se penche lentement, susurrant mielleusement. « Mais ce n'est pas dans la bouche que je vous enfoncerais mon bâton. »

Le sermon terminé, le sourire de Nyghann disparaît et ses doigts relâchent les oreilles des nains. Elle se détourne rapidement de ses comparses, alerté par le tas inconnu qui jonche le sol. Toujours aussi nue, la dalatienne s'approche, observant d'abord le pont puis s’accroupit doucement. L'odeur pestilentielle qui s'échappe des corps -car c'est bien de cela dont il s’agit – lui arrache une grimace de goût. Malgré tout, Nyghann se penche, observant les dégâts sur ce qui reste de quelques légionnaires. Les entailles sont énormes, profondes. Elles n'ont pas juste déchirer la peau et les armures, ce sont les os aussi qui ont été brisé sous l'impact. Elle tend la main, poussant du bout des doigts le tissu déchiré et étouffe un râle de dégoût. Même pour elle s'était difficile bien qu'elle passât la majorité de son temps à patauger entre les cadavres. Elle examine rapidement les corps puis se redresse avant de s'éloigner. L'elfe est blême mais pas à cause de cette odeur de chair en décomposition et déjà, une vague d'anxiété traverse son visage.

« On a un problème. » Son regard passe des nains à ses frères de la garde. « Ce sont des corps de légionnaires... Et vu l'état des corps, je crois... Non, je suis même sûr... Que des trolls les ont massacré. Et croyez le je pèse mes mots quand je parle de massacre. »

La jeune femme soupir, prenant appuie contre la roche. Si des trolls étaient dans les parages, ce n'était plus une mission mais du suicide. Si même la légion des morts n'avait pas tenu, ce n'était pas à cinq qu'ils allaient faire quoi que ce soit. Quatre et demi, si l'on prenait en compte Aguilar et son état.

« Les engeances seront bientôt là, qu'est-ce qu'on fait? »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 921
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 21:06

A LA RECHERCHE DE LA LÉGION
FEAT. NYGHANN & JASON & PNJS
Un état déplorable. Aguilar n'est pas sorti d'affaire, bien incapable de continuer ainsi sans premiers soins. Le soucis étant, il en est conscient, qu'il est en train de retarder la mission mais plus encore leurs chances de réussite. Si le Garde Senior assume son erreur, cela n'empêche pas qu'il s'en mord amèrement les doigts. Il accueille à ses côtés, en plus de Nyghann qui le soutient, le mabari de Jason qui lui amène une potion. Avant de l'attraper, il laisse son épée tâchée au sol afin d'avoir les mains libres, le temps de boire celle-ci. Rien de grandiose mais amplement suffisante à long terme, soulageant d'ores et déjà un peu sa douleur au bas ventre. Arrive ensuite Stein en furie, inquiet pour son maître, l’œil vif si besoin est d'aider. Autour de lui, tout le monde s'active. « Oui Jason, merci... Mais pas besoin de rentrer à Orzammar, n'oublie pas la mission. » Rétorque-il à son ami tandis que lui aussi songe à d'autres possibilités.

Une évidente qui lui vient en tête, et que Nyghann confirme par ailleurs est celle de la cautérisation. Ce n'est pas pire que se faire recoudre à vif, honnêtement. Aguilar considère même qu'il s'agit de la méthode la moins douloureuse dans la mesure où elle ne dure pas longtemps. Il s'apprête à ouvrir la bouche et évoquer ses préférences lorsque la dispute des nains à proximité arrive également à ses oreilles. Bien évidemment, c'est Nyghann qui coupe fin à celle-ci à sa... manière. Connaissant très bien l'elfe, il ne peut s'empêcher de rire. « Évite de faire s'écrouler les Tréfonds sur nous, hein... » Pouffe-il malgré sa situation, merci à son amie. Dommage qu'en plein ricanement, il déchante bien rapidement : faute à sa blessure qui remplace l'hilarité par la souffrance. Qu'ils en reviennent rapidement à leurs cochards. Ce n'est pas le moment de s'égarer. « Allons-y à la cautérisation. Quitte à choisir, c'est le plus rapide... Faites vite. » Il lance un regard à Stein compréhensif, attrapant avec sa gueule l'épée au sol du blessé avant de la confier à Jason. « J'aurais besoin d'un bout de tissu, n'importe quoi, à caler dans ma bouche. » Ajoute-il, se préparant mentalement mais pas trop. De toute façon, il grimace déjà à cause de son entaille sévère.

Lorsque le plus dur est terminé, c'est la voix de Nyghann qui s'élève à nouveau, au loin. Aguilar reprend du mieux qu'il le peut ses esprits, prêt à continuer jusqu'au bout malgré son état. La cautérisation est peut-être efficace mais n'ôte pas la fatigue ni tous les maux. Notamment aidé de Stein, il s'avance doucement vers sa camarade proche des cadavres éparpillés. Quel massacre. Il reste sans voix, s'imaginant leur destin funèbre sans les envier. « Quelle boucherie... Est-ce que nous prenons le risque de tomber sur plus d'engeances pour continuer les recherches ? » Après tout, ils ont déjà percé à jour le fait de la disparition de la Légion. Malgré tout, Aguilar n'est pas convaincu. « J'ai l'impression qu'il nous manque des indices... »

Aguilar reste sur place tandis que son regard cherche à l'horizon quoi que ce soit d'autre, qui serait utile. Qui expliquerait la raison d'un tel carnage. Tout ceci paraît bien trop gros. Il mordille sa lèvre inférieure, prenant finalement des risques en s'avançant - même en compagnie de Stein vers le pont. Mais il n'arrive à rien déceler de plus ainsi, les réflexes mou et le regard désorienté. Inutile d'insister, ce sera à ses coéquipiers de voir si ils découvrent autre chose de plus... Son mabari, comme un bon compagnon à quatre pattes, tire Aguilar pour qu'il revienne vers le reste du groupe. Celui-ci ne rechigne pas, restant à proximité. De nouvelles engeances ne sont pas loin, il le sent. Ce n'est plus qu'une question de temps et malheureusement, lui n'est plus en état de combattre convenablement. Il ne ferait que rouvrir sa blessure ou pire.
©️ FRIMELDA



Spoiler:
 

_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP-
Sauter vers: