RSS
RSS



 
Connaître Dragon Age ne vous dispense pas de lire les annexes
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fae Sveinn ❖ « Raise a wind and make it whirling »

avatar
▲ MESSAGES : 42
▲ OCCUPATION : Dresseuse et éleveuse de mabaris
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 21:46

Fae Aurora Sveinn
Raise your words, not voice. It is rain that grows flowers, not thunder. ▲ Inconnu

carte d'identité
nom complet ▲ Sveinn. prénoms ▲ Fae Aurora. surnoms ▲ Son père l'appelle souvent princesse, et sa mère avait l'habitude de la surnommer fille des pluies. Hormis ça, son prénom est suffisamment court comme ça pour ne pas avoir besoin de lui trouver un sobriquet. âge ▲ Vingt-neuf ans. lieu de naissance ▲ Hautecime, royaume de Ferelden. race ▲ Humaine par son père, Elfe par sa mère. statut civil ▲ Célibataire. Son ascendance elfique a dissuadé plus d'un prétendant, malgré la bonne naissance de Fae, et ceux qui ne s'en souciaient pas ont vite été sèchement recadrés par un père protecteur à la carrure d'ours. Elden ne fait pas partie de ces nobles cherchant à marier leur fille à tout prix, estimant celle-ci suffisamment raisonnable et sensée pour faire ses choix par elle-même. orientation sexuelle ▲ Asexuelle et panromantique. Fae ne se soucie guère des choses de la chair. C'est avant tout l'âme des gens qui l'intéresse, pas leur apparence, ni même leur race. Elle tombera amoureuse d'une personnalité, d'un idéal… Enfin, pour peu qu'on parvienne à lui faire oublier à quel point c'est drôle de courir la campagne à la recherche d'une bestiole inconnue à observer. occupation ▲ Dresseuse et éleveuse de mabaris, ainsi qu'aventurière expérimentée. faction ▲ Ferelden, et surtout sa famille. compétences et armes ▲ Loin du cliché de la damoiselle en détresse, Fae a été élevée en véritable guerrière, son père ni sa mère ne souhaitant la voir devenir une brindille malmenée par le premier vent venu. Excellente escrimeuse, cavalière émérite, archère confirmée, la jeune femme n'est pas un adversaire à prendre à la légère. Enfin, n'exagérons rien, ce n'est pas une foudre de guerre non plus. Fae a reçu en héritage maternel un don certain pour se faufiler à peu près partout en toute discrétion, semblable à une ombre.
Son arme la plus efficace est souvent un bon moyen de dissuasion. Pandora, la mabari qui la suit comme son ombre depuis quatre ans, se trouve être le garde du corps le plus efficace qu'elle ait jamais eu, comme tout ceux qui l'ont précédée. Sinon, elle ne se sépare jamais d'une épée à double-lame forgée spécialement pour elle, ainsi que deux dagues qu'elle garde précieusement cachées sur elle. Elle voyage également avec un petit arc de chasse, qu'elle utilise à cette fin seulement. Il faut bien se nourrir quand on est sur les routes ! croyances ▲ Pour faire plaisir à son père, elle a appris les préceptes du Cantique de la Lumière, mais ce n'est pas en cela qu'elle place sa foi.  Fae a grandi avec les récits des anciens dieux des Elfes, c'est en eux qu'elle croit avant tout. Ses prières s'adressent plus particulièrement à Andruil, qui était également la déesse choisie par sa mère. groupe ▲ Nobles. avatar ▲ Katie McGrath.
✎ INFORMATIONS EN VRAC
Fae voue une passion dévorante à la nature dans son intégralité. Captivée par les créatures vivantes de toutes sortes, vous ne l'effraierez pas avec un serpent ou une araignée, bien au contraire. Cette jeune femme intelligente et cultivée aime apprendre en observant les bêtes évoluer dans leur milieu naturel. C'est pourquoi elle rêve d'un jour avoir la chance de croiser la route d'un dragon, bien qu'elle sache pertinemment que c'est le genre de rencontre qui peut vous envoyer six pieds sous terre plus vite que prévu.
Afin d'assouvir cette soif de connaissances, elle se promène avec un carnet constamment sur elle, afin de prendre des notes et de faire des esquisses des animaux ou environnements qu'elle voit. Si, à ses débuts, les dessins ressemblaient à des ronds et des bâtons plus qu'à autre chose, à force d'acharnement et de pratique, elle a réussi à gagner en habileté artistique.

Lors de ses voyages, Fae est toujours accompagnée de sa fidèle flûte traversière en bois d'ébène, qui appartenait à sa mère. Si vous la croisez sur les routes, ne vous étonnez pas de la voir en jouer jusque sur le dos de sa monture. Chez elle, les gens du peuple racontent que si le cheval continue à avancer bien sagement, c'est à cause du sang elfe de sa cavalière. La vérité n'a rien de mystique, puisque Fae use seulement de pressions sur les flancs de sa jument pour lui indiquer la direction à prendre, ou bien l'allure à adopter. Un bon dressage et des années de pratique, voilà tout ce que ça demande. De plus, à voir comme Lifa secoue la tête de temps à autres, elle a l'air d'apprécier cet accompagnement musical.
La musique fait partie intégrante de la vie de la jeune femme, qui ne se verrait pas vivre sans. C'est devenu un moyen pour elle de rester proche de sa défunte mère, chaque occasion étant bonne pour sortir son instrument et laisser s'élever quelques notes. D'ailleurs, Fae a pris une étrange habitude que son père a en horreur. Lorsqu'il se met à pleuvoir, elle sort et joue de la flûte, sans même se soucier des gouttes qui la trempent des pieds à la tête. Quand elle ne joue pas, elle danse. Elden, lui, tremble de voir sa fille attraper le même genre de maladie qui a emporté son épouse, et la prie de cesser ce manège, mais... En vain. Le seigneur grisonnant n'ose pas insister davantage, conscient que d'une façon qu'il ne comprend pas, Fae en a besoin.

Depuis la mort d'Aileen, sa mère, la jeune femme a pris la décision de quitter Hautecime et le confort de la demeure familiale pour se lancer à corps perdu sur les routes. C'était il y a neuf ans de ça déjà, et pourtant elle n'a toujours pas osé partir à la recherche du clan dalatien Sabrae, auquel Aileen appartenait avant de rencontrer celui qui allait devenir son mari, et pour lequel elle quitterait sa vie de nomade. Alors que c'est le but premier qu'elle s'était fixé. Mais au fond, Fae a peur de ce qu'elle découvrirait si elle y parvenait. Peur d'être déçue, que les récits de sa mère ne soient pas à la hauteur de la réalité. Un jour, elle le fera. Elle ira trouver ces Elfes qu'elle idéalise sûrement. Pour le moment, la demoiselle continue de parcourir Thédas, Pandora à ses côtés, et revient régulièrement à Hautecime pour se reposer, et rassurer son père.

Demandez à Elden de décrire sa fille, et le premier mot qui passera le seuil de ses lèvres ourlées d'un sourire sera certainement : libre. Fae peut se montrer aussi douce qu'une bruine de printemps, et aussi implacable qu'une averse hivernale. Parfois capricieuse, la jeune femme a du mal à accepter qu'on la contrarie. Mais elle connaît ses travers, et fait de son mieux pour les corriger. C'est également une sacrée tête de mule, qui ne lâche jamais rien, et surtout pas lorsqu'elle est persuadée d'être sur la bonne voie. Déterminée, loyale et diplomate, elle sait très bien comment évoluer dans la plupart des sphères de ce monde, et s'y fondre à la perfection. Que ce soit parmi les simples villageois ou les nobles de Hautecime, Fae se sent partout à son aise, même si elle avoue préférer la vie qu'elle mène loin de Ferelden. Moins compliquée, mais pas moins codifiée, c'est une existence plus instinctive, qui correspond davantage à sa nature profonde. De toute façon, elle ne tient jamais en place, c'est plus fort qu'elle.

Ce qui l'effraie le plus ? Le feu. Fae est terrorisée par les flammes, et préfère de loin passer une nuit à se geler plutôt que d'avoir à allumer un feu. Si quelqu'un d'autre s'en charge à sa place, ça passe, du moment qu'on ne lui demande pas de s'en approcher de trop près. Cependant, il y a des endroits où elle ne peut pas faire autrement, et notamment dans les contrées enneigées. Ce qui la met face à un sacré dilemme intérieur, étant donné que ce sont sans conteste ses lieux préférés. Les montagnes, les forêts, elle adore s'y perdre des jours entiers. Alors dans ces cas-là, elle doit prendre sur elle, et avoir le courage d'embraser quelques branches, histoire de ne pas finir en statue de glace.

Bien que la jeune femme soit prudente, elle peut également être très bavarde. Trop, vous diront les gens qui l'ont côtoyée pour un petit bout de route, ou ceux qui subissent ses babillages quand elle rentre à Ferelden. Pour peu que sa méfiance envers un nouveau venu se tasse, elle se mettra à lui raconter tout ce qui pourra lui passer par la tête. Qu'il s'agisse de ses dernières observations sur une créature en particulier, ou de ses impressions sur un village qu'elle a traversé quelques jours plus tôt. L'un de ses sujets de conversation préféré reste bien évidemment ses mabaris, ses précieux chiens qu'elle chérit plus que tout, hormis son et le souvenir de sa mère, évidemment. D'ailleurs, elle vantera les mérites de l'élevage Sveinn pour peu qu'on lui en donne l'occasion. Eh, un peu de publicité n'a jamais fait de mal, bien au contraire !

Si Aileen était une mage expérimentée, manipulant la foudre comme personne, Fae est en revanche dépourvue de la moindre trace de magie. Ce fut un désappointement pour sa mère, mais un ravissement pour son père, qui craignait déjà de voir son enfant être harcelée à cause de la race de sa génitrice. En ce qui concerne Fae en elle-même, oui, elle en a été frustrée. Dans son enfance seulement, car aujourd'hui elle réalise qu'avoir le don de magie ne suffit à définir si une personne est puissante ou non. Après tout, son vieux père n'a pas besoin de plier la terre à sa volonté pour effrayer les garnements de Hautecime et les jeunes damoiseaux aveuglés par leurs hormones en rut qui viennent occasionnellement tenter d'obtenir la main de la demoiselle. A moins qu'avoir une voix capable de résonner comme un coup de tonnerre et pouvoir lâcher une meute de mabaris aux trousses de quelqu'un soient considérés comme des sortilèges.

Fae n'est pas dotée de magie, certes... Mais elle a un véritable don pour tomber entre les pattes de la créature la plus dangereuse du coin où elle passe. Il faut dire qu'elle serait capable de s'approcher d'un ours, parce qu'un ours c'est -je cite : "adorable avec ses grosses pattes et sa bouille toute ronde" -fin de citation. Comme ça, elle peut paraître irresponsable et un brin suicidaire, en effet. Mais il n'en est rien. La jeune femme aime jouer avec le feu, et quitte à mourir un jour, elle se dit qu'elle ferait bien d'en profiter. Prendre tout les risques, même les plus ridicules, pour vivre sa passion et satisfaire sa curiosité quasiment maladive, voilà sa méthode pour croquer la vie à pleines dents. Dans ces aventures, Pandora suit fidèlement, même si parfois elle n'apprécie pas du tout les endroits où elle se retrouve forcée de poser les pattes. D'ailleurs, parfois Fae a l'impression que la chienne envie Lifa et ses sept cents kilos de muscles, qui lui permettent de refuser catégoriquement d'avancer quand la route qu'on lui demande d'emprunter ne lui dit rien. Comme on dit, on a les animaux qu'on mérite, rien d'étonnant, donc, à ce que ses deux compagnes à quatre pattes soient aussi butées que leur maîtresse.

Pour ce qui est des vêtements, Fae adhère plutôt bien au stéréotype des femmes qui les adorent et les collectionnent en masse. Des robes, des capes, des pantalons, des chemises, des bottes, et tout ce qu'on pourrait imaginer ou presque, remplissent ses armoires. Cependant, contrairement à beaucoup de dames de son rang, elle n'a pas peur de se salir. Quand elle parcourt les chemins de Thédas, Fae adopte des toilettes discrètes, bien loin des couleurs chatoyantes qu'elle affectionne particulièrement au sein de son foyer. De même, elle essaie de s'attacher les cheveux aussi souvent que possible, même si elle déteste ça.
Quant aux bijoux, on ne peut pas dire qu'elle court après. Oh, elle en a, c'est sûr. Mais ce sont des cadeaux, ou de rares coups de coeur. Elle aime les porter pour compléter une tenue, mais au delà du simple aspect d'accessoire, Fae ne leur accorde pas davantage d'importance.

Comme on peut s'en douter, racisme et ségrégation ne font pas partie du vocabulaire de la demoiselle. Celle-ci fait au contraire preuve d'une grande tolérance et d'une ouverture d'esprit proportionnelle. Même si son caractère malicieux la pousse parfois à se moquer gentiment des gens, n'hésitant pas à rire des situations gênantes (comme le jour où elle a croisé un voyageur coincé dans un arbre parce qu'il avait été persuadé d'être coursé par une meute de loups affamés, ce qui n'était évidemment pas le cas), c'est avant tout son altruisme et son désir de venir en aide aux autres qui prend le dessus. Abandonner un inconnu à son sort ? Certainement pas son genre !
Evidemment, Fae n'apprécie guère les élans racistes envers les Elfes -ou même envers les Nains- et interviendra si elle le peut. Il lui arrive parfois de passer sur les terres de l'empire de Tévinter, mais elle n'aime pas s'y attarder, malgré la beauté des paysages. Les moeurs de ce peuple lui donnent des envies de meurtres dès qu'elle croise un esclave.
✎ INTERROGATOIRE
Que penses-tu de la magie en règle générale ? ▲ Contrairement à beaucoup de gens, je n'en ai pas peur. Sûrement parce que j'ai passé les premières années de ma vie auprès d'une mage. Je pense que c'est une force nécessaire à la balance naturelle de notre monde, et qu'elle n'est pas plus différente qu'une épée. C'est un outil, et comme n'importe quel outil, elle peut être utilisée à bon escient, par exemple pour construire ou protéger. Ou bien elle peut servir à détruire et asservir. Je pense que ceux qui condamnent la magie se trompent de fautif. Ce sont les personnes dont on doit se méfier avant tout, pas des sortilèges en eux-mêmes.
En ce qui concerne les cercles... Humpf. Ça va sembler horrible dit comme ça, mais je ne suis pas fâchée que ma mère ne soit plus de ce monde. Je n'aime pas l'idée de ces mages parqués comme des animaux et surveillés en permanence. Même nos mabaris ont plus de liberté que ça ! Elle ne l'aurait pas supporté. A mon sens, c'est une bêtise. C'est souvent en essayant de contenir quelque chose que les débordements se produisent...

Crains-tu une nouvelle guerre ou un nouvel enclin après tant d'années de tranquillité ? ▲ Honnêtement, oui. Les deux finiront bien par nous tomber dessus, à un moment ou à un autre. Je vois bien que les tévintides se ferment un peu plus chaque jour aux étrangers, et pourtant ce ne sont pas les plus accueillants de Thédas à l'origine. Alors je me méfie, je reste sur mes gardes. Et, bien évidemment, je ne m'amuse pas à revendiquer mon métissage elfique juste sous leur nez ! Des fois qu'il leur viendrait à l'idée de me passer une chaîne autour du cou, à ces barbares... Tévinter finira par déclarer la guerre, c'est inévitable. A qui en premier, en revanche... Ca, je l'ignore. Même si je pencherais davantage pour Orlaïs.
Et les Enclins... Eh bien, il en reste encore deux potentiels, alors ce n'est pas comme si je pouvais tout nier en bloc. Entre la potentielle guerre à venir et un Enclin, je ne sais pas ce qui m'effraie le plus. J'aimerais juste que tout reste calme, si possible. Pas parfait, mais tranquille. Ceci dit, si je devais prendre les armes... Je jetterais jusqu'à mes dernières forces dans la bataille pour protéger ce qui m'est cher. Je suis née avec du sang elfique, mais je reste une fille de Ferelden. Celui ou celle qui pense pouvoir me faire plier n'est pas encore né. Il ne naîtra probablement jamais.

derrière l'écran
PSEUDO ▲ Grimmy. PRÉNOM. ÂGE ▲ 26 ans. PRÉSENCE ▲ Je campe ici. #Parasite COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ?▲ Via PRD. CE QUE TU PENSES DU FORUM ? ▲ Si je fais un DC aussi rapidement, à votre avis ? Hihi TU JOUES UN PV, SCÉNARIO, INVENTÉ ? ▲ Inventé. AUTRE ▲ J'vous aime. Chou DIVERS CRÉDITS ▲ gif on tumblr.



_________________

« Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi, Kisko teiltä tervaskannot, Rannoilta rämäkät männyt, Tuopa taita tammen latvat, Rutaise rutiset raijat, Nouse tuuli tuulemahan, Vihkurit vetelemään, Nouse tuuli tuulemahan, Ilmarinta riehkimään, Tuule tuuli kuusi vuotta, Seuro seitsemän kesää, Saata koski kuohumahan, Vesi vanha vellomaan, Itse kuoho kosken lailla, Sekä valtona vallitse, Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 42
▲ OCCUPATION : Dresseuse et éleveuse de mabaris
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 21:46
+ 1, au cas où


_________________

« Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi, Kisko teiltä tervaskannot, Rannoilta rämäkät männyt, Tuopa taita tammen latvat, Rutaise rutiset raijat, Nouse tuuli tuulemahan, Vihkurit vetelemään, Nouse tuuli tuulemahan, Ilmarinta riehkimään, Tuule tuuli kuusi vuotta, Seuro seitsemän kesää, Saata koski kuohumahan, Vesi vanha vellomaan, Itse kuoho kosken lailla, Sekä valtona vallitse, Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaida Maidh
petit dragon
▲ MESSAGES : 1477
▲ OCCUPATION : esclave. j'ai fui pour ma liberté mais je suis tombé sur un magister tévintide qui m'a rattrapé. aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de courber l'échine devant nero pavus.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : je contrôle pour l'instant la magie élémentaire, de création, de soin et des arcanes. je possède également un bâton pour pouvoir contenir mes dons ainsi qu'un couteau à double lame et un arc. sinon, j'ai également des compétences en art, en vol, en charisme et en espionnage.
▲ LOCALISATION : minrathie. plus précisément au sein même de la demeure de mon propriétaire. parfois je quitte cette bâtisse qui me sert de prison pour suivre le magister qui me retient, tel un chien fidèle suivant son maître.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 21:52
CE PERSONNAGE. Miam
tu as bien raison. les dragons c'est la vie. Diego
Rebienvenue parmi nous et bonne chance pour
l'écriture de ta fiche !

_________________





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marianis Caelina
L'Enfer Blanc
▲ MESSAGES : 618
▲ OCCUPATION : Apprentie et ambassadrice de l'Archonte de Tévinter.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un sceptre élégant, immaculé, surmonté d'un saphir. Rêveuse initiée aux magies entropique et spirituelle. Affinité au feu, métamorphose en corbeau.
▲ LOCALISATION : Empire Tévintide ou en vadrouille dans Thédas.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 22:17

Rebienvenue avec cette charmante aventurière ! Hihi
Tu connais déjà un peu la maison, mais en cas de doute, n'hésite pas à venir nous harceler Diego

_________________

Stained heart

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nero Pavus
judge and condemn
▲ MESSAGES : 362
▲ OCCUPATION : MAGISTER ŒUVRANT AU SEIN DU MAGISTERIUM A TÉVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : UN SCEPTRE A L’EXTRÉMITÉ TRANCHANTE LUI PERMETTANT D'USER PLUS AISÉMENT DE MAGIE DU SANG, TANDIS QU'IL SE COMPLAÎT DANS LA NÉCROMANCIE ET L'ENTROPIE.
▲ LOCALISATION : PRIORITAIREMENT EN TÉVINTER, QUELQUES FOIS EN VADROUILLE A THÉDAS.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 23:22
Graouh, je suis toujours aussi fan de ton écriture In love En plus, voici là une belle demoiselle éleveuse de mabari ! Il nous faudra à coup sûr un lien avec Aguilar qui possède un mabari Hihi
Rebienvenue à toi et bon courage pour la suite, je suivrais avec attention l'avancement (stalker, c'est un art) Mouhaha

_________________

CURSE MY NAME
© FRIMELDA


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ MESSAGES : 42
▲ OCCUPATION : Dresseuse et éleveuse de mabaris
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 21:33
Merciiii les gens Lov Love Want

Nero > Hanw, tu me flattes, vile créature Mouhaha Leche Tu ne peux pas me test dans l'art du stalk, je suis maître en la matière Eyes bis *fuit loin*

_________________

« Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi, Kisko teiltä tervaskannot, Rannoilta rämäkät männyt, Tuopa taita tammen latvat, Rutaise rutiset raijat, Nouse tuuli tuulemahan, Vihkurit vetelemään, Nouse tuuli tuulemahan, Ilmarinta riehkimään, Tuule tuuli kuusi vuotta, Seuro seitsemän kesää, Saata koski kuohumahan, Vesi vanha vellomaan, Itse kuoho kosken lailla, Sekä valtona vallitse, Suuren tuulen nostajaksi, Sään rajun rakentajaksi »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aguilar
there can be
no surrender
▲ MESSAGES : 921
▲ OCCUPATION : ANCIEN DÉPOUILLEUR DE BOURSES ET TRÉSORS, DÉSORMAIS GARDE SENIOR AYANT RACHETÉ SON HONNEUR.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : IL MANIE DEUX ÉPÉES MAIS MAÎTRISE LA DAGUE, LE LARCIN, LA FURTIVITÉ ET SAIT SE BATTRE A MAINS NUES. LE CROCHETAGE ET LE PISTAGE FAIT EGALEMENT PARTI DE SES COMPÉTENCES.
▲ LOCALISATION : A FERELDEN LORSQU'IL N'EST PAS ENVOYÉ DANS LES TRÉFONDS.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 10:46



validation
un, deux trois, validé(e) !

Han mais Fae est tellement géniale ! Tant de curiosité, de combativité, d'altruisme, de passion et d'amour pour les animaux Lov Et j'espère que si elle tombe sur un Dragon un jour, elle s'en sortira Hihi

Félicitations, le monde de Thédas s'offre enfin à toi ! Amuse-toi bien mais n'oublie pas de remplir ton profil si ce n'est déjà fait et d'aller créer ta FICHE DE LIENS. Aussi, n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou sur la CHATBOX ainsi qu'à découvrir le forum plus en avant. Voici d'autres liens utiles pour bien débuter ton aventure :

CRÉER UN SCÉNARIO
ROUE DU RP
DIVERSES DEMANDES
LE FLOOD
LES NOUVEAUTÉS



_________________

STILL ECHOES
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: LES DIVERS RITUELS :: RITUEL DE PASSAGE :: LA CITÉ D'OR-
Sauter vers: