L'Homme, ce petit monde de folie - feat Rosélie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 26 Aoû - 13:18



L'Homme, ce petit monde de folie
feat Rosélie

Ne se l'était-elle donc pas promis à elle-même ? Ne plus ramasser les êtres susceptibles d'avoir besoin d'aide, surtout quand elle n'a aucune garantie que cela ne lui procure pas davantage de problème que la condition d'apostat n'en apporte déjà. Et pourtant elle est là, stoppé en plein milieu des Marches Libres, sa route coupée par un corps de travers de son chemin. Pas un cadavre, seulement une jeune femme à la peau pâle, une elfe probablement évanouie. Pas une dalatienne à la voir ainsi. Elle n'en a ni l'allure, ni les tatouages faciaux. Une égarée. Que peut-elle bien faire ici, au milieu de nul part ? La ville la plus proche est à deux bon jours de marche. Sa pâleur et sa respiration laborieuse trahissent son mal-être. Dans un soupir, l'humaine finit par s'agenouiller et se pencher sur elle pour jauger ce qu'il en est. La demoiselle lui semble déshydratée. Sûrement n'a-t-elle pas non plus mangé à sa fin ces derniers jours. ≪ Hé ! Tu m'entends ? ≫ Elle n'en est pas sûre. Mais ce dont elle l'est, c'est que l'elfe reste des ennuis si elle reste inerte ici. Entre les bêtes sauvages et les bandits, mieux être dans la pleine mesure de ses moyens lorsqu'on voyage seule, à pied et loin de la civilisation. Un moment de flottement, un moment d'hésitation. A-t-elle vraiment envie de secourir une inconnue ? La décision s'impose finalement d'elle-même. Malgré la colère qui brûle en son sein, perdure encore un reste d'humanité. ≪ Faut pas que tu restes là. Je t'emmène ailleurs. ≫ Ses bras viennent la soulever puis la soutenir pour la tirer avec elle hors du chemin. A-t-elle seulement conscience de ce qui se passe ou est-elle complètement dans les choux ?

_________________

Une bonne cinquantaine de mètres plus loin se trouve un renfoncement dans la roche, suffisamment spacieux pour s'y abriter à plusieurs. A l'abri des regard depuis la route, l'endroit est parfait pour se protéger d'éventuelles intempéries et faire halte. C'est ici que la jeune femme a établi son campement temporaire. Elle ne s'arrête jamais pour plus d'une journée, où qu'elle soit. Éventuellement deux si le besoin de faire des réserves de nourriture en chassant se fait sentir. Elle n'a pas prévu de s'attarder pour cette fois, mais l'elfe risque de changer la donne. Wilhelma l'allonge sur une fourrure d'ours à même le sol. La jeune femme ne lui semble pas avoir de fièvre. Elle s'éloigne, partant en quête de sa gourde, puis revient avec en surélevant la tête de l'elfe sur ses genoux. La gourde sur ses lèvres pour les humidifier, et peut-être la faire boire si elle fait mine de se reprendre. Cela ne pourra que lui être bénéfique.

⇜ code by bat'phanie . icones by anaëlle / swan / hennaed ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 26 Aoû - 19:12

l'homme, ce petit monde de folie
Wilhelma & Rosélie

   

   

La chaleur l'accablait, a moins que ce soit l'absence d'un repas et d'une gourde d'eau, si cela se trouvait il n'y avait même pas une grande chaleur. Mais pour Rosélie cela n'avait aucune importance, elle avançait péniblement. Même au bas-cloître elle arrivée toujours à trouver à manger. Mais ce n'était pas de la chasse, c'était du vol. Elle avait toujours été douée pour ça, très peu pour autre chose malheureusement...

La marche se faisait de plus en plus insuportable. Elle fermait ses yeux par moment pour se cacher de la lumière du soleil qui s'abattait sur elle. Rien ne soulageait sa gorge sèche, son ventre qui bruyament lui faisait comprendre qu'il n'avait pas été nourris correctement depuis plusieurs jours. Son voyage était beaucoup plus difficile qu'elle ne l'aurait imaginée. La vie en dehors de Val Forêt et de la tour ne ressemblait en rien à ce qu'elle avait désirée. Les histoires mentaient donc ? Ou elles oubliaient de préciser à quel point il était difficile de vivre seul et de voyager à travers le monde ?

Le desespoir naquit en elle au final. Dans son esprit elle savait qu'elle n'atteindrais jamais l'endroit où Kaida s'était rendu. Pourtant elle lui avait dis qu'un jour elle le retrouverais. Une promesse qu'elle ne pourrait sans doute jamais tenir visiblement...

C'est épuisée, affamée et assoiffée qu'elle tomba finalement à genoux sur la route. Qu'importe les dangers, si cela abrégeait ses souffrances, elle tomba face contre terre et ferma les yeux. C'était donc à ça que ressemblait la mort ?

------------------------------

Dans son sommeil elle sentit le bienfait le plus précieux de ce monde, aussi agréable qu'un lit douillet, plus agréable encore de voir le visages des gens qu'elle volait lorsqu'ils se rendaient compte qu'elle les avait dépossédés d'un bien précieux. Encore plus agréable que lancer des pierres sur les gardes de Val Forêt. Le liquide vint se fixer sur ses lèvres.

Que ce rêve était doux. Mais même s'il s'agissait d'un rêve un réflexe lui vint. Celui d'ouvrir la bouche pour que cette eau viennent la désaltérer. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle sentit les première goutte aller au fond de sa gorge, lui donnant de l'espoir. La mort était cruelle de jouer ainsi de l'envie des mortels. Cependant, après les premières gouttes, c'était la toux qui venait.

La jeune Elfe toussa relevant légérement sa tête, elle sent quelqu'un d'autre, ce n'est pas elle qui tient la gourde, mais ses mains viennent sur celle de sa sauveuse, pour boire quelques gorgées de plus. Ses yeux s'ouvrent a peine, assez pour étudier l'endroit où elle est. Rosélie avait donc quittée la route, les rochers autour d'elle forme une crevasse à l'abri du soleil. Un endroit agréable pour se reposer. Elle sent toujours les genoux de sa sauveuse derrière sa tête, mais alors qu'elle désire se retourner pour la voir, la petite mage ne trouve pas la force. Juste une tentative ratée de se libérer. De sa gorge sèche arrive pourtant à sortir quelques mots étouffés.

- " Qu...qui êtes .. vous ? Où...su...suis-je ? "

Ces questions les premières qui viennent dans son esprit, est-elle réellement morte ? Ou finalement la vie n'en a pas terminée avec elle ? Si elle est encore en vie c'est sûr...elle aura une énorme dette envers celle qui venait de lui sauver la vie.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 27 Aoû - 13:03



L'Homme, ce petit monde de folie
feat Rosélie

Enfin, l'elfe reprend vie. Un soulagement pour Wilhelma, au moins semble-t-elle ne pas être aussi mal qu'elle le pensait au vu de sa vigueur à retenir la gourde contre ses lèvres. La jeune femme la laisse boire autant qu'elle le souhaite, maintenant toujours la gourde des fois que l'elfe ne soit prise d'un instant de faiblesse et qu'elle ne lui échappe des mains. Mais pourtant son élan retombe bientôt, comme si l'instinct de survie en avait été le moteur essentiel. Du repos, de la nourriture et peut-être bien encore un peu d'eau, voilà ce qu'il faudra à la demoiselle pour qu'elle recouvre ses forces. ≪ Wilhelma. Et toi ? ≫ Simple et rapide. Elle n'a pas eu l'occasion de discuter avec qui que ce soit depuis qu'elle a quitté Kaida, mais converser avec autrui ne lui a pas manqué plus que cela. La solitude, elle s'y est habituée depuis longtemps. Kaida n'a constitué qu'une parenthèse tout au long de son chemin qu'elle a voulu solitaire depuis sa fuite de Lothering. ≪ Dans les Marches Libres. Je t'ai trouvé un peu plus loin, sur la route. ≫

D'une main, elle vient saisir une autre fourrure pour la rouler en boule afin de la substituer à ses genoux sous la tête de l'elfe. Un oreiller improvisé qui sera toujours plus confortable que rien. Puis elle se décale pour se mettre à la gauche de l'elfe, assise en tailleur. ≪ T'as pas l'habitude de voyager, ou tu t'es faite détroussée ? T'as pas l'air d'avoir vraiment grand chose pour voyager et survivre. ≫ L'espace d'un instant, c'est fou comme l'histoire semble se répéter. Intérieurement, elle n'espère que la jeune femme n'est pas encore l'un de ces elfes inconscients ayant en tête de partir à l'aventure sur un coup de tête sans la moindre idée des réalités que cela implique. Ou pour un peu, le rapprochement avec Kaida lui semblera inévitable. Si elle aussi me dit qu'elle veut aller à Tévinter, elle se débrouillera. J'ai déjà donné. Et si elle était mage, elle aussi ? Après tout, qui penserait de nos jours à tout quitter sur un coup de tête - quitte à partir sans rien - si ce n'est un mage ? Elle ne demande pourtant rien de plus, se plongeant dans un mutisme observateur. Tendre la main lui a coûté la tranquillité qu'elle pensait trouver au Nevarra, bien qu'elle ne le regrette pas tant que ça puisque cela lui avait permis d'aider un autre mage. Mais un loup solitaire se doit d'être prudent. ≪ Tu veux manger ? J'ai de la viande séchée et quelques fruits. Puis tu pourras me dire d'où tu viens, si tu penses en avoir la force. ≫ Qui n'aurait pas été curieux de savoir le comment du pourquoi une jeune elfe - visiblement citadine - s'était retrouvée perdue en pleine nature ?

⇜ code by bat'phanie . icones by anaëlle / swan / hennaed ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 27 Aoû - 18:11

l'homme, ce petit monde de folie
Wilhelma & Rosélie

   

   

Wilhelma, un nouveau prénom à retenir. Elle venait de lui sauver la vie. La chance souriait finalement à la petite Elfe, désormais protégée du soleil et avec une nouvelle amie pourquoi pas ? Enfin, elle était bien piètre aventurière, sans ressources. A vrai dire elle pensait être meilleur chasseuse que ça, mais en fin de compte voler un morceau de viande sur un étalage était plus facile qu'une proie mouvante et surtout sans arme compliqué. Sans oublié que malgré ses pouvoirs qu'elle ne savait toujours pas controler, pas de feu. Les nuits avaient été compliquées pour Rosélie. Elle enregistra le nom de sa sauveuse, dans sa tête, se jurant qu'elle lui revaudrai ça.

- « Rosélie.» Répondit-elle simplement.

Les marches Libres c'était donc le nom de l'endroit où elle se trouvait. Cela faisait presque une semaine qu'elle marchait dans une région dont elle ne connaissait même pas le nom, ni les citées, ni l'emplacement de celles-ci, ni même les moeurs et encore moins les dangers qui pouvaient s'y trouver. Elle savait juste que cet endroit exister, comme Ferelden et l'empire Tevintide. Mais impossible de savoir où sont tous ces royaume. Déjà qu'elle ignorait quand est-ce qu'elle avait quitter Orlaïs, alors pour savoir qu'elle avait rejoint un autre territoire. Thédas ne semblait pas si grand lorsqu'elle était enfermée dans le cercle et quand elle faisait ses vols a Val Forêt.

L'Elfe sent que sa sauveuse bouge, elle obtient un nouveau coussin, ce n'est pas pour lui déplaire en même temps, elle peut désormais observer avec ses yeux entrouverts Wilhelma. Elle aussi possède les cheveux roux, un point commun, il ne manquait plus qu'elle soit mage et Rosélie aurait tout gagner. Mais elle avait plutôt l'air d'être une femme ordinaire, bien que très jolie pour une humaine.

- « Merci de m'avoir sauvée. »

C'était la moindre des choses de remercier quelqu'un qui venait possiblement de la sauver d'être dévorée par des bêtes ou tout simplement laissée pour morte, agonisant lentement, écrasée par le poids de la chaleur.

Wilhelma lui fit la remarque que comme voyageuse elle était vraiment nulle. Enfin pas exactement, mais Rosélie savait très bien qu'elle n'était pas très douée. D'ailleurs à part dans le vol, elle était nulle dans tous les autres domaines. Même si cela lui avait suffit pendant des années. Les choses changeaient rapidement dans ce monde, trop peut-être. Enfin, l'Elfe réfléchit, pouvait-elle dire qu'elle s'était évadée du cercle ? Pouvait-elle raconter à Wilhelma que les templiers d'Orlaïs la recherchait sans doute et avec elle les autres mages qui avaient réussi à s'enfuir ?

- « Je suis partis un peu rapidement du cer....de chez moi. »

Oups, la boulette avait failli sortir. Ne rien dire pour l'instant, c'était le plus sûr, sans aucun doute. Même si Rosélie brûlait de trouver quelqu'un en qui elle pourrait avoir confiance aveugle et se trouver un endroit rempli de personne bienveillante - endroit qui ne semblait pas exister en ce monde - elle ne pouvait laisser sa naïveté la perdre surtout, si cette Wilhelma n'était pas mage, ou pire, travaillait pour la chantrie.

C'était donc la méfiance qui guidait pour l'instant la petite, mage, mais il en fallait peu pour penser que Wilhelma ne bossait absolument pas pour la chantrie, en fait elle venait de lui proposer de quoi manger et ça, Rosélie l'aimait déjà. L'humaine lui avait sauvée la vie, maintenant la nourrissait, peut-être devrait-elle la payer ? Mais elle n'avait pas d'argent ! Bon sang et si elle désirait être payée pour tout ces soins ? Non. Dans le pire des cas elle partirai en courant, après tout elle faisait ça depuis longtemps, enfin...si elle arrivait à se lever c'était déjà pas mal.

- « Merci, mais..» Elle allait refuser gentiment la proposition en espérant ne rien lui devoir, mais son ventre venait de la trahir avec un énorme gargouillement. « D'accord. »

Elle finirait peut-être par tout lui raconter, elle espérait qu'une chose, que ce ne soit pas un agent de la chantrie, pitié tout mais pas ça...

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 29 Aoû - 13:45



L'Homme, ce petit monde de folie
feat Rosélie

Jusqu'à quel point peut-elle prendre des risques avec l'elfe ? Le Renarde s'en doute, dévoiler ses cartes face à une parfaite inconnue n'est pas chose aisée. Surtout lorsque l'on se sent menacé ou que l'on voyage seul. Elle est la mieux placée pour le savoir. Mais elle ne perçoit pas une menace potentielle chez Rosélie. La jeune elfe lui semble fluette, bien dépourvue pour voyager si loin de tout. Elle est épuisée et cela se lit sans peine sur son visage, ou sur le simple fait de l'avoir retrouvée inconsciente au beau milieu de la route. « Y'a pas de quoi. » Non vraiment, y'a pas de quoi. Ce n'est pas comme si cela lui avait beaucoup coûté de la traîner jusqu'ici et de lui donner un peu d'eau. Le geste lui a semblé simple malgré ses premières réticences. Étrange paradoxe, quand on sait que la jeune femme aurait eu la réaction totalement inverse si elle était tombée sur un Templier ou un membre de la Chantrie dans la même position que Rosélie. Elle l'aurait abattue sans prendre de gant. Peut-être même aurait-elle fait durer un peu les choses ? Une flèche dans le corps pour chaque mage qu'elle a vu tomber de loin, voyageuse anonyme face à la mort des siens qu'elle avait parfois observé de loin, tremblante de rage et voulant intervenir, mais retenue par l'instinct de survie et l'impuissance. La chasse aux mages a fait d'elle un animal hargneux, une bombe à retardement qui n'attend que de pouvoir se jeter dans la mêlée des armures pour en faire sombrer autant que possible tant que son cœur battra. Tant qu'elle ne fera pas face à celui qu'elle ne peut se résoudre à affronter.

Elle extirpe de sa sacoche un petit paquet dont l'emballage est fait de feuilles séchés et noué avec une brindille souple. Une portion de lamelles de viande séchée s'y trouve. Ça et les quelques fruits qu'elle ramasse sur son passage, c'est tout ce qu'elle a en ce moment. La chasse s'annonce comme une nécessité prochaine, surtout si l'elfe ne reprend pas vite des forces pour se débrouiller par elle-même. De l'autre main, elle attrape une pomme au fond de son sac, puis tend les deux à Rosélie. « Ne me dit pas que tu vas au nord toi aussi ? » Finalement la question est tombée, amère, un peu brusque. Elle est encore frustrée à l'idée que Kaida se soit entêté à aller à Tévinter malgré ce qu'elle avait pu en dire. Foutu elfe, ça lui apprendra s'il devient esclave. Il n'avait qu'à m'écouter. Elle lui a juré qu'elle ne viendrait sûrement pas lui sauver les miches si jamais il lui envoyait un signe prouvant qu'elle avait eu raison et qu'il regrettait. Pourtant, elle en aurait été capable. « J'ai rencontré un elfe qui voulait aller au nord, il y a quelques temps. Cet imbécile va finir à la botte d'un tévintard et rien d'autre. Mais il n'a rien voulu écouter de mes mises en garde. Alors où que tu ailles, je t'en prie, soit plus futée. » Puis elle se renfrogne, probablement un peu honteuse de donner des conseils comme ça à l'emporte pièce à une parfaite inconnue. Mais c'est que vraiment, cette histoire avec Kaida l'a contrarié. Où va le monde, si tous les autres mages de Thédas se mettent à envisager Tévinter comme une option plus viable que d'essayer de regagner leur liberté ?

⇜ code by bat'phanie . icones by anaëlle / swan / hennaed ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 1 Sep - 15:16

l'homme, ce petit monde de folie
Wilhelma & Rosélie

   

   

Rosélie regarda l'humaine mettre à jour un morceau de viande, elle salivait déjà de manger quelque chose de bon, cela faisait des semaines qu'elle mangeait que des fruits qu'elle trouvait ou qu'elle volait, enfin parfois avec de la chance elle croisait un voyageur et arrivait à voler un petit bout de pain ou de viande, mais c'était rare. En signe d'approbation son ventre rajouta un bruit qui lui tordait l'estomac. Elle repensa un instant au fait qu'elle voulait refuser l'offre de l'humaine. Quelle erreur cela aurait été. Elle récupéra ce qu'elle lui tendait, en la remerciant et se jetant dessus comme si elle n'avait pas mangé depuis longtemps, ce qui était le cas, plus possible de le cacher. Alors qu'elle commençait à se sustenter Wilhelma lui posa une question étrange. Rosélie s'arrêta net de manger et réfléchis un instant. Pourquoi le nord ? Wilhelma avait-elle croisée Kaida ? Le connaissait-elle ? Etait-ce un ami à elle également ?

- « Pourquoi cette question ? »

Elle regarda Wilhelma avec attention. Pendant sa réponse, savait-elle que Rosélie avait promis à Kaida de le retrouver lorsqu'elle s'échapperai de la tour ? Ou arrivait-elle à lire dans les pensées ? A moins que Rosélie n'ait parlé pendant qu'elle était inconsciente ?

Au final la réalité était moins bien fantaisiste que ce que Rosélie imaginait, elle avait croisé un Elfe, cela ressemblait donc à Kaida. Mais Rosélie ne comprenait pas, pourquoi finirait-il à la botte d'un Tevintard, ils pratiquent encore l'esclavage dans le nord de Thédas ?

- « Cet Elfe, s'appelait-il Kaida ? »

Ce n'était pas vraiment ce qui s'appelait jouer la sécurité, mais si elle l'avait vu elle pouvait peut-être lui dire ce qu'il était devenu et où le trouver. Mais à la croire, Kaida allait sans doute devant les problèmes et vers une sorte de captivité tout comme Rosélie au cercle il y a quelques semaines.

C'était bien tristes de se dire que l'endroit où l'Elfette désirait retrouvé un ami n'était pas mieux que le cercle des mages d'où elle s'était échappée. Il n'y avait donc pas de place pour les mages dans ce monde ?

Son rêve de partir à l'aventure et découvrir le monde de manière libre et sans se soucier de la faim ou la soif n'était finalement pas aussi vendeur que c'que son imaginaire lui avait donné pendant des années. Depuis qu'elle avait réussi à échapper aux templiers dans les dorsales de Givres rien ne se passait comme elle le voulait. Et puis le monde n'était pas aussi bienveillant avec elle que ce qu'elle pensait. Tout les non-mages se méfiaient d'elle. Tous les templiers voulaient l'enfermer ou la tuer et enfin la faim et la soif avaient tentés de l'achever. Non définitivement l'aventure n'était pas une chose aisée.

Sans avoir répondu directement à Wilhelma, Rosélie attendait de savoir si oui ou non, l'humaine avait croisée son ami...

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 9 Sep - 12:45



L'Homme, ce petit monde de folie
feat Rosélie

Au nom de l'elfe, la Renarde se crispe un court instant. Le destin serait-il en train de se jouer d'elle ? Est-elle vraiment tombée sur une connaissance de Kaida ? Quelles étaient les chances pour que cela se produise parmi les innombrables elfes existant sur cette terre ? « Tu le connais. » Aucune question dans l'intonation de sa voix, seulement un constat évident. L'humaine réfléchit, repense à Kaida et à la situation de celle qui lui fait face, perdue au milieu de nul part. Sans provisions, sans équipements. Sans la moindre idée sur la manière de s'y prendre pour survivre en pleine nature sauvage. Elle est en fuite elle aussi, cela lui apparaît maintenant comme une évidence. Une fuyarde connaissant l'elfe qu'elle a secouru il y a désormais plusieurs semaines. « Je lui ai sauvé les miches au Nevarra. Il allait se faire détrousser et peut-être même tué par des voleurs. Tu me rappelles un peu lui. Vous fuyiez, mais vous ne savez pas vraiment ce que signifie survivre à l'extérieur, loin du confort et de la sécurité auxquels vous avez été habitués. Sans offenses. » Mais n'est-ce pourtant pas là la réalité ? La liberté et la paix avec les Templiers et la Chantrie ont fait des mages des cibles faciles. Elle a parfois la sensation que les mages de son temps semblent avoir oublié le combat qui a été ceux des leurs il y a de cela un siècle. Comment les mages ont dû prendre les armes, se rebeller face aux Cercles pour non pas qu'on leur accorde des droits, mais pour s'en emparer. Et aujourd'hui, voilà que nombre des leurs sont réduits à se terrer dans un trou ou à risquer leur vie sur les routes, dans l'espoir vain que les choses se tassent et qu'on ne parvienne pas à leur mettre la main dessus. L'injustice de tout ceci bat dans ses veines et son cœur comme un tambour assourdissant.

« Tu es mage ? Ou il est de ta famille ? » Le ton se fait un peu plus doux, comme si elle venait d'abaisser un premier niveau aux remparts psychiques qu'elle dresse autour d'elle pour se préserver du monde. Elle aurait souhaité que Kaida soit là, qu'il ne se soit pas aventuré sur les terres Tévintides. Que peut-elle bien dire à Rosélie, si ce n'est pas de ne pas commettre la même erreur ? « Tu n'as pas à t'inquiéter avec moi. Je suis moi-même mage. » Une affirmation qu'elle exhibe sans peur. Rosélie ne lui semble pas hostile, et si elle se trompe, quel mal pourrait-elle lui faire dans son état de faiblesse ? « Pour en revenir à Kaida, il est allé à Tévinter, comme je disais. Tu ne devrais pas aller là-bas, ce n'est pas une bonne idée. A moins d'être vraiment désespérée et de n'avoir plus d'amour propre. » Les mœurs Tévintides sont restées dans les esprits malgré le replis de l'Empire sur lui-même. Quel avenir là-bas pour Kaida et Rosélie, si ce n'est l'esclavage ? Une prison pour une autre, voilà ce dont il s'agit. Quant à savoir lesquels des Mages du Cercle ou des esclaves de Tévinter sont les moins mal lotis, voilà un concours malsain auquel la Renarde ne souhaite pas se prêter. « Les Mages devraient se soulever comme il y a un siècle, plutôt que de fuir et de chercher une vaine liberté illusoire en restant terré dans un trou. » Elle-même n'était pas très bien placée pour parler ainsi, mais elle n'est pas restée passive. Elle a tué des Templiers. Elle a résisté. Et plus le temps passe, plus l'idée d'un soulèvement lui paraît être un rêve séduisant. Mais ô combien lointain. Les guerres n'ont jamais été gagnées par une seule personne.

⇜ code by bat'phanie . icones by anaëlle / swan / hennaed ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 11 Sep - 17:33

l'homme, ce petit monde de folie
Wilhelma & Rosélie

   

   

Rosélie ne prit pas la peine de répondre à l'affirmation de Wilhelma.  Après tout ce n'était pas vraiment une question, ou si cela en était une l'Elfe ne l'avait pas entendu ainsi. Elle se contenta d'observer l'humaine qui réfléchissait, elle semblait comprendre certaines choses, enfin c'était ce que son regard pouvait offrir à Rosélie. Après, savoir ce que pensait réellement l'humaine c'était impossible, mais la déduction était l'un des points fort de Rosélie d'après elle-même. Donc elle ne s'inquiétait pas trop. Elle écouta sa sauveuse lui raconter qu'elle avait sauver la vie de Kaida dans un autre pays. Elle l'écouta aussi la comparaison entre elle et Kaida, le confort et la sécurité d'une ville, c'était un point houleux qu'elle aurait aimée discuter, la seule différence est qu'en ville la nourriture ne bouge pas beaucoup et les cachettes sont plus faciles à trouver. A l'extérieur, dans une plaine c'est impossible de se cacher.

- « Le bas-cloître n'est pas si différent du monde extérieur. Seulement, on sait où voler notre nourriture. »

Cela lui avait échappée. Elle ne voulait pas offenser sa sauveuse, mais des années passés dans le bas-cloître lui avait appris à rester prudente sur tout et surtout courir vite ainsi qu'être agile. C'était les points fort de la survie à Val Forêt, enfin... si on était un Elfe. Sinon un humain n'avait pas besoin de courir, a moins qu'il soit un brigand, mais dans ce cas c'était légèrement différent. Il ne se ferait pas battre en pleine rue et ne serait pas abandonné mort dans un coin. Les Elfes dans la ville d'Orlaïs était considéré comme des sous-race, pas besoin de s'en occuper, un coup d'épée et le monde était débarrassé d'une vermine en plus.

Rosélie tiqua sur la question de Wilhelma, fallait-il lui dire qu'elle était une mage ? Pouvait-elle lui avouer ? Si kaida avait fait confiance à Wilhelma le pouvait-elle également ? Et si jamais elle la livrait à la chantrie pour toucher une récompense ? Et si elle essayait de la tuer parce qu'elle était dangereuse pour elle ? Toutes ces interrogations furent bien vite envolées lorsque l'humaine lui avoua aussi être une mage. Décidément, Rosélie avait drôlement de la chance d'être tombée sur elle.

- « Je me suis échappée du cercle d'Orlaïs. »

Hèlène aussi, Altos et un tas d'autres membres. Mais aujourd'hui Rosélie n'avait aucune nouvelle de ne serait-ce d'un seul d'entre eux. Peut-être étaient-ils mort ? Dans tous les cas ils l'avaient abandonnés à partir du moment où elle n'avançait plus. Pas un seul membre n'était revenu la chercher, pas un s'était inquiété de ne plus la voir. Même pas Hélène. Enfin, ce que pensait l'Elfe. Elle ignorait totalement qu'Hélène avait rebroussée chemin pour essayer de la ramener.

Wilhelma reprit son histoire avec Kaida, partit vers le nord, la jeune apprentie était sensée le retrouver au nord pour qu'il puisse lui apprendre la magie. Mais visiblement de ce que racontait l'humaine, désormais il ne pourrait sans doute plus rien lui apprendre et si elle s'obstinait à le chercher, elle finirait encore dans une prison. Elle ne réagit pas, jusqu'à ce que l'humaine parle d'un soulèvement comme il y a un siècle. Des mages ayant combattus pour la liberté ? C'était sans doute des mages très doués pour ça. Cela renvoyait Rosélie à sa propre utilité, même dans une rébellion, elle ne pourrait être utile. Elle ne contrôlait pas sa magie. Hélène était loin et Kaida aussi, les deux seuls personnes qui avaient acceptés de lui enseigner. Elle se décida à dire finalement à Wilhelma pourquoi elle cherchait Kaida.

- « Je devais rejoindre Kaida au nord, pour qu'il m'apprenne à utiliser la magie. Je n'ai aucun contrôle encore. J'ai réussie à échapper à des templiers en créant un blizzard, mais je ne sais pas comment j'ai fait et je ne saurais pas le refaire. Même au bas-cloître je suis restée des années sans l'utiliser. C'est pour ça que je suis ici. »

Elle faisait sans doute honte aux mages apostats qui se devaient d'apprendre à manier leurs dons rapidement pour survivre. Elle, même dans le cercle, même dans un bas-cloître elle avait survécu, sans utiliser la magie, juste en fuyant.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________


 Rosélie
 
Apprentie mage / Apostate
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 181
▲ OCCUPATION : Apostate
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Larcin, Chapardage, crochetage, furtivité.
▲ LOCALISATION : S'est perdue..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut