❖ « Something I should forget » [PV : Branwen Cadell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 2 Sep - 23:03




Something I should forget

I just wish I could forget his name, his face, and the feeling when he touched me.
But it seems the Gods don't want to

   Le voyage a été long. Juché sur le dos de sa monture lessivée par un trajet mené à bride abattue, Lachlan prend quelques minutes pour observer Amaranthine, de loin. Fort Bastel se dresse là, fier bastion de la Garde des Ombres de Ferelden. Oh, bien sûr, il connaît les lieux. Même si ce n'a jamais été en tant que Templier, ces derniers n'étant pas vraiment accueillis à bras ouvert dans les parages. Ce qui se comprend fort bien, lorsqu'on se rappelle que parmi les rangs de cet ordre dévoué à la protection de Thédas face aux Enclins se tiennent de nombreux mages. Certains ayant d'ailleurs choisi de venir grossir cette armée dans le seul but de ne pas terminer enfermés dans un Cercle. Une décision que ne peut pas leur reprocher le jeune homme. Lui-même en aurait sûrement fait de même, si la magie de son père avait coulé dans ses veines. Par chance, ce n'est pas le cas. Ou par malheur ? Lake ne se torture guère avec ce genre de détails. Les choses sont ainsi, pas besoin de s'épuiser à chercher à comprendre.

Sous lui, le cheval renâcle en agitant la tête. Le Templier lui flatte l'encolure avant de le talonner doucement pour le remettre au pas. A présent qu'il approche de la fin du voyage, tout un tas de questions se pressent dans son esprit. Cette lettre, reçue quelques jours à peine auparavant, est venue bouleverser son quotidien bien plus qu'il ne l'aurait voulu. Des souvenirs sont remontés, qu'il avait pourtant tâché d'enterrer le plus profondément possible. La petite soeur de Dyname, l'homme qui avait été son dernier amant ainsi que sa dernière victime en date, est l'auteure de cette missive aussi impromptue que dérangeante. Comme Lachlan aurait aimé oublier cet homme, dont ses Dieux avaient exigé la mort. Il se souvient avoir longtemps hésité. Des jours, des semaines. Mais leurs murmures sont plus forts que tout, plus forts même que l'amour naissant qu'il éprouvait alors pour son frère d'armes Templier. Une dernière nuit dans ses bras, les dernières caresses, les derniers baisers, qu'il avait savouré avec la volonté de les graver dans un coin de sa mémoire. Puis, à l'aurore, Lachlan s'était saisi d'une dague pour lui ôter la vie. Rapidement, d'un geste aussi rapide et indolore que possible. Dyname n'a jamais su ce qui lui arrivait.

Un lourd soupir passe les lèvres du Templier, alors qu'il pénètre entre les murs de Fort Bastel, et s'arrache à ses souvenirs. Il pose pied à terre, noue la bride de sa monture au premier poteau prévu à cet effet qui passe, puis interpelle un Garde manifestement fort occupé à ne rien faire pour lui demander où il peut trouver Branwen Cadell. L'homme lui répond en pouffant qu'il devrait chercher du côté de l'armurerie principale, qu'elle s'y trouverait encore pour un bon moment. Arquant un sourcil interrogatif, Lachlan le remercie tout de même, rajuste sa capuche, et prend la direction indiquée.
C'est d'un pas léger qu'il pousse la porte. Après un rapide regard sur la vaste pièce débordant d'armes en tout genre, de boucliers et de pièces d'armures, il s'approche de la frêle silhouette qui lui fait dos, assise sur un tabouret, affairée à entretenir un vieux pavois qui a dû cogner dans le gros nez d'un sacré paquet d'Engeances. Afin de ne pas l'effrayer, il garde une distance raisonnable, et s'éclaircit la gorge avant de prendre la parole.

- Mademoiselle Cadell ? Je suis Lachlan Valerius, c'est à moi que vous avez écrit. A propos de votre frère. Mes sincères condoléances, à ce propos.

Ô douce ironie... Si elle savait que l'homme se tenant à moins de deux mètres d'elle n'était autre que le meurtrier de ce frère qu'elle pleure encore...

.SHADOW

_________________

« Came in from a rainy Thursday on the avenue, Thought I heard you talking softly, I turned on the lights the TV and the radio, Still I can't escape the ghost of you, What has happened to it all ? Crazy someone say, Where is the life that I recognize ? Gone away. But I won't cry for yesterday, There's an ordinary world, Somehow I have to find, And as I try to make my way, To the ordinary world, I will learn to survive »

  (c) Bloody Storm
avatar
Crowned with fire
▲ MESSAGES : 32
▲ OCCUPATION : Homme à tout faire ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut