Branwenn Cadell

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:09


Branwen Cadell
Élève un corbeau et il te mangera les yeux
▲ PROVERBE FERELDIEN


carte d'identité
nom complet ▲ Cadell (cad=guerrier) prénoms ▲ Branwen (= sein blanc/corbeau blanc). surnoms ▲ Bran (= corbeau). âge ▲ Malgré ses 27 ANS, la jeunesse de ses traits et l'auto-censure qu'elle s'impose, peinent à la faire émerger de l'enfance. Son affinité avec l’Immatérielle lui laisse le sentiment amer d'avoir faillit, en incarnant ce que ses ancêtres ont toujours combattu. Comme une volonté de faire perdurer un peu plus longtemps ce qu'elle a perdu, Branwen s'enferme dans l'imagerie de "l'enfant des Cadells" qu'elle aurait pu, qu'elle aurait dû être. Elle ne vit pour le moment qu'au travers du passé. lieu de naissance ▲ Originaire de la région côtière de Ferelden, Branwen a grandis dans le domaine famillial des Cadell, situé entre Amaranthine et Hautecime.   race ▲ Humaine. statut civilCELIBATAIRE. Son enfance est comme les vestiges d'une coquille qu'elle brandis pour se protéger. C'est l'aveu d'une blessure ouverte et d'une méconnaissance d'elle-même, qui ne permet pas de rapprochement romancé. Bran ne peut à ce moment là pas aimer, car "elle ne se voit pas". "Elle est encore inexistante", "intangible" à ses propres yeux. Elle n'incarne que le "fantôme de l'enfant des Cadells qu'elle aurait pu être" et se cache derrière cette image qui lui est rassurante parce que connu. C'est pourquoi elle n'a jamais éprouvé d'amour ou connu de relations sexuelles avec un homme. Mais son départ pour la garde des ombres est déjà un premier pas vers la rupture. L'Union sera une étape clef dans son évolution. Alors même que le rituel est une condamnation à la mort, il incarnera pour elle un souffle nouveau. Au yeux de la société, Bran ne sera plus défini en tant que Branwen fille des Cadells mais en tant que Branwen sœur garde des ombres. En cet instant elle rompra définitivement avec les Cadells pour écrire sa propre histoire et rencontrer celle qu'elle a toujours été. Celle qui dans l'ombre n'a eu de cesse de grandir. En brisant son auto-censure, Branwen s’éloignera définitivement de la femme-enfant pour s'affirmer pleinement. Pour la première fois elle se verra comme un être tangible, ce n'est qu'alors qu'elle sera en mesure d'apprendre à aimer. orientation sexuelleHÉTÉROSEXUEL TENDANT VERS L’ASEXUALITÉ.  occupation ▲ Lire, jouer du luth et étudier. faction ▲ Malgré sa nature de Mage, c'est pourtant envers les Templiers que se tourne son allégeance première. Viennent ensuite les Gardes des Ombres et leur promesses d'un nouveau départ. En dernier enfin se tiennent les mages, pour lesquels son allégeance n'est finalement que de circonstances. Pourtant la colère qu'elle éprouve envers leur condition de vie et les abus dont ils sont victimes, font régulièrement basculer cette échelle de valeur selon les situations. C'est avant tout son désir naïf de justices et sa quête d'idéal qui définissent et redéfinissent ses allégeances au fil des évènements. compétences et armes ▲ Magie élémentaire (avec une aisance pour le feu, entretenu par sa colère profonde). Branwenn développera au cours de son aventure des compétences dans la Magie Martiale. C'est là pour elle le moyen de faire un lien entre ses rêves templiers d'enfants et sa nature de Mage. Branwen a la particularité de ce battre avec un bâton au design Chantriste, qui lui rappelle son allégeance de coeur à la cause templière. croyances ▲ Chantriste dans l'âme, elle voue un culte tout particulier à Andrasté qui incarne son idéal. avatar ▲ Astrid Bergès Frisbey.
✎ A PROPOS DE BRANWEN
Les Cadell sont l'une de ces très vieilles mais peu influente familles de templiers, qui hantent depuis des siècles les couloirs chantriste. Bien que quelques noms se furent distingué dans le passé, leur ascension sociale ne fut cependant que très modeste. Elle tiens sur les fait d'armes sans éclats d'une famille ayant fait du "devoir" une profession de foi. Pour autant le respect entretenu à leur égard est bien réel. Il repose essentiellement sur leur ancienneté et leur engagement sans faille pour la Chantrie.

Élevé dans le culte de ses ancêtres et le fantasme de leur fonction, Branwen se prédestinait à embrasser la fonction Templière, comme son père avant elle. Sa quête constante de vérité et de justice, associé à une maturité étonnante pour son âge, faisait d'elle autant une recrue de choix, que la fierté de ses parents. L'enfant attendait avec impatience ce jour ou viendrait pour elle, le temps de faire partie des nouvelles recrus. Bercé par les mythes chevaleresques de ses aïeuls, c'est tout entière à la cause qu'elle s'était dévoué.

A dix ans pourtant, le destin pris pour cet enfant fantasque un tout autre chemin. Sa magie déclaré tardivement, embrasa brutalement une partie de la bibliothèque, à la surprise de tous. Chez les Cadell la pureté du sang est une question autant d'honneur que de principe. Aucun mage n'aurait pu lier son destin au leur. La magie n'avait pas sa place dans les rangs de cette famille puriste. Bien que les dégâts engendré ne furent que mineurs et matériels, sa nouvelle nature de mage, entraina pourtant une profonde fracture familial. Figure de honte et de déshonneur, Branwen connu la déchéance de ceux qui incarnent des tabous. Le corbeau blanc si pure, ne fut plus que Bran pour les siens : cet oiseau de malheur au pelage bien trop sombre. Ce fut la fin pour elle de son image d'enfant prodigue.

Bien que les cercles ai été fermé sous l'influence de la divine Justinia, la magie et la nouvelle condition des mages, n'avait jamais été accepté chez les Cadell. Bien au contraire. Perdu dans le souvenirs de ce qui avait été, il fantasmait une époque beaucoup plus sombre et anciennes : celles de l'avènement des cercles et de l'apaisement. La nature magique de Branwen entacha profondément leur orgueil. Jugé enfant d'un adultère supposé, pour masquer l'embarras. Mais la vérité était bien moins simple. Elle prenait source dans un passé volontaire occulté. Car la mémoire Cadell déni ce qui lui déplaît : à commencer par ses origines bien lointaine de mages. Branwen était bien la fille de son père: Renaud Cadell (= puissamment ferme ou fidèle) Elle fut pourtant la fin d'un couple qui battait depuis longtemps de l'aile.

Plus pernicieux que la magie, l'orgueil des Cadell est un poison qui entache profondément leurs relations. Branwen devait peu à peu l'apprendre dans la douleur d'une solitude naissante. Plus attaché à leur devoir qu'à cet enfant, le couple la délaissa. Son nom fut effacé des registre familiaux. Seul devait compter désormais, la volonté de ne pas déshonorer un peu plus leur famille, par les frasques de ce corbeau mage. La jeune fille fut installé en recluse à l'écart de la bâtisse principal du domaine. Elle grandit sous la surveillance d'un vieux templiers, engagé par une ancienne dette d'honneur envers les Cadell : Vast.

Bien que de l'ancienne école, les Cadells ne pouvaient se résoudre à tuer ou apaiser cette enfant qu'ils avaient autrefois aimé. Soucieux de ne pas la voir provoquer d'inutiles désastres, il firent le choix de la faire former auprès d'autres mages. Le monde de Branwen se limita dès lors à sa chambre et aux leçons donnés en extérieur. Sous l’œil vigilant de Vast, elle se forma à la magie. Assidue, elle cherchait à renouer avec la fierté parentale. Son désir de prouver sa valeurs en servant une cause juste était fort en elle. Mais les rares sorties et opportunités que pouvait lui offrir les autres mages, furent cependant chaque fois avorté, le père maintenant Branwen dans la solitude.

L'allégeance de Vast envers les Cadell connaissait cependant des limites et une liberté d'interprétation guidé par ses propres valeurs. Ulcéré par la pression sociale et la réclusion imposé sur l'enfant, ce fut bientôt vers Branwen que se tourna son serment. Le blanc corbeau devint autant sa lumière que son chemin de croix: l'incarnation de l'enfant qu'il ne pu avoir de sa compagne.
Vas l'éleva avec la pudeur des hommes d'honneurs, la coupant alors un peu plus de la réalité : qu'il réinterprétait volontiers pour la préserver. Là où des tensions montaient sur le continent, le vieux templiers lui offrait le vision fantasmé d'un monde en paix. L'amour de Branwen pour les vieux contes et légendes chevaleresque, finissait d'idéaliser ce monde extérieur dont elle était écarté. La jeune femme ignorait ce qui se passait au delà du domaine.

Et puis les Cercles rouvrirent, offrant une tranquillité d'esprit nouvelle pour les Cadell. Sans remords, ils contactèrent les templiers en charge de le restaurer, pour qu'y soit emmené leur enfant. Branwen aurait dû y être conduite sous la surveillance familière de Vast. Si la décision prise à l'encontre de l'enfant lui en coutait, Vaast n'intervint cependant pas. Le Cercle représentait à ses yeux une protection plus solide encore que celle qui pourrait lui offrir. C'était là le meilleure moyen de protéger son corbeau de la tristesse du monde. Mais la résignation qui avait jusqu'alors caractériser la jeune femme, devait trouver là sa fin... Branwen préféra l'apostasie à l'édification d'une nouvelle cage doré. Elle disparut une nuit, en laissant un Vaast désemparée derrière elle.

Les corbeaux ne peuvent rester longtemps résigné, lorsque leurs ailes ne demandent qu'à se déployer ...



Hanté par l'imagerie chevaleresque des templiers, Branwen ne rêvait que de faire honneur à l'héroïsme de ses ancêtres  


Alors que dans l'ombre, les Cadells préparaient son départ prochain pour le Cercle, Branwen cherchait sa voie. Si la fonction de templier lui était désormais inaccessibles, la jeune femme n'avait pour autant renoncer à s'engager pour une cause juste. Bien au contraire. Alors lorsqu'un Garde des Ombres s'en vint sur le domaine demander le gite et le couvert, la jeune femme profita de l'agitation ambiante laissé par l'alcool pour échapper à la vigilance de Vast. Elle souhaitait en apprendre d'avantages. Tout connaître de ces figures de légendes, dont ses livres étaient pourtant pauvres en détails. La nuit durant elle interrogea le garde, buvant chacune de ses paroles sans jamais parvenir à satisfaire sa propre soif d'histoires et d'aventures. Alors lorsqu'au petite matin le garde s'en fut, la jeune femme prit la fuite pour marcher dans ses traces. Ainsi Branwen espérait-elle trouver sa place...

✎ RECHERCHE DE LIENS
(F/M) Lien recherché ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.

(F/M) Un(e) fervent(e) croyant(e): (0/2) ▲ Porté par la foi inébranlable de sa famille, Branwen est profondément pieuse. Mais dans un monde en proie à tant de violence et de parodoxe, comment ne pas douter du Créateur lui même ? Si la naissance de ses pouvoirs avait déjà ébranlé sa foi, la mort violente de Dyname est un nouveau coup dur. Comment continuer à suivre aveuglément un Dieu qui se moque si éperdument d'elle ? Branwen aurait besoin de quelqu'un avec qui parler religion et croyance. Un compagnon, de préférence tout aussi croyant, pour échanger sur leur foi respective et conception du divin.

(F/M) Un(e) sceptique: (0/2) ▲ Bien que vous ayez été élevé dans le culte d'Andrasté, c'est bien plus par tradition que croyance, que vous honorez aujourd'hui le Créateur. Vous ne pouvez croire qu'une force supérieur guide vos pas, bien au contraire. C'est seul que vous forgez votre destiné, à la force unique de votre bras et vous entendez bien le revendiquer. La religion vous laisse dubitatif. Ce n'est pas forcément que vous ne croyez pas en lui, mais son existence vous laisse relativement indifférents. Plutôt que de laisser Branwen s'interroger sur ce que le Créateur attend d'elle, vous préféreriez qu'elle prenne sa destiné en main. La prière n'est pour vous pas une réponse et c'est avant tout par elle-même que vous voudriez qu'elle prenne des décisions.

(F/M) Lien recherché ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.

(F/M) Lien recherché ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit.


aventures
✎ en cours

The cure for boredom is curiosity. 
There is no cure for curiosity ▲ ft. LAW DUNSTAN

L’enfance a le mérite sublime de rester seulement curieuse de la vie ▲ ft. BALDRIC STEADFAST
For your entertainment ▲ ft. AGUILAR
Une lettre c'est magnifique et précieux comme un fragment d'âme ▲ ft. BALDRIC STEADFAST
La bienveillance est la révolte silencieuse d'un âme contre un monde injuste ▲ ft. SHANE Ó BRAONÁIN
SOMETHING I SHOULD FORGET ▲ ft. LACHLAN VALERIUS
D'UNE PIERRE A UNE AUTRE ▲ ft. KATRINA GAHERIS
ROUE DU RP ▲ ft. HELENE SUTTER & ROSELIE

 ✎ prévus → ft. Merlynn → ft. Anthelme/Merlynn → ft. Keira→ ft. Lennart O'Wittelsbach (Rekam K.)



[/color]
avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:10


Chronologie
▲ L'errance de Branwen ▲


L'histoire de Branwen est rattaché à un vieux conte amérindien des régions côtières de Férelden. Le corbeau autrefois blanc, dû sacrifier la beauté de son plumage pour sauver le soleil des ténèbres. Si les animaux furent un temps reconnaissant, ils se mirent cependant à rire de lui jusqu'à ce que l'homme lui même en fasse un oiseau de mauvais augures. L'oiseau devenu noir, ne fut plus que la risé de tous et ne tarda pas à être chassé.

LÉGENDE DU CORBEAU:

APPROCHE. LAISSE MOI TE CONTER L'UNE DE CES HISTOIRES QUI TENDENT VERS L'OUBLIE. BIEN ANCIENNE. BIEN LOINTAINE. DU TEMPS OÙ L'HOMME N'ÉTAIT ENCORE HOMME ET LA CHANTRIE INEXISTANTE. ANDRASTÉ N'AVAIT FOULÉ DE SON PIEDS LE VASTE MONDE. MOI-MÊME JE N'ÉTAIS NÉE. ELLE EST UN TRÉSOR DES AÏEULS ET DE CEUX QUI PLUS ANCIEN ENCORE, LES ONT PRÉCÉDÉS, POSANT EN MOT CE QUI NE DEVAIT ÊTRE OUBLIÉ. ET AINSI CETTE HISTOIRE T'ES-T-ELLE TRANSMISE. AINSI DOIT ELLE SE TRANSMETTRE : DE MOI À TOI, MON ENFANT. PUIS DE TOI À CEUX QUI T'ÉCOUTERONT.

EN CE TEMPS LOINTAIN, LES CORBEAUX SE REVÊTAIT D'UN PLUMAGE À LA PÂLEUR ÉPURÉE DES MATINS ENNEIGÉ. OISEAUX BIEN AIMÉ DU CRÉATEUR, IL LEUR AVAIT ÉTÉ OFFERT LA BLANCHEUR ÉTINCELANTE. LUMINEUSE, POUR CES OISEAUX DE BIENS. FIERTÉ D'APANAGE, CETTE COULEUR DE PURETÉ ÉTAIT LA QUINTESSENCE DE LEUR ORGUEIL.

MAIS S'EN VINT BIENTÔT UN JOUR SOMBRE : ANNONCE D'UN PROFOND MALHEUR. L'ASTRE SOLAIRE FUT EMPORTÉ DANS UN ABYME DE TÉNÈBRES ET AINSI LE MONDE SE MIT-IL LENTEMENT À DÉPÉRIR.

SOTS POUR LA PLUPART. LÂCHES POUR LA MAJORITÉ. INQUIETS ET DÉSEMPARÉ, LES ANIMAUX NÉANMOINS FIDÈLES, SE RASSEMBLÈRENT AUTOUR CET ABYME, DONT LEUR PARVENAIT ENCORE LA CHALEUR SOLAIRE. LES DISCUSSIONS ALLAIT BON TRAIN. ON S'APEURAIT. ON SE HÉLAIT. ON S'ENGUEULAIT. ON S’APITOYAIT AVEC TALENT. L'ONT PLEURAIT BEAUCOUP ÉGALEMENT. MAIS RIEN N'ÉTAIT FAIT. NUL NE SE DÉCIDAIT. LONGTEMPS LES ANIMAUX DISCUTÈRENT AINSI SANS QU'AUCUN N'EUT LE COURAGE DE PORTER SECOURS AU SOLEIL. SEUL FIGURE SILENCIEUSE, DANS LA FOULE ANIMAL, L'OISEAU BLANC ÉCOUTAIT. ATTENDAIT. GUETTAIT. COMPRENAIT. NUL NE S'ENGAGERAIT DANS LES TÉNÈBRES. ALORS, SEUL, LE CORBEAU PLONGEA DANS LE TROUE BÉANT.

A MESURE QU'IL S'ENFONÇAIT DANS LES TÉNÈBRES, SES PLUMES PERDIRENT DE LEUR ÉCLATS ET LA PURETÉ DE SA COULEUR SE TEINTA PEU À PEU DE NOIR. A BOUT DE FORCE, L'OISEAU REMONTA POURTANT LE SOLEIL, SACRIFIANT UN PEU PLUS À CHAQUE BATTEMENT D'AILE, SA PÂLE BLANCHE. AINSI L'ASTRE FUT-IL SAUVÉ.

MAIS LORSQUE LES AUTRES ANIMAUX VIRENT LA COULEURS DÉSORMAIS SOMBRE DU CORBEAU, IL LE RAILLÈRENT. LUI AUTREFOIS SI BEAU, N'ÉTAIT PLUS QUE LAIDEUR ET MAUVAIS AUGURE. LONGTEMPS ILS SE MOQUÈRENT. MAIS LA MOQUERIE EST UN JEU DONT ON SE LASSE BIEN VITE. ALORS LES ANIMAUX BANNIR CELUI QUI AVAIT ÉTÉ LEUR SAUVEUR.

AINSI FUT HAÏT LE CORBEAU, QUI AVAIT POURTANT SACRIFIÉ LA PURETÉ DE SON PLUMAGE POUR RAMENER DES TÉNÈBRES, LA LUMIÈRE SUR LE MONDE.

Branwen est symboliquement représenté par un corbeau blanc, jusqu'à la cérémonie de l'union. En acceptant de devenir garde des ombres, elle sacrifie "sa blanche pureté, pour plonger dans les ténèbres et ramener le soleil sur le monde". C'est volontairement qu'elle embrasse la mort et son noir plumage, pour permettre à un monde meilleur de voir le jours. "Morte" vivant encore, la garde est sa cause perdu.

FLASHBACK




✎ LA FUGUE DE BRANWEN
THE CURE FOR BOREDOM IS CURIOSITY. 
THERE IS NO CURE FOR CURIOSITY ▲ ft. LAW DUNSTAN


PRÉSENT

✎ ARRIVEE A FORT BASTEL
For your entertainment ▲ ft. AGUILAR
A VENIR ▲ ft. PSEUDO


✎EN MÉMOIRE DE BALDRIC
A VENIR ▲ ft. WILHELMA


✎LE MEURTRE DE SON FRÈRE: DYNAME
OMETHING I SHOULD FORGET ▲ ft. LACHLAN VALERIUS


✎RENOUER AVEC LE PASSE
D'UNE PIERRE A UNE AUTRE ▲ ft. KATRINA GAHERIS


✎L'UNION
A VENIR ▲ ft. PSEUDO


✎UN VIE DE GARDE
A VENIR ▲ ft. PSEUDO

avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:10


Quêtes terminés



La fugue de Branwen

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


Arrivée à Fort Bastel

date      Fort Bastel s'était présenté comme une évidence, un vieux compagnon d'infortune, dont elle fantasmait la rencontre autant que le voyage qu'il annonçait. Ses pierres était devenu au fil des années son armure. Ses poutres fixait d’inébranlable l'ossature de ses propres ossements. Il était un talisman. Une protection imaginaire qui par la force de ses convictions, l'empêchait de sombrer complètement. La puissance tranquillement lointaine, lui rappelait qu'une place l'attendrait. Que son existence ne serait pas veine. Il était sa digue lorsque sa magie explosait. Son père, lorsque les paroles malheureuse la reniait des Cadell. Sa mère, plus souvent qu'elle ne l'admettrait. Son arme et son épée. Son âme et son corps. Sa destiné et sa fin. Lorsque le Créateur la rappellerait à lui, qu'il ai pitié d'elle. De ce corbeau qui ne fantasmait ni la mort, ni le paradis, mais aurait voulu n'être que Fort Bastel. Fusionner pour devenir elle même vieille pierre. Se découvrir inébranlable, elle qui ne connaissait que l'écroulement de son vivant. Sur cette terre qui ne semblait que pencher, Branwen voulait être la stabilité qui lui avait tant manqué. Devenir ce fort qui l'aurait protégé.

Son inconscience avait préparé son départ, bien avant qu'elle-même ne le choisisse. Fort Bastel n'avait pas toujours été une évidence. Mais il était là, dans son cœur. Si ce n'était depuis toujours, depuis plus longtemps que ne le présageait son comportement. Caprices ou conviction. Désespoirs ou espérance. La réponse était la frontière d'une complexité humaine, sur laquelle l'on fermait volontairement les yeux. Branwen n'était que Bran. Le corbeau déshonorant d'une famille qui ne parvenait à accepter sa magie. Pour les uns son voyage était une hérésie. Pour les autres une folie, qu'elle payerait d'amertume. Pour tous, son agonie. Mais pour les Cadells, la Garde des Ombres était également la condamnation d'une fille, que leur désamour avaient confié à la mort. Il faudrait la meurtre de son frère, Dyname, pour que chacun prit la mesure de ses fautes et de ses choix. Pour que son décès à venir pesa enfin sur leur conscience. Alors seulement le nom de Branwen retrouverait il enfin une place dans les registre familiaux.

Mais targuer d'inconscience son engagement, c'était lui en retirer toute la force et l'abnégation. Lui prendre le peu de liberté qu'elle s'était octroyé.  C'était enfermer une nouvelle fois dans l'enfance, une jeune femme qui, dans l'ombre de son âme, avait pourtant la maturité de ses 27 ans. C'était reproduire ce que ne cessait de faire son entourage. Il y avait eu son père. Puis Vast. Infantilisé sa vie durant, elle était cet oiseau qui s'encageait seul: hanté par se peur de la solitude. Par l'abandon et la fuite. Par l'auto-censure. Comme une seconde nature, se taire sous l'image que l'on posait sur elle, lui était devenu naturel. Vitale. Protecteur. C'était la garantit d'encore exister dans un monde qui se plaisait à la délaisser.  C'était ainsi que plus fermement encore, que n'importe quel corde, les Cadell l'avait enchaîné au domaine. L'avait gardé dans cette prison qui n'avait jamais eu ni barreau frontière tangible. Seulement celles qu'elle se créait. Mais Branwen ne pouvait imaginer la fuite, car dans son esprit que l'on tordait, elle n'était qu'une enfant incapable de comprendre le monde, de décider, de saisir les enjeux... de partir. Prisonnière d'une enfance qui n'en finissait plus, elle se protégeait de cette réalité avec cette même enfance qui la tordait, la tuait à petit feu. C'était devenu la seul chose qui la caractérisait. La seule chose qu'on lui avait appris à brandir. La seule personnalité qu'on lui acceptait, qu'on lui imposait. Sa seule façon de se définir. Elle était prisonnière d'un cercle infernal qui ne pouvait mourir que dans la révolte.

Si son esprit était ainsi emprisonné, son âme n'avait cependant jamais cessé de grandir et de mûrir. Dans le secret de son cœur, elle s'inventait, se déployait, étendait une personnalité qui, si elle ne pouvait encore s'exprimait, n'en existait pourtant pas moins. Sa nature profonde n'était pas faite pour demeurer ensommeillé. Elle était trop tenace. Trop fougueuse. Trop imposante et forte, bien que Branwen elle-même ne se soit jamais défini autrement que par la faiblesse. Ses années de souffrance lui avait apprit la patience et l'importance des secrets. La façon dont il pouvait préserver et garantir une accalmie intérieur où se reconstruire.  La volonté seul d'autrui ne pouvait éteindre ce que naturellement elle avait toujours été. Law n'avait été que l'élan manquant pour déployer des ailes qui savait déjà voler. Qui avait toujours su voler. Simplement elle l'ignorait.

Elle avait 17 ans, lorsque pour la première fois ses lectures mentionnèrent les fantômes de Fort Bastel. Des hommes et des femmes, qui faisant fit de la mort, mettaient leur destiné au service de la vie.   Se   sacrifiant pour une cause plus grande encore. L'enclin imposait à ces justes, une abnégation totale. Un héroïsme qui n'était sans lui rappeler les serments templiers. « Hommes et femmes de toute race, guerriers et mages, barbares et rois... » sous l'ombre du griffon, ils n'étaient plus qu'un. Égaux. Unis.  La magie n'était plus qu'une arme qui se brandissait comme une épée. Tel était la promesse des épitaphes qui accompagnaient les récits. Tel était ce que fantasmait Branwen. La Garde des Ombres était devenu avec le temps une évidence. Une promesse.  Beaucoup parleront d'un caprice, bien moins mesureront la valeur réel de son engagement, plus ancien encore que ne le laissait présager ses silences. Cela faisait dix ans qu'elle attendait. Dix ans qu'elle souhaitait s'engager. Dix ans qu'elle  combattait ses peurs et démons intérieurs, pour trouver le courage de joindre ses pas aux leurs. Et puis Law était venu.

Mais Fort Bastel, n'était que Fort Bastel : le refuge d'âme enrôlé bien plus par la force que   l'engagement sincère des justes. Elle devinait dans certains regards, des passés aussi sombre que malvenue. La rédemption semblait avoir déserté autant les sourires que les visages. Il n'y avait pas de héros ici. Seulement des mercenaires et crapules à qui l'on n'avait laissé d'autres choix. La garde des Ombres n'avait rien de la prestance des templiers, rien de sa beauté ou de son organisation chaleureuse. Elle n'était que le frère malheureux, la partie obscur et décharné d'une véritable armée. Relégué à l'ombre, elle était celle que l'on sacrifiait, que l'on oublierait, celle dont l'abnégation n'avait jamais totalement existé pour qui lisait vraiment dans l'âme des recrues qui ce soir là s'entraînait dans la cours. Aucun des fantasme de Branwen ne semblait vouloir prendre chair ici. Il n'y avait pas de beaux visages, pas de belles paroles, seule une fierté aussi mal placé que la sienne semblait persister dans les rangs. Sa propre situation était risible. Elle venait de sacrifier le peu qui lui restait, en suivant Law, sur la promesse d'héroïsme et d'une grande famille. Mais il n'y avait que le froid et l'indifférence ici. Des crapules et bandits, que l'on évitait poliment d'appeler mercenaires pour le titre plus creux mais élogieux de Garde des Ombres. La prestance des contes et légendes était bien loin. Elle venait de s'engager dans une belle armée de vauriens. Les larmes n'arrivaient pas à couler, mais Créateur qu'elle haïssait sa bêtise. Entre le Cercle et maintenant ça, il semblait que le destin   n'ai pas fini de se rire d'elle. Son avenir lui semblait aussi pathétique que ses espoirs avait été grand. Et dans la tombée de la nuit, le rire silencieux de Fort Bastel, semblait se joindre aux ricanement qu'inspirait sa frêle silhouette. Sa pierre était froide, ses murs gris et sous la pluie battante qui l'y avait accueillit, rien ne semblait dégageait la chaleur humaine qu'elle s'y était imaginé. Elle n'était pas la dame revenant à sa forteresse. L'âme trop longtemps partie d'un fort qui la désirait. Rien ne l'attendait ici. Rien ne l'invitait à demeurer. Elle n'était qu'une mage sur un cheval de labour, qui découvrait une forteresse où l'on avait jamais vraiment eu besoin d'elle. Fort Bastel semblait l'avoir oublié, ne l'avoir jamais attendu. Et cette découverte était comme une trahison, pour la frêle silhouette, qui le souffle coupé s'efforçait de ne pas vaciller.

Elle était demeuré silencieuse lorsque tout deux avait mis pied à terre. Le corps endoloris par un voyage auquel ses muscles n'avait jamais été habitué, elle peinait à tenir debout. Seul la fierté l'empêcha de flancher, mais sa démarche n'avait rien d'assuré. Elle était devenu aussi grossière que risible sous la douleur. Bien que l'idée de repartir ai caressé un temps son esprit, elle ne l'avait jamais fait. La vie d'apostat n'avait rien de reluisant. Ce n'était qu'une nouvelle façon de mourir injustement. Et son corps refuserait de toute façon de monter un cheval plus longtemps. Il n'y avait eu que quelques jours de voyage entre le domaine et la forteresse. Mais c'était déjà trop, pour ses jambes qui criait grâce. Et face à elle Law, qu'elle aurait suivit jusqu'en enfer, semblait ne pas remarquer son désespoir. Ce n'était pas que le garde lui inspirait une quelconque loyauté. Seul un fond de reconnaissance l'habitait, pour avoir été son élan manquant. Mais elle n'avait plus personne. Dans cette immense forteresse son univers se limitait désormais à lui. La peur d'une solitude trop vécu, l'empêchait de s'éloigner de cette unique figure connu.

Comme une âme en peine, elle était devenu son ombre au fil des jours. Incapable de se mêler aux restes des recrus, elle l'avait suivit à travers tout fort Bastel, calquant son pas sur le sien, l'attendant au coin des couloirs ou devant les innombrables portes de la forteresse. Qu'il quitta son champ de vision et c'était la peur qui reprenait le dessus. De nouveau elle se sentait prisonnière de la pierre. Plus surement qu'elle ne l'avait ressentit au domaine Cadell, les murs semblait être une prison voué à l'écraser complètement. Sa respiration s’accélérait. Son cœur pulsait. Le souffle soudainement court, la crise d'angoisse revenait chaque fois pour la broyer un peu plus. La douleur débutait aux hanches, comme les mauvais jours, puis remontait le long de sa colonne vertébrale pour broyer entièrement son dos par vagues. Mer furieuse, son cerveau se jouait d'elle. Ses pensée la torturaient autant mentalement que physiquement. Sa solitude était trop réel. Ses inquiétudes beaucoup trop lourde. Branwen était dans une perte de contrôle progressive et mais totale. Incapable de se raisonner seule, elle s'asseyait, ramenait ses genoux contre elle et attendait que réapparaisse Law. Alors comme chaque fois revenait le sourire de façade et les excuses à peine prononcé, de l'attendre ainsi. D'être son ombre malgré elle, dans ce fort où elle n'existait pas vraiment.

Si ses jours étaient douloureux, ses nuits étaient quant à elles cauchemardesques. Les cernes creusaient chaque jours un peu plus son visage, colorant de violine des traits, qui trahissaient un profond mal-être. Derrière les sourires polit de façades, elle se disloquait. Elle ne disait rien. Ne parlait pas plus qu'il n'était nécessaire. Et les membres de Fort Bastel se plaisait à l'ignorer, ce qui lui allait tout aussi bien. Du moins c'était ainsi qu'elle le ressentait. Branwen ne se projetait pas ici, ne parvenait pas à s'imaginer conversant chaleureusement avec la plupart d'entre eux. 27 années d'éducations stricte lui interdisait tout rapprochement avec la majorité de ces criminels. Elle n'avait d'ailleurs pas interrogé Law plus que de nécessaire, craignant d'en apprendre davantage. Craignant de connaître celui qu'elle avait aveuglément suivit. Qu'il soit lui aussi un ancien scélérat et cette fois elle s'écroulerait complètement. Elle n'était là que depuis quelques semaines, mais déjà Branwen n'attendait plus rien de cette vie ici.
 
Et puis était venu les corvées, achevant un moral déjà au plus bas. Branwen n'avait jamais rechigné à la tâche, que ce soit au cours de ses études de magies ou durant le peu de temps où son père l'avait formé à devenir templier. Qu'on lui demanda de récurer les écuries et elle l'aurait fait de bon cœur plus jeune. Mais aujourd'hui il n'y avait plus de promesses. Plus d'espoirs de jours meilleurs. Pas de sentiments d'appartenir à quelque chose. Seulement celui d'être seule. Les corvées étaient exécutés sobrement mais sans entrain. Elle comprenait l'importance de mettre au même niveau, sans faveurs, les recrus. Mais ce principe de cohésion qu'ils cherchaient à mettre en place ne la touchait pas. Elle s'était complètement refermé et ne parvenait plus à échanger. A faire un pas vers les autres. Sa dépression progressive était un voile trop sombre, pour permettre le moindre rapprochement. C'est alors qu'elle avait rencontré Aguilar: un vétéran qu'on lui avait confié. Imposé pour être exacte. A moins que ce ne soit elle-même que l'on ai imposé. Un grand gaillard, qui aurait eu bien plus une sa place sur un champ de bataille, qu'à s'occuper de la paperasse. Et de la paperasse il y en avait. Elle n'avait pas besoin de l'entendre grogner, pour imaginer l'exaspération qui le gagnait. Le simple fait de voir les feuilles s'empiler, suffisait déjà à l'agacer elle-même. Elles étaient le fruit de ses aller-retours. Si ce n'était sa convalescence forcé, elle ne doutait pas un seul instant, qu'elle l'aurait retrouvé plus souvent à entraîner les recrus, qu'à son bureau. Et pourtant c'était là que tout deux passait la majorité de leur temps. Lui à tourner en rond. Elle à l'assister autant qu'elle le pouvait dans ses tâches quotidiennes. Ils étaient comme deux loups en cage qui peinait à supporter l'enfermement. Et c'était peut-être ça qui plus que n'importe qu'elle geste ou parole avait fini par faire s'ouvrir un peu Bran. Chaque similitude qu'elle croyait redécouvrir en lui était un peu de baume pour ses blessures. Lui donnait l'illusion qu'elle était sans doute un peu moins seul. Qu'un autre souffrait un peu de la même manière. Et c'était là un peu de chaleur humaine entre les pierres froides de Fort Bastel.  


A VENIR

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.

A VENIR

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:11


Liens familiaux

▲ La famille cadell ▲


Les Cadell sont l'une de ces très vieilles mais peu influente familles de templiers, qui hantent depuis des siècles les couloirs chantriste. Bien que quelques noms se furent distingué dans le passé, leur ascension sociale ne fut cependant que très modeste. Elle tiens sur les fait d'armes sans éclats d'une famille ayant fait du "devoir" une profession de foi. Pour autant le respect entretenu à leur égard est bien réel. Il repose essentiellement sur leur ancienneté et leur engagement sans faille pour la Chantrie.


RENAUD CADEL (PNJ) ▲ Père
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Frère décédé
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


VAST (PNJ) ▲ Templier Gardien
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


BALDRIC STEADFAST ▲ FRÈRE DE COEUR
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:11


Croix de bois...

▲ AMIS & MENTORS ▲


KATRINA GAERIS ▲ Mentor mage
Ses connaissances en magie et son goût pour l'enseignement, était une réalité qui avait convaincu les Cadell de la faire mander. Cela les avait convaincu de la mettre dans le secret. Leur fille Branwen, âgé de 10 ans, venait de se découvrir une affinité avec l'immatériel. Sa nature nouvelle de mages entachait la réputation de cette très ancienne famille templière, qui souhaitait cacher son existence. Cette confidence possédait un prix, qu'ils avaient acceptés de payer sans rechigner à la condition de sa discrétion. Dix ans durant elle avait donc enseigné à Branwen ses connaissances, la guidant dans ses doutes et questionnement. Si elle n'est pas parvenu à effacer l'endoctrinement parental et la faible estime qu'elle portait à l'égard des mages, l'enfant s'était cependant assagit à son contact. Et ses propos ont fini par devenir plus modéré. Avec la réouverture des cercles, Katrina n'avait eu d'autres choix que de s'éloigner du domaine, en abandonnant la jeune femme derrière elle. Mais cela n'a pas suffit. Les Cadell l'ont trahis et fait conduire au cercle de Ferelden sous bonne escorte. Bran ignorait jusqu'à très récemment ce qu'elle était devenu : mais leur chemin était fait pour se recroiser. Et cela commença par une lettre.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:11


...Croix de fer...

▲ ENNEMIES ▲


MANTOROK (LACHLAN VALERIUS) ▲ Meurtrier de Dyname
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


DYNAME CADELL (PNJ) ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:11


... Sur ma parole ...

▲ Connaissances & liens d'intérêts ▲


SHANE Ó BRAONÁIN ▲ Protecteur
Porté par les récits d'héroïsme de Law Dustan, Branwen a fuit le domaine familial en espérant trouver chez les gardes, plus qu'une destiné bénit, un sens donné à sa vie. Mais elle le sent, ses actes ne pourront être dénué de conséquences. En s'opposant aux Cadells et en rejetant le cercle de mages,  elle pourrait bien s'attirer les foudre d'une famille bien destiné à contenir cet oiseau trop fougueux. Si elle entend écrire sa propre destiné, elle doit se préserver des relations de son père. Figure lointaine de son enfance, c'est naïvement qu'elle contacte le Thiern SHANE Ó BRAONÁIN avec l'espoir de bénéficier de sa protection. Le nom de Branwen lui est aussi inconnu que ses origines Cadell qui se perdent dans les régions côtières. Pourtant, bien que rien ne l'y prédestine : elle trouvera en lui un protecteur aussi improbable que bienveillant.

Depuis la mort de son frère, Branwen ne sait par où commencer ses recherches. Les pistes sont aussi éparpillés que rares, sans parler de son récent engagement dans la garde qui la cloisonne à fort Bastel. Sans possibilité de se rendre sur place, ni d'enquêter, plus que jamais elle sent démunie. Ses ressources sont aussi maigre que ses relations. Seule elle ne peut enquêter et rassembler les rares informations qui pourrait demeurer. En désespoir de cause, elle a récemment contacté le Tiern Shane, pour l'aider à enquêter sur la meurtre de Dyname. Elle espère ainsi pouvoir bénéficier de ses relations pour lever le voile sur ce meurtre.


LACHLAN VALERIUS ▲ Amant de Dyname / Enquêteur
La mort de Dyname fut aussi violente que mystérieuse, pour qui le cotoyait. Connu pour sa droiture et sa bonté de cœur, le jeune homme laissait présager une très belle carrière qui aurait fait honneur à son nom. Du moins si le Créateur n'en avait injustement décidé autrement. La découverte de son meurtre fut un coup dur pour Branwen, qui prenait jusqu'alors ses silences pour un rejet. Cependant son décès brutal laisse peu à peu remonter des secrets qu'il avait tut de son vivant : à commencer par son attirance pour les hommes. Et plus simplement sa relation avec Lachlan: dernière amant qui lui soit connu à ce jour. En quête de son meurtrier, Bran a récemment prit contact avec lui. Une lettre à laquelle il s'est empressé de répondre. S'en est suivit une rencontre à Fort Bastel. Pour le moment démunie, elle garde cependant l'espoir d'obtenir ne serait-ce qu'une piste. Elle aimerait notamment en apprendre plus sur le passé de son frère en Orlaïs. Lachlan s'est alors naturellement proposé de l'aider...


PSEUDO
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


PSEUDO
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:11


... A jamais tienne ...

▲ LIENS DE COEURS ▲


BALDRIC STEADFAST ▲ Frère de coeur
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


KOBAIN  Judge you ▲ Amour
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


ALOÏS MARTELL ▲ Frère de coeur
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


PSEUDO
▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:12


... jusque dans la mort.

▲ COMPAGNONS D'ARMES ▲


LAW DUNSTAN ▲ Mentor & modèle
Il s'est un jour arrêté chez chez les Cadells, pour demander le gites et le couvert pour la nuit. Cette vieille famille de templier, connu autant pour sa loyauté envers la Chantrie que son étroitesse d'esprit l'a accueillit bon grès, mal grès, entre deux préparatif pour un dîner mondain. Les aprioris sont rudes chez les Cadells, qui associent bien volontiers la résistance des Garde à l'enclin, avec une magie maléfique. Ils reconnaissent cependant la nécessité de l'ordre pour la sauvegarde de ce monde. Relégué à l'écart de la bâtisse principal, dans une des demeure normalement réservé aux domestiques, il ne manquait cependant de rien et profitait même d'une partie des plats préparés à l'intention de leurs nobles invités. C'est alors qu'il a eu la surprise de voir une ombre se faufiler jusqu'à lui. Il s'agissait de Branwen, une jeune mage. La nuit durant elle l'a questionné, buvant chacun de ses récits héroïques sans qu'aucun ne parviennent à étancher sa soif de connaissance et d'aventures. Au petit matin 'il reprend la route sans recroiser les Cadells. C'est alors qu'une ombre se faufile entre les murs et s'inscrit dans ses pas. Branwen a décidé de le suivre et entends bien lier son destin à son ordre.


AGUILAR ▲ Mentor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


ALARIC DE LYDES ▲ Frère d'armes
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


PSEUDO ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 15:50


FERELDEN
lieu(x) où il t'es possible de me rencontrer



DOMAINE DES CADELL
(Voici l'emplacement réservé à l'histoire qui est optionnelle et que tu pourras rédiger sous la forme que tu préfères, simple, rp, etc...) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque. Proin elit nisi, consectetur sit amet euismod in, pulvinar id nisl. Quisque at risus non tortor luctus blandit. Quisque suscipit ipsum sed eros tincidunt ac sodales arcu luctus. Curabitur consequat malesuada odio. Nulla porttitor lobortis magna, nec vulputate nulla tincidunt a.


FORT BASTEL
(Voici l'emplacement réservé à l'histoire qui est optionnelle et que tu pourras rédiger sous la forme que tu préfères, simple, rp, etc...) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque. Proin elit nisi, consectetur sit amet euismod in, pulvinar id nisl. Quisque at risus non tortor luctus blandit. Quisque suscipit ipsum sed eros tincidunt ac sodales arcu luctus. Curabitur consequat malesuada odio. Nulla porttitor lobortis magna, nec vulputate nulla tincidunt a.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 20:19


Quêtes en cours

LE MEURTRE DE DYNAME

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.

UNE VIE DE GARDE

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.

LA DERNIÈRE DES CADELLS

date ▲ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque id adipiscing urna. Fusce vitae erat elit. Pellentesque eu dolor sit amet nulla venenatis gravida eget sed elit. Nullam nec risus eu diam adipiscing pellentesque eu vitae lectus. Suspendisse nec vehicula mauris. Aliquam erat volutpat. Proin aliquam lorem sed leo venenatis in ultrices urna condimentum. Cras viverra placerat congue. In vulputate, risus quis pretium consequat, lectus odio hendrerit dui, eu pretium massa magna ut diam. Proin quis risus sed metus aliquam cursus. Maecenas nec sem tellus. Donec volutpat lorem neque.


avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 3 Sep - 20:21


Au plaisir de te rencontrer

▲ N'hésites pas à demander un lien ▲

avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 21 Sep - 18:37

Demoiselle, un petit lien ? Cutie

_________________

"Sweet as sugar, Hard as Ice.
Hurt me once, i'll kill you twice." 
   
crackle bones
avatar
No more chains on me
▲ MESSAGES : 135
▲ OCCUPATION : Sœur de la Garde des Ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combattante furtive, je manie deux dagues et un arc court. J'excelle aussi dans l'art de crocheter les serrures et par extension, de dérober toutes sortes d'objets
▲ LOCALISATION : Férélden, Fort Bastel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 21 Sep - 22:57

OWI OWI OWI ! Avec grand plaisir ! Chat potte
Tu penses à quelque chose en particulier ?

_________________


Personne par la guerre
ne devient grand
avatar
Le Corbeau Blanc
▲ MESSAGES : 338
▲ OCCUPATION : Lire, jouer du luth et étudier.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire de feu
▲ LOCALISATION : [FERELDEN] Fort Bastel, Hautecime, Domaine Cadell

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 22 Sep - 12:22

Alors, je pensais plutôt à quelque chose de positif Wah

Je pense que Bran et Keira pourraient bien s'entendre, elles ont toutes les deux un passé plutôt compliqué et ont toutes les deux perdu un membre de leur famille. Hm En sachant que Keira est Garde depuis plusieurs années maintenant et que Bran est une nouvelle recrue, Keira aurait éventuellement pu la prendre un peu sous son aile quand elles arrivée à Fort Bastel ? Du genre pour l'intégrer à la Garde ?

Voilà, après on pourra développer leur relation en rp quand tu seras disponible Hihi Dis-moi si jamais tu as d'autres idées ! Coeur

_________________

"Sweet as sugar, Hard as Ice.
Hurt me once, i'll kill you twice." 
   
crackle bones
avatar
No more chains on me
▲ MESSAGES : 135
▲ OCCUPATION : Sœur de la Garde des Ombres
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combattante furtive, je manie deux dagues et un arc court. J'excelle aussi dans l'art de crocheter les serrures et par extension, de dérober toutes sortes d'objets
▲ LOCALISATION : Férélden, Fort Bastel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut