River - Horace & Anthelme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 13 Oct - 23:12


Run me like a river
How do you fall in love



Les chevaux étaient bien pour la journée là. La plupart étaient de sortie, ce qui laissait une courte période de calme à Horace. En temps normal, il en aurait profité pour dormir un peu dans la paille, mais cela faisait quelques jours qu'il avait du mal à supporter sa propre odeur. Déjà qu'il avait les sens particulièrement aiguisés... Là, c'était plus possible.

Pourtant, il n'était pas spécialement à cheval sur l'hygiène, sans mauvais jeu de mots. Il prenait un bain dans la rivière toutes les semaines à peu près, ce qui était largement assez : la plupart du temps, se débarbouiller dans un baquet d'eau faisait l'affaire. Quand on était pas trop mal emmanché, et avec un linge, les gens n'y voyaient que du feu.

Là, il avait déposé ses affaires près de la rivière, à l'abri dans un tronc d'arbre creux, et était à moitié submergé dans l'eau claire et froide de la rivière. Les basses températures n'avaient jamais vraiment gêné Horace : il ne frissonnait même pas, même s'il sentait bien que son corps réagissait.

En vérité, l'engourdissement lui faisait un bien fou, comme s'il s'anesthésiait lui-même, sans compter le bruit relaxant de l'eau qui clapote... Assis sur les pierres, de l'eau jusqu'au milieu du torse, il commença à laisser son imagination vagabonder, à partir loin, et comme toujours dans ces moments-là, il fredonna.

Où es-tu, preux chevalier ?
Toi qui portait si haut
Les couleurs de ton blason
Et l'épée de ta maison ?

Es-tu perdu, ou trépassé,
Toi qui était si beau.
Le fleuve, coloré de vermillon
M'a hélas donné raison...

Qui es-tu ?
D'où viens-tu ?
Ton visage m'est inconnu
Au loin, un village pleure
Leur fils disparu








_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 16:23

River.
Anthelme avait plutôt mal dormi cette nuit, son fils l’ayant réveillé au milieu de la nuit à cause d’un cauchemar. Il avait mis du temps pour calmer Arthur mais du coup il avait eu du mal à se rendormir. Il décida donc pendant la journée de partir faire une balade à cheval dans les bois…Rien de mieux pour se détendre. Dans les écuries il ne croisa personne et prépara donc Valtiom pour leur balade.
Comme souvent il se dirigea vers la rivière se trouvant dans les bois, c’était un lieu où il venait souvent avec son fils. En s’approchant de la rivière il entendit une voix masculine, il décida d’aller voir par curiosité.

Il fut plutôt surpris par ce qu’il y trouva, assit dans la rivière, Horace le palefrenier de sa famille, chantonnant. Anthelme mit pied-à-terre sans lui signaler sa présence, il écouta la fin de la chanson de l’homme. Il devait bien avouer que malgré le ton sombre de la chanson, elle était plaisante à écouter grâce à la voix du palefrenier.

-J’ignorais que tu avais un talent pour le chant. Juste un peu lugubre comme chanson.

Le chevalier mena son cheval jusqu'à la rivière pour le faire boire, lui se contentant de s’asseoir près de l’eau…Remarquant seulement à cet instant de la nudité totale de l’homme, il détourna le regard pour éviter de gêner l’autre.

-Que fais tu dans cette rivière ? Te baigner dans cette eau va te rendre malade…Et j’ai pas besoin d’un palefrenier malade.

S’il avait passé une meilleure nuit ou s’il avait décidé d’être aimable il aurait pu dire qu’il s’inquiétait pour sa santé. Mais non le chevalier n’était que rarement aimable, même si Horace faisait parti des serviteurs qu’Anthelme appréciait. Il était compétent dans son travail et ne crée aucun problème, c’était déjà assez pour qu’il l’apprécie un peu et lui faisait aussi assez confiance pour laisser son fils trainer dans les écuries sans lui.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 18:58


Run me like a river
How do you fall in love



Horace ne s'attendait pas à être interrompu pendant son bain, et surtout pas par Anthelme lui-même. Il sursauta en entendant sa voix, puis se tourna vers lui, puisqu'il lui était de dos. Le palefrenier ne s'était pas non plus attendu à ce qu'on le complimente sur sa voix, qu'il trouvait bien ordinaire. Normal, c'était la sienne après tout. Il avait eu des années pour s'y habituer.

Quant au sujet de la chanson, c'était pas sa faute. Il ne faisait pas exprès d'avoir une imagination aussi sombre, et puis il trouvait que c'était plus simple de transmettre une émotion quand elle était négative. Allez savoir pourquoi. Reste qu'il ne put s'empêcher de taquiner un peu son seigneur en lui répondant nonchalamment :

— Et encore, dans celle-là, le chevalier est juste mort. Attendez qu'il revienne à la vie pour dévorer ses enfants.

C'était juste une plaisanterie, mais il serait bien capable de chanter un truc pareil. Ça lui arrivait comme ça, il n'était pas responsable, et ça ne voulait pas dire qu'il cautionnait ce qu'il chantait ou qu'il y passait ses fantasmes. C'était juste... comme ça qu'il aimait chanter.

Enfin, ils n'allaient pas rester là toute la journée à parler, l'un dans l'eau, et l'autre en dehors. La question d'Anthelme était un peu idiote, mais il se garda bien de le lui signifier. À la place, il haussa les épaules, et se redressa pour sortir de la rivière.

— Ben, je prends mon bain, justement. J'aime bien l'eau froide.

Et puis, il n'était jamais malade, qu'Anthelme ne s'en fasse pas pour lui ! Nu, le palefrenier alla chercher ses affaires dans le tronc creux, s'enroulant dans un linge pour se sécher. La présence d'Anthelme juste à côté ne changeait absolument rien pour lui : il n'était pas pudique, du moins, pas avec les gens qu'il connaissait bien. Il s'assit ensuite dans l'herbe, épongeant ses cheveux. Avec un regard pour le cheval d'Anthelme, il annonça :

— Il a l'air en forme ! Comme vous. Alors, vous me suivez quand je vais prendre mon bain ?

C'était une plaisanterie : Horace savait bien que les de Lydes avaient bien autre chose à faire que de pister leur palefrenier pour le surprendre cul nu. Mais voilà, ça lui avait échappé. Il était un peu comme ça, Horace, il n'avait pas de filtre.




_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 20:46

River.
-Manger ses enfants, charmant, vraiment…

Il le savait ce n’était pas vraiment sérieux mais sur le coup il n’apprécia pas vraiment la plaisanterie. Anthelme ne dit rien cependant, l’autre ne voulait que plaisanter. Lorsque le chevalier demanda pourquoi il était dans l’eau, Horace se contenta de hausser les épaules puis décida qu’il avait apparemment passé assez de temps dans l’eau. Le palefrenier se leva pour quitter l’eau, n’ayant aucune gêne à se retrouver entièrement nu devant Anthelme.
Le chevalier laissa son regard se perdre sur le corps du palefrenier, un peu involontairement, mais bon il devait bien se l’avouer qu’Horace était loin d’être désagréable à regarder. Lorsque le palefrenier parla, Anthelme détourna légèrement son regard.

-Tu n’es pas obligé d’aller jusqu’ici pour prendre un bain d’eau froide tu le sais n’est-ce pas ?

Anthelme ne comprenait pas comment on pouvait aimer l’eau froide de toute façon, lui détestait avoir froid en tout cas et c’était encore plus visible lorsque les températures devenaient un peu trop fraiche. Horace vint s’asseoir à côté du chevalier ensuite, puis dit de nouveau une autre plaisanterie.

-Il a mieux dormit que moi en tout cas.Le chevalier rigola légèrement. Il aimait bien le côté taquin du palefrenier et son honnêteté, pour cela qu’il ne disait rien aux différentes plaisanteries. Si je voulais vraiment te suivre, j’aurai été plus discret tu ne crois pas ?

Jetant un œil à son cheval pour vérifier qu’il ne s’était pas trop éloigné en broutant, le chevalier s’étira puis s’allongea, les bras croisés sous sa tête.

-Mais je te rassure je suis venue faire une balade dans les environs.

Juste pour se vider un peu la tête, lorsqu’il avait une mauvaise nuit en général il cogitait trop et ce n’était jamais agréable.  

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 21:57


Run me like a river
How do you fall in love



Horace avait dit ça par pure provocation, mais il avait déjà chanté des trucs bien pires que ça. Enfin, il n'allait pas remuer le couteau dans la plaie, Anthelme n'avait pas l'air bien jouasse aujourd'hui. Quelque chose devait s'être passé, ou alors les étoiles n'étaient pas alignées, un truc comme ça.

Apparemment, venir se baigner dans la rivière, c'était un poil trop compliqué pour Anthelme, parce qu'il ne comprenait pas pourquoi Horace l'avait fait. Ce dernier réfléchit à une raison en sortant de l'eau, mais se rendit bien vite compte que la réponse était toute simple. Comme lui.

— Mais la rivière est belle. C'est calme aussi...

Et normalement c'était désert, mais il n'en voulait pas à Anthelme d'avoir troublé sa solitude. Enroulé dans un linge soigneusement choisi pour son tissu-qui-gratte-pas, Horace revint s'asseoir près de Monsieur de Lydes, tout en s'enquérant de l'état de son cheval. Palefrenier un jour, palefrenier toujours.

— Oh, mauvaise nuit ?

Quant à savoir si Anthelme aurait été plus discret, ça se discutait. Horace esquissa un petit sourire, et ne put s'empêcher de répondre d'un ton mutin :

— Je sais pas, il paraît que la discrétion c'est pas votre point fort. Mais bon, je m'en tamponne. Vous pouvez me suivre si ça vous chante, mais quitte à avoir de la compagnie, je préfère quand elle cause un peu.

Horace le regarda s'allonger dans l'herbe, semblant se détendre un peu. On pensait souvent à la fatigue physique du petit peuple, mais être un noble orlésien n'était pas non plus de tout repos. Et là, ça tapait plutôt sur le mental, ce qui était autrement plus destructeur. Anthelme n'avait pas l'air d'être au meilleur de sa forme.

— Quelque chose vous tracasse ? Je ne suis peut-être pas bien placé pour conseiller qui que ce soit, mais je peux écouter.

En bossant chez les de Lydes, il avait déjà l'habitude de tenir sa langue pour tout un tas de trucs, alors un de plus ou de moins...




_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 22:47

River.
-Hé bien excuse moi de troubler le calme.

C’était dit sur un ton moqueur, il se doutait que ce n’était pas contre lui qu’il avait dit cela, en temps normal le lieu était vraiment calme. C’était l’une des raisons de pourquoi il venait ici avec son fils parfois. Le chevalier regarda le palefrenier lorsqu’il lui demanda s’il avait passé une mauvaise nuit.

-Pas vraiment.

Anthelme fronça légèrement les sourcils en entendant la suite des paroles du palefrenier. Horace se moquait clairement de lui, c’était surement l’un des rares serviteurs à oser le faire d’ailleurs, pas que le chevalier soit méchant ou violent mais il s’énervait rapidement en général.

-Je sais pas qui t’a dit cela, mais je peux être discret si je le veux.

Une fois allonger, Anthelme regarda au-dessus de lui, se focalisant les feuilles d’arbres. Il lâcha un soupir lorsqu’Horace lui posa une question.

-J’ai juste mal dormis cette nuit, Arthur m’a tenu réveiller une partie de la nuit…C’est tout.

Non en vrai, il pensait surtout à son frère Ariel avec lequel c’était un peu tendu dernièrement car Anthelme n’arrivait pas à faire confiance à Alois. Il y avait aussi Aria avec laquelle il s’était disputé par lettre, il y avait aussi le cas d’Armand qui était revenu blesser lors d’une traque. Et pour finir il y avait aussi l’enclin…Bref, le chevalier pensait beaucoup trop mais il ne voulait pas discuter de tout ça avec Horace, pas qu’il n’avait pas confiance mais cela était tout de même plutôt personnel.

-Ne t’inquiète pas pour moi, tout va bien.

Il ferma les yeux, espérant que le palefrenier ne puisse pas deviner que non tout n’allait pas si bien ça dans sa petite cervelle.

-Dis-moi, tu as des frères ou des sœurs ?

La question sortait un peu de nulle part mais le silence était plutôt gênant du point de vue du chevalier.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 14 Oct - 23:37


Run me like a river
How do you fall in love



Horace ne se vexa pas quand Anthelme lui fit la remarque qu'il était en train de l'embêter : Monsieur de Lydes ne plaisantait pas souvent, mais ça lui arrivait tout de même. Horace le savait et c'était pour ça qu'il n'avait pas peur de taquiner Anthelme. Ou alors c'était parce qu'il était totalement inconscient, au choix. Reste que ce dernier dut se justifier de sa capacité à être discret, ce qui fit sourire le palefrenier.

— Oh, c'est juste la rumeur qui court.

Tout comme celle qui disait qu'il cherchait la chaleur où elle était depuis que sa femme était morte en couche. La pauvre. Au moins lui avait-elle donné un fils charmant, à qui Horace adorait raconter des histoires. Arthur était adorable, et Horace s'inquiéta en apprenant qu'il était venu réveiller son père en pleine nuit. Cela lui rappelait un peu ses propres nuits, souvent coupées en deux, où il se retrouvait à contempler le ciel depuis son lit, parfois trop fatigué physiquement pour se lever.

— Si vous voulez rattraper un peu de votre sommeil, je peux surveiller Valtiom pendant ce temps-là.

Mais on n'allait pas la faire à Horace. Il n'était peut-être pas bien doué avec les gens, mais il connaissait Anthelme, comme tous les autres de Lydes. Il avait quasiment grandi avec eux. Il les avait observé, de loin, et puis même. Il ne fallait pas être devin pour savoir que quelqu'un qui disait que tout allait bien mentait le plus souvent.

— J'ai du mal à ne pas m'inquiéter quand on me dit que tout va bien, j'avoue.

Il sourit, et s'allongea à côté d'Anthelme. Bon, il était toujours à poil sous son linge, mais il s'en foutait totalement, comme de plein d'autres trucs.

— Ouais, mais on n'est pas proches comme vous les de Lydes. Ils vivent loin, font leur vie, tout ça. De toute façon, ils m'ont toujours trouvé trop bizarre. Genre, comme vous. Parce que j'aime bien l'eau froide, que je chante tout le temps, que je me réveille la nuit ou que j'aime pas le bruit ou les gens. Ils me manquent pas.

Il marqua une petite pause, puis se tourna vers Anthelme :

— Pourquoi vous me demandez ça ?

Allez, il se passait un truc là. Il pouvait le lui dire, non ? C'était qu'un palefrenier, à qui il allait le répéter ? À Parementure ou Point de Chaînette, les derniers poneys du domaine ?




_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Oct - 0:18

River.
Juste une rumeur qui court…Bien sûr…Bon après tout il était un chevalier d’Orlais, on lui demandait pas d’être discret en général. Il aurait aimé savoir tout de même d’où venait cette fameuse rumeur, enfin ce n’était pas vraiment un souci. Un petit sourire vint sur son visage quand Horace lui dit qu’il pouvait rattraper un peu de sommeil s’il le voulait.

-C’est gentil mais ça va aller, puis je préfère dormir dans un vrai lit quitte à choisir.

Cela pouvait le faire paraitre un peu précieux mais la vérité c’est juste que lorsqu’il était à Lydes il profitait pleinement du confort de la demeure familiale. Après dormir sur le sol n’était pas un problème en soi mais dans l’immédiat il n’avait pas réellement envie de dormir de toute façon.

Anthelme ne répondit rien quand le palefrenier lui dit qu’il s’inquiétait tout de même lorsqu’on lui disait que tout allait bien. Puis l’autre homme s’allongea à son tour, toujours pas décider à s’habiller visiblement, si quelqu’un arrivait cela risquait d’être légèrement gênant vu sa propre réputation…Enfin tant qu’il avait tous ses vêtements il ne risquait rien en théorie. Il écouta ensuite Horace parlait de sa famille, sa famille n’était pas comme la sienne…Il est vrai que chez les de Lydes ils étaient chanceux car la famille était très proche, s’en prendre à l’un d’entres eux c’était prendre le risque d’avoir toute la famille sur le dos, ce qui pouvait être dangereux.

Le chevalier se tourna à son tour vers Horace, il ne savait pas trop comment expliquer ce qu’il lui trottait en tête…Il n’aimait pas être comme ça, il essayait de passer pour quelqu’un de dur en général et ça fonctionnait plutôt bien en général.

-Tu n’es pas totalement idiot, tu as surement dû remarquer que l’ambiance était un peu différente au château. On va dire que je m’inquiète un peu trop pour certains membres de ma famille et c’est mal pris…Puis cette histoire d’enclin. Enfin désolé de te ruiner le moral avec tout ça.

Il se remit sur le dos, voulant éviter de nouveau de trop regarder son palefrenier, il n’était pas mal à l’aise mais justement il voulait éviter que Horace le soit.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Oct - 0:51


Run me like a river
How do you fall in love



Ouais, c'est vrai que les lits des de Lydes, ça devait être bien différent de la terre humide avec de l'herbe dessus. Horace se demanda un moment comment ça devait être de dormir dans un bon gros matelas moelleux et d'être couvert de soie. Tout le monde vendait ça comme étant du rêve, mais il se demandait comment on pouvait dormir sur un truc mou. Il n'avait que son vieux lit moisi qui ressemblait plus à une planche avec plein de tissu dessus qu'autre chose. Fallait dire aussi qu'il n'avait pas connu autre chose.

Bref, Horace n'insista pas. Si Anthelme ne voulait pas dormir, c'était son droit. Par contre, il n'allait pas bien et ça se voyait : il était sûr de ne pas vouloir en parler ? Parce que le palefrenier pouvait très bien servir de confident aussi. Parce que non, il n'était pas idiot. Pas 'totalement', du moins.

Il se tourna vers Anthelme qui lui expliquait enfin le souci, et se perdit un moment dans son regard.

— J'avais jamais remarqué que vous aviez une tache marron dans l'œil. Une pause. Sinon oui j'ai noté. C'est peut-être juste une question de formes. Et puis bon, ça me ruine pas le moral.

Pour lui ruiner le moral, il en fallait bien plus que ça. Il n'était pas rassuré par l'Enclin, bien évidemment, mais il était également persuadé que les armées orlésiennes et féreldiennes sauraient protéger ses petites fesses.

— Le château est surtout plus vide qu'avant. Vous devez vous sentir seul parfois, non ?

Entre Aveline qui était à la Cour Impériale, Aria dans une tour, Alaric et Armand partis plus ou moins à l'aventure... Il ne restait qu'Ariel et Horace savait bien que les deux hommes s'appréciaient mais s'envoyaient régulièrement des piques.

— Et puis il y a Arthur...

Horace soupira. Lui était libre comme l'air, sans femme, sans enfant, sans terres. Il n'avait qu'à faire son boulot le jour, et chanter la nuit, il n'avait pas toutes les obligations d'Anthelme. Ce dernier avait beau avoir de beaux vêtements et dormir dans un lit grand luxe, Horace ne l'enviait pas.




_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Oct - 19:09

River.
Anthelme fut un peu surpris lorsqu’Horace lui parla de ses yeux, le chevalier se racla légèrement la gorge puis détourna le regard.

-Euh…ouais… Il rigola légèrement.Ouais une question de forme surement, c’est vrai qu’en Orlais on ne fait que ça.

Le chevalier se redressa pour s’asseoir, regardant son cheval en écoutant le palefrenier à côté de lui. C’était vrai que le château était particulièrement vide depuis quelque temps, Ariel et lui ne se croisaient pas de la journée parfois. Lorsqu’Arthur fut mentionné Anthelme tourna le visage, involontairement le chevalier réagissait toujours à la mention de son fils.

-Etre seul n’est pas réellement un problème, je suis un grand garçon j’ai pas besoin d’être toujours accompagné.Le ton était plutôt froid, il n’appréciait pas tellement lorsqu’on essayait de trop savoir sur lui ou de voir la moindre faille…Non il ne devait rien montrer et c’était ça comme depuis longtemps. Et Arthur…Tout va bien pour lui.Regardant droit devant lui, il s’en voulait un peu d’avoir été un peu sec avec le palefrenier, il ne le méritait pas. Cependant il ne s’excuserait pas, pas cette fois-ci en tout cas, peut être que l’autre homme aurait moins envie d’en savoir plus sur lui comme ça.

-Au fait, tu devrais te rhabiller.

Parce que même si Anthelme n’avait pas de réel problème avec la nudité en privé, là c’était un peu différent, surtout qu’il n’était pas particulièrement proche du palefrenier.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Oct - 19:28


Run me like a river
How do you fall in love



Le petit rire d'Anthelme dévoila ses dents blanches et affutées comme des rasoirs : c'était comme si chez lui, la bestialité et la beauté se mêlait, tant et si bien qu'Horace se demanda soudain ce que ça devait faire d'être mordu par Anthelme. Sauf que c'était un peu bizarre de penser à un truc pareil, alors il détourna le regard.

D'autant plus qu'Anthelme montrait justement les crocs. C'était évident que ce n'était qu'un mécanisme de défense, que sa froideur n'était là que pour protéger sa fierté, mais Horace n'en fut pas moins blessé. Il aimait bien savoir des trucs, et Anthelme n'aimait pas les raconter. Ça n'allait pas être pratique de discuter ensemble.

— Vous restez humain.

Tout le monde ne supportait pas d'être seul en permanence, pas même Horace, qui heureusement avait assez de contacts sociaux pour ne pas se sentir totalement isolé, mais ça n'empêchait que parfois, il se disait qu'il aurait bien voulu d'un mabari ou d'un chat pour lui tenir compagnie. Quelqu'un à qui parler, peu importe si on lui répondait ou non. Il avait beau ne pas être friand de câlins, parfois, ça lui manquait.

Comme la pudeur, d'ailleurs. Parce qu'il n'avait pas capté qu'il était encore à poil à côté d'Anthelme... Oh, il y avait bien son drap de coton qui cachait les seules choses intéressantes à voir, mais apparemment, ça gênait Monsieur de Lydes.

— J'avoue que j'ai pas hâte. Si je pouvais passer ma vie à poil, je le ferais... Et vous tiens ? Est-ce qu'il y a un truc que vous pouvez pas faire et que vous adoreriez faire ? Un truc totalement fou !

On aurait pu croire que ce n'était qu'une façon de détourner la conversation pour qu'il ne se rhabille pas, mais Horace se releva, et obéit à son seigneur. De dos à ce dernier, il laissa tomber son drap de coton dans l'herbe, enfila une chemise et des braies qu'il noua rapidement, et par-dessus un pourpoint de cuir usé qu'il ne ferma même pas. Il se tourna ensuite face à Anthelme :

— Mieux ? Je vous perturbe plus ?

Ce palefrenier était l'irrévérence même, mais jamais méchamment. Il appréciait vraiment la compagnie d'Anthelme... Dommage que l'inverse ne soit manifestement pas vrai.




_________________




Wild Horses
You hold me down in the best way
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 51
▲ OCCUPATION : Palefrenier des de Lydes
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Euh, la fourche à foin ?
▲ LOCALISATION : Lydes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Dim 15 Oct - 21:13

River.
‘Vous restez humain’…Anthelme avait envie de lui dire que c’était peut-être le plus gros problème mais il se retint, pas envie d’approfondir cette discussion. Le chevalier soupira légèrement, le palefrenier semblait mieux le comprendre que prévu et il ne savait pas trop quoi en penser.
Horace changea plus ou moins de sujet ensuite, en entendant les paroles Anthelme eut de nouveau un petit rire, il était vraiment plutôt franc…Ce qui était agréable surtout quand on avait l’habitude du jeu des nobles orlésiens.

-Quelque chose que j’aurai envie de faire, mmmh, je…Horace décida de se lever et apparemment accepta de se rhabiller, Anthelme le suivi du regard, le palefrenier lui tourner le dos…Et tant mieux car ce que voyait le chevalier lui plaisait, cependant il détourna le regard avec le palefrenier se retourne. -Je ne sais pas, je n’ai pas vraiment d’idée qui me vient en tête là.

Il entendit la voix du palefrenier dans son dos, se retournant il le regarda, Horace le cherchait clairement depuis le début.

-Oui c’est mieux et tu ne me perturbais  pas…Je ne vois pas ce qui te permet d’affirmer ça.

Anthelme se releva puis s’approcha de son cheval avant de se remettre en selle. Il rapprocha Valtiom d’Horace.

-J’apprécie ta franchise Horace mais j’te préviens, ne parle de tout ceci à personne. Si tu ouvres la bouche un peu trop je le saurais assez vite.

Ce n’était pas vraiment une menace mais il ne devait pas oublier où il se trouvait, à Orlais la moindre petite information pouvait devenir une arme. Il était hors de question que quelque chose arrive parce qu’il avait un peu discuté avec le palefrenier. Le chevalier reprit ensuite la direction du château, il avait passé assez de temps à l’extérieur pour aujourd’hui.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

All my agony fades away, When you hold me in your embrace
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Chevalier d'Orlais
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à l'épée et bouclier ou épée et dague. Excellent cavalier aussi.
▲ LOCALISATION : Orlais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut