[EVENT] 10 PETITS TEVINTIDES

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Lun 27 Nov - 18:17




Des gens réunis pour mourir
Dix Petits Tévintides


Et voilà Faustus emmené loin de lui. Son cadet cligne des yeux, clairement en territoire hostile. Outre le fait qu’il y a vraisemblablement un assassin quelque part ici (même si peu de gens semblent être choqué par le mort sous le rideau, pas même son frère), il était également un bâtard, un ancien esclave et… Un non-mage. Il accumulait, et il avait beau être le frère du Divin, ça n’empêchait pas les regards en coin et les remarques tranchantes comme des poignards. Renatus se redressa en tentant de faire bonne figure, avant de chercher des yeux un visage connu, et même apprécié, hésitant sur quoi faire. Il croisa bien le regard de Nerva, mais voudrait-elle supporter sa compagnie lors d’une telle réception ? Il ne voulait nuire à personne – et à l’image de personne – aussi lui adressa-t-il un sourire, avant de détourner le regard.

Pour tomber sur Soren – qui tomba littéralement sur lui, en fait, dans ses bras. Quelques mots s’échappèrent de ses lèvres et, si Renatus les entendit clairement, la sensation du sang chaud dont il fut éclaboussé et le corps de l’esclave tombant au sol avait glacé son sang. Le jeune Scaevola sentit son cœur se soulever tandis que, sans trop savoir ce qu’il faisait, il s’accroupissait auprès du cadavre de l’esclave pour essayer de trouver un pouls, choqué par l’indifférence – voire la curiosité – qu’il pouvait voir sur les visages. L’instant d’après, il se retrouvait finalement près de Nerva. Il ne souvenait plus à quel moment il avait abandonné le cadavre de l’esclave – de son ami – pour trouver de l’aide, la panique et les mauvais souvenirs embrumant un instant son esprit.

« J’ai besoin d’aide… »

Sa voix s’était faite presque implorante, mais il tentait de se reprendre. Il n’avait pas fier allure, couvert de sang. C’était officiel, il détestait le sang. Prenant une inspiration pour retrouver son calme – il devait rester alerte et prudent et, surtout, ne pas céder à la panique s’il voulait avoir une chance de retrouver Faustus – il salua légèrement d’un signe de tête les personnes présentes avec la cousine de son frère, et reprit d’une voix un peu plus assurée ;

« Il faut que je rejoigne Faustus… » il hésita un instant, mais Nero n’était-il pas parti avec lui, après tout ? « Mon frère, et le tien… Je crois qu’ils sont en danger.  » Son regard glissa sur les autres personnes. Il ne savait pas s’il pouvait leur faire confiance ; alors il planta son regard dans celui de Nerva : « J’ai un mauvais pressentiment. » Sa voix était ferme, et son regard franc. Il espérait que la jeune femme comprendrait que ce n’était pas qu’une intuition.

Spoiler:
Après avoir vu Soren mourir dans ses bras, Renatus rejoint Nerva, anxieux et perturbé. Il craint de plus en plus pour la vie de son frère et tente de trouver un moyen de le rejoindre ou, au moins, de l'avertir.
Résultat du lancer de dés : 16
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 96
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 27 Nov - 20:33

10-1 p’tits tévintides.
Alors qu’il proposait à Flavius de bouger le corps de son frère, ce dernier lui envoya un regard dégouté tout en secouant la tête. Lui se contenta de hausser légèrement les épaules, ce n’était qu’un corps il ne comprenait pas d’où venait le dégout de son cher confrère. Vitus allait dire à l’autre homme de reculait et de ne plus s’occuper du cadavre pour le moment, mais quelque chose vint perturber tout ça…Un autre frère de Flavius, vivant pas mort celui-là, même si dans l’immédiat les deux prêtres auraient préféré qu’il soit étendu par terre et tout froid. En le voyant menacer son collègue, le prêtre commença à vouloir bouger mais en entendant la voix d’Aelis, il se ravisa et ne bougea pas de sa place. Conservant un visage le plus neutre possible, même s’il avait très envie de mettre le feu au frangin un peu trop envahissant. L’archimage déclara qu’elle devait s’occuper d’autre chose et que du coup ça serait son esclave qui se chargerait de régler cette histoire de meurtre, croisant les bras, il s’adressa à personne en particulier…Enfin c’était plus pour lui-même.

-J’suis pas son ami.

Il voulait conserver les apparences, il tolérerait la présence de Flavius, rien de plus, il n’y avait rien. Tournant légèrement le dos aux Scylla et à l’esclave, il suivit du regard l’archimage qui quitta la pièce avec les autres. Lui aussi aurait aimé quitter cet endroit, mais il avait autre chose à faire.
Se retournant vers Articus et le frère Scylla, un petit sourire sur le visage, il prit la décision de leur expliquer ce qu’il s’était passé avec Flavius.

-Bien, je vais m’exprimer avec des mots simples pour que tout le monde comprennent ce que je vais dire. Flavius n’a rien fait. Il était avec moi depuis le début et on a tué personne.Il se rapprocha un peu de son confrère, ne quittant pas des yeux l’autre Scylla.Cependant on sait tous que la mort d’un ainé profite au second fils. Enfin je dis ça juste comme ça.

Cependant juste après, quelque chose attira son attention, Renatus Scaevola…Enfin le mort dans les bras de Ranatus attira l’attention du prêtre.

-Oh encore un mort…Flavius sera encore accusé à tort pour celui-là aussi ? Vitus regarda droit dans les yeux le frère Scylla.Je me demande bien qui sera le prochain cadavre ?

Vitus ne menaçait pas réellement l’autre…Il voulait juste le pousser à bout. Oui la situation était plutôt merdique il fallait l’avouer, les cadavres se reproduisaient un peu vite. Il aurait surement apprécié cette situation s’il savait utiliser la nécromancie mais ce n’était pas le cas, il était plus doué pour emmerder les Scylla apparemment.

Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:
Jet de dés :72
Vitus a pris la défense de Flavius , il sait que la situation est tendue mais comme il ne peut rien y faire, il va s’occuper avec le frérot cinglé. Tout en espérant qu’Articus l’ai cru…Après tout il a dit la vérité.

_________________



Don't leave me alone, I'm...Falling in the black. Falling to the depths can I ever go back.


avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 174
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 30 Nov - 12:03

Neuf petits tevintides
Intrigue
There is not a crime, there is not a dodge, there is not a trick, there is not a swindle, there is not a vice which does not live by secrecy. ▬ Joseph Pulitzer

Leur petit groupe de deux Magisters et leurs accompagnatrices ne tarda pas à s'agrandir d'une cinquième personne, nul autre que le fameux Sextus Tilani. Arda le connaissait bien, et l'appréciait, mais il faut dire que le Magister connaissait beaucoup de monde : il avait l'air on ne put plus à l'aise parmi eux. Lançant quelques accusations sur le ton de la plaisanterie, pointant du doigt que tout le monde avait potentiellement des choses à gagner dans cette histoire

Mais l'arrivée de l'Archimage Aelis Caretari ne tarda pas à les interrompre. Manifestement consciente des doutes qui circulaient parmi les invités, elle invita certains des invités - les Magisters, le Divin - à la suivre pour voir le corps par lui même. Sextus et Nero faisaient partie des rares élus, tout comme Varian ; avant qu'il ne parte, Arda lui glissa un discret "sois prudent" avant de se tourner vers la mage avec qui elle se trouvait seule désormais.

Elles allèrent s'installer dans un coin tranquille, une alcove un peu en retrait où elles pourraient discuter à l'abris des oreilles indiscrète. Dans un coin de la salle, de nouvelles exclamations retentissaient. Une homme s'effondrait par terre ; un autre en accusait un troisième de meurtre...

-"Un meurtre, deux, trois... Et rien à boire... Une étrange soirée, en effet." S'il fallait être honnête, c'était l'absence de boisson plus que les assassinats qui rendait cette réception étrange : les morts mystérieuses n'étaient pas si rares que ça pour ce genre d'occasion. Même si à ce point... La comparaison de Nerva à une pièce de théâtre était pertinente : quelqu'un, là derrière, devait tirer les ficelles, quelqu'un qui se trouvait parmi eux et qui connaissait bel et bien "son texte". Arda, elle, n'aimait pas se retrouver dans le rôle de la personne confuse réduite à l'observation : c'était pourtant le cas.

-"Il doit y avoir des gens qui en savent plus sur ces événements, oui. Ce n'est pas mon cas... et je le regrette presque." Elle observa le visage de la Pavus. Elle lui affirmait clairement qu'elle n'avait rien à voir avec cette affaire - restait à savoir si elle la croirait ou non. C'était la vérité ; mais si elle avait bel et bien été impliquée, sans doute aurait-elle donné exactement la même réponse. Mais Arda et Nerva faisaient affaire ensemble, on pouvait peut-être espérer un tout petit peu de confiance... Pensive, elle poursuivit : "Je n'aime pas ne pas être au courant des choses... pas vous ? C'est frustrant... Mais je suppose que nous n'avons pas grand chose à faire à part attendre la suite." Elle intégrait Nerva à ce "nous" comme s'il ne faisait aucun doute à ses yeux qu'elle n'était en rien impliquée dans cette histoire non plus. En vérité, elle n'en savait rien, même si elle ne lui semblait pas très suspecte... à moins qu'elle n'agisse en connivence avec son jumeau.

Ses yeux retournèrent vers la foule, cherchant à en percer les secrets. Y avait-il un détail parmi ces convives à présent prisonniers qui lui permettrait d'en apprendre un peu plus ?


▬ Gasmask


Spoiler:
Tir aux dès : 62

Arda réfute le fait d'être mêlée aux meurtres face à Nerva, et profite de sa position dans l'alcôve pour observer les autres invités, cherchant à discerner un détail intéressant ou l'autre.

Aussi, désolée pour le retard ! J'avais pas remarqué que c'était à mon tour ! DD:

_________________

I'M BUILDING AN EMPIRE
walk by the mirrors, don't look at yourself and pull all your sinister ways from the shelf 'cause you did what you did and you did it so well so let's not pretend to be good men ▲ okinnel
avatar
Business is business
▲ MESSAGES : 143
▲ OCCUPATION : Chef (de façade) de la Carta à Tevinter
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à la dague & au corps à corps // Espionnage // Furtivité // Vol
▲ LOCALISATION : Qarinus principalement

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 30 Nov - 21:09


Alors qu'il s'amusait comme il le pouvait dans des circonstances qui n'avaient rien de drôle son gâcha son plaisir. Mais  Aeris Caretari avait d'autres plans pour eux; il en avait eu avec elle mais étant donné les autres personnes conviées, cela l'aurait étonné qu'ils soient du même style; bien que cela n'aurait point été déplaisant. Et puis les circonstances n'étaient pas au rendez-vous; confiant, presque pas sur ses gardes, Sextus suivit l'Archimage et ses confrères ainsi que le Divin. La suite fut cependant fort désagréable; il mit un mouchoir devant son nez immédiatement; il avait vu des choses fort peu plaisante, mais cela dépassait l'entendement pour lui, aussi ses quelques observations ne furent pas d'une grande utilité, même si il pouvait analyser ce que lui confiaient les autres. "peut-être a-t-elle été tuée ailleurs et déplacée ici pour la mise en scène, c'est belle et bien sa bague après tout, et elle est reconnue comme étant incompatible, et elle ne s'en sépare jamais." conclu-t-il avec haussement d'épaule avant de s'éloigner le plus loin possible du corps en attendant qu'Aeris les libères. Il n'était pas sensible, mais là, n'importe qui de sensible aurait vomi, on pouvait au moins donner ce mérite de résistance à toutes les personnes dans la pièce. "La question reste qui l'a tué ? Mes options sur une personne de confiance, qu'elle laisserait approcher assez, comme un ou une apprentie..." clairement, il avait quelqu'un en tête, une personne à qui tous pensaient sans donner le nom. "Si le but était de voir le corps pour dire qu'il y en a bien un et qu'il s'agit d'Aquila; celui-ci a au moins le mérite d'être un corps et d'avoir la bague de l'Archonte; si il faut témoigner, très bien, mais laissez-nous sortir maintenant Aeris, je vous en prie." Un peu d'air frai par pitié, et puis si jamais quelqu'un avait eu la bonne idée de prendre du vin en bas, il en profiterait clairement.


_________________

burning sins
©crack in time
avatar
golden lust
▲ MESSAGES : 237
▲ OCCUPATION : Riche. Et Magister, aussi
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Mage bien entendu; il fait courir la magie du sang entre ses doigts, couvrant les coupures d'or délicatement déposé sur les cicatrices; il ne craint aucune magie, se complaît dans ce qui lui semble être beau et puissant; Il n'a jamais dévoilé toutes ses capacités magiques, préférant garder ses atouts. Il a un magnifique poignard fait d'or qu'il utilise non seulement pour la magie du sang mais aussi pour la politique.
▲ LOCALISATION : Qarinus la plus part du temps, Minrathie quand il le faut

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 30 Nov - 21:43


INTERVENTION DU MJ
REFERENT : SEXTUS TILANI

HRP: Cet Event ne se passera pas comme les intrigues habituelles; préparez vous à tout.


Kaida ayant été supprimé, il est désormais un pnj

8 PETITS TEVINTIDES


Malgré le témoignage de @Vitus Sepirio tu ne convainc pas Articus @Flavius Scylla et il te demande de le suivre dans une pièce à part, qu'il scelle magiquement après votre départ. Vitus tu es donc libre de rester avec les Scylla qui restent et te regardent avec une haine certaine ou aller ailleurs avant de rejoindre les victimes.

Pendant ce temps, @Nero Pavus, @Sextus Tilani et @Faustus Scaevola vous sortez de la pièce que Aeris referme aussitôt magiquement, Varian à ses côtés; vous retournez vers la pièce principale quand soudain l'Archimagie semble être prise d'un malaise, elle se laisse tomber sur un fauteuil et porte une main à son front pendant une poignée de seconde; vous êtes tous capables de sentir la magie qui est présente, mais ne semblez pas savoir à quoi ça correspond; sauf toi, Faustus, tu devine rapidement ce qui se passe, en tout cas tu le crois; Varian lui aussi semble moins perdu et se penche à l'oreille de Sextus pour lui murmurer quelque chose que vous n'entendez pas. Au bout d'une minute, Aeris se redresse.
"Excusez-moi, assurer la sécurité du cercle demande beaucoup de magie, cela m'épuise un peu, heureusement que les mages esclaves s'occupent des portes principales." Elle vous mène à nouveau au balcon où vous attirez indéniablement l'attention; "Ces Messieurs, à qui vous devez accorder crédit je pense vu leurs rangs, on vu le corps et peuvent vous assurer qu'il ne s'agit pas d'un mensonge. Varian est le premier à approuver ce que dit Aeris, Sextus, Nero et Faustus, à nous de voir ce que vous en pensez.

Mais Faustus, avant de pouvoir dire quoi que ce soit, tu vois en contrebas, entouré d'autres esclaves, le corps de Soren et Renatus un peu plus loin auprès de ta cousine. @Nerva Pavus et @Arda vous n'avez guère eut le temps de parler avant l'arrivée ensanglantée de @Renatus Scaevolapaniqué, ne se rendant pas forcément compte qu'il est trop tard pour Soren. Varian vous rejoins et te rassure Arda, avant de jauger Renatus. Nero, Faustus et Sextus a vous de voir ce que vous comptez faire, mais Aeris te fait signe de venir la voir un instant Sextus, tu ne peux donc quitter le balcon pour réconforter ton amant pour le moment.

Du côté des esclaves et bien Revia, l'esclave d'Aeris gît dans une marre de sang, alors que Kaida semble avoir disparu de la pièce, quand bien même il est impossible de sortir, techniquement parlant.
Les corps seront tous amenés dans une pièce, Altus séparés des esclaves, dans les minutes qui suivent; si quelque chose vous intrigue, c'est maintenant ou jamais.



ECHELLES DE DES


Vous allez tous encore me tirer un dé 100. C'est tout pour le moment. Vous le posterez dans votre prochain spoiler également.


@Flavius Scylla tu ne participeras pas au prochain tour.

Ce tour semble court mais il va avoir certaines implications; si vous les jouez correctement, bien entendu.





avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 333

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 1 Déc - 10:56






► 10:40 - Le Cercle de Tévinter | intrigue
10 petits tévintides
Nero & Others
Nero sait qu'il peut toujours compter sur son cousin dans ce genre de situations et encore une fois, il en a la preuve. Tout comme lui il sent l'énorme duperie tandis que la réaction du Sextus le laisse perplexe. Et suivant finalement le conseil de Faustus il garde sa langue avec Varian ; très vite les voici de nouveau à l'extérieur de la pièce. Le nécromancien inspire un bon coup d'air frais, il retrouve un peu des couleurs, sa respiration n'est plus polluée par l'odeur nauséabonde. Quand Aeris est atteinte d'un court malaise, Nero sent évidemment la magie qui crapahute autour d'eux, ça l'intrigue mais même lui ne parvient pas à en définir la raison ; il peut seulement supposer, et encore. Désormais il n'arrive plus à croire à chaque parole qui sort de sa bouche, pas totalement du moins. Alors une fois de retour sur le balcon le Magister sait qu'il lui faut redoubler de prudence, notamment dans ses prochaines paroles ou gestes. Varian approuve, lui grince des dents mais joue le jeu le temps d'en apprendre plus. Sinon, il pourrait très bien être le suivant sur la liste des cadavres retrouvés.

Après cette belle comédie Nero quitte finalement le balcon, libre dans ses mouvements, et un détail lui saute aux yeux : Kaida qu'il avait remarqué vers le début de soirée n'est plus là. Ce qui est techniquement impossible. Il est vrai qu'il reste Marianis qui serait la suspecte idéale et qui à ses yeux n'est pas blanche comme neige dans cette affaire, même si Aeris non plus, pour lui. Avant de retourner vers Nerva qui heureusement se porte bien, lui lançant une œillade, ainsi que les autres, il s'accorde quelques instants en solitaire dans un coin de la grande salle. Observant les déplacements de chacun et les personnes qui remuent le plus, essayant de ne perdre personne de vue depuis son emplacement. Mais il sait qu'il ne lui faut pas rester trop à l'écart ainsi, c'est dangereux et suspicieux, bientôt il retournera vers sa jumelle et les autres.

Spoiler:
Nero commence à être lassé de cette mise en scène qui dure, il aimerait en savoir plus et se met quelques instants à l'écart de tous pour observer les allées et venues de chacun avec attention ; il ne compte pas s'éterniser mais s'il voit un individu louche, il le suivra très probablement.
Résultat au dé (général) : 79.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________

CURSE MY NAME
© FRIMELDA


avatar
judge and condemn
▲ MESSAGES : 723
▲ OCCUPATION : MAGISTER ŒUVRANT AU SEIN DU MAGISTERIUM A TÉVINTER.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : UN SCEPTRE A L’EXTRÉMITÉ TRANCHANTE LUI PERMETTANT D'USER PLUS AISÉMENT DE MAGIE DU SANG, TANDIS QU'IL SE COMPLAÎT DANS LA NÉCROMANCIE ET L'ENTROPIE.
▲ LOCALISATION : PRIORITAIREMENT EN TÉVINTER, QUELQUES FOIS EN VADROUILLE A THÉDAS.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 4 Déc - 15:05

Dix Petits Tévintides
Event Tévintides
Minrathie - Cercle des Mages, 10 : 40 des Misères



Arda m’affirme, avec insistance, qu’elle n’est aucunement liée à toute cette sordide affaire. Je la crois, même si je m’efforce de montrer un masque impassible. Tout ceci est très étrange, et commence à m’agacer quelque peu.

« Non, moi non plus je n’aime pas demeurer dans l’ignorance. » Je lâche dans un sifflement tandis que mon regard balaye la pièce.

Je réalise alors que Renatus s’est rapproché de nous, l’air paniqué et recouvert de sang. Il me souffle qu’il a besoin d’aide. En détournant le regard, je remarque immédiatement ce qui a provoqué une telle réaction : l’esclave de Faustus, ou plutôt son cadavre, gise au milieu de la pièce, inerte, dans une mare de son propre sang. Des regards curieux se posent sur nous, des haussements de sourcils se font entrapercevoir. Renatus attire beaucoup trop l’attention.

« Renatus, calme-toi et tâche de te reprendre. » Je lui intime à voix basse, d’un ton ferme.

Fort heureusement, le frère de Faustus ne tarde pas à se contrôler et redresse le torse, saluant poliment les invités qui nous entourent. Il se remet cependant à chuchoter et me confie son inquiétude au sujet du Divin, m’affirmant que lui et Nero sont peut-être en danger, et qu’il a un mauvais pressentiment.

Je comprends fort bien son sentiment, moi non plus je n’aime pas ça. Je préférerais être aux côtés de Nero, mais j’ai malheureusement les mains liées. Seuls les Magisters ont été conviés à cette entrevue, et il nous est impossible de quitter cette salle de réception. Salle de réception qui, à en juger par les cadavres qui s’amoncellent, commence de plus en plus à ressembler à un affreux piège dont les mâchoires se referment sur nous.

« Je comprends. » Je lui souffle doucement, en prenant garde que personne d’autre ne puisse nous entendre. « Mais nous ne pouvons pas les rejoindre pour l’instant, nous sommes coincés ici. Mais ne t’en fais pas, Nero et Faustus savent se défendre. » Je laisse planer quelques secondes, songeant que je suis bien plus inquiète de ce qui peut nous arriver, à nous. « Nous devons être patients, ils ne devraient pas tarder à revenir. »

Finalement, comme si en parler avait suffi, les intéressés réapparaissent à côté d'Aelis Caretari. Parmi eux, Varian revient prendre sa place aux côtés d’Arda. Pour ma part, je dois m’avouer soulagée de croiser à nouveau le regard de Nero. Je l’observe tourner seul, dans la salle, comme pour prendre le temps de réfléchir. Je le connais trop bien pour savoir qu’il n’est pas serein. Je détourne cependant les yeux de mon jumeau pour les reposer sur Renatus :

« Sais-tu ce qu’il s’est passé ? » Je l’interroge d’un chuchotement en évoquant l’esclave mort de Faustus, dont le sang souille le sol.

Spoiler:
Nerva rassure Renatus et l'interroge sur ce qu'il s'est passé avec Soren. Elle est sur la défensive, prête à agir si les choses dégénèrent, et reste vigilante sur tout ce qui l'entoure.
Résultat du dé : 32 ... Bah au moins c'est constant -_-

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

"Clever as the Devil and twice as pretty" ― Holly Black

   
crackle bones
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 104
▲ OCCUPATION : Dame de la noblesse tévintide et, depuis peu, je seconde mon frère jumeau Nero dans ses fonctions de Magister
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Mage, je manie la nécromancie et la magie du sang. J'ai également quelques notions de magie élémentaire, dans le domaine de la glace.
▲ LOCALISATION : Empire Tévintide, la plupart du temps soit à Qarinus dans ma demeure ou bien à Minrathie, chez mon frère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 27 Déc - 19:30




Des gens réunis pour mourir
Dix Petits Tévintides


La panique dans son regard, ses muscles tressaillant, Renatus finit par abandonner le corps de Soren pour se retourner vers la seule personne dont le visage lui semble à la fois familier et amical au milieu de toutes ces personnes qui ne voit rien d’autre en lui qu’un bâtard sans magie. Il ne comprends plus ce qu’il se passe autour de lui, focaliser ce qu’il vient de vivre, sur les morts, voyant à peine Faustus à son balcon. Les paroles de Nerva, lui intimant le calme, on un effet sur lui ; minime mais, pendant quelques secondes, il déglutit et tâche de se reprendre, pour saluer les autres personnes en tentant de rassembler le peu de crédibilité qui devait lui rester.

« Je... Je ne sais pas, il est arrivé, il s’est effondré, et puis... »

Les souvenirs tout frais l’assaillent encore. Il avait déjà vu du sang, il se retrouvait confronté à sa propre peur, ses propres démons. Il revoyait le sang, qui giclait, les avertissements de Soren avant qu’il ne s’effondre... Son regard tomba sur lui, son cadavre, et il en oublia les paroles de Nerva, il en oublia qu’il venait de voir son frère ; une rumeur sourde monte à ses oreilles. Un autre esclave est mort, celui d’Aeris. Encore un ; son rythme cardiaque s’accélère, et Renatus est soudainement persuadé qu’il sera le prochain. Qu’il voudrait être avec son frère, être fort, vaillant, mais... Sa tête lui tourne, ses yeux se révulse, et Renatus s’effondre.

Spoiler:
Renatus hyperventile en apprenant qu'un autre esclave est mort - et il tombe dans les pommes.
Résultat du lancer de dés : 64
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °

_________________

« Changes »
Ch-Ch-Changes ; Turn and face the strange ! I don't want to be a richer man, just gonna have to be a different man. I said that time may change me but I can't trace time...
©crackintime
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 96
▲ OCCUPATION : Noble en apprentissage
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Donnez-lui un papier et un crayon, et il saura vous éblouir. Donnez-lui une arme et... Il risque de se blesser lui-même plus que vous.
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 28 Déc - 1:02

1 cadavre, 2 cadavres, etc…
Apparemment il n’a pas été assez convainquant…Ou Flavius fait un trop beau coupable, dans les deux cas le résultat est le même. L’abruti d’esclave, Articus, prend la mauvaise décision et estime qu’il est préférable d’isoler son confrère dans une autre pièce. La décision fait légèrement grincer des dents le jeune prêtre mais ne laisse rien paraitre, il n’est censé n’avoir rien à faire de Flavius.

Enfin il regarda le frère de Flavius une dernière fois puis lui tourna le dos avant de s’écarter du groupe de Scylla. Vitus préféra rester un peu à l’écart de tout le monde, il n’avait pas vraiment de raison d’aller voir les autres. Entre temps Aeris et les autres étaient revenus et cela voulait donc dire qu’il y avait bien un cadavre quelque part, mais étaient-ils certains à cent pour cent que c’était celui de l’archonte ? Peut-être que cette dernière avait juste envie de prendre sa retraite anticipée ou voulait seulement se payer la tête d’à peu près tout le monde.  

Il alla s’appuyer contre un mur, les bras croisés, observant les autres tout en restant relativement visible. Plus il essayera de se cacher plus il aurait l’air suspect, même si d’un côté il ne voyait pas comment on pouvait le suspecter, il n’avait absolument rien à gagner avec tous ces morts…Juste plus de travail en devant s’occuper des cérémonies qui viendraient plus tard, donc non, tout cela ne l’arrangeait pas.

Codage par Libella sur Graphiorum

Spoiler:
Jet de dés : 71
Vitus reste dans un coin pour observer les gens et commence fortement à se douter que quelque chose cloche. Mais hormis tout ça il ne s’inquiète pas plus, pour lui il est plus ou moins tranquille dans tout ce bordel.

_________________



Don't leave me alone, I'm...Falling in the black. Falling to the depths can I ever go back.


avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 174
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 28 Déc - 10:12

Huit petits tevintides
Intrigue
There is not a crime, there is not a dodge, there is not a trick, there is not a swindle, there is not a vice which does not live by secrecy. ▬ Joseph Pulitzer

Arda et Nerva discutaient quand un homme manifestement très agité s'approcha d'elles - un homme que la Pavus ne tarda pas à identifier comme Renatus. Le frère retrouvé du divin, celui qui n'était encore qui esclave tout récemment... Arda en avait entendu parler bien sûr - l'affaire avait fait assez de bruit pour ça. Si ceci était sa première expérience de la haute société tevintide, il n'avait pas l'air de très bien la vivre. le fait qu'il était couvert de sang n'y était sans doute pas étranger.

En fait, il venait d'être témoin d'un nouvel assassinat, celui de Soren, un esclave du Divin, qui était mort dans ses bras. Les choses tournaient vraiment très mal. Oui, il n'était pas rare qu'il y ai des morts lors des grandes réceptions de Tevinter, mais pas comme ça. Les choses ici étaient délibérées, trop calculées, et personne ne semblait en sécurité. Tout le monde faisait mine de garder son calme, mais l'inquiétude se faisait de plus en plus lourde.

Enfin... il y en avait bien un qui ne faisait pas mine de garder son calme. Il avait tout de même réussi à leur donner quelques explications, qui ne servaient pas à grand chose. Qui aurait voulu tuer un esclave ? Et pourquoi ce dernier s'était-il approché de Renatus ? Un secret trop dangereux à dévoiler ? En tout cas, le ou les assassins avaient du talent indéniablement. Réussir à tuer ainsi, sans se faire remarquer, dans une salle pourtant bien remplie... Et puis l'annonce tomba qu'un nouveau corps avait été retrouvé, celui de la petite esclave d'Aeris, et le peu de retenue que se frère du Divin avait réussi à collecter disparu : il finit par tourner de l’œil sous l'effet de la panique. Mais il n'est pas mort, constata Arda rapidement. Inconscient, tout simplement.

Arda ne put ressentir qu'un certain soulagement quand ceux qui avaient été admis sur la scène du crime firent leur retour. Varian revint vers elle, la rassurant rapidement. Elle lui sourit avec un léger contact de la main - elle en aurait bien fait plus mais ce n'était ni l'endroit, ni le moment - et l'interrogea du regard. "Alors ?" Qu'avait il vu auprès du cadavre ? Elle espérait qu'il partagerait certaines de ses découvertes.

Elle jeta aussi un regard en coin aux autres corps - ceux des gens qui étaient morts parmi les invités. Ceux des deux esclaves, notamment - deux personnes à priori insignifiantes qui auraient pu être tuées pour dissimuler un secret. Quelqu'un était-il en train de les observer, de chercher des preuves sur eux ? Ou peut-être de faire disparaître des preuves ?


▬ Gasmask


Spoiler:
Tir aux dès : 6 Argh ! J'étais bien partie pour cette intrigue, pourtant...

Arda reste sur ses gardes, elle interroge Varian sur ce qu'il a vu sur la scène du crime. Elle regarde aussi dans la direction des corps de Sorren et Revia, pour voir si quelqu'un s'en approche, les fouille, etc.

_________________

I'M BUILDING AN EMPIRE
walk by the mirrors, don't look at yourself and pull all your sinister ways from the shelf 'cause you did what you did and you did it so well so let's not pretend to be good men ▲ okinnel
avatar
Business is business
▲ MESSAGES : 143
▲ OCCUPATION : Chef (de façade) de la Carta à Tevinter
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Combat à la dague & au corps à corps // Espionnage // Furtivité // Vol
▲ LOCALISATION : Qarinus principalement

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 4 Jan - 12:28


Décidément les choses prenaient des tournures étranges et sanglantes. Non pas que l’étrange et le sanglant soit quelque chose de surprenant en Tevinter, mais les proportions dans un tel lieu et avec si peu de temps, là résidait la surprise, c’était un poil plus dangereux qu’une soirée mondaine. Et Sextus les connaissait bien, il avait même fréquentées celles d’Orlaïs mais en compagnie d’une personne qui s’y connaissait fort bien, très agréable compagnie d’ailleurs. Mais quoi qu’il en soit, cela commençait à toucher son cercle intime, et cela en devenait désagréable. L’esclave dont il parlait un peu plus tôt avait été tué, un autre également, Renatus en tombait sur le sol et Faustus devait être dans un état de paranoïa proche de la folie furieuse ; Sextus l’aurait bien calmé, ou tenté si cela avait été possible mais il fut alpagué par Aeris.

Elle lui posa quelques questions, notamment sur le fait qu’il était venu seul ; était-ce un réel interrogatoire ? Paraissait-il suspect ? Son ambition était-elle aussi grande que cela ? Il faisait un bon suspect, mais avait réponse à tout ; il avait préféré laisser sa femme et ses proches loin de ce que Tevinter faisait de pire, et puis, c’était une réception toute simple normalement, il n’avait pas besoin de prendre un de ses esclaves de sa maison à Minrathie pour une soirée. Et puis vu comment les esclaves tombaient comme des mouches il avait sans doute eu raison. Mais le voilà près d’Aeris, loin des oreilles et lui aussi pouvait poser des questions.
« Ma chère Aeris, nous avons beaucoup partagé, vos soupçons, bien que logiques, me font de la peine » il se rapprocha d’elle, sa bouche frolant son oreille « tu sais que tu peux tout me dire » avant que la discussion ne devienne un échange très proches de murmures.

Spoiler:
Jet demandé par le mj de Charisme, pour Aeris -76 réussite, jet classique 93


_________________

burning sins
©crack in time
avatar
golden lust
▲ MESSAGES : 237
▲ OCCUPATION : Riche. Et Magister, aussi
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Mage bien entendu; il fait courir la magie du sang entre ses doigts, couvrant les coupures d'or délicatement déposé sur les cicatrices; il ne craint aucune magie, se complaît dans ce qui lui semble être beau et puissant; Il n'a jamais dévoilé toutes ses capacités magiques, préférant garder ses atouts. Il a un magnifique poignard fait d'or qu'il utilise non seulement pour la magie du sang mais aussi pour la politique.
▲ LOCALISATION : Qarinus la plus part du temps, Minrathie quand il le faut

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 4 Jan - 12:44


INTERVENTION DU MJ
REFERENT : SEXTUS TILANI

HRP: Cet Event ne se passera pas comme les intrigues habituelles; préparez vous à tout.


Pardon pour le retard

5 PETITS TEVINTIDES


Un autre esclave est retrouvé mort, son cadavre ainsi que celui de celle d’Aeris sont transportés dans une pièce, avec celui de Sorren, l’accès est fermé magiquement par les mages esclaves dès que les corps ont été éloignés. On laisse un peu d’air frais, dans une zone plus éloignée, au niveau des escaliers, aux marches assez larges sur la base pour y allonger quelqu’un afin que @Renatus Scaevola puisse de remettre de ses émotions avec l’aide de @Faustus Scaevola.

Pendant ce temps, @Arda, Varian qui est venu te rejoindre te prend délicatement la main l’embrasse puis t’amène ailleurs, il sait que tu as des questions, il veut y répondre loin d’oreilles incertaines.

@Nero Pavus et @Nerva Pavus vous deux vous retrouvez seuls un instant, juste assez pour échanger un regard quand soudain, arrive vers vous votre Pater. Et le Pater Pavus a l’air mal en point, en effet plus il s’approche vers vous plus la peau lui colle aux os et c’est finalement son cadavre en début de décomposition qui se retrouve à vos pieds ; clairement, vous ne l’aviez pas vu venir.

Pendant que @Vitus Sepirio observe autour de lui, tu peux voir que @Flavius Scylla et Articus sont de retour. Flavius tu te sens un peu bizarre, comme si la magie utilisée par Articus sur toi t’avais fouillé de fond en comble mais il te relâche car il semble estimer que tu n’es pas coupable du meurtre de ton frère.

Articus voyant ce qui s’est passé avec le Pater Pavus, vous emmène, Nero et Nevra, là où le corps est transporté, vous ne savez pas si c’est pour vous laisser le temps de vous recueillir ou pour tout autre chose.

Et en haut, dans les balcons, se murmurent des choses entre @Sextus Tilani et Aeris Caretari mais impossible de savoir quoi, cela reste pour le moins assez suspect d’autant plus qu’aucun des deux ne semble réagir aux nouvelles morts.



ECHELLES DE DES


Vous allez tous encore me tirer un dé 100. C'est tout pour le moment. Vous le posterez dans votre prochain spoiler également.


@Nero Pavus & @Nerva Pavus vous ne participez pas au prochain tour mais recevrez des informations par mp.. @Renatus Scaevola tu ne participeras pas au prochain tour.

Ce tour semble court mais tout se ressert et les cadavres s'accumulent dangereusement.





avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 333

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 4 Jan - 21:22


10 petits Tévintides
Mama, we're all full o' lies. Mama we're meant for the flies and right now they're building a coffin your size... Mama, we're all full o' lies.
- MCR



Les cadavres s'accumulent mais force est de constater que Flavius Scylla n'y est pour rien. Articus s'en est assuré, magiquement, et quand bien même le prêtre chantriste devrait se sentir soulagé d'être innocenté, il ne ressentait que du dégoût.

Il connaissait déjà cette sensation d'être totalement translucide, d'avoir ses défauts et ses crimes tatoués sur le front. Il se sentait sale, et voulait simplement aller prendre un bain, se frotter la peau à se l'arracher, et dormir un petit millier d'années. Honteux, il n'osa pas lever les yeux vers Vitus quand il le retrouva, et se plaça tout simplement derrière lui, en retrait.

— Désolé...

Impossible pour lui de dire autre chose, d'autant plus qu'il lui semblait que la soirée était loin d'être terminée... Et qu'il n'était pas près de rentrer chez lui. Il n'avait pas le choix de rester là, dans la fosse aux lions, et se frotta le front comme pris d'une migraine.

— Hmpf, je me sens pas bien.

Même pas un verre d'eau, et un sort dont il n'était pas prêt d'oublier l'impression rampante et visqueuse... on faisait mieux comme soirée. Heureusement, Vitus était toujours là : le regard de Flavius était toujours fuyant, mais sa main, beaucoup moins. Elle vint chercher celle de Vitus, ses doigts se nouant dans les siens.




Spoiler:
Flavius revient tout choquifié et serre la mimine de Vivi en se faisant tout petit dans un coin.
Résultat au dé : 91 Hihi  

_________________




As we fall
I can’t hold on much longer
We’re drifting down to the other side...
You are my heartlight.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 57
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie du feu
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 11 Jan - 22:51




10 Petits Tevintides

Oh, I have a bad feeling about this

    Le Créateur me pardonne, il se pourrait que je commette un meurtre avant la fin de cette soirée. Je me verrais bien commencer par l'immonde fils de... Hum. Restons poli. Par l'assassin de Soren. C'est comme une déchirure, j'ai la sensation qu'on vient de m'arracher l'un des rares pans de mon passé qui ne me débecte pas. Plus qu'un esclave, Soren est pratiquement un ami, si je puis dire. Du moins l'était-il, car à présent j'ai bien peur qu'il aura bien moins de conversation... Mon esprit s'emballe, et je songe soudainement qu'il pourrait avoir perdu la vie en essayant de préserver la mienne, une fois de plus. Ou bien celle de mon frère.

A ce propos, Renatus est en fâcheuse posture, inconscient et étendu sur le sol. A en juger par les traces de sang que je peux voir sur lui, je devine que c'est auprès de sa personne que Soren a rendu son dernier soupir. Mon visage se ferme davantage encore, et oubliant de glisser à Nero ce que je sais -accusant un coup émotionnel plus important que ce que je pensais- je quitte le balcon pour le rejoindre. Au passage, je ne manque pas de remarquer que le cadavre de celui qui fut mon garde du corps est emmené dans une pièce voisine, à laquelle il est manifestement interdit d'accéder. La colère couve déjà, ravivée par mes inquiétudes de plus en plus présentes. Je ne sais plus à qui je peux faire confiance, et j'en viens même à douter des personnes qui me sont les plus proches. Ma paranoïa naturelle atteint son paroxysme, ou nous n'en sommes pas loin.

D'un geste agacé de la main, je repousse les personnes présentes près de mon frère, et pose un genou à terre pour l'examiner de plus près. Son teint est pâle, mais hormis cela il semble se porter bien. Je suis certes quelque peu rassuré, mais j'aimerais trouver le moyen de le sortir de là au plus vite, sain et sauf. D'une main -l'autre toujours fermement accrochée à mon sceptre- je viens lui tapoter la joue dans l'espoir de le ramener à lui.

- Renatus ? Réveille-toi.

Il faut que je te parle, dis-moi ce que tu sais. Par prudence, je conserve ces mots pour moi-même, en attendant qu'il reprenne ses esprits. Discrètement, je garde un oeil sur le reste de la salle ainsi que les gens qui la peuplent, par acquis de conscience. Personne n'est innocent, chacun peut être un coupable idéal.

.SHADOW


Spoiler:
Faustus tente de réanimer Renatus tout en restant aux aguets. Sa paranoïa pourrait le perturber plus que l'aider.
Résultat du lancer de dé général : 87

_________________

« I was raised in a deep dark hole, A prisoner with no parole, They locked me up and took my soul, Shamed of what they'd made »

(c) Bloody Storm
Award:
avatar
Master of my Sea
▲ MESSAGES : 153
▲ OCCUPATION : Divin Noir de la Chantrie Impériale
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Maître Nécromancien, métamorphe - Manie la dague, mais surtout son sceptre qui sert occasionnellement de bâton de combat
▲ LOCALISATION : Minrathie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 12 Jan - 0:52

Oh...Encore un mort...
Tout cela commence sérieusement à l’ennuyer, ok, un mort c’est divertissant, un deuxième c’est plutôt marrant mais là il y en a trop, c’est plus vraiment marrant. Laissant échapper un long soupir d’ennui, Vitus remarqua que Flavius fut enfin autoriser à quitter son isolement…Vu les morts depuis son départ ce n’était pas étonnant. Tournant légèrement la tête pour jeter un œil à son confrère, il haussa un sourcil. Pourquoi s’excusait-il ?

-Ca va aller ?

Retournant son regard vers les autres invités, il sentit la main de l’autre prêtre se glisser dans la sienne. Vitus retira vivement sa main puis croisa les bras, fronçant les sourcils il regarda l’autre par-dessus son épaule, sans rien dire.

Il n’avait rien à faire ici au final, tous ces morts ne le concernaient en rien, quelqu’un voulait régler ses comptes ou effrayer certaines personnes. Il était cependant très curieux de savoir qui était à l’origine de tout ceci, bien évidemment ce n’était ni lui ni l’autre prêtre…Les autres c’était différent.

Les Magisters et leurs familles étaient des coupables parfaits, peut-être un peu trop cependant. L’archimage aussi était bizarre depuis le début…Enfin tout le monde pouvait être coupable indirectement…Ils n’étaient pas prêts de quitter cet endroit.

Codage par Libella sur Graphiorum

Spoiler:
Bah Vivi sait pas quoi faire donc il continue de rester dans son coin pour le moment, sans bouger il ne peut pas faire de meurtre donc il n’est pas suspect.
Jet de dés : 94

_________________



Don't leave me alone, I'm...Falling in the black. Falling to the depths can I ever go back.


avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 174
▲ OCCUPATION : Prêtre
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Magie élémentaire (feu) et magie du sang. Et le mensonge, c'est un menteur de compèt
▲ LOCALISATION : Minrathie/Tévinter

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut