M ▲ SIGISBÉE DES OMBRES (FT. NIKOLAJ COSTER-WALDAU)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Lun 20 Nov - 22:26


Octave De Montfort
La seule liberté que nous concède la vie, c'est de choisir nos remords ▲ JEAN ROSTAUD

carte d'identité
nom completDe Monfort, illustre patronyme de l'Empire Orlésien, dignitaires des strates les plus distinguées dont les aïeux s'entremêlent à ceux de la lignée impériale. La famille est puissante et reconnue, tant pour ses hauts que ses bas faits, elle rôdaille aux abords du trône en lui coulant des oeillades un peu trop convoiteuses. prénoms ▲ Andrasté sait qu'il n'apprécie pas particulièrement ses nominatifs de genèse, s'il avait pu choisir, il se serait baptisé de manière un peu plus romanesque. Il se contente néanmoins d'Octave comme prénom principal, car le second, Innocent, est indiciblement trop âcre et ironique au vu de sa situation pour qu'il songe même à en faire usage. surnoms ▲ Lorsqu'il était encore en sa mère patrie, ceux qui le jalousaient l'appelaient Le Hâbleur, tandis que toutes ces damoiselles entichées de sa superbe le nommaient Le Dauphin pour son allure régalienne. Depuis son entrée dans la Garde, ses homologues font référence à sa personne en tant que Le Sigisbée, en hommage - ou pas - à sa grandiloquence et à son éducation spécifiquement orlésiennes. âgeQuarante ans tout juste fleuris. lieu de naissance ▲ Dans l'illustre Château Haine, villa cédée à la famille De Monfort plusieurs siècles jadis dans les Marches Libres. Une résidence secondaire dans laquelle les épouses ont marotte à donner naissance. raceHumain, purement et simplement. statut civil Ancien lovelace, il a convié bien des dames dans sa couche. Il commençait seulement à songer au mariage, avant que le destin n'en décide autrement. ▲  orientation sexuelle ▲ La fragrance de la gente féminine est la seule qui le séduise. occupation ▲ Autrefois chevalier, il a ensuite exercé en tant que Templier sous l'oeil bienveillant du Créateur, avant de se faire trahir et honnir. Le fatum l'a finalement mené dans les serres venimeuses de la Garde des Ombres, qu'il sert depuis une décennie. faction ▲ La Garde des Ombres, bon gré mal gré. compétences et armes ▲ L'ensemble des aptitudes liées aux paladins chantristes, tant en terme martiales que magiques. croyances ▲ Il prête foi à la Chantrie dans les dogmes de laquelle il a été élevé. groupe ▲ La Garde des Ombres. avatar ▲ : Nikolaj Coster-Waldau.
✎ BREF RÉSUMÉ DE SA VIE
 
- Il naît dans le Château Haine, au coeur des Marches libres. Cependant, le poupon est prestement rapatrié en sa véritable patrie, c'est principalement en Orlaïs qu'il grandit.

- N'être ni l'aîné de sa fratrie ni l'héritier de sa maison lui octroie une éducation certes impérieuse, mais plus lâche que s'il avait dû succéder à son paternel. Pour autant et de tous ses frères et soeurs, c'est lui que l'on remarque et que l'on encense, petit prodige à la gueule de prince qui charme d'ores et déjà son entourage.

- Ainsi victime et tributaire à la reconnaissance d'autrui, il devient un éphèbe outrageusement vaniteux et pas moins épicurien, louant et adorant son univers d'opulence. Son acuité à l'estoc lui vaut de quitter l'Université d'Orlaïs pour s'enrôler chez les Templiers qu'il admire pour leur dévotion.

- L'entraînement est rude, mais il parvient néanmoins à acquérir l'admiration de ses mentors ainsi que les pouvoirs inhérents à son statut. Sa besogne, il l'accomplit avec volonté, mais aucun de ses exploits ne peut estomper son arrogance que d'aucuns lui reprochent, plus particulièrement ses équipiers. Octave agace plus que de raison.

- Sa morgue ainsi que son patronyme inéluctablement lié au Grand Jeu lui sont fatals, le jour où un complot s'ourdit contre lui. Brillamment manipulé, il se fait incriminer du meurtre de l'un de ses collègues ainsi que de complicité avec de dangereux maléficiens - preuves contrefaites à l'appui. Il réussit in extremis à s'échapper et à rejoindre le Château Haine.

- Consciente que les accusations sont vouées à maculer et discréditer les De Monfort, sa famille l'envoie loin en direction des Anderfels, chez de lointains alliés, en attendant qu'elle parvienne à laver son honneur.

- Désabusé mais confiant, il prend la route. C'est presque au point d'orgue de son voyage que son existence bascule pour de bon, lorsqu'en chemin, il aperçoit une jeune femme seule guerroyer contre des engeances. Fort de son esprit chevaleresque, il lui porte secours... et contracte la Souillure suite à une grave meurtrissure. C'est ainsi que pour survivre, il se voit contraint de passer leur rituel et de rejoindre leurs rangs des Anderfels.

- Le choc, la résignation et l'adaptation sont extrêmement durs. De seigneur rupin à bohémien des ténèbres, Octave perd tout. Aujourd'hui encore, il en garde une ineffable amertume.

- Sa dépendance au lyrium ayant rapidement constitué un problème, la question a longuement été soulevée par ses supérieurs. Ceux-là ont finalement statufié que ses capacités de templiers constituaient une chance pour la Garde et que du lyrium lui serait octroyé dans la mesure du possible. En dix ans et malgré le commandement, il a tenté de se sevrer trois fois, en vain.

- Avec l'âge, il a perdu en orgueil, contrepoids fait en sagesse. Il a beaucoup appris de ses camarades hétéroclites et s'est ouvert à un monde plus en simplicité, bien que son ancienne vie lui manque, surtout le confort qu'il y avait.

- Voilà plusieurs semaines qu'il a quitté Weisshaupt pour suivre Divinis dans sa mission de soutien et d'investigation. Ils ont traversé Orlaïs, puis Férelden, où leurs soupçons concernant un enclin se sont révélés véridiques. Pour l'heure basés au Fort Bastel, ils établissent la liaison avec les Anderfels et aide à contenir les engeances.

- En bonus : Octave est un excellent chasseur de Wyvernes, les De Monfort étant très liés à ces créatures qui pullulent dans les terres du Château Haine et qui leur permettent d'organiser des chasses saisonnières.

- EVOLUTION RP : Il a participé à la bataille contre les engeances aux portes d'Orzammar et se prépare à affronter l'enclin.
 
✎ PETIT MOT DU CRÉATEUR
 
Bonjour/soir à l'âme perdue qui viendra lire ces lignes  Pervers  voici les quelques choses à savoir sur Octave :

- L'avatar est difficilement négociable, mais vous pouvez toujours proposer.

- Peu me chaut si la personne en face écrit du 500 ou du 2000 mots, je veux surtout de l'initiative, du répondant et une jolie orthographe, histoire que ce soit agréable d'écrire ensemble.

- La famille De Monfort vous est entièrement offerte à la création, faites-en ce que vous désirez ! Vous trouverez leurs armoiries ici, preuve supplémentaire de leur lien avec la Wyverne.

- Je n'ai pas précisé ce qu'il était advenu des accusations qui planaient sur Octave, aussi faites-en ce que vous voudrez également. Sa famille peut avoir élucidé l'affaire ou cela peut encore le poursuivre, dans tous les cas, on saura qui il est en Orlaïs (il ne devait d'ailleurs pas être très tranquille quand ils ont traversé la nation).

- N'hésitez surtout pas à me contacter pour la moindre question ou requête, je suis tout ouïe.

Lov  Leche
 

 
relations
mora divinis ▲ C'est elle qu'il a secourue, ce jour où la Souillure a galvaudé ses veines. Une dette que la Succube a amplement remboursée ces dix dernières années, durant lesquelles elle a été son soutien le plus infrangible, et ce, bien malgré les aprioris qu'il sustentait à son égard. Une semi-elfe mage doublée d'une tévintide, et Divinis a l'âme et l'apparence d'obsidienne, elle est un mystère envoûtant. A toujours brûlé un lien inénarrable entre eux, une proximité du coeur que ni l'un ni l'autre n'explique, mais qui n'a jamais abouti à une quelconque tentative déplacée que ce soit - pas encore. Leur relation, aussi solide soit-elle, est un amas de paradoxes, plus encore depuis cette fois où Mora a fait usage de la magie du sang pour le soulager d'une violente crise de manque. Une horreur pour le Sigisbée qui a violé l'ensemble de ses principes... mais ceci lui a permis de ne pas sombrer. Il est l'un des rares à savoir qu'elle est une maléficienne, mais il ignore que l'inconsciente a récemment pactisé avec un Démon, et que la folie la guette, elle aussi.

 
séraphine ▲ Une Chiarde admirablement couillue pour son âge - ou incroyablement décérébrée, il ne sait point encore. Il était à une vingtaine de coudées de Divinis lors de leur flânerie au marché de Dénérim lorsque la donzelle a bondi sur le râble de son amie, surin tiré, pour mieux l'occire dans quelque vésanie que ce soit. Son intervention et celle de la garde civile a permis de la mettre hors d'état de nuire et de la jeter aux geôles sans davantage de cérémonie, mais... Mora n'aurait pu sangler sa curiosité, il l'avait auguré bien avant qu'elle n'agisse. Et voici qu'à la suite d'un conciliabule dans sa cellule, la gamine est conscrite, enchaînée à la némésis de l'Araignée et à la géhenne de la Garde des Ombres. Il peine à comprendre ce revirement de situation, mais ne glaviote assurément pas sur une nouvelle recrue, aussi juvénile et inexpérimentée semble t-elle. Séraphine, il la ressent tel le cristal sous un exosquelette de magma - et surtout, elle a ce quelque chose qui le fait sourciller lorsqu'il la regarde. Pour l'heure, il tâche de lui faciliter le quotidien par de petites attentions, sans savoir... qu'elle n'est autre que la fille de Divinis, abandonnée il y a si longtemps.


Maedhros ▲ Pantois s'est retrouvé le sylphe en apprenant qu'un De Monfort veillait à Weisshaupt, tout particulièrement car il a séjourné il n'y a pas si longtemps dans le Château Haine, la demeure secondaire de l'ancestrale famille orlésienne, où il a diverti les proches d'Octave lors d'une soirée. Il a même assisté - davantage que participé - à l'une de leurs légendaires chasses à la Wyverne, auxquelles l'ancien templier excellait à l'époque où il était encore un homme libre. D'ailleurs, on lui a conté la sombre affaire responsable de la fuite d'Octave, ce sur quoi ce dernier a aussitôt mis les points sur les i - il n'est après tout qu'une victime du Grand Jeu et clamera son innocence jusqu'à trépas.

 


_________________


celestial. confusing. crafty. cold
I've been baffled with her tight grasp. Puzzled. A witch ? Could it be ?
Her voice is melodiously venomous, I have been mesmerized,
With her pale hues and feline eyes.

 
avatar
Ogress of Jade
▲ MESSAGES : 108
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres des Anderfels bien enracinée, vénérable doyenne ayant au moins vaincu les écueils et les ans. Juchée sur le faîte de ses deux décennies d'expérience et à l'instar de ses acolytes aînés des rangs, elle materne la bleusaille en cas de nécessité, se charge des besognes les plus ardues pour épargner le sang neuf. Mais en particulier, elle étudie. Chercheuse et théoricienne de l'Engeance et la Corruption, elle tente de décrypter leurs mystères, de découvrir la Panacée qui purifierait la Garde tout en lui permettant de continuer à servir. De béantes ambitions auxquelles elle se voue depuis longtemps. Néanmoins et depuis peu, elle a pris part à une délégation spéciale, envoyée par leur hiérarchie pour prêter main forte à leurs homologues d'Orlaïs et de Férelden.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tout sorcier qui se respecte, elle sait les bases de la magie élémentaire. Son acuité magique, néanmoins, se concentre davantage sur la métamorphose qu'elle a acquise non sans mal et labeur, aujourd'hui apte à muter en araignée géante pour se défendre - arantèle et venin à disposition. Son ultime fer de lance est une arcane prohibée, liturgie qui se conte et se lithographie avec l'hémoglobine. La magie du sang, fascination pernicieuse qui la mangeotte, la gangrène à petit feu, plus encore depuis son récent pacte avec Sybarite, Démon du Désir. Une alliance à double tranchant, savoir contre folie naissante.
▲ LOCALISATION : Férelden.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 29 Nov - 15:31

@MORA DIVINIS me voilà Ooh Coeur bis franchement je tiens à te dire que ce scéna est une véritable tuerie omg Wah Mouhaha Chat potte String Hello
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 29 Nov - 17:59



Je te remercie ! T'auras du rab de lyrium pour la peine. Eyes bis

_________________


celestial. confusing. crafty. cold
I've been baffled with her tight grasp. Puzzled. A witch ? Could it be ?
Her voice is melodiously venomous, I have been mesmerized,
With her pale hues and feline eyes.

 
avatar
Ogress of Jade
▲ MESSAGES : 108
▲ OCCUPATION : Garde des Ombres des Anderfels bien enracinée, vénérable doyenne ayant au moins vaincu les écueils et les ans. Juchée sur le faîte de ses deux décennies d'expérience et à l'instar de ses acolytes aînés des rangs, elle materne la bleusaille en cas de nécessité, se charge des besognes les plus ardues pour épargner le sang neuf. Mais en particulier, elle étudie. Chercheuse et théoricienne de l'Engeance et la Corruption, elle tente de décrypter leurs mystères, de découvrir la Panacée qui purifierait la Garde tout en lui permettant de continuer à servir. De béantes ambitions auxquelles elle se voue depuis longtemps. Néanmoins et depuis peu, elle a pris part à une délégation spéciale, envoyée par leur hiérarchie pour prêter main forte à leurs homologues d'Orlaïs et de Férelden.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Comme tout sorcier qui se respecte, elle sait les bases de la magie élémentaire. Son acuité magique, néanmoins, se concentre davantage sur la métamorphose qu'elle a acquise non sans mal et labeur, aujourd'hui apte à muter en araignée géante pour se défendre - arantèle et venin à disposition. Son ultime fer de lance est une arcane prohibée, liturgie qui se conte et se lithographie avec l'hémoglobine. La magie du sang, fascination pernicieuse qui la mangeotte, la gangrène à petit feu, plus encore depuis son récent pacte avec Sybarite, Démon du Désir. Une alliance à double tranchant, savoir contre folie naissante.
▲ LOCALISATION : Férelden.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mer 29 Nov - 18:11

@MORA DIVINIS omg comment résister à une telle attention Ooh Mouhaha Oh Splurp Coeur bis
avatar

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut