RSS
RSS



 
Connaître Dragon Age ne vous dispense pas de lire les annexes
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté des Postes Vacants
ainsi que des Scénarios, tous très attendus !
Nous avons pas mal de Nobles et de Mages
N'hésitez pas à vous tourner vers la Chantrie, le Peuple ou les Gardes des Ombres !

 :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[INTRIGUE] - Y'a comme anguille sous roche

avatar
▲ MESSAGES : 101
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 20:58



Y'a comme anguille sous roche
Mission d'enquête


▲ NOM DE LA MISSION - Y'a comme anguille sous roche
▲ CRITÈRES - Nobles & Peuple
▲ COMMANDITAIRE - Les dirigeants d'Orlaïs et Ferelden

▲ LIEU - Orlaïs - Dorsales de Givre
▲ CONTEXTE - Quelque chose se prépare. Quoi, personne ne le sait, mais des mouvements de petites troupes - environ 3 ou 4, uniquement des humains - se sont fait remarquer ici et là. Aucune bannière si ce n'est celle de groupuscules mercenaires d'après les témoins. Mais ceux-là ont quelque chose de différents, on dit qu'ils évoquaient davantage des militaires plutôt que de vulgaires troupes désordonnées de mercenaires. Certains les ont même vu se déplacer avec un ou deux charriots, sans savoir ce qu'ils pouvaient bien trimballer là-dedans. Les signalements inquiets à répétition des habitants d'Orlaïs et de Férelden ont fini par payer, et les autorités des deux pays ont pris des mesures pour inciter chacun à livrer des informations contre rétribution à propos de ces mystérieux mercenaires. Les plus courageux sont invités à remonter la trace de ces individus afin de leur poser des questions plus précises.

▲ DÉROULEMENT - La mission pourra se découper en deux groupes selon votre nombre. Que vous soyez d'Orlaïs ou de Férelden, pas de panique ! Vous serez regroupés ou répartis de manière à ce que votre présence soit plausible en considérant que vous êtes depuis plusieurs jours sur la trace des mercenaires. Vous êtes libres d'introduire en un tour votre périple à leur courir après et à faire route ensemble, sachant que vous devrez les trouver au plus tard au second tour. Vous êtes également libres d'établir un plan d'action et de choisir votre approche - douce ou rude - afin de les interroger. Si vous devez en venir aux mains (ce qui est plus ou moins inévitable à vrai dire), le MJ interviendra pour jouer les assauts des mercenaires dans un post collectif une fois par tour. Si vous touchez un mercenaire deux fois, il est considéré comme KO, et inversement pour vous-même. Pour cela, usez du dé "réussite ou échec". Si vous parvenez à remportez la victoire, vous aurez un tour dès la fin de la bataille pour poser vos questions. Le MJ y répondra (ou pas Diego).
▲ LA MISSION EST RÉUSSIE SI... - Vous parvenez à maîtrisez les mercenaires pour les interroger sur leurs actions suspectes.
▲ LA MISSION ÉCHOUE SI... - Les mercenaires mettent votre groupe entier KO. Ils prendront alors la fuite et vous perdrez leurs traces.

▲ RÉCOMPENSE - Selon votre groupe/personnage, une grosse somme d'argent, un rang de noblesse plus élevé, ou une dette d'Orlaïs/Férelden.

▲ INSCRITS -
- @YSILLA COUSLAND
- @TORESHA
- @CALYPSO
- @SEHRIS VANLOS





Introduction


Que vous veniez d'Orlaïs ou de Férelden, voilà maintenant plusieurs semaines que vous vous êtes lancés sur les traces de ce mystérieux groupe de mercenaires. En remontant leur piste, vous avez croisé le chemin d'autres aventuriers souhaitant leur mettre la main dessus. Vous avez décidé de vous allier tous les quatre le temps de cette quête afin de confronter les mercenaires, et d'en apprendre plus sur leurs intentions. C'est aux Dorsales de Givre, à la limite entre Orlaïs et Férelden, que vous mène cette longue traque. Et enfin, vous les voyez. Les mercenaires sont en vue, il ne tient plus qu'à vous de décider quoi faire pour les approcher.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 10 Juil - 16:19
Invité


Intrigue
ft. RP de Groupe


J'étais bien loin de Val Royeaux. J'étais presque rentrée chez moi. Mes pas m'avais amener au Dorsales de Givres, la frontière naturelle entre Férelden et Orlaïs. Mais pour le moment j'étais toujours du côtés Orlésien.
Cela faisait presque deux semaines que j'avais repris ma route, voyageant de nouveau à travers la nature. Mais là c'était bien différent de mon départ de Hautecime, et de ce qui m'avait motivé à partir. Enfin presque. Cela faisait un bon moment que les habitants des deux pays s’inquiétaient. Des témoignages sur d'étranges militaires ou mercenaires, on ne savait pas ce que c'était vraiment. J'avais promis en quittant la chaleur de mon foyer, d'aider, tous ceux qui en avaient besoin. Et cela rentrait dans mes cordes. Pister des gens c'était dans mes talents. D'une pierre de coups.

Comme à mon habitude, Boros est sur mes talons. Ce Mabari me suit partout, même si parfois j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose. Mais j'étais réaliste, il était trop borné pour lui demander de me laisser aller seule quelque part. Leur loyauté était parfois un peu trop poussée. Son pelage noir était très facilement remarquable dans la blancheur du sol. Bien qu'il ne neigeait pas, le sol avait blanchi au fur et à mesure qu'on avait pris un peu d'altitude. Moi j'avais opté pour une tenue marron, faite de cuir et de fourrure pour me tenir chaud. Mon arc et ma dague de combat toujours sur moi.

Avançant silencieusement, le vent dans mon sens, j'avais au moins les éléments avec moi. Mes yeux étant attiré par un mince filet de fumée, je me baise et m'approche doucement pour me cacher dans des fourrées. Il y avait une sorte de campement là. Il y avait bien une bannière au milieu mais je ne reconnaissais pas le symbole. J'eus un soupir. J'avais beau être une archère accomplie, ils étaient quand même trop nombreux pour moi. Le temps que l'un deux arrive au corps-à-corps j'avais le temps d'en tuer trois ou quatre, mais après j'étais dans la mouise. Le combat à main nue je maîtrise, mais une dague face à des épées et bouclier ? Non faut pas déconner.

Lover dans le creux que forment les fourrés et le sol, je réfléchis. Toute seule ce n'est pas faisable. Peut-être que je ne suis pas la seule à avoir répondu à l'appel et que d'autre personne finiront par arriver. Même avec des inconnus, en équipe c'était beaucoup moins risqué. Alors que mon esprit travail, j'entends derrière moi Boros qui grogne, et un individu apparaît. Par réflexe je bande mon arc et pointe une flèche sur cet invité surprise. Si c'était un mercenaire, je transpercerais sont crâne avant qu'il ne touche son épée.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 14 Juil - 13:28
Invité
Argent.
Argent.
ARGEEEEEENT.

Incroyable de voir combien Toresha était obsédé par le besoin de se remplir les poches. Sans doute était-ce dû notamment au fait où elle mourrait de faim la moitié du temps et devait camper au milieu de nulle part. Qui a dit que l'argent ne faisait pas le bonheur? Ceux qui avaient les poches pleines, probablement. Alors quand la naine avait entendu parler de cette histoire de mercenaire, de la possibilité de grappiller quelques pièces... Autant le dire, elle ne s'était pas faite prier. Le souci c'est qu'elle n'avait pas vraiment réalisé où est-ce qu'elle mettait les pieds. C'était quoi cet endroit couvert de neige? Gelée jusqu'aux tréfonds de l'âme, la naine avait tourné en rond un bon moment pour trouver son chemin, enrouler dans une peau de bête qui lui donnait des airs de petit animal mal dégrossi.

C'est finalement lorsqu'elle aperçut la fumée d'un camp qu'elle fut rapidement alerté. Elle priait, Toresha, pour qu'il s'agisse de ce pour quoi elle était venu au risque de finir gelé dans un fossé. Dégainant son arme, elle ajuste la prise sur son arbalète avant de s'avancer prudemment. Et... Le grognement vint lui chatouiller les oreilles, lui arrachant un frisson d'angoisse qui lui remonta le long de l'échine. Juste à côté d'elle se trouvait un gros mabari au pelage sombre, accompagné d'une jeune flèche aux réflexes impressionnants. À peine eut-elle vu la naine qu'elle banda son arc, la menaçant vivement.

« Salut. »


Rétorque Toresha avant de brandir son arbalète à son tour. L'arme était nettement plus imposante et provoquerait des dégâts plus importants, en partant du postulat qu'elle réussirait à toucher sa cible. Mais ça, l'humaine en face d'elle ignorait son manque d'expérience dans le domaine.

« Je vous conseille pas de tirer... Parce que si vous tirez, je tire aussi. Et mes carreaux font des trous bien plus gros que vos flèches. »

Malgré tout, un sourire joyeux étire le faciès de la petite brune emmitoufler dans un manteau de fourrure. Elle garde l'arme tendue, son regard passant de la femme à son chien de garde. Cet animal était suffisamment gros pour servir de monture à Toresha. Oh, tiens, en voilà une bonne idée... Sortant de ses pensées, la naine se racle la gorge et abaisse sensiblement son arme avant de souffler.

« Vous... Êtes là pour les mercenaires, hein? J'en suis pas une, je vous l'jure m'dame. »

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DAWN WILL COME :: L'AUBERGE DU PENDU :: CIMETIÈRE :: RP-
Sauter vers: