TWO LOST SOULS (ALISTAIR) [HOT]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Sam 7 Juil - 20:45


two lost souls

Il est trop tard pour faire marche arrière, beaucoup trop tard pour même tenter d’ignorer ce qui les enflamme à l’instant. Il ne peut pas reprendre ses gestes, ses baisers ni ses caresses, car il a envie de tout lui donner, de ne plus rien garder pour lui. La main du Martell glisse des cheveux roux jusqu’à sa taille, l’enserre, l’emprisonne contre lui tandis que leurs corps plongent vers le matelas. Avait-il maintenant enfin le droit de passer à autre chose? À délivrer son coeur de son deuil et d’enfin pouvoir partager autre chose qu’un lit? C’était peut-être trop espéré, pensé trop loin, mais il ne pouvait empêcher les millions de pensées de traverser son esprit.

Sa chemise quitte ses épaules tandis qu’il s’occupe des fripes de Briseis, ses mouvements et tentative entrecoupés de baisers déposés ça et là comme si ses lèvres ne pouvaient se résoudre de quitter la chaleur de sa peau trop longtemps. Il parvient cependant à se stopper assez longtemps pour admirer le corps à présent dénudé de l’elfe, en se promettant de se souvenir du moindre détail. Si il l’avait trouvé magnifique la première fois qu’il l’avait vu, il la trouvait encore plus belle à la lueur des bougies et complètement nue. De peur de briser le moment, il n’arrive pas à prononcer le moindre mot devant ce qu’il découvre, et d’une main habile, il retire ce qu’il lui reste de vêtement pour se retrouver tout aussi nu que la belle. Plus doucement que sa carrure semble lui permettre d’être, il revient se glisser chaleureusement contre la jeune elfe, retrouvant assez facilement ses lèvres dans la pénombre. Son souffle plus court témoigne d’une certaine nervosité, chose à laquelle il n’avait jamais eu droit avec d’autres, peut-être était-ce le contexte, ou tout simplement la personne. Ne souhaitant rien forcer, il attend quand même qu’on l’invite avant d’aller plus loin.





_________________

selkies mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

avatar
Rebellions are built on hope
▲ MESSAGES : 89
▲ OCCUPATION : L'héritier et aîné de la famille Martell s'occupe de l'hydromellerie depuis son plus jeune âge. En compagnie de son frère Anibal, ils ont été formés au métier dès qu'ils eurent l'âge de tenir sur leurs jambes. Depuis, il s'occupe surtout de l'aspect fabrication, veillant sur le domaine comme sur la prunelle de ses yeux
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Distillateur, apiculteur à ses heures, Alistair manie quand même quelques armes de jet. En fait, lors de ses nombreuses soirées arrosées, le jeune mâle fringuant affectionnait particulièrement le lancé de couteau. Ainsi, il s'est trouvé une affinitée avec les dagues légères qu'il collectionne affectueusement.
▲ LOCALISATION : Orlésien, les terres Martell portent les stigmates de son existence depuis qu'il est enfant. Quittant rarement son patois, il vagabonde dans la campagne entourant la demeure de sa famille.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Lun 9 Juil - 16:24


two lost souls

Briseis décide d'exiler la raison le temps de quelques minutes, même plus, désormais trop enivrée pour oser rompre la passion installée entre eux. Ce ne sera peut-être qu'une aventure sans lendemain et la jeune aubergiste aura tout le temps pour des regrets plus tard mais voilà où ils en sont réduits. Après maintes tentatives d'éponger un deuil somme toute respectif par le biais de l'alcool, le charnel prend le relais. Ses fripes quittent progressivement sa carcasse en dévoilant des formes élancées typiquement elfiques tandis que ses prunelles savourent celles humaines en face d'elle. Ce n'est qu'un détail mais cette chaleur lui semble si familière, si apaisante... Elle lui remémore une partie de Arès qui renforce son envie de se livrer à Alistair. Juste pour cette fois. Pour se sentir mieux.

L'elfe est tout autant muette que son amant, faute à la situation, mais loin d'être brusquée : elle l'accueille contre elle et accroche ses mains à son cou. L'une remonte vers sa chevelure blonde puis la deuxième retourne sur son torse qu'elle caresse d'abord timidement. C'est qu'elle se sent rouillée, à bien y réfléchir... Si elle retrouve naturellement certains gestes ainsi que certaines sensations, elle est moins rapide qu'elle ne le pensait. Briseis profite au moins de cette intimé entre eux, c'est certain.



_________________


Where there's tears, there's hope. Left you my tears, remember ?
©crackintime
avatar
i've never been nothing
▲ MESSAGES : 73
▲ OCCUPATION : AUBERGISTE DE SON PROPRE ÉTABLISSEMENT : LA MAIN ÉCARLATE.
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : DES CONNAISSANCES EN HERBOLOGIE ET PLUS PARTICULIÈREMENT LES PLANTES MÉDICINALES, LE POISON, LA CUISINE. ELLE ANIME RÉGULIÈREMENT SON AUBERGE PAR LE CHANT QU'ELLE ACCOMPAGNE DE SA LYRE OU SON LUTH. SI BESOIN EST DE SE DÉFENDRE, EN DERNIER RECOURS SURTOUT, ELLE SAIT SE SERVIR D'UNE DAGUE.
▲ LOCALISATION : ACTUELLEMENT EN FERELDEN ; PLUS PRÉCISÉMENT DENERIM.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut