Traque inlassable - feat Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Ven 26 Mai - 9:13

Wilhelma & Marcus
⚜ Traque inlassable ⚜

   
Elle ne sait plus où elle se situe exactement sur le territoire féreldien. Elle a abandonné l’idée de le savoir quand elle s’est rendue compte que celui qui la traque comme un animal n’allait pas être aisé à semer. Priorités à revoir, la fuite est la seule qui compte en cet instant, brouiller sa piste. L’envoyer sur une fausse et le voir disparaître définitivement. Elle a tenté mille et un stratagèmes depuis le tout début, depuis qu’elle a réalisé que quelqu’un la suivait au loin, tentait de la rattraper. Mais le bougre est tenace, ne se laisse pas duper par les fausses pistes. Il persévère et se rapproche toujours un eu plus d’elle. Un Templier. Elle a vu son armure, le symbole qu’il arbore. Le soleil maudit de la Chantrie, église infâme et intolérante. Elle et les Templiers qu’elle déteste plus que tous depuis la mort de sa mère. Elle a d’abord pensé, en l’observant de loin, qu’il s’agissait peut-être de Baldric. Qui d’autre que lui se montrerait aussi obstiné à la retrouver ? Qui d’autre que lui pour déjouer avec autant de facilité ses subterfuges pour le semer ? Mais elle s’est vite rétractée. La démarche n’est pas la même, l’aura qu’il dégage non plus. Il lui ressemble, vaguement. Mais ce n’est pas son Baldric.

Avec rage et fougue, elle continue de braver la végétation dense de la forêt, cherchant à mettre le plus de distance possible entre l’inconnu et elle. Comment l’a-t-il démasqué ? Cette question ne cesse de tourner en boucle dans son esprit, analysant avec minutie ses interactions dans le dernier village où elle dû faire halte. A quel moment, là-bas, s’est-elle trahie ? Elle ne parvient pas à le savoir, repousse avec hargne une fougère sur son passage. Cela fait plusieurs jours que la traque dure, et elle sait qu’elle a perdu énormément de terrain, que ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne mette à celle-ci. Le terrain devient de plus en plus pentu et rocheux, la végétation s’éclaircit. D’ici une centaine de mètres, elle ne pourra plus profiter du couvert des arbres et des fougères pour tenter de se cacher. Et se terrer dans un trou en attendant que les choses se passent n’a de toute manière jamais été dans ses habitudes.

Elle escalade un surmontoir taillé naturellement dans la roche pour prendre un peu de hauteur, observe les alentours. Son œil perçant guette le Templier, le repère. Il se rapproche, toujours un peu plus. D’un geste assuré, sa main glisse dans son dos pour venir s’emparer de son arc, dont elle tend la corde pour venir y encocher une flèche. Elle attend. Qu’il se rapproche, suffisamment à porté de voix. Puis la flèche fuse, siffle à son passage pour venir se planter tout droit dans le tronc d’un arbre, à quelques centimètres du visage du Templier comme prévu. « La prochaine fois, tu la prendras dans la tête. Recule et fais demi-tour ! » scande-telle d’une voix ferme, déterminée à en découdre si nécessaire.

⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Ven 26 Mai - 20:30

Ses supérieurs lui ont assigné une nouvelle cible, une magicienne apostate. Celle-ci semblait pleine de ruse et capable de dissimuler ses traces, bien mieux que la plupart des autres mages. C'était à croire qu'il avait à faire à ses barbares Korcariens qui vivent leur vie dans la nature. L'ordre des templiers ne lui a pas donné beaucoup d'élément pour l'aider dans sa quête, sauf de lui dire qu'elle était rousse et très douée à l'arc. Ce dernier point était un avertissement, parce que cela signifiait qu'elle pouvait être dangereuse. Sa cible pouvait le tuer sans magie, ce qui était assez pour le rendre un peu nerveux. Cette description lui rappelait quelqu'un, mais il n'arrivait pas à mettre un nom sur un visage. Il savait que ce n'était pas une ancienne conquête, alors qui cela pouvait-il être?

Marcus peut uniquement se demander les motivations de son ordre pour cette chasse. L'apostat en question ne causait pas de trouble et il ne semblait pas y avoir de signes de possession démoniaque. Par le passé, il aurait dit directement que c'était une mauvaise utilisation des ressources des templiers, mais avec les ordres de la divine, il est à peu près convaincu qu'on lui demande de la ramener surtout pour qu'elle soit utilisée comme exemple. Les templiers usant de tactique liée à la terreur pour amener les mages à la soumission. Il sentait une certaine culpabilité à participer à une telle machination. Toutefois, il ne voyait pas de façon facile de régler le problème pour l'instant. Il ne peut pas revenir chez ses frères les mains vides.

Il aurait pu rebrousser ses chemins, mais la nature lui donne bien assez de provisions pour qu'il puisse se nourrir et s'hydrater. La traque pourra durer indéfiniment. Marcus aurait aimé trouver un campement, il aurait pu attendre la fin de la journée jusqu'à ce que sa cible revienne vers celui-ci. Il aurait peut-être même dans ce camp une roche où s'asseoir ou même quelques provisions à dévaliser. Il se rend compte que sa concentration n'est peut-être pas optimale en ce moment et qu'il devait faire plus attention à ce qui l'entourait. Une pensée lui vient en ce moment. Peut-être que mourir était l'option la plus facile.

C'est à ce moment que la flèche passe très proche de sa tête. Merde, il est un peu foutu. Sa priorité est de gagner du temps. Il lève les bras pour faire comme s'il se rendait et commençait à lentement reculer, mais il ne se retourna pas. Il essaie autant que possible de trouver la source de la flèche et de savoir où la jeune dame se cache. Son cœur palpite d'excitation. Il espère que son armure est assez résistante pour subir un impact direct et le maintenir en vie. Ce n'est probablement pas le cas. Une petite prière se fit dans sa tête.

-Bravo et merci pour l'avertissement, mais je suis seulement la distraction. Vous pensez vraiment que les templiers m'enverraient tout seul?

En fait, oui, les templiers le laissent travailler seul la plupart du temps. Le but est d'abord et avant tout de la distraire ne serait qu'une seconde. Marcus s'approche de l'arbre et espère d'être capable de bondir derrière lui aussi tôt que possible. Son arc deviendra inutile une fois qu'il aura un mur entre lui et ses munitions à elle. Le templier essaie de garder le visage droit pour ne pas trahir son plan en regardant au mauvais endroit. Les chances ne sont pas vraiment en sa faveur en ce moment et en plus la dame pourrait probablement utiliser sa magie contre lui.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 19:24

Wilhelma & Marcus
⚜ Traque inlassable ⚜

   
Insaisissable comme le vent ou tel un serpent. C’est ce que lui dicte son instinct de survie. Ne jamais s’attarder trop longtemps quelque part, encore moins s’établir à un point précis. Dresser un campement, laisser des traces de son passage derrière elle et voilà qui aurait largement faciliter la tâche de ses poursuivants. Au lieu de cela elle bouge sans cesse, ne s’arrête jamais d’avaler les kilomètres sous ses pas, peu importe combien cela peut être épuisant à la longue. Rien ne l’est trop pour ne pas faillir à sa promesse : celle de rester libre et en vie.

L’adrénaline coule dans ses veines tel un feu brûlant, nerveuse. Pourquoi ne l’a-t-elle pas plutôt tué, comme les siens l’ont fait avec sa mère ? Cela aurait été un gain de temps, elle avait enfin l’occasion parfaite. La vérité est qu’elle n’a jamais tué qui que ce soit, si ce n’est les animaux sauvages qui lui servent à s’alimenter. Sa mère lui a enseigné à ne pas prendre la vie d’autrui quelle que soit la situation. A ne pas s’arroger ce droit que beaucoup trop estiment comme légitime, pour bien des motifs absurdes. Les Homes ne devraient pas avoir le droit de décider de la vie ou de la mort d’autrui. Pourtant le goût du sang l’habite depuis cette mort injuste, depuis que la colère et le désir de vengeance se sont répandus en elle comme un poison. Mais les paroles de sa mère résonnent en elle et freine encore tout ceci. Pour combien de temps ? Il suffirait d’une étincelle pour mettre le feu aux poudres.

Les paroles du Templier l’amène à douter l’espace d’un instant. A-t-elle fait une erreur ? S’est-elle réellement faite berner si facilement ? « Vous mentez ! Ça ne ressemble pas aux stratégies des templiers. Reculez ! » Et pour cause, elle a souvent observé de loin, perchée dans un arbre, l’entraînement que subissait Baldric et les siens. Pourtant elle se sent soudain en insécurité perchée sur son rocher, cible facile et en vue de tous. Nerveuse et fatiguée, réduite à la paranoïa. Le bruissement des fougères la fait sursauter et regarder dans une direction opposée à celle du Templier, ses paroles devenant véritable l’espace d’un instant avant que la réalité ne le brise : ce n’était qu’un oiseau s’envolant, probablement apeuré par le son de leurs voix.

Mais il est déjà trop tard lorsqu’elle prend conscience de son erreur, pour finalement voir que son poursuivant n’a pas manqué de profiter de sa distraction…

⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 27 Mai - 21:28

Elle ne l'a pas crue,  mais heureusement pour lui ce n'était pas ce qui était important pour qu'il se sauve. La seule nécessité était que le regard de la dame se trouve quelque part d'autre. Il fait un petit saut et arrive derrière l'arbre repéré plus tôt. Marcus ne peut s'empêcher de pousser, un soupire, de soulagement. Au moins, il n'aurait pas à craindre qu'une flèche lui traverse le crâne. Maintenant, la question était de déterminer comment peut-il réussir à la faire sortir de sa cachette facilement. Pour l'instant, il ne put rien faire sauf peut-être l'amadouer avec sa parole.   Elle a probablement encore beaucoup de munitions. Il prend une grande inspiration et essaie de se calmer comme il peut. Le templier se répète qu'il n'est plus en danger, ses pensées peuvent donc être orientées à trouver une stratégie.

Marcus fut un pronostique de la situation. La résolution la plus crédible est que celle-ci finira par se lasser après quelques heures et qu'elle bâterait en retraite. Ensuite, la magicienne partira vers sa cachette, prendra tout ce qu'elle peut transporter et ira ensuite quelque part d'autre. Cela le tue un peu de l'intérieur pour être honnête, parce que cela signifierait probablement deux semaines de traque supplémentaire pour finir probablement tout simplement dans une situation très similaire à celle présente.  Enfin, c'est si le templier n'arrive pas à la suivre pendant qu'elle fuit, mais pour ça il a besoin de savoir où elle est. Malheureusement, Marcus  n'a qu'une idée générale de sa direction. L’option idéal est s'il arrive à la convaincre de s'approcher. Marcus se demande si elle sait derrière quelles roches ou arbres il se dissimule présentement.  Les chances sont que non.

Le templier regarda au tour de lui, il sait qu'il doit se rapprocher, mais il a besoin d'une couverture suffisante pour ne pas finir plein de flèches. La forêt lui donne quelques options, mais le nouveau problème est qu'il a très peu de temps avant que celle-ci attaque à nouveau. Marcus commence donc à assembler ses différents éléments dans sa tête. Soudainement, il prend alors une roche au sol et la jette contre un arbre faisant presque une sorte de bruit de détonation quand celle-ci frappe l'écorce. Il est presque lui-même distrait par le son de la roche. Sans perdre de temps, il bondit vers un rocher qu'il croit plus près de sa cible. Marcus a un visage presque paniqué. Le rocher se trouvait dans la direction opposée de celle de l'arbre qu'il avait frappé dans le but de confondre la jeune femme sur sa position.

Il est encore dans les airs quand il réalise qu'il se précipite dans une mauvaise situation.  Voir pire qu'avant,  le rocher n'est pas très gros. Il devra tdonc être collé au sol pour être sous sa position. La lourdeur de l'amure va se faire sentir et ce sera particulièrement pénible. Marcus doit quand même résister en ce moment. Le templier place ses bras vers l'avant pour s'assurer que tout ce métal ne tombe pas sur le sol comme un météorite. Il scrute devant lui pour essayer de trouver la jeune femme. Ensuite juste pour être défiant, Marcus essaie de dire à son adversaire.

-Vous allez voir, je ne suis pas ce que l'on appelle un templier conventionnel!
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 1 Juin - 16:01

Wilhelma & Marcus
⚜ Traque inlassable ⚜

   
Disparu. Probablement caché derrière un arbre, apeuré  l’idée de finir transpercé par l’une de ses flèches. L’idée lui arrache un sourire mauvais, enhardie à l’idée d’inspirer la crainte chez un Templier. Il est si aisé de penser qu’ils ne ressentent rien sous leur armure, qu’ils ne sont que des coquilles creuses et vides à l’image de celle-ci. Mentalement, elle tient les comptes du nombre de flèches qu’il lui reste : avec celle faisant guise d’avertissement, ses munitions sont tombées à sept. De quoi rester relativement sereine pour l’instant, à condition qu’il soit effectivement seul. Le cas contraire rendrait la situation délicate, et il lui faudrait alors faire usage de magie au risque de voir celle-ci annihilée par les fameuses capacités des Templiers.

Ses yeux vifs sondent la végétation, mais le bougre a accompli l’exploit d’arriver à se dissimuler correctement malgré son armure, et plus un bruit ne se fait entendre à pat le chant des oiseaux. Descendre de son perchoir pour le débusquer serait une manœuvre aussi risquée que possiblement payante. Mais sacrifier la distance mise entre eux pour le mettre hors-jeu vaut-il vraiment cette peine ? L’envie d’en découvre la harcèle. Cela fait top longtemps qu’elle se contente de fuir, qu’elle n’est rien d’autre que la victime dans cette histoire. Et ce rôle ne lui sied guère. Elle aspire à inverser la tendance, par simple représailles mais aussi pour prouver aux autres mages et apostats que c’est possible. Qu’ils ne doivent ni baisser les bras, ni se résigner. Ni vivre comme des bêtes juste pour pouvoir échapper au Cercle.

Un bruit attire son attention – probable ruse du Templier pour tenter de l’induire en erreur et de brouiller sa piste. Si elle n’est pas perturbée par la manœuvre, elle n’est néanmoins pas plus avancée sur sa position. Mais alors, la voix du Templier retentit à nouveau, lui donnant une vague idée de l’endroit où il se trouve. Son sang ne fait qu’un tour, bouillonne dans ses veines. « La ferme ! Vous les Templiers, vous êtes tous les mêmes ! » La colère afflue, les souvenirs également. Elle revoit sa mère tomber ce jour-là sous le coup d’une épée. L’inaction de Baldric pour l’aider à sauver sa mère. L’inhumanité des Templiers cherchant à les neutraliser pour les conduire au Cercle d’Orlaïs. Sa propre impuissance lui revient au visage telle une gifle.

L’envie d’en découdre la prend aux tripes. Elle délaisse son promontoire pour regagner la terre ferme, serrant son arc dans sa main à s’en écorcher la paume, avant de le repasser dans son dos. Elle fonce telle une furie vers la zone d’où provenait la voix de son ennemi, aveuglée par la colère et la rancœur. Sa magie se manifeste dans sa paume droite, énergie brillante prenant peu à peu une forme allongée semblable à une épée. Magie martiale. Elle continue d’avancer, pourfendant la végétation avec rage. « Viens te battre, Templier ! Je vais te faire passer le goût d’harceler les mages ! »


⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Jeu 1 Juin - 20:04

Le plan a  mieux marché que prévu, lui qui pensait devoir ramper pendant quelques heures pour se rendre à sa cachette. Finalement, sa cible finit par venir le rencontrer directement. Maintenant, tout est une question d'approche. La surprise est la meilleure arme contre un mage. Il faut être capable de se trouver droit devant eux. Quand on est capable de les tuer en un coup de lame, la plupart capitulent devant un templier.  Marcus se répète qu'il doit être calme et ne pas montrer le moindre signe de sa présence. Le plus dur à maitriser est sa respiration. La magicienne semble royalement en colère et prêtre à le décapiter dès qu'elle voit un cheveu. La peur rend donc ses respirations plus longues et fréquentes.

Face à sa provocation, il ne dit rien, mais Marcus bondit plutôt comme un prédateur; au moment où celle-ci est dos à lui et commence un coup de son épée.  Son attention est sur elle, mais aussi sur la force de son mouvement. Le templier veut le maitriser pour éviter que l'acier arrive sur la chair de la jeune femme. Il vise précisément le cou. Il faut qu'elle sache que celle-ci n'a pas d'option, c'est la seule façon qu'elle se rendra. Marcus se répète qu'il doit ignorer sa magie et la voir comme une simple humaine. Sa tactique est peut-être déshonorable, mais il n'est pas un noble. Son travail est d'éviter les dégâts pour tout le monde.

-Rendez-vous

Il sent une force qui l'arrête dans sa volonté d'être sur ses gardes au moment où il devient assez proche pour voir son visage clairement. Le sentiment agressif se volatilise remplacé par une certaine confusion. Son épée se dresse quand même devant celle-ci et la menace comme il avait désiré, mais en même temps on peut voir cette perplexité grandissante sur son visage qui mine un peu le facteur d'intimidation. Il n'est même pas sûr de ce qui motive cela. Le visage de la jeune femme n'évoque aucun souvenir. Toutefois, son cerveau lui indique que quelque chose ressort.  Même son sens du danger qui lui répète d'abord et avant tout de la neutraliser semble étouffé.

Est-il encore victime de son tempérament libidineux? Il ne le croit pas.  Cette femme a un visage agréable, mais il est assez professionnel pour savoir quand bloquer ce genre d'envie pour les gens qu'on lui a demandé de retrouver... la plupart du temps. Une rousse avec des arcs et des flèches, ce sont les mots qui lui viennent à l'esprit. La crinière de la jeune femme est d'une couleur si distinctive, même pour une rousse. Il sent qui lui manque un élément du puzzle. Il sent qu'il s'en souvient un peu plus. Qui lui avait dit cette description? l'excitation des derniers moments, l'empêche de cogiter normalement.

Malgré le fait qu'il pointe sa lame devant elle, il demande sur un ton étonnamment franc. Ce disant qu'au moins peut-être cela l'amènerait à baisser les arme. S'il réussit à la capturer, il ne veut pas qu'elle essaie constamment de s'opposer à lui sur le chemin du retour. Toutefois, c'est bien la curiosité qui l'anime en cet instant.

-Est-ce que nous nous sommes rencontré par le passé? Je sens que devrais vous connaître.

Malgré le fait qu'il pointe sa lame devant elle, il l'interroge sur un ton étonnamment franc. Ce disant qu'au moins peut-être cela l'amènerait a diminué sa colère et rendrait les choses bien plus faciles. S'il réussit à la capturer, il ne veut pas qu'elle essaie constamment de s'opposer à lui sur le chemin du retour. Toutefois, c'est bien la curiosité qui l'anime en cet instant.
avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 3 Juin - 16:31

Wilhelma & Marcus
⚜ Traque inlassable ⚜

   
La rage l’aveugle et l’amène à commettre erreur par simple orgueil et volonté d’en découdre une fois pour toute. Mais elle aurait mieux fait de profiter que le Templier se cache pour prendre la fuite et le semer dans la mesure où il ne semblait pas savoir où la situer. Mais c’est trop tard désormais.  Comment fait-il pour bouger aussi vite avec cette armure encombrante ?  A peine a-t-elle fait quelques mètres qu’il se dresse devant elle, le menaçant de la pointe de son épée. Sourde à la sommation, ses yeux ne sont plus que deux océans assaillis par la tempête. Ils toisent en silence ce visage à découvert, celui qui la pourchasse depuis maintenant des jours. Il lui ressemble vaguement. Des cheveux bouclés, une barbe un peu comme la sienne. Templier aussi, comme Baldric. Sauf que ce n’est pas lui. Elle aurait pourtant préféré que ce soit lui qui la pourchasse avec autant d’insistance. Pour qu’il lui dise enfin qu’il est désolée pour ce qui est arrivé à sa mère. Qu’il n’approuve pas ce revirement au sein de la Chantrie sur le sort des mages. Qu’il serait prêt à la suivre, renoncer à cette folie. Mais non, ce n’est pas lui qui se trouve face à elle en ce moment. Juste un parfait inconnu, un autre Templier pour lequel elle n’aura pas de pitié, au même titre que les siens n’en ont pas eu lorsqu’ils ont tué sa mère.

« Qu’est-ce que j’en sais ? Ce n’est pas plutôt une vieille technique d’approche ou pour me faire baisser ma garde ? » Ses lèvres s’étirent en un sourire mauvais, insolent, alors qu’elle crache presque ses mots comme du venin. Elle n’a pas l’envie de lui faire la conversation, mais il faut que ce trop plein de rage sorte et s’exprime d’une façon ou d’une autre. « Moi je sens que je n’ai pas envie de vous connaître. » Elle pèse ses mots un instant, une question lui brûlant pourtant les lèvres. « Vous êtes un Templier de Lothering ? » Parce qu’il se trouve que j’ai un compte à régler avec eux. L’épée magique qu’elle serre encore dans sa main vient repousser celle de son adversaire pointant vers sa gorge. Si elle n’a sans doute pas la force du Templier malgré la magie pouvant améliorer ses performances, elle a toutefois l’agilité pour elle. La tension est palpable, et une réponse affirmative à sa question ne pourra qu’entraîner un affrontement entre eux.



⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Sam 3 Juin - 19:51

La situation est inconfortable, ses instincts de survie lui hurlent des choses du genre "Fuis ou combats ", mais la partie rationnelle de son esprit est davantage "Résous cette question devant toi". Comme Marcus n'aime pas avoir à pourchasser des mages qui ne sont pas dangereux, c'est le côté rationnel qui triomphe d'abord et avant tout. Elle semble d'ailleurs ne pas vouloir le tuer immédiatement, ce qui est quelque chose qui devait l'aider grandement. Le seul problème est qu'elle aussi lui ce permet de lui poser des questions. Il doit penser ses réponses prudemment pour éviter que celle-ci se sente provoquées.

-Est-ce que je vous aurais demandé de vous rendre en premier si c'était le cas? Je suis tout aussi surpris que vous

La colère de ses mots semble refléter son ignorance à son sujet. Il a tendance à penser que c'est leur première rencontre directe depuis longtemps. Elle a mentionné Lothering. Sa réaction indirecte est, disons, plutôt indifférente par rapport à ce qui se déroule. Lothering est un endroit qu'il connait certes, mais ce n'est pas vraiment son point de rencontre de templiers préféré. Toutefois, il a quelques amis templiers qui vivent là-bas. Peut-être qu'il s'agit là de la clé du mystère. Il commence à penser à toutes les façons donc il peut la connecter à cette ville. Cela ne devrait pas être si compliqué que ça.

-Je suis un templier errant, mais je suis aller à Lothering à plusieurs reprises.

Marcus pense à ce qu'il fait régulièrement à Lothering. Il y prend ses ordres, mais il festoie aussi pour s'amuser. En fait, il a des amis à Lothering. L'image commence de plus en plus à se solidifier dans son esprit et à faire les connexions nécessaires. La réponse commence à devenir évidente et avec elle vient avec un grand désarroi. Dans quel tas de fumier, Baldric s’était mis? En plus, il avait réussi à attirer Marcus dans celui-ci. Un très long "MEEEERDDE!" apparu dans son esprit. Qu'est-ce qu'il pouvait faire maintenant? La capture semblait la meilleure option, suivie d'une longue, longue discussion avec Baldric

-Est-ce que le nom Baldric vous dit quoi que ce soit?

Pourquoi, il fallait que son ami aie le béguin sur un mage? Marcus n'a jamais eu de problème avec ce tabou, mais disons que par le passé, il a largement préféré avoir des relations avec très peu d'attachement avec les dames qui pratique la magie. Baldric c'était différent, il professait un amour quasi éternel à cette dame, mais n'avait pas le courage d'avouer. Il était visiblement attaché à celle-ci. En tout cas, le templier sait qu'il ne peut pas l'exécuter. Marcus ne se sentait pas en droit de révéler le secret de son confrère, en tout cas pas maintenant. Disons que ça dépend un peu de la réaction de la jeune dame.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 6 Juin - 11:50

Wilhelma & Marcus
⚜ Traque inlassable ⚜

   
Un sourire cruel se dessine sur ses lèvres et la pique sort de sa bouche sans qu’elle n’y pense. « Un Templier errant, ou un Templier dont même les siens ne veulent plus ? » Elle n’est pas comme ça normalement. Elle n’est pas ce genre de peste à tenter de faire ce genre de coup bas, bien qu’il est indéniable qu’elle a toujours eu son petit caractère. Mais la Chantrie, les Templiers et tous les récents événements ont réveillé ce qu’il y a de pire en elle, ont forcé un changement dont elle a peine conscience et qu’elle ne voudrait pas reconnaître si c’était le cas. Ou peut-être que la perspective de ne pas être la seule contrainte à être isolée des siens la réjouit.

Mais les derniers mots du Templier lui coupent toute envie de se montrer mesquine à son égard. Baldric. A son nom, elle en perd son sourire et son assurance, pâlit presque. Son bras tenant son épée faite de magie perd subitement sa vigueur, tressaillit et s’abaisse légèrement. En ce court instant, il pourrait la balayer d’un geste qu’elle n’y résisterait pas. Mais ce moment qui lui semble durer mille ans n’est l’histoire que de quelques secondes et sa prise redevient de nouveau ferme. L’envie de se moquer du Templier a disparu, au même titre que sa volonté de l’abattre pour être remplacer par une volonté farouche et brûlante. « Qui est-il pour toi ? Vous vous connaissez bien ? » Elle se maudit elle-même de sa faiblesse, de sa réaction à l’évocation du nom d’un homme qu’elle devrait plutôt oublier plutôt qu’espérer qu’il la rattrape un jour pour fuir ensemble. Qu’il abandonne son illusion de justice par la Chantrie, car elle et le Créateur ne sont pas justes. En aucun cas. Sinon pourquoi permettre qu’une part de Ses enfants soit ainsi réduite à l’état de prisonniers à vie ? Pourquoi rester muet face à leurs tourments ? Les mages n’ont-ils pas bien assez payés pour les péchés de leurs arrogants ancêtres après tous ces siècles ?

« Il n’apprécierait pas te voir me ramener de force au Cercle. Ni me forcer à quoique ce soit en fait. » Qu’en est-il réellement ? Elle revoit encore la lueur suppliante dans ses yeux le jour où les Templiers sont venus la chercher elle et sa mère. Ce moment où cette dernière est tombée sous le coup d’une épée, et où elle a lu la crainte dans les yeux de Baldric. Crainte qu’il ne lui arrive la même chose. Désir de la voir survivre, de la voir libre. Lorsqu’elle s’est retournée sans un regard en arrière pour prendre la fuite, elle savait qu’il ne la poursuivrait pas. Qu’il ne sonnerait pas non plus l’alerte pour lui permettre de vivre et d’échapper à tout ceci. « Si Baldric compte un tant soit peu à tes yeux, laisse-moi partir. » Prudemment, elle recule de deux pas, abaisse la pointe de son épée magique vers le sol. « Et si tu le revois… Dis-lui de ne pas essayer de me retrouver. Pas tant qu’il sera un Templier. »


⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________

Allume ta prunelle à la flamme des lustres ; Allume le défi dans le regard des rustres.
sign by FRIMELDA
avatar
La Renarde
▲ MESSAGES : 593
▲ OCCUPATION : Chasseuse & Apostat
▲ COMPÉTENCES ET ARMES : Un arc - Maîtrise aussi l'épée - Utilise la magie élémentaire et de création, ainsi que la magie martiale.
▲ LOCALISATION : Les Marches Libres / Kirkwall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Mar 6 Juin - 18:19

Les mages compliquent tout dans ce monde. Marcus sait très bien qu'il ne peut pas revenir chez ses paires les mains vides. Baldric lui en voudra très certainement, s'il enferme sa bien-aimée dans un cercle. Le templier doit retrouver une option satisfaisante. Le plus clair est qu'il doit régler la situation montrée de la ténacité devant ce qui se déroule. Le pire c'est que Wilhelma lui envoie des signaux quelque peu contradictoires par rapport sur son opinion de Baldric. Marcus peut difficilement croire qu'il n'aime pas véritablement celle-ci. En même temps, il n'est pas sûr que celle-ci soit très réceptive à sa demande. Ce qu'il a en tête serait une très grosse exaction de sa part.

-Baldric est un ami, je crois qu'il m'a déjà parlé de vous....c'était en bien ne vous en faites pas.

Le templier s'approcha d'elle minimalement. Il gardait son épée pointée vers elle, mais il la tenait d'une seule main. Ses yeux restaient fixés sur elle. Il y avait quelque chose qu'il pouvait faire à ce sujet, mais ce n'était pas ce qui était le plus facile. Il faut une discrétion absolue s'il veut déjoué la chantrie. Il sent qu'il va se culpabiliser de ce qu'il va commettre, peu importe ce qui arrive. Le stress commence à l'envahir parce qu'il sait qu'il devient renégat dans ses actions. Une partie de lui essaie de dire qu'il suit quand même ses ordres, dans leur plus stricte définition, mais il sait que c'est un beau mensonge.

-Je ne vous amènerais pas dans un cercle, mais à Lothering. Vous allez pouvoir voir Baldric là-bas et avec son aide....bon faudra voir avec lui, mais avec un peu de chance vous allez être libre.

Il fit une pause.

-Excusez-moi, mais cette partie est nécessaire pour convaincre les autres. Je vous expliquerais mon plan plus tard.

Soudainement, son poing se leva et arriva en plein dans le visage de Wilhelma avec la force nécessaire pour la mettre K.O d'un seul coup. Son gant de fer n'aidait probablement pas. Une fois qu'elle était tombée au sol. Il alla ouvrir son sac d'approvisionnement et en sortie une corde pour ligoter les mains de la jeune dame. La rouquine n'apprécierait probablement pas cette manoeuvre, mais il doit faire croire à ses collègues qu'elle a été capturée comme il se doit. Il serait difficile de faire passer une magicienne comme elle comme étant du genre qui ne résister pas un peu à sa capture.

Son plan? Rien de très compliqué, amener à Wilhelma à Lothering où les templiers sont présent. Ces derniers confirmeront sa capture. Ensuite, Macus l'amènera à Baldric et le forcera à confronter la situation à son sujet. Le but est de l'aider à faire croire que celle-ci s’est échappée par elle-même ou que les deux s'échappent ensemble. Peu importe, l'important c'est que celle-ci pourra aller se cacher à nouveau dans les bois et qu'idéalement Baldric lui avoue ses sentiments. Il lui laissait seulement à déterminer les détails pour l'évasion de la rouquine. Il lui faut aussi trouver une façon d'expliquer son plan à Wilhelma quand elle va se réveiller, parce qu'elle risque d'être en colère.

_________________

avatar
In Blood and Tears
▲ MESSAGES : 145

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut